Gravity
FALLS !

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

L'Héritage
Perdu !
de seb


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ L'Héritage Perdu ! ☆ Evénement #97
Une mission de Lily Olyphant - Ouverture : 4 juillet 2018
« La Vérité sans Compromis ! »

Partagez | .
 

 Evénement #95 : Minionement vôtre [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Gru


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


Ѽ Conte(s) : Moi, Moche et méchant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gru

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10
✯ Les étoiles : 500




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 6 Juin 2018 - 18:48



Minionement Vôtre




Adam B Parker
L'homme mi chien mi piranha qui se croit sur Twitter ✟ Homme âgé d’environ 36 ans, cuisinier au Comics Burger et est employé chez Gru. Hyperactif, joueur, sadique, franc, a une lubie pour les wc public et le pipi. Maniaque, ouvert, n’a pas les concepts humains habituels, ne les comprend pas forcément. Il a les sens sensoriels très développés, court vite, mord assez bien, il nage bien et peut rester sous l’eau longtemps. Agnès est sa fille adoptive. Il fréquente Eden.


Pitch K. Black
Le croque mitaine qui y voit clair ✟ Pitch est le fossoyeur de la ville, âgé de quelques siècle il est le membre le plus vieux de notre petit groupe. Froid, solitaire, Pitch est aussi un homme au manière impeccable, car après tout ce n'est pas parce que on fait partie des méchants qu'on est forcément impolie. Pitch étant le croque mitaine il peut manipuler le sable noir à sa guise surtout pour crée des cauchemars, il se déplace aussi grâce aux ombres et peut inspirer la peur aux gens. Pitch à aussi une faux qu'il utilise souvent lors des combats

Aster Spleaster
Le lapin de pâque qui à le groove ✟ Autour de la quarantaine. Chocolatier.
Est souvent depuis quelques temps comparé à Wolverine. Ronchon, grincheux, bourru, une amabilité d'une porte de prison et Grognon. Mais sous ces airs, il a un grand cœur. Il est loyal et ne perd jamais espoir. Il a gardé les capacité du lapin qu'il eût été. L’ouï fine, bond plus important qu'un humain si besoin et il est agile. Il sait manier à la perfection son boomerang.


Brunhildr K. Thorson
Ruffnut la viking qui à de la voix ✟ Agée de 27 ans. Videuse au Rabbit Home. Femme indépendante et fonceuse. Loyale, fière, impulsive, combative, déterminée, franche et sait cacher ses émotions. Elle a tendance à foncer avant et réfléchir par la suite. Généreuse, impatiente, elle a le sens du sacrifice surtout lorsqu'il s'agit de sa famille. Elle fait ce qu'elle dit et dit ce qu'elle pense. Elle a un caractère fort. Elle a une grande résistance physique et de la douleur. Elle a des toc tout comme son frère. Elle a un frère jumeau Krane. Et est avec Darcy.


Krane Thorson
Tuffnut le viking débile ✟ Krane “Junior” Thorson, âgé de 27 ans. Boxeur et une volonté de conquérir sa femme. Amusant, paternel, protecteur, illogique, imaginatif, intimidant, bagarreur, aime d’un amour sincère, maso, impulsif, colérique, sarcastique…
Grande force physique, possédant les caractéristiques d’une force d’un ours, jusqu’à même pouvoir se transformer. Capacité de maniement des armes. Bon chasseur, bonnes connaissances sur les dragons, parle espagnol et le langage animalier.
Il a une soeur jumelle (Bru), une femme et soeur adoptive.


Fitzwilliam Darcy
Fitzy le fier ✟ Il a 30 ans. Il est docteur en amour dans l’agence de rencontres “ Putti & Putti”. Orgueilleux et maniéré. Attentionné, protecteur, aimant, cultivé, hypocrite. Les gens qui le connaissent savent qu’il porte un masque. Généreux, a des blessures cachées, généreux parfois, a eu un attrait certain pour l’argent. Lâche lorsqu’il s’agit de se battre au corps à corps, toutefois il a une bonne répartie. Doué au sabre, à l’épée et au pistolet, monte très bien à cheval.
Il sort avec la soeur jumelle de Krane, Bru.




Adam B. Parker


« Je suis le plus minion de tous les tics tacs ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Max Greenfield

Ѽ Conte(s) : Film d'animation ; Moi, moche et méchant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le chien Brutus

☞ Surnom : Charlie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 514
✯ Les étoiles : 53225




Actuellement dans : « Je suis le plus minion de tous les tics tacs ! »


________________________________________ Mer 6 Juin 2018 - 21:34

Minionement vôtre
Evènement #95


Adam était toujours aussi hilare que la journée de la veille. Il s'était réveillé, du moins, le sommeil l'avait plutôt quitté vers les cinq heures du matin, en ce jour du 13 Juin 2018. Il n'était que 7h30 et finissait de se préparer. Cependant, sa concentration n'avait de cesse d'être entrecoupée par ses propres rires. Il se voyait dans le miroir, se tenant le ventre, incapable de garder son sérieux quelques secondes. A chaque fois qu'il pensait à hier, le bouton "on" s'enclenchait. Il n'arrêtait pas de revoir la tête de Agnès, il avait eu l'idée toute la journée de lui cacher les biens les plus précieux qu'elle possédait, pensons surtout à sa chèvre licorne et sa licorne, et donc, à leurs trouver une bonne cachette. Il laissait toujours passer un peu de temps avant de recommencer. Parfois les situations étaient hilarantes, elle avait toujours une âme joyeuse, et Adam s'en amusait beaucoup, même peut-être un peu trop. Certes, elle avait passé la vingtaine, mais sa petite bouille, lui causait toujours des soucis - à Adam- pour ne s'empêcher de l'embêter dans un jeu bien à lui. Mais chut, ne lui dite surtout pas que l'ancien chien-piranha, lui trouve un air trop "minione" -bien plus que les minions d'ailleurs- Il s'était toujours demandé pourquoi ils portaient ce genre d'appellation, il ne trouvait pas que ça leur allait.

Enfin, il balaya cette idée, toussant quelque peu, se calmant. Il était de bonne humeur aujourd'hui, et il sentait que cette journée, ne lui procurerait que ce sentiment. Today ! c'était un grand jour ! Un jour spécial. Le haut chef de l'entreprise de création farfelues mais bien utile, tel que le sècheaspirateurcheveuxmiettesacariensmoutons et friseurlisseur de plus, un tout en un, pouvait bien servir. Enfin, ce n'était qu'un exemple parmi tant d'autres, bien trop longue serait la liste, si elle devait être développer. Et ce n'était clairement pas le sujet, de ce grand jour, pensa Adam.

Il passa après s'être habillé vers sa table, où une copie d'un parchemin trônait sur la table. Il sourit et reprit sa pensée. Voilà ce jour, où le président de la boîte eut décidé d'ouvrir à quelques chanceux, les portes de l'agence secrète. Une journée seulement organisée pour être dans la peau d'un agent secret. Et le brun avait qu'une hâte, les voir galérer !

Il prit ses clés et regarda son bracelet au poignée que lui avait offert Eden. Il se tapa les joues pour s'assurer qu'il était éveillé et sortit de chez lui. Il s'étira, faisant craquer tout ses muscles et partit au point de rendez-vous. Le parchemin avait été distribué à cinq sélectionnés, leur donnant rendez-vous à la fontaine à 8h tapante ! Les minions avaient pour une fois fait correctement leur taff, du moins discrètement. Leur mission avait été claire et nette : Donner de n'importe quelle manière le rouleau à la personne choisie sans se faire repérer. Adam devait superviser tout ce petit monde, et s'assurer du bon déroulement des opérations.

Il y était presque, il regardait tout autour, si les gens savaient qu'ils étaient surveillés. Dans cette ville, s'était plutôt facile, après tout, rien d'étrange de voir des individus différents ici à Storybrooke. Il remarqua certaines personnes concernée par la journée arriver. Il émit un petit sifflement, très discret mais assez fort, pour qu'il soit retransmit dans le petit micro, informant ses petits compagnons de la présence des cibles. Il regarda sa montre. 8h. Il eut un grand sourire, et vit chaque personnes personnes présentes, se faire masquer le visage.

Adam frotta ses mains entre elles et s'étira une nouvelle fois. Que le jeu commence !

fait par Blueberry



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18323-termine-mi-chien-mi-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18997-un-toutou-modifie-ca-vous-dit

Krane Thorson


« Viking Détestable! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alexander Ludwig

Ѽ Conte(s) : Dragon et tous ses dérivés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kranedur( Tuffnut)

✓ Métier : Papa de Siggy et Tuff-Tuff -Jumeau insupportable


☞ Surnom : Krane, tuff
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 434
✯ Les étoiles : 1113




Actuellement dans : « Viking Détestable! »


________________________________________ Jeu 7 Juin 2018 - 12:17








On devait aller a un party de bananes

mais elle m'a invitée dans sa chambre 



Allongé sur un fauteuil de cuir,aussi nu qu'un poussin sans plume. D'entre mes lèvres, sortaient des gémissements de douleur. Je me mordillais fermement la lèvre inférieure, pour m'empêcher de couiner. Crispé, mon corps se raidissait. Ma tête était penchée sur le coté, et mon regard méditeraan était focusé sur les moindres détails de ta personne.Tu portais une tenue colorée ,écailleuse et aguichante. Parce que ce costume moulait tes courbes délicates. Ta chevelure platine, avec tes pointes couleurs flashies. Me démontrait que tu étais différente. Que tu n'avais pas peur du jugement et du ridicule. Tu étais comme moi, un phénomène hors norme de la société. Ça me plaisait! Parce qu'avec toi, je pourrais sans doute vivre pleins d'aventures, parce que nous étions semblables sur beaucoup de points. Même physiquement, parce que tu portais, toi aussi des tatouages. Tu étais tellement belle, que je ne pouvais pas me retenir de te dévorer discrètement du regard. Pour toi j'étais prêt a faire n'importe quel délire juste pour passer du temps avec toi. J'étais même prêt a  renoncer a la blondeur de ma chevelure, pour me teindre de la couleur que tu désirerais.  C'était pour cette raison de cette nuit là que tes doigts étaient entrelacés avec les miens.Et que  je te tenais fortement la main. Parce que pour toi , j'étais en train de me faire tatouer la fesse gauche. Parce que j'aimais plus mon profil gauche, que mon droit.  Mais je ne savais encore quel dessin que  tu avais choisis pour moi ? 

Mais soudainement mon rêve, enfin un souvenir de ma réalité,  était interrompu par une voix familière, mais ce n'était pas celle que j'espérais entendre, en ce moment. Non je ressentais le besoin d'entendre la sienne. Celle de ma femme! Celle de ma dragonne. Même si la voix qui m'interpellait était sublime. Cette voix , que j'entendais depuis ma conception. Elle venait de tout gâcher ! Et ce souvenir venait de s'enfuir.. Et je ne pouvais pas le rattraper, parce que j'ouvrais les yeux.. Puis mon regard se posait sur mon premier amour : Ma Jumelle. 

''Krane Bordel lève ton gros cul ,on va être retard au rendez vous des petits bonhommes jaunes, et qu'est-ce que tu fous dans le Poulailler? Je t'ai préparer ton petit déjeuner , saucisses de Yak, Oeuf d'Autruche avec lait de poule. '' 

En effet, ma jumelle et moi avions reçu il y a quelques jours. Une invitation de deux bananes  jaunes, mais ils n'étaient pas en pyjamas mais en salopettes. Et ils ne s'appelaient pas même B1 et B2. Et ne chantait même pas cette magnifique chanson Quelle déception ! En plus quand je leur demandais, de se présenter. Ils parlaient le langage Bananes. Malheureusement, je ne comprenais pas un seul mot. Et dans notre étagère du salon, je ne trouvais aucun bouquin pour les nuls, qui pourrait m'aider a communiquer  avec ses mignonnes créatures.

 Des créatures que j'avais pris  en otage, pour ensuite copiner avec eux. Mais mes frères et ma soeur adoptifs: Axel, Lars et Loeiza étaient contre l'idée de les faire prisonniers. Parce qu'ils étaient tous pour la cause  de  libération des  bananes de maisons. C'était sans doute à cause de leurs vies antérieurs, ou ils étaient des Dragons qui kiffaient la liberté a ce point.  Même ma jumelle était pour cela.  Mais elle c'était parce qu'elle avait vécue dans un monde, ou l'homme dominait. Elle disait a tout le monde qu'elle croisait qu'elle était une femme libre ! Pourtant elle s'était attachée comme un boulet, a ce maudit anglais qui me servait de beau frere. Donc quatre contre cinq, j'avais du laisser partir mes petits amis les bananes, mais comme souvenir de leur visite, ils nous  invitaient à une sortie le 13 juin à 8 heures du matin. Notre point de rencontre était la grande fontaine du centre ville.

