LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Axel Oswald


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


Axel Oswald


╰☆╮ Avatar : Matthew Gray Gubler

Ѽ Conte(s) : La reine des neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Olaf

✓ Métier : Vendeur de glace
Parce qu après un Je t aime... ON NE FAIT PAS S ECROULER LES CAVERNES !

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3124

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 _


Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Ven 12 Juil 2019 - 23:26

La mélodie de la lune
Ou comment être lost in the sky
Ola était dans un nuage. Un gros nuage de douceur, où il pouvait rester et se reposer. Il écartait tous les cauchemars qui voulaient venir en lui. Pas d’eau, pas de lave, pas de sang ou de méchants démons tueurs de vie… non. Juste un gros nuage pour dormir et se reposer… Il avait d’ailleurs envie de manger une glace dans son rêve. Rêvant d’une rencontre à son glacier où il arriverait à faire sourire une personne lambda….

Puis, il entendit la voix de River. D’abord lointain. River devait se trouver tout au fond de la queue pour des glaces. Puis, très proche. Et il se réveilla d’un bond. Il remonta les yeux sur River, qui n’était plus River mais Léo. Puis, il vit River. Puis vérifia les blessures de Léo, pour comprendre qu’il avait dû rêver parce qu’il n’avait plus rien. Pour revenir sur River qui lui demander de parler à la lune… Ok.

Il le fit. C’était tout simple de parler et d’être gentil, il n’avait pas besoin de se forcer plus que ça, mais ça ne fonctionne pas. River prit le relais en faisant de la magie … magique … C’était le mot … et Olaf regardait la glace comme s’il n’en avait jamais vu. C’était tellement classe qu’il en oubliait presque la raison pour laquelle le jeune homme faisait cela. Il n’état pas le seul à s’émerveillé, puis que la libellule aussi semblait apprécier le spectacle.

Quand le garçon se mit à jurer, Olaf ne s’y attendait pas. Il y avait une maladie qui parle des gens qui change de caractère comme de chaussettes, mais le cerveau d’Olaf refusait de retrouver le mot … Ce n’était pas grave… Olaf posa les yeux sur Edan, pensant que ce dernier voudrait calmer son copain … Mais se fut un Natsu mort de rire qu’il trouva. Olaf va sourire. Il était content de voir la garçon rire, pour le moment il ne semblait pas trop lui en vouloir.

Olaf s’approcha alors de River et il mit doucement sa main sur son épaule en tapotant doucement. C’était un geste amical. Un geste qui se voulait apaisant et serein. Un geste qui n’avait que des bonnes attentions. Il lui fit un grand sourire.

- Je ne suis pas sûr que ça aidera de … jurer… calme toi, si la lune n’a pas apprécié, moi j’ai rarement vu quelque chose d’aussi jolie.

Il n’avait jamais vu la magie d’Elsa … et il n’avait jamais dit à Jack être un bonhomme de neige, laissant la magie de glace pour d’autres personnes que lui… même si Olaf adore l’été, il ne pouvait s’enlever de son coeur qu’il était un homme de l’hiver. River pointa la lune.

- Elle me cherche ! J’ai tout donné dans ces sorts. La rose et les signes de glace, je ne les avais jamais fait avant. Merde. J’ai tout donné et elle m’ignore ! Tu as déjà entendu l’expression « con comme la lune » ? Eh bien ça prend tout son sens !

Olaf lui fit un large sourire, puis doucement posa ses yeux d’enfants sur la lune.

- Oui, j’ai déjà entendu l’expression. On me l’a dit souvent. Mais je ne pense qu’elle voit le monde comme nous …

Après tout, c’était un astre faisant des ronds autour d’une planète et voyant tout le monde de haut… River lui avait prouvé qu’il pouvait faire de belles performances avec de la glace…. Mais la lune ne pouvait pas trouver cela suffisant … parce qu’il lui fallait plus ? Etait-elle vraiment comme Dame Eris ? Il se le demandait, mais les idées s’entrechoquaient dans sa tête.

- Peut être que montrer la magie n’est pas une preuve suffisante pour elle. Elle a pu le voir mais sans le voir …. Et s’il fallait du sang ?

Il pensait toujours à Dame Eris, et à cette manie qu’elle avait eu de lui demander de prouver qu’il méritait son amitié. Si on prends l’histoire, et qu’on l’augmente en pensant à la lune comme à un astre cosmique et non comme un humain, peut être qu’être lié par le sang permettait d’avoir un contact plus directe. Après tout, Olaf et Ebenezer n’avaient pas de magie, si la lune attendait que chacun montre ses performances, il pourrait à la limite faire de la corde à sauter sans tomber … C’est tout. Alors qu’il réfléchissait, River se calma instantanément… et il regarda Olaf.

- Du sang ? C’est vrai que c’est pour libérer un démon qu’on fait ça, alors pourquoi pas …

River fit apparaitre une dague de glace et se coupa la paume de la main.

- Voilà… Je peux même faire filer mon sang et faire de belles sculptures avec….

Savez-vous ce que s’est de changer de couleur ? Comme les caméléons ? Olaf fit exactement cela, passant du beige normal, d’un garçon qui venait de sortir de son sommeil, à un blanc livide d’un garçon qui vient de voir du sang sortir du corps d’un de ses amis … et cela en moins de temps qu’il en faut pour le dire. Il s’approcha rapidement et pris la blessure de la main de River pour la compresser. Oui, il n’avait rien écouter sur le fait que l’homme pouvait congeler son sang … il s’en fichait.

