« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

La Quête de Vénus, c'est maintenant sur Disney Rpg ! 3 Récompenses à Gagner !

Le Deal du moment : -27%
XIAOMI POCO X3 64Go – Gris
Voir le deal
176 €

Partagez
 

 Ils étaient dix... ✄ SHERLOCK, JOHN & EURUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Sherlock Holmes



« Tic tac,
sonne le glas. »


Sherlock Holmes


╰☆╮ Avatar : Benedict Cumberbatch

Ѽ Conte(s) : Sherlock Holmes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sherlock Holmes

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2870

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Ils étaient dix... ✄ SHERLOCK, JOHN & EURUS - Page 2 _


Actuellement dans : « Tic tac,sonne le glas. »


________________________________________ Ven 2 Avr 2021 - 12:48


         
Et s'il ne devait en rester que dix?
“On est une famille. J'adore la famille! C'est super important.”






J’étais en train d’observer chacun des plats, la coloration la texture. De temps en temps, j’en touchais un avec une fourchette. Je ne sursautais même pas quand Eurus me rejoignit. Elle commença à me dire que tout était une mise en scène. C’était pour cela que j’étais venu. Un, j’étais curieux. Deux, j’aimais le spectacle. Avec un léger sourire en coin, je me contentais simplement de dire :

« Parles-en à John. Il se détend. Comme d’habitude. Alors qu’il ferait mieux de prendre des notes. Je suis curieux qu’il ne soit pas déjà en train de discuter avec un suspect par accident. »


Le cyanure, c’était assez drôle. C’était le poison le plus commun et un des plus redoutable… Pourtant il était encore utilisé sous différents dérivés de nos jours, notamment les services secrets Russes.

« Ce qui est parfois une évidence ou paraît trop simple, ne l’est pas pour tout le monde, et reste parfois la meilleure démarche. Souviens toi quand nous sommes parti enquêter sur un mystérieux vol de diamant. J’ai du plonger ma main dans le gosier d’une Oie pour prouver que c’était elle la voleuse. Pourtant c’était évident... »


Je relevais la tête, et un sourire apparut en coin à ce merveilleux souvenir. Tout le monde avait été impressionné. Sauf l’oie, qui en était morte. J’aurai aimé ne pas en arriver là, car je détestais les morts inutiles, même animal. Pourtant tout le monde s’était entêté à accuser cette pauvre bonne.
J’étais toujours absorbé par mon observation. Je m’étais même mis à suivre Eurus, et je l’avais observer picorer chacun des plats choisis. Je l’observais avec attention, voyant si quelconque réaction commençait à se faire sentir. Rien. Une musique arriva, j’avais toujours mon visage collé auprès d’elle. De temps en temps, je lui prenais le pouls. C’était bien une des seuls personnes que je touchais sans gêne. Nous nous battions depuis que nous étions petit. Ce n’est qu’au mot « pêchés » que je relevais la tête, comme une petite belette curieuse.
Sans rien dire, j’observais les faits et gestes des invités, y compris ceux de ma sœur. Plissant des yeux, j’observais les invités, certains s’en étaient eux aussi rendu compte.

« Je ne lis jamais une œuvre quand le nom de l’auteur est plus gros que le titre. Cela signifie que l’auteur est passé avant l’histoire. Et je ne suis pas adepte des romans policiers. Je ne lis les écrits de John que pour passer le temps et voir s’il n’y a pas trop d’erreurs d’interprétation. Ce Hercule Poirot a toujours été mauvais, de toute manière. »


Je laissais cette phrase en suspens, un peu mystérieusement. Sans hésiter, je me dirigeais droit vers mon carton. Sans rien dire à personne, je le lisais. J’avais tué plusieurs personnes, par accident. Mais les meurtres volontaires, il y en avait très peu. Il y en avait un, en particulier, qui avait gravé ma mémoire. Je savais que c’était ce dernier qui était affiché sur le carton.

« Frank William Hudson, 56ans,
Tué par Sherlock Holmes, le 17 Juillet 2002. »

Un léger rictus apparut sur mon visage. C’était exact. Mais en même temps. Tout le monde le savait. Pour une raison qui ne regardait que moi, et dont personne, ni Eurus, ni même John qui nous avait connu après ne savait. Il y avait une chose, qui me mettait terriblement en colère. Une seule.
Je détestais que l’on fasse du mal, de prêt ou de loin à Martha Hudson. Et je pouvais devenir extrêmement méchant quand cela arrivé. Et ça avait été le cas.