 Les jours suivants leur visite, je retournais a ma petite routine habituelle. Je squattais mon camion, que je garais devant la demeure des toons, attendant d'avoir assez de courage pour aborder ma femme qui vivait là. Et quand je ne jouais pas les espions devant la maison de ma fiancée. Dans mes temps libres, je défonçais a coup de poings la jolie gueule de River Frost durant les combats clandestins que le Prince Ali organisaient dans son Palais. J'étais son champion.  A part cela, je continuais de faire mon devoir dans le couple de ma jumelle, en tenant la chandelle.J' empêchais Brunhildr et Darcy de se bécoter a pleine bouche dans le canapé du salon. J'interdisais aussi l'accès a ma soeur, à sa propre chambre ou tous petits coins intimes du domaine de notre ferme. J'imposais ma présence . Ma jumelle avait sans doute hâte que je pecho a mon tour pour avoir la paix. Puis le jour J était arrivé..Enfin!

Qu'est-ce que je foutais dans le poulailler ? J'en avais aucune idée , je me souvenais pas de ma nuit d'hier. Ça m'arrivait souvent ces temps-ci d'avoir des pertes de réalité. Et de me retrouver tout nu dans mon endroit préféré, Nu parmi mes poules ! Tout ce que je me souvenais c'était ce rêve..Ces temps ci, je rêvais souvent a elle. Et regarder simplement sa photo ne me suffisait plus. Mais je ne comprenais toujours pas , pourquoi je m'étais endormi dans le foin , et que je m'étais fais un oreiller de plumes. Ma soeur me lançait des vêtements en pleine tronche. Pendant que je me relevais sans pudeur, et sans gêne devant ma jumelle. Laissant glisser mon doudou le long de mon corps, dévoilant mon corps de colosse a ma soeur.Miam il a l'air appétissant ton déjeuner , par contre je crois que j'ai encore abuser du foin mauve de notre cousin..J'ai aucune idée de ce que je fous là. Peut-être Poulette aura des réponses a ta question..

Poulette , mon ancienne poule devenue humaine venait souvent me rejoindre a cet endroit, dans le dos de son mari , mon cousin Têtedur. Elle et moi avions une relation particulière. Donc j'avais peut-être passer la soirée avec elle et ma nièce Siggy. Elle pourrait sans doute , m'éclairer sur cette nuit.. Alors que j'enfilais mon slip kangourou blanc. J'entendais ma soeur hurler. Elle semblait effrayée dans sa voix. 

- PAR ODIN MAIS QU'EST-CE QUE TU AS SUR LE DERRIÈRE? C'EST UN POULET QUI LANCE DES GRENADES?  

Elle venait de découvrir, mon tatouage. Elle n'était pas là quand Mina et moi avions partager ce petit moment intimement avec le tatoueur. Elle était partie se promener avec Bjorn notre ourson de compagnie, et c'était sans doute a ce moment  là, qu'elle avait chopée Antonio, un italien a l'apparence Viking. 

- Et alors ? C'est un souvenir de petite Dragonne !Petite Dragonne était le surnom que je donnais a ma femme Mina.  C'est elle qui a choisis le dessin, je  suis chanceux, c'est la première fois qu'une nana m'aime autant pour choisir mes tatouages.  J'en avais plusieurs dont un qui était très spécial, c'était ma marque de Berserker.  Et pourquoi ça poserait problème .. Toi ta bien un tatouage tu sais ou..  Oui je connaissais l'emplacement des tatouages de ma jumelle. Je connaissais le corps de ma soeur , mieux que son petit copain. Pour une fois, j'avais réussis a avoir le dernier mot sur ma soeur. Elle n'avait pas rouspéter , gardant le silence sur cette histoire..

Je terminais de m'habiller , pour ensuite entrer dans la maison. Saluer ma petite famille et  aller me nourrir. Et par la suite préparer les derniers détails de notre départ de la maisonnée, car me connaissant la petite fête des bananes allaient s'éterniser ou finir en VeryBadtrip. Une aventure que je vivrais encore avec la meilleure complice de bêtises: Ma Jumelle. Et si jamais , le party se terminait en gros merdier . Loeiza ma soeur, allait me sortir des emmerdes avec mes frères,comme a chaque fois.  Donc pas de stress ! 

Loeiza serait responsable de notre fermette, et elle sera s'occuper de nos animaux de compagnie: Bjorn et Joyeux Festin notre poussin, en  notre absence.  Le dernier au revoir avait sonné.. Je prenais ce que j'avais besoin pour la soirée qui m'attendait.. Mon porte feuille, mon paquet de cigarettes , mon mp3 pour écouter de la musique durant la route.  Macey , ma masse dont j'étais inséparable .Et que j'attachais dans mon dos avec une ceinture spéciale. Ma paire de lunette fumée que je mettais, parce que paraître Cool c'était important !  Et pour conclure,  ma clé de moto que je tendais avec ma jumelle qui s'empressait de la prendre.. C'était toujours un plaisir pour elle, de m'emprunter mes jouets. Et depuis ma naissance, je devais tout partager avec Brunhildr.

On quittait donc notre rang qui se trouvait au fin fond de Storybrooke, a moto. Ma jumelle conduisait, parce que moi j'avais perdu mon permis pour conduite dangereuse et délit de fuites. Mais je m'en foutais ! Je continuais a faire des courses de voitures illégalement. Et a me promener avec mes jouets roulants.  Ma soeur devant, et moi derrière, je la tenais fermement contre moi. Profitant pour la coller et avoir un petit moment de tendresse.  Musique rockeuse dans les oreilles , nous étions partis pour vivre un moment délire avec les bananes en salopettes. Et qui sait on va peut-être rencontrer leurs copains , les oursons.. 
***
Ma jumelle garait ma moto, un peu plus loin. Elle me redonnait la clé, que je glissais dans ma poche de mon jean.  Et on décidait de marcher..Marcher côte à cote, à la même vitesse, presque au ralenti. Nos pas étaient rythmés . On balançant nos bassins . On portait tous les deux nos lunettes fumées. On regardait droit devant nous, prenant nos airs hautains. On se  donnait  en spectacle. Nos chevelures blondes volaient dans tous les sens a cause du souffle du vent.  J'avais pris ma batte entre mes mains, la balançant de gauche à droite. On dirait dit une chorégraphie. Arrivé devant la fontaine , j'enlevais mes lunettes pour les ranger dans une poche de ma veste de cuir et je rangeais mon jouet. 

Quand tout a coup, l’obscurité régnait. On venait de m'aveugler en me bandant les yeux d'un tissus aussi doux qu'une plume. Surpris mais amusé par la situation. Croyant que c'était un petit jeu coquin entre jumeau. Je me soumettais. - Tu sais Ruff, si t'avait envie qu'on s'amuse , sans que Darcy le sache.. On pouvait s'amuser dans le poulailler. C'est a l'abri des regards contrairement a ici.. Mais pas de réponse de la part de ma jumelle. Elle voulait me faire languir et mieux se faire désirer c'est ça?  

Puis soudainement, je sentais des mains se poser sur mon corps, plus précisément dans mon dos. Seulement, il  avait quelque chose qui clochait. Il n'avait pas une paire de deux mains, mais quatre paire de mains. - Ta invitée Poulette a notre jeu Ruff ? Aucune réponse encore ! Poulette et ma jumelle me poussaient  vers l'avant pour j'avance vers l'inconnu. - Mais qu'est-ce que vous faites ?  On va se baigner dans la fontaine avant la petite fête avec nos copains Bananes ? Aucune réponse, mais je ressentais une nouvelle sensation des petites mains chaudes me prenaient par les poignets , me tirant vers l'avant. Un sourire comblé se dessinait sur mon visage. 

- Petite Dragonne c'est toi ? Tu sais je suis vraiment heureux que tu sois là. Enfin je te vois pas à cause de ce bandage, mais je sens ton parfum..Tu sens tellement bonne. Tu sens le poulet frit. Je ne mange pas de poulet , a cause de Poulette..Enfin tu sais qui est Poulette vu qu'elle vient de t' invitée au petit jeu coquin de Brune. Mais j'adore l' essence que tu dégages.  

En effet ça sentait le poulet. Mon odorat, ne pouvait pas me tromper. Je suis un expert en volatile. Mais pourquoi porter un tel parfum ? C'était pour me séduire , me faire plaisir? Me dire en dire en langage corporel, qu'elle acceptait que nous soyons  marier. - Tu sais, Mina ça fait plusieurs jours, que  j'ai envie de t'aborder sans savoir comment. J'ai envie de te donner une bonne impression de moi. Apprendre a te connaître et faire tout en sorte que notre mariage fonctionne. Je serais même prêt a t'offrir la lune pour avoir une chance d'être avec toi.

Je parlais décidément tout seul. Mais faire ce monologue et vider mon coeur me faisait du bien. Parce que voir ma soeur et son anglais ensemble. Elle me donnait envie de pecho, moi aussi. Mais pas n'importe quelle fille ! Celle que j'avais marier . Dont lui dire mes ressentis me soulageait. Je me laissais donc guider docilement vers une rue. On entendait, des bruits de voitures, des Klaxons et des freins. Qu'est-ce qui se passait ? J'étais la cause d'un carambolage parce que les trois femmes de ma vie me faisait traverser une rue sans ce soucier de ma vie.  Mon corps frissonnait a cause  cette sensation de risque qui venait chatouiller tout mon dedans . J'aimais vivre dangereusement !

Puis le silence régnait, et je perdais légèrement l'équilibre avant de me ressaisir en posant ma main quelque chose de froid, dur ..Un poteau. Heureusement qu'il était là parce que je venais de louper la marche d'un trottoir. Notre marche était moins rapide, et j'entendais un grincement de barrière. -  Les filles ont s'en va ou là?  Aucune panique dans ma voix. J'étais simplement curieux.. - On ne devait pas aller faire la fête.. Mon Dragon  tu m'apportes chez toi ? Encore aucune réponse, mais je sentais toujours sa présence. Comme celle de Poulette et Brunhildr en arrière de moi.

Soudainement je sursautais, j'entendais un chien aboyé . Quelques secondes après , une vieille dame râlait sur le chien. - KYLE Lache ce pauvre garçon tranquille .  Je sentais le chien s’agripper a ma jambe. J'essais de lui donner un coup de pied. Mais sans succès ! - KYLE au pied!  L'animal écoutait sa maîtresse, et me laissait tranquille. - Je ne savais pas que les toons avaient un chien, c'était la Grand mère lapine que j'ai entendu ? Oui je connaissais un peu ou vivait ma femme. Tout le monde connaissait la maison des toons.  La famille Walters était aussi connu que les Thorson. Puis j'entendais de nouveau, la petite  barrière  grincer.. Elle se refermait. - Tu vas nous montrer ta chambre ? Oui j'étais curieux de voir sa chambre, car souvent les chambres reflètent la personne, a qui elle appartient. - Tu sais si ta pas envie, c'est pas grave, je ne suis pas obliger de la voir, le premier soir..  Comme toutes les filles , elle devait avoir un code de rencarts. Est-ce que j'allais au moins pouvoir l'embrasser le premier soir?  

Ensuite j'entendais des cris et des rires d'enfants.  Ca venait me confirmer qu'on était sans aucun doute chez les toons. Dyson avait la  réputation d'avoir beaucoup d'enfants. Ensuite , Mina me mettait la main sur le torse pour me stopper de marcher. Brunhildr et Poulette ,me poussaient . Je touchais devant moi. Il avait une échelle.. Sans hésitation je montais l'échelle pensant que ça menait a la chambre de ma femme. Une scène qui me rappelait un épisode de la série Dawson. Quand celui-ci monte dans une échelle pour se retrouver dans la chambre de Joey.- Vous montez apres moi les filles ? Puis je m’assoyais sur le bord de la fenêtre..Mais mes jambes sentaient quelque chose qui paraissait descendre.  Mina avait elle une glissade qui me menait tout droit a son lit ? 

Ensuite, Je sentais une paire de mains, me pousser fortement. Je glissais..glissais..glissais..Je m'écrasais contre un truc mou, mais rebondissant, allongé  sur le dos. Ca y est je me retrouvais dans son lit. Il n'avait aucun bruit dans la pièce. Puis  une nouvelle fois, je sentais des mains me tirer vers l'avant pour me relever.  Debout sur le lit de ma fiancée, dans le noir. C'était le moment rêver, j’avançais  mon visage, puis ma bouche..Attendant mon premier baiser. Sinon pourquoi elle m'aurait apportée dans sa chambre a coucher ?


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
What is this Krane hair color?
T'es une Thorson maintenant!. Si tu penses choisir ma couleur de cheveux le Viking.
Tu peux aller te gratter!

Brunhildr K. Thorson


« Tu es mort mon poussin? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Gaia Weiss

Ѽ Conte(s) : Dragon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kognedur

✓ Métier : Videuse au Rabbit hole


☞ Surnom : Bru, brun, Ruff, Fraise
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 892
✯ Les étoiles : 7665




Actuellement dans : « Tu es mort mon poussin? »


________________________________________ Jeu 7 Juin 2018 - 23:26

« Minionnement votre »
Je vais mettre mon frère sur adopteunviking.com


Quelques jours plus tôt

Nous étions dans le salon, mon jumeau et moi. Il n’avait pas de secret pour moi et je lui avait promis de ne pas en avoir - sauf sur certains sujets intime évidemment. J’avais fini par me faire une raison. Parce que j’avais l’impression que ça empirait plus les choses de lui cacher mes affaires personnelles que l’inverse. On avait fait des pieds et des mains mes frères, Krok et moi pour qu’il ne découvre pas ou j’allais tous les soirs pendant 2 semaines. Il avait finalement tout découvert et il avait chassé Darcy - au sens propre du terme - qui avait engagé son rival et mon ancien amant - pour simplifier les choses - pour lui donner une laçon. Tous ça avait eu de facheuses conséquences et j’avais fini par faire de mon ancien amant la personne que je détestais le plus en ce moment. Tous ça pour cacher une chose à mon frère. Foutu papillon.