- Mais non !!! On ne fait pas ça comme ça ! Pardon !!!!

Se sentait-il coupable ? OUI…. Il voulu regarder Edan pour savoir qu’il allait se faire tuer mais le garçon n’était pas dans son champs de vision. Il grommela.

- Idiot de la lune va !

Il prit le poignard de glace de sa main libre.

- Confisqué !

Il se calma un peu alors qu’il avait encore du rouge sur les mains… Son coeur était parti se promener tant qu’il ne s’y attendait pas. Ils avaient réussi à pas se blesser, et maintenant il se blessait quand Olaf énoncer une hypothèse. Il soupira en essayant de ne pas se mettre à pleurer.

- Combien il y avait de bonhomme sur la gravure ? Peut être que le nombre de bonhomme doit donner leur sang. Peut être. Et que les gouttes de sang se transformeront en gouttes de lune … si on les mets dans le bol… Mais ce n’est qu’une idée du plus abruti du groupe alors on ne se fait plus de mal.

Il essaya d’envoyer un regard « en colère » à River… En colère, il ressemblait à une fourmi voulant taper une maison… Ridiculement minuscule mais complètement justifié. River souriait quand Olaf lui avait pris son poignard, sachant très bien qu’il pouvait en refaire apparaitre autant qu’il le voulait… Mais il comprenait ce que voulait faire Olaf… et Olaf confisquerait autant de poignard que nécéssaire.

River sembla réfléchir à la question d’Olaf.

- Si je me souviens bien, il y avait trois petits bonshommes qui priaient sur la gravure.

De sa main non blessé, le mage vient ébouriffer les cheveux du bonhomme de neige.

- Tu n’es pas un abruti, Plue, mais dis-moi … comment on est supposé donner du sang si on ne se blesse pas ?

Demanda t il avec un sourire en coin…. Olaf releva ses yeux en «  colères   » vers River. Une chose à savoir, il avait toujours une autre méthode. Prenant le poignard de glace, il fit un minuscule coup sur son doigt, en tirant la langue pour être plus précis dans ce qu’il faisait. Puis, il se mit à presser son doigt et une unique goutte de sang perla.

- Comme ça.

Dit il en montrant de manière triomphale son doigt et sa petite goutte de sang. River essaya de se retenir de pouffer de rire.

- C’est très impressionnant, ça, Plue … je suis certain que la lune va être satisfaite ….

Répondit le mage avec un sarcarsme à peine voilé … qu’Olaf comprit très bien. Olaf va vouloir garder son sang sur son doigt mais après la phrase de River, il va être faussement blessé en répondant :

- Qui a dit que ce n’était pas suffisant ?

Personne n’a jamais dit qu’il fallait une énorme quantité de sang pour faire plaisir. Alors qu’il pensait à cela, son unique goutte de sang tomba au sol, devant donc inutilisable. Il finit par sourire à River et reprendre ses pensées orales.

- Donc peut être qu’il faut mettre du sang dans le bol de trois personne, mais avant d’y aller tête baissé, il faut savoir la lune à besoin de sang Magique ou de san non magique … Ce qui peut faire absolument toute la différence non ?

Il disait que cela pour pas que River ne jete sa main ensanglanté dans les flammes. Il avait un peu peur maintenant que River réagisse trop vite à ses suppositions … et qu’Edan finisse par le tuer aussi … Olaf pensa alors qu’il n’aurait jamais du lui poser la question à lui, il aurait du demandé à Léo… Surtout qu’il semblait plus s’y connaître que lui. D’ailleurs, Olaf ne laissa pas le temps à sa pensée de finir qu’il s’approcha de Sir Léo en petit être fragile et perdu qu’il était.

- Sir Léoooooooo, qu’est ce qu’on doit faire ?

Il n’avait pas envie de se faire saigner, ni de refaire saigner quiconque sans le vouloir …. Alors il avait besoin de Léo…

- Moi je ne crois pas que la lune désire un sacrifice de la magie du sang. Mois je crois que la lune veut qu’on sonde nos coeurs et qu’on transforme nos émotions en chanson, car un astre possède des sentiments, même si Karen n’a pas voulu le croire. Je crois qu’elle veut qu’on ouvre notre coeur, et qu’on lui offre nos larmes, en échanges des siennes. Qu’on la fasse pleurer…

Olaf va regarder Léo, puis River, puis la lune, puis autres ici présents…

- Donc … si j’ai bien compris on doit chanter et pleurer …

Il jeta un coup d’oeil à River

- Désolé de m’être trompé…
- C’est pas ta faute … par contre, je ne peux pas pleurer sur commande moi …

Léo reprit la parole.

- ouvre ton coeur, remémore toi un moment de ta vie qui te donne envie de pleurer, tu en as sans doute un, je ne suis pas non plus le plus ouvert à mes sentiments, mais sauver la vie de Lucy, je serais prêt à réouvrir mon coeur à Karen, et pleurer pour elle, pour offrir mes larmes à la lune. Plue, je ne pense pas qu’il faut simplement chanter, il faut lui offrir une mélodie pour nous faire pleurer et pleurer à la lune.