« Rien d’étonnant. »


Il était peut être temps de percer un des mystères qui entourait notre relation avec Mrs Hudson. Sans mégarde, je tendais le carton à Eurus et à John pour qu’il puisse le lire. Froid, et sans état d’âme, je déclarais simplement.

« C’était à mes débuts. Une de mes premières enquêtes, et certainement une des plus sinistres. Oui. C’est le mari de Martha Hudson. Je lui ai placé une balle de 9mm entre les deux yeux. C’était l’une des seules fois où la mort d’un autre était le seul échappatoire pour la vie d’une personne ô combien meilleure que lui. »

Je marquais un temps d’arrêt et je me mis même à légèrement ricaner.

« L’ironie, c’est qu’elle a hérité de lui, et que les fonds ont commencé à financer mon entreprise. Tu vois, je ne te mentais pas que je disais que Mycroft ne m’avait jamais donné une seule livre. »


Fier de moi, d’avoir toujours été indépendant de mon frère aîné, je relevais ma veste de costume. J’étais plutôt fier. Penchant ma tête vers Eurus, je regardais également curieusement John également.

« Notre hôte est extrêmement bien renseigné. Bien, Eurus, toi qui a lu ce four que tu nommes livre, qu’est ce qui se passe ensuite ? Laisse moi deviner. Chacun est isolé, et nous mourrons pour nos pêchés comme dans la Bible ! C’est… Charmant. Surtout pour des anglicans. Maman aurait adoré qu’on meurt comme ça. Mycroft sera encore jaloux. En même temps, elle n’a jamais apprécié ces jérémiades. »





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           


Sherlocked

John Watson



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


John Watson


╰☆╮ Avatar : Dan Stevens

Ѽ Conte(s) : Sherlock Holmes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Dr John Watson

✓ Métier : Médecin
☞ Surnom : Marjo
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 80

✓ Disponibilité : Dispo *w*

Ils étaient dix... ✄ SHERLOCK, JOHN & EURUS - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 5 Avr 2021 - 19:18

And then there were none
John & les Holmes

Maintenant que nous étions tous à table, j'attrapais un toast qui se trouvait dans mon assiette avant de mordre dedans avec enthousiasme mêler quand même de paranoïa, j'espérais sincèrement que rien n'avait été empoisonné; je guettais d'ailleurs la moindre réaction intérieur ou extérieur qui pourrait indiquer que c'était le cas. Rien, absolument rien, je pouvais donc continuer de manger pour le moment, j'attrapais donc un autre toast pour le manger, mon regard se posant sur chacun des invités qui était présent dans la salle, tout le monde semblait apprécier ce qu'ils avaient dans leur assiette et personne ne semblait être en train de s'étouffer ou de perdre connaissance, ce qui était assez rassurant. Ce qui l'était moins, c'était d'entendre les premières notes de la marche funèbre de Chopin s'élever dans la pièce, soit notre hôte avait un sens de l'humour plutôt étrange, soit quelque chose d'autre était en train de se dérouler. Le clou fut encore plus enfoncer quand une voix s'éleva ensuite, j'entendais quelqu'un lâcher un petit rire nerveux mais moi je restais silencieux, si c'était une plaisanterie, elle était de mauvais goûts, mais je n'étais pas assez naïf pour croire que s'en étais une, nous avions bel et bien été réuni sur une île sans connexion internet, ni téléphone pour qu'on nous tue un par un; cette histoire ne m'étais pas inconnue, j'avais déjà lu Agatha Christie par le passé.

Déposant mon toast à moitié mangé, je quittais mon siège pour rejoindre Sherlock et Eurus, celle-ci venait de récupérer un carton qui s'était trouvé auparavant sur la table, le contenue en fut révélé par la voix qui s'éleva une fois de plus, notre passé allez donc être révéler aux reste des invitées, formidable, tout simplement formidable. Fixant la jeune Holmes du regard, je cherchais mes mots pour lui dire quelque chose, n'importe quoi, mais rien ne me vient à l'esprit, de plus, je n'étais pas certain qu'il y ait quelque chose à dire après une révélation comme ça. Alors je détournais simplement le regard, comptant les divers cartons qui se trouvaient sur la table du buffet, chacun semblait avoir le sien et je prenais soin de ne pas toucher au mien pour l'instant.