Il ouvrit une lettre devant moi. Elle ressemblait à celle que j’avais également reçu. Je ne l’avais pas encore ouverte et je préférais attendre qu’il ai lu la sienne. Il le fit à haute voix. Il n’y avait que lui et moi.

« On fait quoi? » Demandais-je en levant un sourcil.
« On y va ! »

Ce que j’avais plus ou moins deviner. Ce genre de message énigmatique faisait toujours mouche chez lui. Plus ça semblait fou et dangereux, plus ça l’interessait. J’allais le suivre, le surveiller au cas ou il est des problèmes. Ce foutre dans le pétrin jusqu’au cou était sa spécialité après tout. S’en sortir seul, ça l’était moins.

Le 13 juin parce que le 12 est sorti

J’étais réveillée la première dans la maison. J’avais pris dix bonnes minutes avant de me lever, comme à mon habitude. Un quart d’heure sous une douche bouillante. Le froid ne me dérangeait pas en règle générale. Mais j’aimais la chaleur émise par la cheminée sur mes vêtements à même le corps et celle de l’eau chaude sur ma peau.

Après cette douche, j’enfilais des vêtements , attrapant mon téléphone, je fonçais à la cuisine. Je n’avais toujours aucune nouvelle de Krane et l’heure tournait. Je soupirais en comprenant que j’allais encore devoir le réveiller, mais avant, je branchais l’ipod qu’on avait tous convenu de garder pour l’ambiance musicale dans la cuisine. Tout le monde y mettait une peu de sa touche personnelle. la musique rythmait ma cuisine et je me mis à sourire quand elle changea. Ce n’était pas une de mes chansons. J’ignorais auquel de mes frères elle appartenait mais ça ne devait certainement pas être sérieux.Alors que tout était cuit. J’avais demandé à Bjorn d’aller le chercher. Je l’avais dressé pour ça, il avait mis du temps à comprendre mais j’y étais parvenue. Il revint quelques minutes plus tard alors que je m’étais préparées un petit déjeuner classique pain/beurre et que je venais de poser mon capuccino à ma place.

« Mais où est-ce qu’il peut être? » Lui demandais-je en soupirant. Bjron émit des petits grognements et partit en courant. Il revint tout exciter quelques minutes plus tard et insista pour que je le suive. Il me conduisit au poulailler. J’avais soupiré en le devinant.

''Krane bordel lève ton gros cul, on va être retard au rendez-vous des petits bonhommes jaunes, et qu'est-ce que tu fous dans le poulailler? Je t'ai préparé ton petit déjeuner, saucisses de Yak, Oeuf d'Autruche avec lait de poule. ''

Il était sept heures du matin, on avait encore un peu de temps mais mieux valait le presser plutôt que d’être en retard. Il se leva, totalement nu devant moi. Mon regard tomba sur ses fesses. Et...c’était quoi ça?

" PAR ODIN MAIS QU'EST-CE QUE TU AS SUR LE DERRIÈRE? C'EST UN POULET QUI LANCE DES GRENADES? "

Il était serieux? Un poulet et des grenades? Il s’était fait tatouer quand? Je n’avais rien contre les tatouages, j’en avais moi même Wild thing tatouée sur le coté gauche au niveau du sein et un autre représentant les corbeaux Hugin et Munin dans le bas du dos.

« Et alors ? C'est un souvenir de petite Dragonne ! C'est elle qui a choisis le dessin, je suis chanceux, c'est la première fois qu'une nana m'aime autant pour choisir mes tatouages. Et pourquoi ça poserait problème .. Toi ta bien un tatouage tu sais ou..."


Je n’allais rien dire, il m’énervait dès le matin. Il pouvait se tatouer ce qu’il voulait après tout, c’était son corps. Petite dragonne c’était l’instable Midnight, ou Mik, peu importe son nom. Une femme qu’on avait rencontrée et qui s’était retrouvée mariée à Krane. Visiblement, il avait eu le coup de foudre pour elle.

Je lui jetais quelques vêtements à la figure pour qu’il s’habille et qu’il ne déambule pas nu dans la maison. Nous n’étions pas un club de nudiste ni même River Frost. Un était déjà suffisant. Penser à lui m’énervait toujours d’ailleurs.

Lars venait très certainement de se réveiller. Il avait la tête dans le cul et je préférais ne pas lui parler, avant son café, il était imbuvable. Je restais silencieuse jusqu’à ce que Krane entre pour venir prendre son petit déjeuner.

XXX

La moto était garée à quelques minutes de la fontaine. Mes pas se synchronisèrent sur ceux de mon frère. Dans sa tête devait se tourner toute une scène au ralentit jusqu’à ce que nous arrivions à la fontaine. En vérité, on ne marchait pas si lentement. Et je savais que la réalité devait donner quelque chose de beaucoup moins classent que ce que l’on s’imaginait.J’eut juste le temps de voir Darcy. Il parut surpris de me voir. Ou de voir Krane. Peut-être l’un et l’autre.
« Fitz.» Je souris et j’allais m’avancer vers lui quand ma vue s’obscurcit brutalement. Il se passait quoi là?

« C’est quoi ce bordel?» Râlais-je. Je sentis le contact d’une main et j’étais certaine que ce n’était pas celle de Darcy ni de Krane. Je la repoussais brutalement.

« Me touchez pas !» Mon pieds atteignit quelque chose de mou.

J’entendis Krane, à qui on devait avoir réservé le même sort.

«Tu sais Ruff, si t'avait envie qu'on s'amuse, sans que Darcy le sache... On pouvait s'amuser dans le poulailler.»


Je n’eu pas le temps de lui répondre, et pourtant, j’avais très envie de l’envoyer prêtre et de lui faire avaler ce qu’il avait dit. Il avait des fantasmes étranges et je savais que j’en faisais en partie partie, ce n’était pas pour me plaire. Je continuais à me débattre à l’aveuglette. Laissant trainer quelques jurons au passage.

« Qu’est-ce que c’est que ce...»

Quelques chose passa sous mes pieds. Je n’eu pas le temps de finir ma phrase que je sentis une piqure au niveau de mon coup. J’entendis compter et mon corps partait soudainement en arrière.

D'un point de vu tout a fait objectif...ou pas..en tout cas, pas celui de la belle au dragon dormant.

Plouf.

Brunhildr tombe dans l’eau de la fontaine. Trempée jusqu’aux os. Des minions, sortes de tics tacs géants et vivant habillé d’une salopette qu’on ne présente plus, la tirent en dehors de la fontaine. La blonde joue les belles au bois dormant malgré elle. Endormie, elle est soulevée et son buste et son visage sont recouverts d'un grand tissu ressemblant à une grande nappe noire. Ses jambes et ses cheveux étant toujours à l’air libre. Les minions étaient rapides et surement pressés par le temps. Ils passèrent une rue et furent heurter une première fois. Le choc leur fit lâcher le corps dormant de Brunhildr tombant sur le sol. Deux minions se disputèrent pendant que le corps dévalait une pente et que les autres minions courraient pour le rattraper. Ils parcoururent les rues les plus discrètes, celles où peu de monde pouvait les voir. Ils firent rouler Brunhildr sur la route et la firent chuter encore plusieurs fois. Consciente, ces petites créatures auraient signer leurs arrêt de mort à coup sur.

Après quelques rues, ils passèrent sous une échelle. L’un des minions se fit pousser par un autre au moment où ils passèrent dessous. La secousse fit trembler l’échelle et renversa le pot de peinture rose qui se déversa. Une partie de la peinture tomba sur les jambes de Brunhildr tandis qu’une autre teignit sa chevelure blonde en rose bonbon. Ils croisèrent un camion de poubelle et envoyèrent le corps de Brunhildr à l’intérieur .d’un camion de poubelle qu’ils suivirent jusqu’à la décharge. Le camion s’ouvrit et laissa tomber le corps peint de Brunhildr sur un air-bag rebondissant. Elle en fut ensuite poussée et glissa sur le sol, toujours endormie.

Bru n’avait aucunement conscience de ce qu’elle venait de vivre.




 
crackle bones


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Let me love you

Oh pretty baby, now that I found you stay

En ligne

Pitch K. Black


« Un permis de tuer est aussi un permis de ne pas tuer »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jude Law

Ѽ Conte(s) : Les cinq légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

✓ Métier : Fossoyeur
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 56
✯ Les étoiles : 2000




Actuellement dans : « Un permis de tuer est aussi un permis de ne pas tuer »


________________________________________ Ven 8 Juin 2018 - 14:00



Mionement vôtre


Quelques jours avant.

Je m'était attendue à ce que se soit une journée classique, me lever, aller travailler, rentrer chez moi, profiter du temps libre pour jouer un peu de piano ou lire un livre avant de dormir, mais c'était sans compter sur le reste des habitants de la ville qui eux même avaient leur propre agendas. Alors je ne fut pas du tout surpris de voir Orion courir dans ma direction, un espèce de truc jaune et bleu percher sur lui tel un chevalier sur sa monture à quatre pattes qui essayait tant bien que mal de ne pas lâcher prise tout en rigolant comme un idiot. Je clignais des yeux devant cette vision plus que décalée et hésitait un instant avant de la prendre en photo pour ensuite l'envoyer à Diane juste pour savoir si j'hallucinais ou si ce que je voyais était bel et bien réel, mais malheureusement je n'eus pas le temps de sortir son téléphone car Orion finit par s'arrêter devant moi d'un seul coup, son petit compagnon à couleur lui fit un vol planée par dessus le chat avant de s'écraser au sol.

POUKILALOUPATA!!S'exclama la créature avec un grand sourire avant de retirer un bout de papier qui était accrocher au collier d'Orion puis il trottina sur ses petites jambes dans ma direction, avant qu'il ne me tende ledit bout de papier, j'arquais un sourcil curieux de savoir ce que se papier pouvait bien contenir pour qu'il soit livrée d'une manière si...original. Je me penchais en avant pour le lui prendre des mains et sans même ajouter un mot de plus, le petit truc jaune et bleu s'en alla à tous de vitesse comme si de rien n'était. Orion maintenant libre de ses mouvements en profita pour s'allonger à mes pieds pour se lécher la patte avant avec une concentration extrême tandis que je me décidais enfin à ouvrir le parchemin qu'on venait de me remettre pour lire ce qu'il y a avait d'écrit.

C'était une invitation pour passer une journée dans la peau d'un agent secret dans quelques jours, je levais les yeux au ciel avant de froisser le papier pour ensuite l'enfoncer dans la poche arrière de mon jean, j'avais passé l'âge pour ce genre de sottise et avec tout ce qui se passait en ville je restais sur mes gardes où sinon je finirait encore embarquée dans une histoire sans queue ni tête dans des endroits pas possible, j'espérais sincèrement que ce n'était pas l'une de ses missions divine auxquelles j'avais participé auparavant , mais la méthode de recrutement semblait complètement en décalage avec ce que j'avais connue auparavant, même si d'un certain côté ça avait l'air assez débile pour que se soit un coup d'Apollon. Je secouais la tête à cette pensée, non, Apollon ne m'inviterais jamais pour quelques chose de genre sauf si son messager s'était trompé de destinataire et dans c'est cas là, le dieu des arts se retrouverais avec un invité surprise sur les bras.

Je fus tirée de mes pensées par un miaulement venant d'en bas, je jetais un coup d’œil en direction d'Orion qui me fixait de ses yeux jaune, il miaula une seconde fois avant que je ne regarde ma montre, il était temps pour moi d'aller déjeuner."Tu semble connaitre mon emplois du temps par cœur dis moi."Commentait-je avec un semblant d'amusement dans la voix avant que je ne plante ma pelle dans la terre pour ensuite me diriger vers mon petit cabanon, je me lavais les mains puis ensuite je quittais le cabanon pour me diriger vers la sortie du cimetière, Orion me suivant de près.

Le 13 Juin.

J'étais en plein arrosage de plantes quand un miaulement sur ma droite attira mon attention, je jetais un coup d’œil dans cette direction, Orion était allonger sur une des tombes et il semblait regarder quelques chose avec attention. Je tournais la tête pour voir ce qu'il y avait de si intéressant, la plupart du temps c'était juste des gens qui se baladait ou alors un autre chat errant mais cette fois-ci c'était bien différent, en effet une armée de petite créature jaune habillé d'une salopette bleu marchait dans ma direction, apparemment la créature que j'avais croisée quelques jours plus tôt avait ramené des amis. Ce qu'il y avait d'encore plus loufoque c'était qu'ils avaient tous des objets en mains, comme des bananes, des ustensiles de cuisine et des ventouse pour déboucher les toilettes.