Olaf regarda à nouveau les deux mages… l’un puis l’autre … Il parlait d’ouvrir son coeur ou de pleurer sur commande … Olaf n’avait pas vraiment besoin de se forcer pour pleurer, il était au bord des larmes tout le temps depuis quelques heures déjà … il pourrait remplir un océan

- je peux pleurer très vite moi… cela fait depuis ma presque noyade que j’ai envie de me mettre à pleurer come une madeleine …

River le regarda tendrement…

- Mais vas-y, laisse toi aller …

Ce qui n’était pas pour aider Olaf à ne pas pleurer comme un bébé. Il avait fallu cette phrase pour que des larmes commencent à déferler sur ses joues. Dans un grand mouvement, il prit Léo et River dans ses bras. Cachant sa tête sur leurs épaules. Le barrage qu’il essayait de garder entre lui et l’extérieur venait de céder … comme tout à l’heure déjà. Mais c’était beaucoup pour lui, pour qui la chose la plus incroyable et dangereuse qu’il avait fait jusqu’alors était de parler avec un loup… River se figea, pas du tout à l’aise avec les émotions des autres. Il va donner à Olaf des petites tapes dans le dos de façon robotique et saccadée.

- Heu … là…. Là …. Ça va aller ….

Léo haussa les sourcils, ne comprenant pas pourquoi tu lui donne un câlin en pleurant.

- Si seulement tu était une femme j’aurais pu te réconforter comme il se doit.

Olaf va sourire en se reculant doucement. Les joues toujours pleines de larmes… il avait vraiment eu besoin de dormir et de pleurer, s’était déjà trop pour lui et la mission ne faisait que commencer …

- il faut chanter maintenant, moi je peux pas pleurer et chanter en même temps.
- Plue… il faut qu’on joue une musique qui lui fait pleurer … lui donner des vrais larmes d’émotions. Elle veut nos émotions.

Olaf avait assez d’émotion pour relire un stade. Il réfléchit doucement en continuant à leur tenir les mains mais en se mettant par terre.

- Monsieur Parapluie avait raison !

Il sourit en lui jetant un petit regard, il ne savait pas s’il pouvait voir son sourire mais en tout cas il lui adressait sans la moindre hésitation.

- j’ai demandé à la lune, mais le soleil ne le sait pas…

River vient s’assoir à ses côtés sur le sol et commença même à fredonner la chanson. Léo va s’assoir aussi à leur côté et faire comme les deux premiers chanteurs. Olaf continua de pleurer doucement mais par parce qu’il était triste, mais parce qu’il s’était fait deux amis. Il connaissait pas trop les paroles, mais il connaissait le premier couplet et le refrain. Alors il continua à chanter, même s’il ne se passait rien, parce que ça lui faisait du bien de chanter et de ne pas penser à toutes les choses qu’il avait encore à faire. Rien ne se passa, mais Olaf se sentait un peu mieux. Chanter était mieux que se saigner … il vérifia d’ailleurs la main de River d’un regard … Il ne lui lâcha pas la main … il n’y arrivait pas…. Il se sentait tellement coupable qu’il avait envie de se laisser taper par Edan.

- Je suis désolée ….

Il s’excusait pour s’être tromper, même si on avait pas essayé sa théorie, il s’excusait d’avoir pleurer, mais il en avait eu besoin encore, il s’excusait de ne pas avoir pu l’empêcher de se blesser, ou de le porter plus longtemps … Il s’excusait un peu d’être inutile … mais Olaf réalisa que c’était la première fois qu’on lui en demandait autant. Qu’on demandait son avis, qu’on écoutait ses avis, qu’on répondait à ses avis … C’était la première fois où tout le monde semblait vouloir l’aider et accepter ses idées …

Codage par Libella sur Graphiorum

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Je ne veux pas vivre dans un monde,
où être gentil est une faiblesse
~K. Reeves


Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 Aishaa10
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82404-je-m-appelle-olaf-et- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82475-les-amis-sont-la-seule-chose-dont-j-ai-besoin-liens-d-olaf http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82477-ou-suis-je-je-l-ignore-mais-j-y-suis-bien-rps-d-olaf

Leo Lionstar


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Leo Lionstar


╰☆╮ Avatar : Rob Raco

Ѽ Conte(s) : Fairy Taill
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Loke