"Peut être."J'en doutais fortement, j'avais été dans l'armée en tant que médecin pas en tant que simple soldat, j'avais plus sauvé de vie qu'autre chose, j'avais bien eu des pertes, hors aucune qui pourrait me faire sombrer par le remords, car c'était une partie du métier, parfois, on ne pouvait pas sauver tout le monde, c'était une leçon que j'avais apprise il y a bien longtemps. La voix de Sherlock me tira de ma réflexion et je baissai les yeux pour lire le nom qui se trouvait sur son carton, mes yeux s'écarquillèrent en reconnaissant le nom du mari de Madame Hudson. La propriétaire du 221 m'avait déjà parlé de feu son mari par le passé, sans jamais me dire qui l'avait tué, peut-être parce qu'elle-même ne le savait pas ? Ou alors elle avait choisi de garder cette information secrète, ce que je comprenais.

"Si nous étions dans le roman d'Agatha Christie, chaque mort correspondrait à un couplet d'une comptine et le premier s'étoufferais." Expliquais-je à Sherlock avant qu'Eurus ne puisse prendre la parole, mon regard coulant en direction des invités, tout semblait être encore sous le choc, personne ne bougeait pour récupérer son propre carton, surement trop apeuré d'en lire le contenue ou bien que celui-ci soit révéler aux autres. Mon regard se posa ensuite sur mon propre carton, avec angoisse je me penchai sur la table pour le récupérer, puis le tournais après quelques secondes d'hésitation.

"Silas Fredericksen, 43 ans, tué par John Watson, le 20 Novembre 2018."

Ma mâchoire se contracta tandis que la voix résonnait dans toute la pièce comme un coup de canon, comment pouvait-il être au courant ? Ce n'étais pas comme si j'avais gardé mon identité durant toute ces années passées en dehors de Storybrooke; c'était impossible que quelqu'un sache. Je lu une fois de plus le nom qui se trouvait sur mon carton, je jetais ensuite un coup d'oeil en direction de Sherlock, nous étions que très peu à savoir ce que j'avais fait durant toute ces années d'absence, je savais qu'il ne m'aurais jamais trahis, du coup, quelqu'un d'autre avait trouvé toute ces informations confidentielle sans qu'on ne s'en rende compte. Froissant le carton pour ne pas exploser, je m'éloigne de la table de quelques pas.

"C'est une plaisanterie de très mauvais goût! Je ne sais pas à quoi vous jouez, mais je n'ai rien fait de mal."S'indigna la jeune femme de la plage qui venait à son tour de récupérer son propre carton d'une main tremblante avant d'en lire le contenue, son expression colérique s'effaça bien vite pour faire place à de l'horreur quand la voix s'éleva pour en annoncer le contenue. Perdant toute couleur sur son visage, la jeune femme s'évanouie, je ne fut pas assez rapide pour amortir sa chute vers le sol. La plaçant sur son dos, je vérifiais son pouls avant de légèrement la secouer puis de lui donner une légère tape ou deux, elle finit par bâtir des cils et je soupirais de soulagement.

"Apportez moi de l'eau."Ordonnais-je calmement à l'un des invités qui s'était rapproché pour voir ce qui se passait, la personne s'exécuta rapidement. "Ne bougez pas, vous avez perdu connaissance, il vaut mieux rester allonger."Expliquais-je avec douceur à ma patiente tandis que je tendais la main pour récupérer le verre d'eau, je n'allais pas lui donner tout de suite, préférant attendre quelques secondes pour voir. "On s'occupera d'une éventuelle bosse après."J'espérais trouver une poche froide ou bien des glaçons pour les appliquer sur sa tête, celle-ci ayant taper sur le sol après sa chute, l'apparition d'une bosse n'étais pas à exclure.

made by black arrow
 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Ils étaient dix... ✄ SHERLOCK, JOHN & EURUS





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Reste du Monde