"Dégager de là."Ordonnais-je sur un ton calme mais assez sec, à mon grand désarroi ça n'eut aucun effet et les petits trucs continuaient leur route. Mes yeux bleus passèrent au dorée et j'envoyais une première poignée de sable noir dans leur direction, ça eut pour effet de les faire ralentir, ils ne s'était sûrement pas attendu à ce que je les attaques, quelques cris de terreur résonnent dans le cimetière pendant plusieurs secondes avant que tout ne se calme. Soudain tous se mirent à courir dans ma direction et je relançais une nouvelle boule de sable noir vers eux, certains furent touchée de nouveau, d'autre plus rapide m'entourais tout en me frappant de leur instruments, je me débattais du mieux que je pouvais, attaquant rapidement le plus de créature possible quand tout à coup je sentis qu'on me cachait le visage avec quelques choses, puis je sentis un léger pincement dans ma nuque et je me sentit tomber vers l'avant pour ensuite m'endormir.

Orion lui pu voir son maître être saucissonner par les petits truc colorées avant qu'ils ne se mette à le soulever pour ensuite l’entraîner plus loin. Le chat observa le tout en silence avant qu'il ne se précipite dans leur direction, il ne savait pas où son maître était embarquer mais il était hors de question qu'il soit laisser tout seul avec les petits trucs. Alors il se laissa à son tour tomber dans le tunnel après son maître et les créatures pour ensuite les suivre de près, en chemin Pitch récupéra son lot de bleu et de coup parce que les créatures ne semblait pas savoir comment manœuvrer un humain de taille adulte. Le chemin parut très long au Maine Coon mais finalement après quelques minutes tout le monde atterrie sur un gros air-bag qui rebondissait, puis son maître fut déposée sur le sol, alors il ne perdit pas une minute pour le rejoindre, grimpant sur son torse pour se poser dessus, sortant les griffes, il attaquerait le premier qui oserait le toucher ou toucher son maître sans leur permissions.




code by bat'phanie



Aster Spleaster


« Rien ne peut tuer un espion. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Hugh Jackman

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Lapin de Pâques

✓ Métier : Chocolatier
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 321
✯ Les étoiles : 2652




Actuellement dans : « Rien ne peut tuer un espion. »


________________________________________ Ven 8 Juin 2018 - 23:16


Minionement Vôtre

C'est quoi encore ce merdier ?
Il y a quelques jours…

La journée avait été plutôt calme ce qui se faisait de plus en plus rare en ville mais qui arrangeait bien les affaires d’Aster. Pas de mégère qui déboulait dans sa boutique pour finir par le contaminer, pas de prospectus pour un foutu salon de tatouage à la con dans sa boite au lettre, pas de tatouage de gland ni d’aventure à l’age de glace et le must : pas d’oeuf dégueulasse avec une pseudo lettre de Maara le jour de pâques. Bref, la paix. Enfin ça c’était vite dit. Parce qu’alors qu’il s’apprêtait à fermer boutique voilà qu’une espèce de créature jaune en salopette bleu fit irruption dedans lui tendant un papier. C’était quoi encore comme connerie ? Il pouvait pas se passer un jour sans qu’il y ai de machin bizarre ce serait trop demander ? Exaspéré, l’ex lapin attrapa sèchement le papier mais n’eut malheureusement pas le temps de poser plus de questions que ça étant donné que la créature partit aussi vite qu’elle n’était arrivé.

Soupirant, il se décida à lire le papier il était question d’une invitation à aller passer une journée dans la peau d’un agent secret. Très peu pour lui honnêtement. Fourrant rapidement, le papier dans sa poche, il s’occupa de chasser son employée qui finissait de ranger malgré ses protestations -néanmoins l’argument du bébé de huit mois qui l’attendait à la maison eu raison des résistances d’Anna. Et finit le nettoyage lui même avant de fermer la boutique et de s’en aller direction chez lui.

Le 13 Juin

Honnêtement, il avait pas prévu de se rendre au rendez-vous indiqué sur le papier. Jouer les agents secrets c’était juste pas sa cam. De plus, il avait un truc qu’on appelait « boulot » à faire. La boutique allait pas fonctionner toute seule -Anna pouvait s’en charger seule certes. Mais étant donné ses dernières « aventures » il était préférable de tirer cette histoire au clair rapidement. Juste histoire de leur faire bien comprendre que leur histoire d’agent secret il s’en tapait et s’ils avaient la gentillesse et l’obligeance de ne plus jamais le contacter pour ce genre de conneries ce serait cool de leur part. Non parce que le bonhomme jaune ne devait pas être à la tête de tout ça. C’est pas qu’il avait pas l’air d’avoir la lumière à tous les étages mais si un peu quand même.

Aussi se gara-t-il non loin de la grande place, et franchit les derniers mètres à pieds pour arriver devant la fontaine. Sauf qu’a peine était-il arrivé qu’il se fit bander les yeux sans même qu’il ai eu le temps de dire ouf. Mais bordel, c’était quoi encore ce cirque ? Pas décidé à leur faciliter la tâche pour un sou, le gardien de l’espoir se débâti comme un beau diable, jouant sur sa force physique afin d’essayer de faire déguerpir les personnes lui ayant bandé les yeux. Sauf que, évidemment ça ne pouvait pas se passer comme lui l’aurait voulu. C’eut été trop demander. Et alors qu’il sentit la pointe d’une seringue s’enfoncer dans sa peau, son corps de fit subitement plus lourd si bien qu’il s’effondra la tête la première sur le coin de la fontaine. Ce qui allait sûrement lui causer une belle bosse quand il se réveillerait et n’arrangerait également pas son humeur.

Et pendant que le lapin était totalement dans les vapes, il se fit littéralement saucissonnés par un joyeux groupe de créatures jaune en salopette bleu. Ses mains furent elles aussi attachés entre elles, pendant que trois minions tiraient la masse endormie -apparemment c’est plus costaud que ça en a l’air un minon. Ils l’emmenèrent vers un espèce d’engin loin de la fontaine tout en prenant soin de placer un masque représentant un lapin justement sur son visage. Mais parce que il y a toujours un mais, avant d’y arriver ils passèrent bien évidemment entre plusieurs personnes dont un groupe de skateur qui n’avait vraisemblablement rien de mieux à faire que de s’amuser à passer au dessus d’Aster. Et bien évidemment, un des minions se décida à essayer de faire la même chose avant de tout bonnement se rétamer sur l’ex lapin.

Puisque les skateurs ce n’était pas suffisant voilà qu’un groupe d’ado pas très fut fut -en même temps ce sont des ados donc par définition un ado c’est bête. S’amusent avec de la nourriture avant d’en lancer dans la direction des minions très certainement à leur plus grand bonheur puisque l’un d’eux s’empressa de manger l’une des bananes balancées par le groupe de boutonneux pré-pubaire et comme de bien entendit jeta « sans faire exprès » la peau de la dite banane droit sur Aster avant de ENFIN le mettre dans l’engin apparemment invisible aux yeux des autres et de s’envoler -parce que oui apparemment c’est un mini vaisseau. Puis de foncer vers l’eau avant de plonger droit dedans faisant par la même occasion se transformer l’appareil en un sous marin. Après quoi il s’engouffra dans un espèce de tunnel puis arrêtèrent le vaisseau au bout du dit tunnel un peu comme s’il s’agissait d’un garage, pour à nouveau sortir et tirer le pauvre Aster qui n’avait rien demandé à personne puis de le laisser totalement en plan dans le noir -en plus d’être toujours endormie- après avoir passé une porte. Les minions repartirent aussi vite qu’ils étaient arrivés sans demander leur reste -et probablement après lui avoir chipé du chocolat.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
So i lay down this armor
I'm not bullet proof when it comes to you. Don't know what to say when you made me the enemy. After the war is won, There's always the next one. Maybe I'll crash into you, Maybe we would open these wounds. We're only alive if we bruise. So I lay down this armor for you

Fitzwilliam Darcy


« Comment est votre blanquette ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Armie Hammer

Ѽ Conte(s) : Orgueil & Préjugés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mr. Darcy

✓ Métier : Docteur en Amour
☞ Surnom : Gwen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2844
✯ Les étoiles : 30221




Actuellement dans : « Comment est votre blanquette ? »


________________________________________ Sam 9 Juin 2018 - 13:22




Tout ce qui est petit est Minion et tout ce qui est grand est...

Fitzwilliam Darcy dormait paisiblement dans son grand lit douillet, dans sa chambre au Blue Palace. Voilà plusieurs mois qu'il squattait la demeure du Prince Ali. Enfin... C'était le Prince lui-même qui l'avait invité à venir s'installer quand Darcy avait perdu maison et fortune. Et même maintenant que sa richesse était presque entièrement reconstruite, il était hors de question pour le blond de déménager. Il était trop bien chouchouté dans le palais oriental. Les domestiques répondaient à ses moindres besoins. Il ne payait rien et avait tout. Puis ses rares amis vivaient sous le même toit que lui : Ali, son meilleur ami avec qui il partageait la passion des femmes et Eden, la génie qui l'avait involontairement libérée de sa lampe. Il partageait avec la génie, une relation maître-serviteur et pourtant, cela ne les empêchaient pas de faire les 400 coups ensemble comme deux amis égaux. Darcy resterait à jamais traumatisé par la fois où la génie avait, par maladresse, transformé Ali en raton-laveur. Il pouvait rire de cette anecdote maintenant. Mais il arrivait encore au gentleman de cauchemarder à propos d'un raton-laveur enragé venant l'attaquer sur une carpette volante.

Il était presque 10h ce matin-là, et l'anglais dormait encore, trop assommé par sa soirée de la veille pour se lever aux aurores. En effet, il avait voulu améliorer sa capacité à tenir l'alcool. Darcy était allé dérober une importante diversité de boissons alcoolisées dans le palais, pour venir s'enfermer dans sa chambre et s'enfiler des verres d'alcool, les uns après les autres. Autant dire que cette tentative d'amélioration n'avait pas été une réussite. Une heure après avoir commencé son expérience, Darcy était allongé à plat ventre par terre et léchait le tapis pour tenter de boire l'eau qui était brodé dessus.
Le whisky, il le tenait parfaitement. A force d'en boire une demi-bouteille par jour, son corps avait fini par considérer l'alcool comme un liquide vital. Mais les autres alcools... Trois verres et sa tête tournait comme une toupie, quatre verres et c'était le strip-tease, cinq verres et il léchait le sol...
Il voulait se montrer plus tenace face à l'alcool à cause de sa chère et tendre, Brunhildr, qui elle, avait une capacité effarante à rester opérationnelle malgré les boissons ingurgitées.

C'est ainsi qu'en moitié de matinée, Fitzy dormait encore à poings fermés. Il s'était endormie en travers de son lit, sa tête penchant vers le vide. C'est un chatouillement sur le bout de son nez qui le fit enfin ouvrir lentement les yeux. Il sentit une pression sur sa cage thoracique, comme si quelque chose lui était grimpé dessus. En panique, ses paupières s'ouvrirent d'un coup et il se retrouva face à face avec un gros œil à l'iris marron. La chose hurla et il cria aussi en tentant de reculer. La chose lui lança quelque chose à la figure avant de s'enfuir. Sous la surprise, Darcy tomba du lit à la renverse. Il pesta de douleur et se retourna vivement sur le ventre en regardant sous le lit. Il eut juste le temps d'apercevoir deux petits jambes courir avant qu'elles ne s'enfuient par la porte de sa chambre.

Le blond courut à la suite de la créature, ne s'occupant pas de ce que celle-ci lui avait lancé, un parchemin tombé aux pieds du lit.
Darcy apparut dans le cloître du palais qui entourait le jardin intérieur. Il portait encore les habits de la veille, il n'était pas franchement présentable. L'anglais était barbouillait d'alcool renversé, ses vêtements étaient froissés. Il avait les cheveux en bataille et une haleine de chacal, conséquence de la quantité d'alcool qu'il avait ingurgité. La lumière du jour éblouissait ses pauvres yeux bleus et il ne vit pas Adam arriver de sa gauche. Juste à temps, il fit un dérapage contrôlé pour s'arrêter avant de percuter l'homme. Il connaissait Adam, celui-ci fréquentait Eden depuis quelques temps. Darcy, tel un grand frère, avait été très protecteur envers la jeune femme, vérifiant que l'homme ne la séduisait pas pour de mauvais desseins.

- Hé Adam ! T'aurais pas vu un petit machin jaune courir dans le palais ? Demanda-t-il avec une voix essoufflée et fatiguée.

- T'as fumé quelque chose Dada ? Lui répondit Adam.

- Je ne fume pas moi, je bois. Affirma Darcy. C'était totalement vrai. Jamais le blond ne toucherait à ces saletés de pétards... Sa santé était bien trop précieuse pour lui.

- Ah ça ça se voit, ça explique ton hallucination. Répliqua Parker.

Darcy lui lança un regard noir. Il était sûr d'avoir vu la petite créature. Il l'avait vu de ses yeux vu. Son cerveau n'était plus embrumé par l'alcool, enfin il essayait de se convaincre que ce n'était pas le cas.
Eden, la petite génie, rejoignit les deux hommes.

- Oh mon dieu ! T'as une sale mine petit bourgeois ! T'as trop fait la fête c'est ça ? S'exclama-t-elle.

- Non, même pas. Fit le blond avec aplomb. Mais j'ai mal à la tête. Finit-il en portant sa main à son crâne, joignant ainsi le geste à la parole.