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 190909024920325047

☞ Surnom : Minou
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1531

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Sam 13 Juil 2019 - 11:41

La Mélodie de la Lune 
 
 
Nous étions en train de faire nuit blanche. A cet heure, les gens dormiraient mais pas moi. Ayant de la difficulté a trouver le sommeil la nuit. J'essayais de vivre sur le meme mode que les humains. Mais comme le félin qui me représenterait , le jour était le meilleur moment pour roupiller. Et la nuit pour chasser. Donc quand je travaillais au bar , ou au club du grand sorcier de Brooklyn. J'en profitais pour flirter avec des lionnes. Et les ramener a la guilde apres mon chiffre. Mais ce n'était pas seulement a cause de la représentation animale que je ne dormais pas la nuit. Mais aussi a cause de mon origine étoilé. D'ou que je trouvais le comportement de Plue suspecte. Mais vu qu'il était la constellation du chiot. Il s'était peut-etre dompter au mode humain, plus facilement que moi. Parce que malgré mon coté mage, j'avais encore tant a apprendre sur le monde des humains. Assis dans un coin non loin des amoureux. Plue allongé sur mes genoux. Endormi. Et il était seul parce que mes frères profitaient de l'endroit romantique, pour se retrouver. Ne se cachant plus devant moi, car il avait ma bénédiction. Même si en vrai, j'aurais pu apprendre leur liaison plus tôt. Si mon ami du désert me l avait  révélé , parce qu'il avait été témoin de leur relation en octobre dernier. Mais cet homme était un cachottier, même avec son entourage intime. Donc il ne fallait pas lui demander un mirage. Mais malgré , cette permission de s'aimer ouvertement et ma promesse de garder leur secret verrouillé . Et le fait de cacher leur relation a Lucy. Ce que je n'appréciais pas. Grey ne se gênait pas pour me blamer et se défouler verbalement sur ma personne. Je n'étais pas sourd. Et on était dans une ambiance presque que silencieuse. Ses paroles salissait ma personne. Ce qui froissait mon orgueilleux. N 'appréciant pas le bavardage, ni la critique. Cherchant toujours la perfection. Mais ne préférant rien dire, malgré ma frustration. Parce que ce n'était pas le moment de piquer une crise. Sur mon visage, je  gardais une indifférence . Mais  il  finira par remarquer le froid entre nous.  Veillant sur Plue, il était au chaud sous mon veston qui recouvrait son corps. Enfin une partie parce qu'il était beaucoup plus grand que moi..Qui l'aurait cru ?  En moi il avait réveillé un instinct paternel. Une facette de moi que je ne connaissais pas, car je n avais pas eu de modele de pere. Le Roi céleste était plus un créateur. D un doigt et un éclair rouge, j'étais né..Mais le coté affectif n'était pas présent. 

Fredonnant une berceuse pour  Plue . Une mélodie que chanterait un jour a mes chatons.  Si j'ai la chance de fonder une guilde intime. Cette chanson  me liait avec ma vie celeste. Ce n'était pas ma création, mais celle d une  amie constellation`: Lyra. Mais ayant un attachement pour la musique, en commun.  Nous avions partager de beaux moments ensemble, avant la malédiction. Mais en sa mémoire, je partageais cette berceuse avec les personnes cheres a mon coeur. Gardant une main lumineuse sur mon bouquet de fleurs. Ne voulant pas prendre de risque d avoir encore quelques soucis avec celles-ci. De l'autre, je passais ma main dans la chevelure de Plue. A cet instant, certaines personnes , pourraient croire que mon orientation avait changée. Mais non !J'assumais totalement mon hétérosexualité.  Dans ma tete , au lieu de l'homme , je m'imaginais encore    bonhomme neige de Lucy. Apres un long moment, le couple de vieilles personnes arrivaient enfin avec le dernier ingrédient le bol.  Je commencais a avoir des doutes.. sur ce qui s'avait vraiment tramé dans le couloir. Et le rituel pouvait avoir lieu. Tendant a contre coeur, une fleur a mon frere de glace. Il ne méritait pas pour le moment aucune de mes douces attentions. Il pouvait  Mais on en avait besoin.. pour que je retourne aupres de ma démone. Et ensuite Lucy.. Restant en arriere plan, croisant  les bras, quand tout le monde se rapprochaient pour voir le rituel. Ca me faisait un petit pincement au coeur de voir la fleur se consumer. Et flaner sous la flamme éternelle, qui avait abimé le vieux veston du vieil homme. Au moins ce n etait pas le mien.. On ne sacrifie pas un fendi ! 

La lune s'illuminait d'une fleur violette sous nos yeux. Encore une fois, je vivais ce moment sans Lucy. Gardant encore une fois ma peine pour moi. Essayant de ne pas penser a elle, mais a la derniere gravure du mur , et essayer de la comprendre.Et constuire des théories. Parce qu'en ce moment, j'avais qu une envie laisser tout le monde en plan. Prendre mon bouquet et aller prendre du bon temps avec Hara et sa copine, pour me détendre avant de donner un coup de pattes spontanée ,car les Roi de la savane peuvent rugir, quand ils sentent que la situation n'est plus sous leur controle. Et le geste de River était pour moi de trop. Parce qu'en vrai il était frustré parce que je n avais pas su protéger son amoureux des fleurs ..Mais pouvait-il comprendre que les plantes avaient un effert particuliere sur les chats ? Pouvait-il comprendre que moi aussi j'avais de la valeur ?  Juste parce que je regenere ce n'était pas une raison, de croire que j'étais invincible. Physiquement ca allait . Mais je n'étais pas protéger du coeur. Et peut-être que moi aussi j aurais aimer ressentir le sentiment d'inquiete du groupe. Avoir un baiser de la dame sur mon mal. Avoir un encouragement de grand-pere et voir un geste d inquiétude de mes freres mages. Seul la constellation chiot avait réagit.. Oui j'étais le protecteur , le kamizaze du groupe. Mais j'aurais apprécier un moment pour me faire dorloter, en l absence de Lucy.  

Donc quand que Grey. croyant que celui était plus qualifié que moi. Mon frere de glace me provoquait .. Il venait rajouter une couche de glace. Vexé, de ses fausses excuses. Je pouvais lire dans son regard que c 'était de la vengeance pour ne pas avoir accomplie mon devoir correctement envers mon frere de feu. Et moi ma vie ne comptait pas ? Allait il que disparaisse encore pour s'occupe de moi ?   

Grey venait, sans meme le dire concrétement, venait  de me dire en pleine face que le Roi du Zodiaque n avait aucune utilité, contrairement au bonhomme de neige.  Voulait-il ma couronne ? Un peu faché, contre lui aussi. Donc apres que Plue fut surpris que mes blessures n'était plus présentes. J'allais lui expliquer le moment venu. Encore un comportement étrange de sa part, car n'avait il ce don lui aussi ?  La constellation acceptait d'offrir son aide. Et moi je portais mon attention sur mes fleurs. Je me concentrais sur ma personne, parce que parfois il faut se soulager sans l aide de personne. Mais j'écoutais d'une oreille.. Pourquoi ? Parce que mon coeur et ma tete se contredisaient.. Une partie de moi voulait se rendre utile. Et etre le soutien. L'ami parfait..

Au  moment ou on semblait désespéré .On m'appelait encore a la rescousse, pensant que j'allais encore sauver la situation. Alors qu' apres on se fait un plaisir de me blamer et froisser mon orgueil.  En vrai j'aurais du tourner ma bague argenté et tous vous envoyer un vent. Et leur dire attendre Trois mois. Le temps que je ne boude plus..

C'était le temps qui c'était écoulé entre ma demande et la mort de Karen. Déterminé a ma cause de rompe mon contrat et celui de ma soeur bélier pour que ma constellationniste comprenne que nous n' étions pas des jouets. Et qu'on nous étions d'être avec des émotions, voulant être traitrés comme des humains. De nature boudeuse, et n'appréciant pas la défaite. Je ne lâcherais pas prise, quand je l'aurais pas atteint mon but. Je m'étais isolé dans des vieilles ruines appartenant a l ancienne guilde de Karen. Pendant trois mois Karen, j'avais attendue ma maitresse de clé, m'offre ma liberté et celle de mon amie ou qu'elle finisse par s'excuser de ses actes. J'attendais donc des excuses severes du mage de glace ?  Peut-etre ..Mais il semblait aussi borné que Karen.  Mais vous connaissez la fin de l'histoire , elle est morte. Mais ne vous inquietez pas je ne laisserais pas Grey se sacrifier . 

Mais pour ceux qui connaissent cette histoire, vous pouvez   imaginer ma détermination et le  temps que  je serais prêt attendre pour la Pleine Lune ou a vous bouder parce que je méritais une plus grande valeur a vos yeux. Mais contrairement a moi, je pense que votre patience a certaines limites. Il fallait donc trouver le miracle. 

Donc apres la tentative de Plue. Avoir tenu Grey par la main , ce qui me tentait pas du tout pour le moment. Et avoir fredonner une chanson qui ne ferait jamais parti de ma playlist. J avais beaucoup plus de gouts en matiere de musique.  Son idée n etait pas mauvaise, On aurait pu offrir de notre sang magique. Mais moi j avais une opinion contraire. Au pire on y reviendra a cette idée. Peut-etre que le petit bonhomme neige allait etre le sauveur de tous. Et etre sous les projecteurs. Et moi j'assumerais une défaite qui ne plairait pas, car je cherchais perfection et a réussir dans tout ce que j'entreprenais.  
Croyant qu'on devrait offrir des larmes en échange de nos larmes.  Meme principe qu'une vie pour une vie.  Comment j'avais eu cette idee ? En chantant la berceuse de Lyra. Elle avait le don de sonder nos coeurs avec nos émotions.  Notre tristesse était peut-etre la  connexion avec la lune. Donc je demandais a la dame, si elle pouvait nous sortir des instruments de son sac. Au milieu du toit, sous la lune, je vous installais une scène.  Une batterie en plein centre. Je tendais une guitare et un micro a Natsu. Je tentais une cornemuse au grand -pere.  Mais il fallait trois personnes selon la gravure.   Donc Plue s'il voulait il pouvait taper des mains. Grey pouvait danser et se mettre a poil pour encourager son amoureux. Pour se donner en spectacle , style '' Magic Mike''. Mais garde son calecon. Entre freres, il faut se garder une gêne ! Et la dame elle pouvait  etre en admiration devant moi , et me faire des yeux en coeur . Laisser sa bave coulée sur le bord de sa bouche, parce qu'un batteur en sueur c est tellement chaud . Parce que je ne connaissais pas son talent. Mais elle avait le rôle, le plus important. Celui de la groupie en chaleur !  Dommage qu'on n'est pas de petite loge pour les ''rockstars'' , Je t'aurais montrer mes baguettes et mes tambours de plus proche. 

Avec ma magie lumineuse, je faisais peter des feux d'artifices pour nous donner de l'éclairage comme des projecteurs. J'expliquais a notre band mon plan. J'aurais apprécier avoir une audience plus nombreuses. Entre des femmes hurler, et se montrer ''topplesse''.  Mais je donnerais d autres spectacles a Storybrooke c'était certains.  Apres tout ma carriere artistique , allait bientot démarrer selon ma manager Jacqueline.  Ca sert de coucher parfois. On fait des rencontres tres utiles pour mener sa vie au sommet. Parce que vous souvenez ce qu'Ali ma dit ? Les rois sont toujours au sommet .