Un vertige, contre coup de sa beuverie de la veille, le prit et il se rattrapa à un mur de justesse. La tête lui tournait et il luttait pour garder ses yeux ouverts. Eden, en bonne amie, le prit par les épaules et commença à l'emmener en direction de la chambre de l'anglais.

- Viens, tu vas retourner dormir. Repose toi bien et tu cesses les abus de Whisky pour impressionner ta petite amie. Fit-elle avec douceur.

Darcy n'eut pas le courage de lui préciser qu'il n'avait en aucun cas bu du whisky. Il avait tout bu sauf du whisky. Sa bouche s'ouvrit mais ses cordes vocales n'obéirent pas à l'ordre que le cerveau leur envoyait. Alors il abandonna et se laissa guider par la génie.

- Tu veux pas que je te donne une tenue d'infirmière non plus Eden ? Dit Adam, sûrement jaloux de l'anglais.

- Non pas besoin regarde. Lança Eden en faisant apparaître une tenue d’infirmière sur elle grâce à ses pouvoirs.

Adam grogna tandis que Fitzy pouffa de rire devant l'attitude provocatrice de la génie. Il lui tapota le bras comme pour lui dire "bien joué !".
L'anglais sentait ses jambes lâcher et Eden le soutenait de plus en plus. Bientôt elle devrait le porter dans ses bras, comme une princesse.
Darcy pouffa encore de rire en imaginant la scène. L'alcool restant dans son sang rendait son imagination bien fertile.

- Je peux jouer l'infirmière à sa place comme je pourrais prendre ta température Dada. Ajouta Adam d'un air malicieux.

- Naaaan naaaan. Fit la voix encore alcoolisée de Darcy.

Eden le mena jusqu'à son lit où elle le borda du mieux qu'elle pouvait avec les draps que Fitzy avait arraché dans tous les sens la veille.
Darcy ne sut dire si elle avait dit quelque chose en partant et d'ailleurs quand elle était partie. Tout son corps réclamait plus de sommeil. Et ses yeux répondaient déjà à cet appel en commençant doucement à se fermer. Mais au moment de se rendormir, il pensa à ce que le petit être jaune lui avait lancé au visage.
Il se pencha pour venir regarder sous le lit. Cette position lui tira un haut-le-cœur et il se dépêcha d'attraper le parchemin et de redresser sa tête avant de lâcher un beau mélange d'alcool sur un tapis déjà souillé.
Darcy déroula le parchemin et y découvrit une horaire de rendez-vous. Le 13 Juin, à 8h devant la Fontaine. A peine eut-il finit de lire, qu'il s'endormit, le parchemin posé sur le visage, qui fut rapidement tâché d'une belle trace de bave.

◦◦◦

Quelques jours plus tard, le 13 Juin...

Darcy avait eu plusieurs fois le temps de relire le mystérieux parchemin et de prendre une décision au sujet de cette journée Agent Secret qu'on lui proposait. Évidemment, il avait décidé d'y aller. Visiblement, c'était gratuit alors pourquoi refuser d'être un James Bond pour un jour. Fitzwilliam se disait que, mise à part son incapacité à se battre au corps à corps, il avait de bonnes qualités pour être un agent secret.

Le matin du 13 Juin, l'anglais se leva à 6h tapante. Il prit bien le temps de se préparer et de se faire le plus beau possible. Costume onéreux, chaussures cirées, cheveux coiffés en arrière. Oui, il était vraisemblablement l'homme le plus séduisant de tout Storybrooke, et le plus apte à passer pour un agent secret. Il voulait épater la galerie.

En sortant du Palais vers 7h50, il croisa Eden et la chargea de prévenir Ali qu'il ne serait pas là de la journée. Puis il monta à bord de la Jeep du Prince et prit la direction de la Fontaine. Il était joyeux ce matin-là, content de faire une activité qui sortait un peu de l'ordinaire. Qui faisait bouger un peu son quotidien.

Darcy gara la Jeep à quelques mètres du point de rendes-vous et continua à pieds. Alors qu'il arrivait devant la Fontaine, il aperçut deux chevelures blondes qu'il connaissait très bien. Son visage hésita alors entre sourire et pester. Fitzwilliam était bien content de jouer aux agents secrets avec Brunhildr. Les activités de couple étaient conseillées pour maintenir une relation. Mais Krane... Qu'est-ce que Krane faisait là ? Elle l'avait invité ? Ou alors il avait lui aussi reçu une invitation mystérieuse.
Darcy souffla et se dit qu'ils allaient devoir essayer de bien s'entendre. Leur relation c'était déjà améliorée, enfin, si ne pas tuer l'autre était une amélioration.

Fitzwilliam croisa enfin le regard de sa chère et tendre. Bru l'appela et il voulut lui sourire et la rejoindre mais le noir tomba sur ses yeux. Sous la surprise, il ne se débattit pas quand on l'assis sur quelque chose. Ce siège n'était pas confortable mais pas totalement inconfortable non plus. Le siège le mit alors à avancer. Darcy crut déceler le son de roues, ou de rail peut-être. Tout ce passa en une fraction de seconde et c'est seulement quand il entendit des petites voix aigus et rapides prononcer des mots incompréhensibles que Fitzwilliam se mit à réagir sur la drôle de situation dans laquelle il se trouvait.

- Hé ! Hé ! Que faites-vous ?! Où m'emmenez-vous ?! Fit-il d'une voix de plus en plus paniquée.

Darcy commençait doucement à regretter d'être venu à ce stupide rendez-vous. Il n'avait pas signé pour ça, il n'avait signé pour rien du tout ! Il voulait juste être un espion d'un jour, pas mourir dans une chaise roulante à 120km/h.
Son siège avançait de plus en plus vite et il ressentait la vitesse grâce à l'air qui sifflait à ses oreilles et à son dos qui se collait involontairement à ce qui devait être le dossier de son siège. Il était ballotté violemment de gauche à droite comme si l'espèce de chaise sur laquelle l'anglais était assis, tentait de slalomer entre des obstacles.
Soudain, un cri s'échappa de la bouche de l'anglais quand il sentit deux petites choses qui grimper dessus. L'une sur ses genoux et l'autre sur son épaule droite. Il était sûr que ces choses étaient des créatures vivantes. Elles bougeaient et parfois semblaient parler entre elles, toujours avec une voix aiguë dans un langage que Darcy ne parvenait pas à comprendre.
L'homme s'était crispé, et avait fermé les yeux à s'en faire mal. Réaction stupide étant donné qu'il ne voyait déjà rien.
Fitzwilliam sentait les petites créatures ou quoi que se soit, gigoter sur lui et il n'aimait pas du tout ça. Il tentait de les faire partir en se secouant mais rien n'y fit, elles restaient agrippées à lui.
Darcy ne disait plus rien, enfin en ne comptant pas les petits cris aigus qu'il émettait lorsque son siège le secouait de trop. Il avait l'impression qu'il allait s'écraser contre un mur à tout instant.

D'un coup, d'autres voix se firent entendre. Des voix plus humaines, que l'anglais pouvait comprendre sans mal. C'était comme si il passait devant plein de personnes différentes.

"Mais faites attention !" "Hey mon kebab !" "Rendez moi mon sac au voleur !" "Oh c'est quoi ce bordel ?!" "Ma Banane !"

A chaque fois, les voix semblaient venir de directions différentes et Darcy tournait la tête dans tous les sens comme pour pouvoir regarder d'où elles venaient. Le fait étant qu'il s'épuisait pour rien, ses yeux étaient toujours aveuglés par un bandeau des plus opaques.
Mais ses autres sens n'étaient pas bridés et Fitzwilliam pouvait sentir différentes odeurs, de viandes, de desserts, de mets qu'il connaissait. Il respirait de grandes bouffées pour tenter comprendre où il était, et se concentrait sur ce qu'il entendait, mais il n'arrivait à rien conclure. Tout semblait irréaliste ! Tout allait trop vite à n'avait aucun sens. Il sentait des milliers d'odeurs, il entendait une multitude de sons, dont toujours les voix des petites créatures.
Darcy sentit alors d'autres petites choses toucher son corps, des choses légères et des choses plus lourdes. Il sursauta à leur contact, toujours en poussant des petits cris de fillette.
A une moment, il aurait juré qu'une banane venait de lui tomber sur les jambes, là où la petite créature semblait se tenir debout. Il sentit aussi l'odeur du fruit.
Son cerveau était en ébullition, ses pensées n'étaient que panique. Le siège continuait sa course à l'anglais priait pour que celle-ci s'arrête.
Quelque chose de poilu atterrit sur son cou puis descendit le long de son bras pour venir se loger contre son torse. Darcy se figea une nouvelle fois. Il pria intérieurement pour que cette chose poilue ne tâche et n'abîme pas son costume. Il n'essaya même pas de la faire tomber, ne sachant pas qu'elle était cette chose répugnante à poil et comment elle allait réagir.

Un freinage brutal le coupa net dans ses pensées. Fitzwilliam remarqua alors qu'il avait une ceinture ou quelque chose qui s'en rapprochait. Car une bande assez rigide venait de le retenir de tomber, en lui coupant la respiration. L'anglais n'eut même pas le temps de reprendre une bouffée d'oxygène et d'apprécier le fait que sa chaise se soit enfin stoppée, il se sentit tomber d'un coup, comme un ascenseur dont les câbles auraient lâché. Il cria comme une fillette, voyant sa mort arriver.
Son cri fut stoppé quand il heurta violemment le sol. Le choc fut assez violent pour faire tomber le blond à la renverse. Sa tête tapa contre quelque chose et il pesta bruyamment. Puis il profita de quelques secondes de calme.

- C'est fini ? Demanda-t-il à qui pouvait lui répondre.

Il avait une voix faible et un peu pleurnichante. Personne ne lui répondit. Seul un bruit lourd au dessus de lui se fit entendre. Comme le son d'une porte lourde qu'on refermait, ou d'une trappe. Les petits bonhommes recommencèrent à causer entre eux, de manière toujours incompréhensible pour Darcy.
Puis on redressa l'anglais et son siège roulant et la course reprit de plus belle. Mais cette fois-ci, les odeurs qui vinrent aux narines de Darcy n'étaient en rien appétissantes. Ces odeurs-ci étaient nauséabondes. Les égouts... Pensa immédiatement Darcy. et alors il paniqua. Lui, Fitzwilliam Darcy, dans les égouts ? Ses vêtements allaient garder cette sale odeur d'excrément et d'ordures pour toujours.
Ce doux parfum s'intensifia de plus en plus à mesure que la chaise roulait. L'odeur devint tellement insupportable qu'un haut-le-cœur souleva la poitrine de l'anglais. Il retint de justesse un jet de vomi. Après réflexion, il se dit qu'il aurait du laisser sortir ses relents gastriques, pour faire fuir les petites créatures de sur lui. Non... Il aurait tâché son précieux costume, il avait bien fait de serrer les lèvres.

Le siège se stoppa de nouveau. Plus rien ne se passa. On entendait que la respiration saccadée d'un Darcy apeuré.
Soudain, un Ding sonore se fit entendre, ainsi que le son distinct de portes mécaniques qui s'ouvrent.

- Où est-ce que je suis bordel ? Souffla Fitzwilliam, plus pour lui que pour les petites bestioles qui l'accompagnaient.

Le siège avança, Darcy étant encore et toujours assis dessus et maintenu grâce à la ceinture qu'il sentait sur sa taille à présent. Il sentit ensuite la sensation connue d'un ascenseur qui descend. Puis un autre Ding sonna aux oreilles de Fitzwilliam. Le siège avança encore. Aucun son ne se fit entendre, même pas le vol d'une mouche. Rien.
L'anglais se sentit alors réellement aveugle. Ses yeux étaient toujours bandés et son ouïe ne lui servait à rien.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fallen & Poor Gentleman...
... Modern & Jailed Valkyrie
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74556-chronologie-du http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77779-darcy-o-les-liens-d-un-gentleman-plein-de-fierte

Adam B. Parker


« Je suis le plus minion de tous les tics tacs ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Max Greenfield

Ѽ Conte(s) : Film d'animation ; Moi, moche et méchant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le chien Brutus

☞ Surnom : Charlie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 514
✯ Les étoiles : 53225




Actuellement dans : « Je suis le plus minion de tous les tics tacs ! »


________________________________________ Dim 10 Juin 2018 - 13:05

Minionement vôtre
Evènement #95


Adam avait été un très bon spectateur, même parfois un bon figurant, Il avait suivi le tout, sur sa petite tablette, ou avait même pu conduire un camion "poubelle", ou avait suggéré certaines directions, qu'il était sur que ses petits compagnons aimeraient. Il avait veillé au grain, mangeant sa boîte de pop corn apporté par l'un de ses collègues à salopette, pour pouvoir au mieux apprécier ces spectacles de rues. Les petites caméras invisibles presque, ou facilement caméléon dans toute espace où elles étaient posées, étaient un bijou de leur technologie. Les micro l'étaient tout autant. Il n'y avait eu qu'une personne qui n'avait voulu venir au rendez-vous, toutefois, il ne fallait jamais sous estimer leurs bureaux. Un bon film d'action avait vu le jour ! Peut-être un peu court pour le moment. Mais certains étaient bien prometteur dans leurs rôles. Espérons qu'ils arriveront à la hauteur des espérances du patron par la suite. Un beau diplôme d'apprenti espion serait à gagner, ça ouvrait plus de porte que les gens pourraient le croire.