A mes baguettes, assis sur mon tabouret. Fleurs a mes cotés, je les illuminais de mon pied libre.  Et en plus savez vous que la musique c'est une sorte de théorie ? La batterie c'est comme le sexe , ca me détend. Donc j'allais me défouler ma frustration sur mes tambours, mes cimballes. Et en plus c'était un drum de marque. Donc c etait encore mieux le moral. Et avec un peu de chance je cesserais de bouder. Et vous n aurez pas a endurer un lion grincheux pendant trois mois. Même s'il fallait qu'une gaterie pour calmer mes nerfs.  De sa voix.. de ses doigts et de mon pied qui appuyait sur la pedale pour le tempo. Le spectacle prenait vie sur une mélodie triste.. Jusqu' on verse des larmes. Parce que la chanson devait nous rendre nostalgique et sonder nos coeurs avec un souvenir douloureux. Moi c'était celui de Karen..  
Mais la lune était capricieuse. Et avec les astres féminines j'arrivais toujours a mes fins. Sauf cette fois. Aucunes larmes..S'interrompit le spectacle apres la deuxieme chanson. Je me levais brusquement. Laissant tomber le siege derriere moi sans le ramasser.  Ne supportant pas d'échouer. Pensant que ma théorie était la bonne. Decu de moi-meme pour ne pas comprendre les astres, alors que j'en étais un. C'était la goutte qui allait me faire rugir.

 Marchant de facon frustré.  J'allais chercher mon veston, je me le remettais sur mon dos séchement. Remontant de mon index ma paire de lunettes sur mon nez.  Rangeant les baguettes dans mon manteau.  Je les garde,  ca peut etre utile. Et j actionnais les baguettes autant que les lunettes et les cravates.  Prenant mon bouquet de fleurs en main. Pas questions que j abandonne mon offrande pour Hara et Lucy.  Tout ca dans le grand des silences. Avant de le briser pour m'imposer au groupe ma décision , peu importe les raleries. Tetu, je ferais le sourd  -  Je vais chercher les gardiens, que ca vous plaise ou pas.  Et ils me doivent une faveur pour avoir sauver leurs peaux. Je crois qu'ils peuvent nous aider.  A moins ca vous tente qu'on passe trois mois ici ? Je pourrais,  mais j'ai un baiser qui m'attend au village. Et je crois qu' Erza et Lucy finiraient par venir nous chercher, avant  Vous avez envie qu'elles débarquent ? Si la présence de Queenie pouvait leur faire peur. Il ne refuserait pas mon idee d'aller chercher les gardiens, Parce qu'eux ils doivent  avoir les reponses qu'on désire.  Donc sans attendre personne, je me dirigeais vers le rebord du temple.. Sauter ca allait plus vite que descendre les escaliers non ?  
 


Codage par Libella sur Graphiorum

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'amour a tellement de visages, a toi d'ouvrir tes yeux.  

Queenie E. Scarletto


« Tu aimes les cacahuètes?
On aime tous les cacahuètes! »


Queenie E. Scarletto


╰☆╮ Avatar : Amber Heard

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La meilleure, Titania Reine des Fées ✽

✓ Métier : Propriétaire du Fantasia et pâtissière dedans par la même occasion → on est jamais mieux servi que par soi même ! ✽ "Ancienne" espionne détruisant des sectes & féministe engagée (présidente de l'association Console) ✽ Nouvelle Adjointe à l'éducation à la Mairie de Storybrook
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 Adjoint-Queenie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1827

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 _


Actuellement dans : « Tu aimes les cacahuètes?On aime tous les cacahuètes! »


________________________________________ Dim 14 Juil 2019 - 11:37

La Mélodie de la Lune
Surtout ne me remerciez pas ... j'ai l'habitude ... mais je vous assure que vous allez en chier quand vous allez revenir ...



Un grand bruit se fit entendre dans l’aile consacré à l’éducation dans la grande mairie de Storybrook. Un bruit de casse, de dossiers tombant au sol, et d’excuses. Queenie pointait un long katana tranchant vers le Président de l’université de la ville, qui s’était reculé d’un pas et elle ne rigolait clairement pas. “Tu as deux mois de retard et je commence vraiment à en avoir assez de ton infantilisme.” Luci avait levé les mains en l’air en signe d’apaisement, essayant de charmer la belle blonde comme il aurait pu le faire avec n’importe qui, mais sans succès. Queenie n’était pas corruptible, et malheureusement, il le savait. “Queen adoré, tu sais ce que c’est d’avoir une tonne de travail ! J’ai été … débordé de tous les cotés !” “Ce n’est pas une raison. On fait des choix, on les assume !” Le katana s’approcha plus de la peau de l’homme, qui était à deux doigts de s’éclipser, n’appréciant pas la tournure de ce rendez vous. “Mais bien entendu que j’assume totalement mes choix ! Tu ne peux pas m’en vouloir d’avoir un emploi du temps aussi rempli que le tien !” Elle n’aimait pas quand il faisait ça. Elle avait beau l’appréciait, il l’horripilait dans ces moments, à deux doigts de le découper en sashimi. Elle ne le faisait pas pour Zach, Bean lui ayant raconté qu’il était devenu en quelque sorte son mentor - la pauvre si elle savait- et Mirajane qui aimait particulièrement Luci, sans doute l’entente particulière entre démons. Mais aujourd’hui, elle n’était pas prête à faire dans les sentiments. Elle était épuisée, autant physiquement que mentalement. Elle avait travaillé toute la nuit pour terminer son rapport sur l’état de l’université et il ne lui manquait plus que le rapport financier, que Monsieur n’avait bien entendu pas apporté ! A quoi avait il pensé ? Qu’ils allaient prendre le thé et papoter ? Certes ils étaient amis, or dans le cadre du travail, Queenie ne connaissait pas cette notion, toujours intransigeante et autoritaire. “Tu as jusqu’à cet après midi 15h pour me le transmettre … Passé ce délais …” Elle le mit au pied du mur, tant au sens figuré que réel, la lame prête à le trancher. “Tu as vraiment besoin de vacances Darling … Tu es tellement tendue ! Qu’est ce qui te rends aussi sur les nerfs ?” Elle leva les yeux au ciel, faisant disparaître son arme. Elle avait bien vu pendant quelques secondes qu’il avait comprit. Il savait parfaitement qu’elle utiliserait ses armures contre lui si jamais il n’était pas coopératif. “Rien Lucifer … tu peux disposer !” Le démon osa s’approcher, osa poser sa main sur son épaule en signe de compassion, qu’il ne connaissait pas. Si Queenie ne fréquentait pas Gabrielle depuis toutes ses années, elle aurait pu se laisser avoir, mais sa meilleure amie était la plus grande commère de tout Magnolia, et sans doute de tout Storybrook. En moins de temps pour dire Fairy Tail, Queenie avait attrapé son poignet, retourné son bras pour le plaquer contre son bureau. “Tu vois, qu’est ce que je dis … tu es franchement sur les nerfs … Je peux te donner mon diagnostic !” “Tu vas surtout rentrer dans ton bureau et me faire ce rapport sans ouvrir ta grande bouche venimeuse !” “C’est Livio c’est ça ? Gabrielle m’a dit que …” Luci ne termina pas sa phrase par des mots mais par un cri important de douleur. Queenie venait de lui casser le bras sans aucun scrupule ni ménagement. “Si tu continues … je te brises chaque os en te tenant réveillé, alors tu devrais vraiment m’écouter.” Luci, dont l’instinct de survie était quand même assez élevé, contrairement à ce que l’on pourrait penser, disparu, se téléportant loin de là, faisant basculer Queenie qui poussa un petit couinement de surprise en se rattrapant sur son bureau.