Adam sifflotait, marchant tranquillement, lunettes de soleil sur le nez, d'un côté de la lunette, regardant tout ce qui se passait de chaque côté de nos élus. Il se rendait dans une air de jeu, et jeta son cornet de pop corn terminé. Il sortit ses lingettes et se désinfecta les mains. Il monta à l'échelle du toboggan pour enfant, désinfecta là où il devait s'asseoir, sans oublier ses gants qu'il avait mis pour grimper à cette échelle. Il s'installa et se laissa glisser. Il aimait bien passer par là, il trouvait ça plutôt fun. Il appuya sur un petit bouton -dont vous ne saurez sa provenance- et une sorte d'ouverture au bout du jeu pour enfant s'ouvrit et il continua sa descente avec amusement. L'un des passage, que le premier apprenti espion a pu prendre et faire l'expérience.

Au bout de quelques secondes, il atterrit sur le air-bag, exécutant quelques pirouettes, avant de se laisser retomber sur le sol, les deux pieds joints. Il regardait tout autour, une faible lumière apparue, où tous les participants semblaient enfin réunis. Il vint vers l'un des minions et checka avec lui. Il observa tout autour de lui et pu remarquer que certains minions étaient regroupés autour de ceux qui avaient pu résister. Un des minions mangeaient tranquillement à côté de tête de lapin, du chocolat, d'autres essayaient à leur manière d'apprivoiser le chat du sablé noir. Les minions avaient mis un masque lorsqu'il s'agissait d'approcher la seule femme sélectionnée et les deux mecs conscients. Adam grimaça à l'odeur et sourit intérieurement. Il s'éclipsa pendant quelques secondes, le temps que tous se réveille, ce qu'ils ne tardèrent à faire. Il revint, heureux d'avoir trouvé ce qu'il souhaitait. Une fois que tous furent conscient, et bien comme il se doit. Adam s'exclama :

"Bonjour à vous tous ! Vous pouvez enlevr votre masque !"

Une fois ceci fait. Une musique se fit entendre, les minions se mirent à chanter. Trois hommes s'avancèrent faisant les même pas et les même gestes qu'eux, une banderoles se fit levée et très vite s'écroula, où il y avait marqué "Bienvenue".

Pendant, ce petit spectacle, Adam chargea l'arme qu'il avait en main et s'approcha de la seule fille de la bande, grimaçant à l'odeur. Il l'activa et aspira toute choses qui se trouvait autour d'elle, pour enlever cette odeur insupportable, la seule chose qui lui restait était ces cheveux roses, qu'on ne pouvait que remarquer. Il s'éloigna, laissant les minions, prendre tout objet sur sa personne. Adam le fit pour tous ceux qui avaient une odeur infecte. La propreté était importante. Les minions avaient pris certaines de leurs armes. La musique se finit. Et Adam reprit.

"Bien bien, maintenant que vous êtes tout beau et tout propre, nous ne sommes en aucun cas responsable des éventuels bleus que vous avez. Vos "armes" vous ont été prise, et mises dans la réserve, que pour une raison de Sécurité. Ici, vous êtes dans ce que pourrait appelé le lieu où tout part et revient. Je vous souhaite la bienvenue dans notre humble agence d'espionnage. Aujourd'hui ! Vous êtes cinq élus et vous allez pouvoir vous démarquer . Veuillez me suivre."

Ils leur firent signe de le suivre, et une grande porte s'ouvrit. Un grand espace se présentait à eux, de multiples écrans étaient face à eux sur grand écran géant. Différents images défilaient, une grande carte du monde était affichée. Des personnes se trouvaient assises derrière d'autres écrans, des allez venues de plusieurs personnes, des minions de partout, bougeaient et sortaient de la pièce. Ils saluèrent les nouveaux arrivants. Sur la droite une salle entouré de plastique, il pouvait être observée des laboratoire. Un espace avait été aménagé, des stands, de bouffes, de boissons, ou de présentations futurs qu'attendaient nos participants. Le lieu était plus grand encore, des pièces autres pouvaient être observées, mais personnes ne pouvaient savoir ce qu'il s'y trouvait, à part ceux qui connaissaient les lieux.

"Bien ! Plusieurs agents ont été mis à votre disposition pour vous accueillir ! Vous allez pouvoir réaliser selon votre choix et envie des activités et nous prouver votre valeur!"

L'un des hommes qui avaient "dansé" avec les minions tout à l'heure s'approcha d'eux.

"Je vous présente L'agent S !"

"Hello ! Tutii sommes réunis ici ! Pour bagarer vous ensemble !" il bougea dans tous les sens, remettant à chacun un prospectus de tout type de choses que les participants pouvaient faire. "Présentation de chaque chose va faire pour vous !" il incita tout le monde à le suite vers la gauche, entrant dans une pièce. Le regard en bas, un agent s'entraînait tirant sur plusieurs cible semblant si réel en hologramme. Ils avancèrent sur la passerelle, et entrèrent dans une autre pièce. Là, deux personnes se combattaient. Pendant, qu'ils faisaient la visite du lieu, des différentes pièces, comme les simulateur, les réalités virtuelles, les conditions réels par le virtuelles...et encore pleins d'autre surprises les attendaient. Une annonce se fit.

"Mesdames, monsieurs, la présentation de l'arme x5874, aura lieu à 11h"

fait par Blueberry



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18323-termine-mi-chien-mi-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18997-un-toutou-modifie-ca-vous-dit

Krane Thorson


« Viking Détestable! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alexander Ludwig

Ѽ Conte(s) : Dragon et tous ses dérivés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kranedur( Tuffnut)

✓ Métier : Papa de Siggy et Tuff-Tuff -Jumeau insupportable


☞ Surnom : Krane, tuff
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 434
✯ Les étoiles : 1113




Actuellement dans : « Viking Détestable! »


________________________________________ Lun 11 Juin 2018 - 2:49








Viking sans expérience! 

J'ai un point en commun avec mon beau frère



Aucune lèvres ne se collait aux miennes. À mon plus grand désespoir. Pourquoi elle me faisait attendre ? Serait-elle en train de revetir un petit costume pour moi ? Un costume aussi divertissant et coloré que celui de la dernière fois.  Non en faites mon hallucination de me retrouver dans la chambre de ma femme n'était que le fruit de mon imagination très fertile, ou tout simplement un signe de ma folie. Plus que le temps s'écoulait et que le silence régnait plus que je reprenais connaissance avec la réalité.  On m'avait kidnappé, mais pas panique ! Je m'étais déjà fait kidnapper il y a quelques mois dans les bois avec le beau frère. Pour que je devienne membre d'une secte secrète. Mais une secte de quoi ? Cette information  devait demeurer confidentiel   entre l'Anglais et moi. Surtout si celui-ci voulait avoir sa chance de devenir un Thorson par alliance. Cette fois ci , on m'avait sans doute kidnappé pour une fête clandestine. Et ça aussi c'était souvent une habitude chez moi, parce que en tant que Champion du Prince Ali, je participais souvent a ses soirées bourgeoises et privées. Et cet kidnapping me rappelait aussi les fraternités au lycée. Pour passer le temps je décidais de prendre une cigarette dans mon paquet dans ma poche et de m'allumer. 

J'attendais que la fête commence, espérant que ma jumelle arriverait a me rejoindre. Parce qu'elle était souvent ma complice et ma gardienne quand Loeiza ne pouvait être présente. Mais la connaissant elle avait sans doute refuser de se faire bander les yeux. Et elle s'était attirée des emmerdes , parce qu'elle était farouche. Pourtant moi , je trouvais que ça m'était du piquant.

Les minutes passaient, j'entendais des bruits autour de moi. Je sentais des présences, mais je m'en foutais un peu , sauf si il cherchait les problèmes. Je terminais ma clope avant de l'écraser sous ma semelle de mon soulier. Après tout ce n'était pas le matelas du lit de ma fiancée. Je pouvais polluer autant que je voulais..En parlant de pollution, une désagréable d'ordures se faisait sentir. C'était sans doute la jumelle ! Il n'avait qu'elle qui pouvait avoir un parfum de la sorte.Dans le passé , nous avons une expérience avec les mauvaises odeurs. -Putain que t'empeste la Soeur ! Mais aucune réponse,elle devait me bouder pour savoir fait embarquer dans cette aventure.  Tout ce qu'on entendait c'était du bruit que quelqu'un qui  bouffait, et un chat qui miaule. Mais j'avais rien a dire sur cela, parce que j’emmenais souvent mon poussin ou notre ourson dans mes soirées délires.  Je commençais juste a trouver le temps long..

Soudainement, une voix familière se faisait entendre. Je l'avais reconnue, c'était la voix du petit copain de la Génie du petit bourgeois. Je l'avais croisé quelques fois dans le Palais, quand Ali  m'avait hébergé durant ma fugue et la crise de jalousie que j'avais fait a ma jumelle , parce qu'elle avait des secrets a mon égard. Oubliant la règle numéro un entre jumeaux: On partage tout ! Mais vraiment tout même nos amours.

''Bonjour à vous tous ! Vous pouvez enlever votre masque !" 


Sous cet ordre, je détachais donc mon masque pour ensuite l'enrouler autour de mon poignet. On ne sait jamais ça peut toujours servir par la suite. Une musique se faisait entendre. C'était plutôt une chanson entreprenante, que je ne pouvais pas m'empêcher de me faire aller le bassin et les bras en dansant la danse du poulet. Peur du ridicule ? Non ! Peu importe ce que les autres pensaient..Surtout que j'étais en présence, d'un petit vieux avec un chat. Un type peu souriant , une jumelle puante, et QUOII? Il fout quoi lui ici .. Le beau frère. 

 J'arrêtais de danser pour me diriger vers lui, et mettre mon coude sur son épaule et un sourire sadique se dessinait sur mes lèvres. Ce rictus qui signifiait : Je te surveille ! Je prenais surtout place entre ma jumelle et lui pour les empêcher de se toucher discrètement. Puis je regardais ma soeur, qui avait la chevelure colorée. Je la dévorais de mes prunelles bleutées. Malgré son odeur, j'étais entrain de baver sur ma jumelle. J'aimais tellement son nouveau look..Un look qui me faisait penser a ma femme. Je passais une de mes mains délicatement dans ses cheveux, caressant une mèche comme hypnotiser. -  J'adore ta nouvelle couleur Ruff! Au même moment, Adam s'approchait de ma jumelle. Je le foudroyais du regard ,  un instant avant de me rendre compte qu'il se débarrassait seulement de l'odeur de ma jumelle.  Oui j'étais souvent sa défensive quand on s'approchait trop d'elle. 

Tout à coup, les petites bananes m'approchaient commençant a me surveiller les poches. Les premiers objets qu'on me volait était mon paquet de cigarette, et mon téléphone portables, ma clé de moto.  Je haussais la voix commençant a leur crier dessus : C'EST QUOI VOTRE PROBLÈME LES  BANANES ? RENDEZ MOI ÇA PARCE QUE JE VOUS JURE QUE JE VAIS VOUS EPLUCHER SI VOUS ME RENDEZ PAS MES AFFAIRES.  Sérieux ? Je n'approuvais pas cette attitude. Je faisais comment pour me détendre moi si je ne pouvais plus fumer ? Et si j'avais des gros ennuis , comment j'allais faire pour communiquer avec Loeiza. Et pour ma clé c'était simplement celle de la moto. Heureusement ce n'était pas mon camion ! Je commençais a me débattre parce qu'un bonhomme grimpant dans mon dos. Il voulait mon arme. Il voulait m'enlever Macey.Il n'en était pas question . J'attrapais brusquement le minion dans mon dos, par la salopette, pour le faire passer par dessus ma tête et le faire atterrir violemment sur le plancher. Je me penchais sur lui, commençant a le cogner de mon poing droit. 

Mon regard bleuté s’assombrit. J'entendais au fond de ma tête , la voix de mon père me dire que la colère était ma plus grande force et d'être sans pitié. C'était mauvais signe, je devais résister, parce que je ne devais pas dévoilé le Beserker en moi, sinon ça allait se terminer en un carnage. Je devais penser a une image qui abaissait..Je devais penser a elle. Un troupeau de petites créatures jaunes criaient et me sautaient dessus. Que je tombais en arrière. Je donnais des coups de bras, des coups de pieds dans les sens pour me débarrasser d'eux et garder ma batte avec moi. J'hurlais : - NE TOUCHEZ PAS A MACEY!! Mais il avait réussit a m'enlever mon jouet de force. Combat terminé ! 

Je me relevais frustré, dévisageant chaque visage présent, sans dire un mot.  J'avançais vers Adam d'un pas déterminé et sans prévenir quelques secondes après mon poing gauche venait lui cogner le nez. On entendait un crack..Je voulais de lui casser le nez. Un petit saignement coulait de sa narine droite. Pour me calmer , Adam me proposait un marché, il confisquait ma masse en échange d'une banane accrochée dans mon dos pour combler le vide dans mon coeur brisé, en l'absence de Macey. J'acceptais le compromis ! Un petit minion  déguisé en bébé arrivait vers moi et grimpait dans mon dos. Mon sourire était revenu sur mon visage de gros bébé gâté. J'avais un nouveau jouet !  La musique se terminait..


Après ma petite crise et tout le blablabla que je n'écoutais qu'à moitié. Ça me rappelait les longs discours du père d'Harold . Je reçevais un prospectus  que je ne regardais pas pour le moment , en le mettant plier dans ma poche vide.   Adam nous faisait faire une visite du repère des agents secrets de Storybrooke.Tout le long, je suivais de proche de ma jumelle. Il ne fallait pas que Darcy en profite ! Je regardais dans tous les sens émerveillé. Il avait tant de choses qui me plaisaient, comme les écrans . Ça aurait été trop bien d'en avoir comme ça dans mon salon pour gamer avec mes frères. Il avait aussi la carte du monde, qui me faisait rêver.. Parce que j'avais le rêve de conquérir le monde comme tout Viking. Un monde que j'aurais offrir a ma femme. 

Ensuite, je jetais un petit coup d'oeil aux combattants sans trop m'attarder. Ce n'était pas impressionnant, parce que le combat faisait parti de ma vie de tous les jours. Ce qui me plaisait le plus et qui avait piquée ma curiosité était les laboratoires. J'étais un homme de Science moi ! Dans mes temps libres, je lisais beaucoup sur le sujet. Et c'étais l’occasion rêvé pour apprendre à faire des mélanges explosifs ou même apprendre a  faire des bombes.  Moi tout ce qui faisait boom m'excitait !  Il avait aussi les gaz qui me captivaient. Dans leur laboratoire, je pourrais  aussi  apprendre a concevoir des fumées hallucinogènes et puants. Le rêve!  Cette visite me plaisait beaucoup, je regrettais une chose.. Une chose que je jalousais de ma soeur. Cette visite aurait fait une superbe sortie de couple..J'avais un petit pincement au coeur, j'aurais voulu que Mina soit là. Puis il eut cette annonce sur une arme..Je m'exclamais haut et fort - J'espère qu'on va pouvoir faire joujou avec !


Sans demander la permission de mon beau frère, j'attrapais son poignet , et tirait son bras pour que voir il était quelle heure sur sa monstre. Il était neuf heures ! Il restait deux heures pour s'amuser.. Je relâchais le bras de l'Anglais.  

À ce moment là, qu'une femme a ma gauche, me faisait de beaux sourires. Je restais indifférent . Ne vous inquiétez pas, elle n'était pas de mon goût. Elle était dans la tranche d'âge de ma mère. Donc non merci ! Elle faisait signe de l'approcher et de pénétrer dans une pièce. Curieux j'entrais dans le grand local. Les murs du local était blancs. Un grand tapis est milieu. Il avait des accessoires technologiques un peu partout, comme des capteurs, des caméras et des gadgets que je ne connaissais pas trop. Je ne suis pas un expert en technologique. Je suis un Viking ça n'existait pas à mon époque! Je connaissais juste l'essentiel de tous les jours. Dans un coin, il avait des personnes assissent devant des ordinateurs.

 La femme m'accompagnait au centre du tapis. Elle me mettait un casque sur la tête. Un casque qui ressemblait aux nouvelles technologies de jeux vidéos. Elle allait me faire gamer? Elle me disait: "Restez concentré et suivez bien les consignes", elle me donnait ensuite une oreillette comme dans les films d'espions. Je le mettais dans mon oreille gauche. Parce que c'est mon plus beau profil.. Au début je ne voyais rien, puis il s'allumait..Bonjour monsieur Thorson" là j' entendais la voix de la dame. Monsieur Thorson, on m'appelait rarement de cette manière. J'avais l'impression qu'elle parlait a mon père. "Notre interface va être connecté dans quelques secondes"

L'interface était un sol bleu, avec des lignes blanches. Le jeu video avait commencé.  Ensuite dans mon oreille j'attendais une voix robotique me parler:Bienvenue dans l'interface virtuelle du mode discrétion. Votre mission est la suivante : Être le plus discret possible pour dérober un objet.l'objet en question pour cette mission est une clé appartenant à un milliardaire Monsieur De Béquille. Il ne se sépare presque jamais de cet objet à part lorsqu'il se lave. Il habite dans une villa comptant une quinzaine de pièces avec deux étages, un grenier et une cave. Il a sous ses ordres plusieurs domestiques et des gardes dans à chaque entrée et dans plusieurs pièces de la maison. A vous d'entrer et de ressortir avec l'objet avec discrétion. Il me semble que monsieur est une envie de se prélasser un peu. A vous de jouer. Comme dit note devise "rien n'est impossible !" nous comptons sur vous. Il en vient de la survie de tous ! Bonne chance .

Il n'était pas sérieux? La mode discrétion..J'ai l'apparence et le caractère d'un homme discret? Pas du tout ! Le truc que j'avais réussis a cacher dans ma vie était ma relation ''fuckfriend'' avec poulette, durant plusieurs années pour ne pas briser le mariage de mon cousin ''Tetedur''. Ça et l'existence de Siggy..

L'environnement virtuel changeait. Je me retrouvais non loin de la Villa . C'était le moment pour moi , l'heure pour d'accomplir ma mission d'y aller car dans ma mission j'avais un complice : Un domestique. Il m'avait signalé en jouant avec les rayons du soleil qui reflétait sûr une fenêtre d'une autre maison, que le maître du lieu était dans la douche. Je le voyais ouvrir une des fenêtres. Cette fenêtre était à l'étage sur la gauche. Le portail a ce côté ci était haut. Mais heureusement pour moi un arbre se trouvait entre le portail et le toit.Maintenant que tu savais pu voir ce détail. Je pouvais grimper dans mon enfance..Grimper sur le portail puis sur l'arbre pour finalement atteindre la fenêtre ouverte..Donc je passais de justesse. Parce qu'avez vous déjà vu un colosse passer par une fenêtre?  Je vérifiais si il n'avait personne.C'était désert !La pièce où j'étais ressemblait à une chambre . Je pénétrais donc dans la pièce d'à côté : un mini salon.

La y'avait une personne: un garde. Il était dos a moi heureusement..Je lui sautais dessus en lui faisait une prise du sommeil. Il était donc inconscient. Je prenais son corps jusqu'à un placard, ou je l'enfermais.Avant je fouillais le corps, il avait une bouteille d'alcool. Chouette un petit remontant! J'ouvrais la bouteille, pour la caler pour ensuite la donner a ''Bébé Minion ''dans mon dos. Pourquoi ? Pauvre petit, il n'avait pas d'arme . Je décidais aussi de déplacer une étagère pour mettre devant la porte pour l'empêcher de sortir et alerter tout le monde. C'est à ce moment là que l'interface me montrait une sorte de plan de la villa. Découragé.. Parce que c'était aussi immense que le Palais Bleu, que je pouvais me perdre. Je décidais donc de suivre le plan. Heureusement je savais lire les cartes . Quel viking ne sait pas lire une carte ? J' arrivais à une pièce ou il avait l'escalier est. Il avait un garde présent dans le petit salon.. Il était de dos. Mais quelle chance ! Ces temps ci, j'avais pas mal de chance. À cet instant, j'avais eu une idée..Je murmurais a la petite créature jaune : - Va y fait de toi un Viking ! Et celui ci lançait sa bouteille avec précision sur la tête du garde en l’assommant.

 Pas le temps de m'attarder sur le corps, je  descendais les escaliers. Selon mes souvenirs du plan la salle de bain était sur la droite. Mais je me retrouvais dans la cuisine..Il avait deux gardes . Je décidais de passer devant eux alors qu'il était occupé a discuter ensemble.. Ils m'ont entendu ! Merde, je décidais de faire diversion et de me mettre a miauler.. Parce que la plupart des gens possédaient un chat..sauf moi qui avait un poussin et un ours. Heureusement pour moi personne  ne bougeait .
Je pouvais donc descendre les escaliers et je prenais la porte  devant moi.  Il n'avait  personne car les gardes , car les gardes étaient  dehors devant la porte pour vérifier qui entrait. Je longeais le un couloir jusqu'à  un bureau . 

J'ouvrais la  porte sur la gauche. Mauvaise porte ça , menait à une chambre . J' aperçus un domestique qui m'indiquait l'autre porte. C'était mon complice !  Doucement j'ouvrais délicatement,  la porte de droite  c'était enfin  cette fameuse salle de bain . On pouvait entendre le riche  chanter  d'une voix très fausse : Si tu aimes le soleil tape des mains. Il n'avait pas vu car son rideau , au motif de canards était opaque. Heureusement, pour moi je n'avais pas envie de voir un homme nu . J' aperçus  la clé sur le coin du lavabo. Je la prenais et je la mettais autour de mon cou parce qu'elle était attachée a une chaine.

Dans ma petite oreillette, on me disait de sortir discrètement. Je quittais donc la salle de bain sur la pointe des pieds, même j'avais envie de tirer la chaine d'eau de la toilette pour jouer un mauvais tour au bourgeois. Mais je ne pouvais pas..Je devais la jouer discrétion. Je décidais donc de retourner dans la chambre ou était mon complice et de sortir par la fenêtre..Et de descendre le long du mur. Tel un viking qui venait de pilier  un château. 

Mais soudainement, la chaine disparue de mon cou..Comme par magie. La game était terminée.. Je passais au prochain niveau..L'interface se déconnectait, mon environnement changeait de nouveau comme au début. La femme revenait me voir, pour m'enlever mon casque. Elle me tendait un bon point écrit "ni oui ni non"Elle me souriait "ce n'est pzs si mal monsieur Thorson" Je la foudroyais du regard comment ça pas si mal frustré ? - Excuse moi Mademoiselle, mais je suis pro gameur, je joue tous les soirs  avec mes frères donc avoue le .. J'étais excellent . Sur ses mots, je quittais la pièce, parce que j'étais mauvais perdant.

Je retournais dans la grande salle, espérant voir ma jumelle mais Adam arrivait vers moi. ''Alors quel bon point as tu ?" Je regardais ma carte  avec un minion dessus qui faisait un signe de silence. '' C'est écris ni oui ni non''"qu'aimerais tu faire maintenant ?" ajoutait t'il. Par Odin je pouvais enfin choisir mon activité. - Je veux aller dans les laboratoires..Très bien il t'y accompagne. Mon bébé minion s'était endormi  contre moi..

Adam m’amenait dans une pièce qu'on ne voyait pas dépassant les laboratoires. Pourquoi il ne m'apportais pas ou je voulais aller ? Je décidais de le suivre pareil.  Nous  tournons a gauche, je pénétrais dans une pièce ou tout un tas de choses étaient disposés. Pleins d'armes en tout genre de gadgets. A ma droite il avait une vitre. A travers je pouvais voir quelques démonstrations de certains gadgets. Je me frottais les mains ensembles tout enjoué. Cette pièce était comme un magasin de jouets.  Des jouets que je voulais tester.. Cette pièce était faites pour moi..Adam me demandait : Dis moi quel genre de gadget tu voudrais essayer ?  Il essayait de faire quoi là, se faire pardonner de m'avoir kidnapper Macey? La question était difficile.. J'avais envie de tout essayer ..

Il me présentait donc plusieurs gadgets. Voila ta un fusil pet ici. Une mitrailleuse de bananes. Une arbalète , ne rate jamais la cible : les fesses. Le chewing-gum. Le dentifrice. La laveuse expresse. Le gaz Minion... La boom qui boom.." J'avais une grosse hésitation entre le fusil a pet. Parce que ça me rappelait Lars , mon frère qu'on surnommait Pet. Il avait aussi la boom qui boom.. C'était sans doute un truc explosif..Mais moi je désirais plus un truc qui ressemblait a un bazooka ou a une arme de destruction massive. Je choisissais donc le gaz minion.  Adam me tendait une bille, et m'apportait dans un coin, ou un bonhomme jaune servait de cible. Sourire sadique aux lèvres. Adam me donnait  un avertissement :"fais attention si tu la lances n'importe comment tu risques d'être atteint,vise notre comparse. Il adore jouer avec"

Malheureusement le Minion était tellement agité et excité que lorsque la bille que je venais de lancer l’atteignait , il se jetait sur nous. Et il eut une explosion de fumée, qui nous enveloppait..Je me mettais a tousser, comme Adam d'ailleurs. Puis Adam se mettait a parler, il parlait dans un langage de minion. Je me mettais a éclater de rire. Puis je parlais a mon tour dans un langage de Minion. La vraie banane nous regardait d'un regard étrange, au lieu de parler dans sa vraie langue. Il parlait comme un humain. En faites rien de tout n'était réel.. Adam et moi étions en train d'halluciner..

J'observais le lieu. Ça ne ressemblait plus a une piece d'agence d'espions, mais ca ressemblait a un joli paysage de Berk. Nous étions devant une cabane de bois. Le  plafond était devenu le ciel. Il avait des dragons qui volaient dans tous les sens.