Le silence revint, et elle soupira grandement, passant sa main sur son front. Elle fit le tour pour s'asseoir dans le grand fauteuil. Luci avait raison, elle avait besoin de véritables vacances. Seule. Pour faire le point sur sa vie. Entre le road trip avec Livio qui avait mal tourné, la mission quasi suicidaire - comme d’habitude - avec Chris, et elle trouva que son mois de juin était passablement naze. Heureusement que Juillet approchait à grand pas. Se massant les tempes, elle jeta un coup d’oeil à son téléphone. Il n’était même pas midi et Queenie n’avait qu’une envie, rentrer chez elle pour se rouler en boule dans son lit. Or même si l’envie était tentante, elle n’était pas comme ça. Elle faisait toujours bonne figure, droite et stoïque, enfin presque. De plus, elle avait une réunion en fin d’après midi avec la directrice qui gérait toutes les écoles primaires de la ville, et elle devait passer à la pâtisserie à midi pour voir si tout allait bien, comme à chaque fois qu’elle était à son poste d’adjointe à l’éducation.Or, le plan de sa journée allait bien être chamboulée. Dans un premier temps, alors qu’elle avait reprit son rapport pour le peaufiner, tapant à toute vitesse sur son clavier d’ordinateur, elle eut une drôle de sensation, un mauvais pressentiment. Elle dut même s’arrêter tant l’angoisse qu’elle ressentit à cet instant était fort. Queenie ne possédait pas cinq sens comme la majorité de la population mais bien six, voir sept quand il s’agissait de la guilde. Elle n’avait pas besoin de plus de détail pour comprendre que quelque chose de grave allait ou était entrain de se passer. Immédiatement, elle prit son téléphone, appuyant sur le raccourci pour téléphoner à River. Elle tomba sur sa messagerie. Elle fit de même avec Edan, Jude, Léo et Stella. Forcément … qui à part eux pourrait la mettre dans cet état. Elle se cogna la tête contre la table. Il ne lui manquait plus que ça. Déja qu’elle avait trouvé Edan et River au bord de la mort en Octobre. C’était bel et bien la chose qu’il lui fallait à l’heure actuelle pour se sentir mieux. Elle allait vraiment s’arracher les cheveux. Elle composa le numéro de Gabrielle, tout en sortant de son cabinet. “Mira ! Où es tu ?” Et bien au travail, à la pâtisserie, qu’est ce qui se passe ?” Je ne sais pas … je ne suis pas sur … je crois … je crois qu’ils ont des ennuis !” “ Oh … Très bien, je me tiens prête !” Elle n’avait pas besoin d’en dire plus, elle savait parfaitement que la jeune femme viendrait dans la minute si elle l’appelait. Se mettant sur la grande place, elle ferma les yeux, respirant doucement. Elle devait évacuer le maelstrom de sentiments pour se concentrer sur les personnes de la guilde. Petit à petit ses cheveux blonds prirent leur teinte caractéristique, ce rouge écarlate qui lui avait donné son nom et son surnom. Elle ne se fiait qu’à ses sens, ses pieds l’a conduisant vers la source des problèmes. Ça avait toujours été comme ça. C’était elle, qui venait les chercher à chaque fois, un peu comme une maman. Même si elle avait toujours attribué ce rôle à Mirajane, qui veillait beaucoup plus sur les sentiments de la guilde. Alors elle était le papa, prête à les protéger de son corps. Elle courut à travers la ville, ayant laissé ses hauts talons dans son bureau, ne saluant pas les gens qui lui disaient bonjour. Tant pis, elle se rattraperait plus tard. Ses jambes l’a conduisirent à l’entrée de la grande forêt de Storybrook. Elle ne put s’empêcher de rouler des yeux, soupirant. Elle allait vraiment en parler au maire. Cette forêt devenait de plus en plus dangereuse au fil des ans. Elle hurla, appelant ses amis, mais il n’y avait pas de réponse, juste un étrange silence, pesant, qui n’augurait rien de bon.