-T'as vu ça Rustik .. Adam n'était plus lui .. Il était devenu Rustik, un vieil ami d'enfance.- Je viens de voir une furie blanche  vite il faut aller prévenir Ruffnut .. C'est un dragon rare vieux..Il faut que j'arrive a le capturer pour le doter.. et le monter.. Je prenais le poignet d'Adam pour l'apporter en dehors de la pièce, mais soudainement je tombais nez à nez avec ma jumelle. Qui n'était pas ma jumelle, mais une super-vilaine sorti tout droit d'un comic DC.

 La bouche entre-ouverte, de la bave coulait presque au coin. Je me sentais hypnotiser par sa beauté - Woww t'a vu ça Rustik.. Ma femme est là.. Je m'approchais timidement d'elle. Enfin de Brunhildr.. Je toussais. Oubliant tout ce qui m'entourait , il n'avait qu'elle qui comptait  - Je dois t'avouer que je suis vraiment content de te voir..Et tu es vraiment belle avec ton costume. Je glissais une main dans une de ses couettes. Je caressais une mèche. - Tes cheveux sont tellement doux.. Je répétais mon geste. - Je ne sais pas trop comment te le dire, parce que je n'ai pas l'habitude de macher  mes mots, mais des que je t'ai vu , je t'ai trouvée a mon gout. T'es aussi belle que Freya, Mina..Mais depuis le jour que je rêve de faire ça..  J'approchais mon visage, de celui de ma jumelle, pour ensuite coller ma bouche, contre celle de Brunhildr, déposant un tendre baiser. Un baiser que je regretterais peut-être, parce que je ne  savais pas comment l’arborer, lui dire que je voulais être son petit copain. C'était aussi la raison pourquoi je squattais devant chez elle comme un pervers. Mais au fond, le courageux Viking était un trouillard comme Darcy, parce que j'avais peur de ne pas être a la hauteur de ses attentes. Peur de ne pas être à son gout. Peur d'être toujours empoisonné par l'amour poison pour ma jumelle, et de jalouser sa relation amoureuse.. Moi aussi je voulais connaître l'amour, mais j'étais un viking sans expérience avec les femmes.. La séduction ce n'était pas mon domaine mais celui de mon beau frère.  Effrayé par peur de l'avoir perdu a jamais à cause de ce baiser précoce. Et parce que l'amour c'est intimidant.  Je fuyais mes sentiments. Je m'enfuyais vers une autre direction, traînant de force avec moi Rustik... Je commençais  a faire un badtrip ...La drogue la plus puissante était l'amour.

Trente minutes plus tard, je me retrouvais dans un lit d'infirmerie. Allongé sous une couverture,  avec bébé minion qui dormait sur moi. J'ouvrais les yeux sur la réalité..Quand j'entendais une voix..
 "Dans quelques minutes la présentation de la nouvelle arme se fera. Veuillez vous rassembler dans la salle Éclair." Il était 11 heures..




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
What is this Krane hair color?
T'es une Thorson maintenant!. Si tu penses choisir ma couleur de cheveux le Viking.
Tu peux aller te gratter!

Pitch K. Black


« Un permis de tuer est aussi un permis de ne pas tuer »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jude Law

Ѽ Conte(s) : Les cinq légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

✓ Métier : Fossoyeur
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 56
✯ Les étoiles : 2000




Actuellement dans : « Un permis de tuer est aussi un permis de ne pas tuer »


________________________________________ Lun 11 Juin 2018 - 14:29



Mionement vôtre



Le sol était dur en dessous de moi, je remuais mes doigts pour vérifier qu'ils fonctionnent avant de légèrement tripoter le sol, je n'étais pas allonger sur l'herbe du cimetière comme j'aurais pu le croire en me réveillant, non, je me trouvais sur un sol dur et froid, peut être du carrelage ou quelques choses comme ça mais ça n'avait pas vraiment d'importance, ce qui était plus important c'était de savoir ce qui s'était passer. Les souvenirs me revinrent rapidement en tête, l'armée de petit truc jaune m'avait attaqué puis ensuite j'avais sentie quelques chose me pincer légèrement l'arrière de la tête, surement une aiguille, ils m'avaient donc endormie avant de me transporter ailleurs. Je serrais la mâchoire, on m'avait kidnappé contre mon gré et j'imaginais que c'était ceux qui avait organisé cette journée espionnage qui était responsable, j'espérais vraiment que ce n'était pas encore un truc divin, sinon ils allaient m'entendre, j'avais appris à prendre sur moi depuis quelques années, à ne pas m'énerver pour pas grand chose mais cette fois-ci j'aurais une raison valable pour m'en prendre verbalement à des gens.

Un feulement me fit sortir de mes pensées, Orion m'avait-il suivit ? Probablement, ce qui expliquerais ce poids en plus que j'avais sur le torse qui semblait s'agiter contre quelques choses ou alors quelqu'un, en tout les cas il ne semblait vraiment pas content de sa situation vu le nombre de feulement qui s’enchaînèrent à la suite. Je clignais des yeux avant de les ouvrir, il faisait curieusement sombre là où je me trouvais, je ne pouvais presque rien voir, pas même Orion.''Bonjour à vous tous ! Vous pouvez enlever votre masque !" Cette voix ne m'était pas familière, mais j'obéissais sans la moindre question pour retirer ce que j'avais apparemment sur la tête, ça expliquais en tout les cas pourquoi il avait fait si sombre.

Une paire de yeux jaunes fut la première chose que mon regard croisa avant que je ne reçoivent un coup de tête sur le front en signe d'affection tandis que du coin de l'oeil je pu remarquer plein de petit truc jaune s'agiter autour de moi, grattant l'arrière de l'oreille d'Orion j'en profitais pour balayer la pièce du regard, enfin du peu que je pouvais en voir sous cette angle. Les trucs jaune semblait vouloir tenter d'apprivoiser Orion, certains tendais la main dans sa direction pour lui toucher le dos au plus grand déplaisir de mon compagnon à quatre pattes dont la queue s'agitait de plus en plus au fil des secondes. Je me décidais de me lever tout en attrapant Orion, une fois sur mes jambes le chat s'agita comme un gros verre de terre dans mes bras avant qu'il ne se décide à grimper sur mes épaules pour s'installer à sa place habituelle, sa tête venant se coller légèrement contre la mienne, il lâcha un autre feulement en direction des petites créatures.

"Calme toi."Lui disais-je avant d'observer les autres personnes qui se trouvait à mes côtés, aucun visage ne m'était familier sauf le dernier que j'observais, Aster, le gardien de l'espoir faisait lui aussi partie de l'aventure, ça aurait très bien pu m'amuser si je n'étais pas aussi de la partie. Je continuais de le fixer du regard pendant encore quelques secondes avant de porter toute mon attention sur celui qui semblait nous accueillir, puis sur le jeune homme qui se trouvait pas loin et qui se mit à hurler comme un enfant de cinq ans à qui on venait de retirer ses jouets, je levais les yeux au ciel devant cette scène plus que ridicule tandis que les petites créature s'agitait autour de nous pour récupérer les armes de tout le monde, par chance je n'avais rien sur moi et mon sable noir ne pouvait pas être volé, alors si j'avais besoin de me défendre et bien je le pouvais toujours.

D'ailleurs je profitait de l'attaque du gamin blond pour laisser échapper un filet de sable noir de mes doigts, qui se mit à glisser en direction de notre hôte, j'attendais qu'il est finit sa conversation avec le gamin pour que le filet ne s'enroule autour du poignet du brun et les effets furent immédiat, je pouvais voir des bribes des peur de l'autre qui ne semblait pas vraiment les comprendre, avant qu'une jeune femme brune n'apparaisse dans cette vision d'horreur, elle avait l'air très mal en point puis elle tomba simplement sur le sol, inerte, ainsi notre hôte avait peur de perdre les gens qu'il aimait, classique comme peur mais toujours aussi bonne à exploiter. Orion me donna de nouveau un coup de tête et je laissait enfin notre hôte tranquille, c'était ma petite revanche personnelle pour avoir osé me kidnapper et personne ne semblait s'être rendu compte de rien car aucun ne m’attaquais.

Notre hôte repris son discoure comme si de rien n'était, tandis que j'en profitais pour m'épousseter légèrement, j'étais recouvert d'un léger filet de saleté et j'avais comme l'impression que je m'étais pris plusieurs coup sur tout le corps, j'allais sûrement être couvert de bleus et de bosses dans les jours qui allait suivre et peut être même pire, tout dépendait comment cette journée se terminait. J'avançais à la suite des autres en silence, pas la peine de se faire remarquer plus que ça, malgré le faite que je n'avais aucune envie de rester parmi eux mais je ne voyais pour le moment aucune porte de sorti, j'attendrais le moment opportun pour disparaître dans un coin sombre et quitter cette endroit et je laisserais les autres derrière. En attendant un homme s'avança dans ma direction avec un grand sourire, je l'avais vu plus tôt en train de danser avec les petites créature jaune, une banane dépassais de la poche de sa veste et j'entraperçus une oreille d'une peluche dans l'autre.

"Bello ! Veuillez me suivre."Il se mit à sautiller sur place comme quelqu'un monter sur ressort avant de me faire de grand signe de la main pour me signaler de le suivre, je poussais un léger soupire avant de me décider à le suivre, Orion toujours perché sur mes épaules, celui-ci semblait s'être calmé, car il ne s'agitaient plus. On arriva près d'une porte que l'homme à la banane ouvrit avant de gesticuler encore une fois pour me montrer que je devais moi aussi entrée à l'intérieur, ce que je fis après un instant d'hésitation, je n'avais aucune idée de ce qui m'attendais mais ça ne me disait rien qui vaille. Je pouvais voir sur ma droite un mur capitonné et à l'opposé une énorme vitre qui donnait sur une autre pièce, mes yeux tombèrent ensuite sur une table où se trouvait un tas de pièce et sur la gauche il y avait même une notice, pas la peine d'être un petit génie pour comprendre que j'allais devoir construire quelques chose, alors sans plus attendre je prenais place sur la chaise tandis que l'homme lui sortait un chronomètre de sa poche.

"Vous devez assembler toutes ces pièces d'après le mode d'emploi pour fabriquer une bombe. Le teste nous dira si elle fonctionne ou non. Bonne chance à vous ! Hana, Dul, Sae"Il appuya sur le bouton de son chronomètre et je baissais les yeux sur la notice, apparemment je devais fabriquer une bombe, j'espérais que ce n'était pas une vrai bombe car sinon la journée risquait de très mal se terminer pour nous. Je commençais tout de même mon travail, Orion lui semblait captivée parce que je faisais, mais je savais que ça n'allait pas durée, au bout d'ailleurs de plusieurs minutes, celui-ci sauta sur la table, il renversa plusieurs pièce sur le sol, attrapa un morceau qui semblait important dans sa gueule avant de faire le tour de la pièce avec."Maudite créature, revient ici tout de suite."L'homme au chronomètre semblait trouver ça hilarant car il riait aux éclats et ne bougea pas du tout de sa place pour aller récupérer ce dont j'avais besoin, alors je quittais mon siège pour poursuivre Orion pendant un certain temps avant de récupérer la pièce pour retourner ensuite à ma place. Le tout me pris bien une heure mais je finit par en voir le bout et la bombe semblait être réussi car l'homme me fit de nouveau un grand sourire ."Ne lacher pas vous êtes doués."Avant qu'il ne me tende un bon point où une petite créature jaune explosait avec le mot "boom" écrit dessus et quand je le retournais je pouvais lire les mots "Cool Man", je le collais dans ma poche de jean avant de quitter la salle.

On se dirigeais vers un autre endroit, cette fois-ci je reconnue la technologie comme étant un simulateur de vol, je pris place à l'intérieur et l'homme qui me suivait m'expliqua ce que je devais faire, mais son charabia n'avait encore moins de sens qu'auparavant, un espèce de mélange d'anglais, d'espagnol et de japonais qui au final ne voulais rien dire, tant pis j'improviserais et puis ça n'avait pas l'air si compliqué que ça. La simulation se mit en route, j'étais dans les airs à bord d'un avion, ma mission était de transporter des boîtes de médicaments et de vivre sans me faire descendre par les avions ennemies, plutôt simple comme mission quand on y réfléchissait bien mais j'allais bien vite déchanté. Le combat fut rude mais la cargaison fut livrée, mais l'avion ennemie qui se trouvait toujours dans les airs, j'avais détruit son compagnon, me toucha de plein fouet et je tombais en piquer en direction du sol. Une fois la simulation terminée, je sortais du simulateur pour voir l'homme qui m'accompagnait me tendre de nouveau un bon point où je pouvais lire la phrase "La moitié d'un tout" et en illustration se trouvait une petite créature jaune avec des ailes.

"Dans quelques minutes la présentation de la nouvelle arme se fera. Veuillez vous rassembler dans la salle Éclair."Annonça une voix dans toute la structure, peut être que si tout le monde se rendait là bas je pourrais enfin trouver un moyen de partir ? Il était hors de question que je reste une minute de plus ici. Ma joie fut de courte durée car l'homme qui m'avait suivi depuis le début me tira la manche tout en me faisant des signes pour le suivre."Hopela ! On y va !"Il m'attrapa le poignée avant de m’entraîner en direction de la salle Éclair, la fuite n'était pas pour tout de suite.





code by bat'phanie



Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 7
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Evénement #95 : Minionement vôtre [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Grande Place