Épée à la main, elle s’enfonça dans le sous bois, prête à toute attaque. L’angoisse était toujours présente, mais elle ne ressentait plus l’appel de ses camarades. Ce n’était pas bon signe. Déglutissant mais ne montrant en aucun cas sa peur de les perdre, elle continua à marcher pendant quelques temps avant de le voir et de l’entendre. Elle rejeta la tête en arrière en se mordant la lèvre. Si maintenant les monstres de leur ancien monde avaient aussi décidé à les embêter ici, il ne faudrait pas s’étonner de sa réaction. Profitant du fait que le monstre avait le dos tourné, elle permuta de son armure classique à celle de la nature, pouvant ainsi appeler un nombre incalculable d’épée en même temps. La dernière fois, il y avait Natsu et Grey avec elle pour l’aider à sauver le conseil des maîtres de guilde. Aujourd’hui elle était seule, et Lullaby, venait de prendre sa forme Etherious devant elle. Ce dernier s’entoura d’un nuage noir avant même que l’épée de la jeune femme ne l’atteigne, un cercle magique gigantesque au dessus de sa tête. Elle remarqua qu’il était devant une sorte de portail de magie, d’où il tirait sa puissance. Elle se jeta sur lui, mais il se retourna, lui donnant un coup de sa main, l’envoyant valdinguer à plusieurs mètres de là, plusieurs arbres se brisant sous la force du choc. Elle en eut le souffle coupé mais il lui fallait bien plus que ça. Elle alla à nouveau sur lui, commençant à le bombarder de coups d’épées qu’il bloquait sans arrêt. Il était plus fort qu’avant. Il ne fallait pas qu’elle baisse les bras, elle y arriverait, la vie de ses amis était en jeu. Tout en riant, le monstre recula quand même avant de s'adresser à elle. "Erza... Je te reconnais bien là... Mais tu n'y pourras rien." Nous t’avons déja défait une fois, je peux très bien reproduire ce qui s’est passé.” Lullaby se tourna et Queenie vu que le portail commençait à rétrécir. Loin d’être bête, elle avait comprit que c’était la porte d’entrée et de sortie vers leur ancien monde. Comment avait il réussi à faire ça ? Aucune idée, sans doute grâce à la magie noire puissante. Et elle s’était donnée comme mantra de la combattre. “Je vais attirer l'attention de Zeref en tuant toute la ville! Et je vais commencer par toi!" “Hors de question !” Le nom de Zeref avait été comme une décharge électrique dans tout son corps. Il avait détruit sa vie dès sa plus jeune enfance, il lui avait enlevé son premier amour, et il avait répandu dans leur monde une idéologie fasciste. Il était comme elle avait dit, hors de question que le mage noir ne vienne à Storybrook. Sa mission était de détruite tous les démons qu’il avait crée, elle ne faillirait pas. Le monstre lança une attaque qu’elle esquiva, permutant en même temps pour mettre son armure aux ailes noires. Elle lui permettait de voler et de concentrer ses attaques sur des points précis. Certes sa défense en était affaiblie mais elle avait toujours été plus dans l’offensif que le défensif. Elle aurait pu mettre son armure du purgatoire, très efficace contre les démons vu qu’elle absorbait leurs pouvoirs pour s’en servir contre eux, mais l’autre armure avait déja fait ses preuves contre lui, et Queenie n’aimait pas tellement sortir de ses propres sentiers. Elle contra rapidement les attaques, tout en lui hurlant dessus, se servant de la rage qui coulait dans son sang. "Je ne te laisserai pas faire ! Je vais protéger Storybrook et tous ses habitants coûte que coûte !" C’était son devoir de protéger les innocents qui n’avaient rien demandé. Si Lullaby utilisait sa mélodie, tout le monde décèderait sur le champ, et c’était hors de question. Outre les âmes innocentes, elle avait crée des relations, des amitiés qui lui étaient importantes et elle ne voulait pas les perdre. Elle connaissait la douleur de voir mourir ses proches devant ses yeux, ce n’était pas pensable que cela arrive aujourd’hui. Papy Rob, Simon, Jellal … ils étaient morts parce qu’elle avait été faible à un moment donné. Ça ne se reproduirait pas. Elle n’osa pas imaginer si elle venait à perdre Viktor, Chris, JB, Dolorès, Elena, Saoirse, Joanne, Rémi, Emile, Tibérius, et surtout Livio. Ce n’était pas parce qu’ils ne se parlaient plus qu’elle avait prit une gomme et tout effacé. C’était justement pour le protéger qu’elle avait prit cette décision radicale. Elle avait tué Jellal de ses propres mains, et même si Mirajane disait que c’était un accident, elle n’arrivait pas à s’en convaincre. Si elle venait à faire pareil avec Livio … que ce dernier … par sa faute passait l’arme à gauche … Personne n’entendrait la mélodie de la mort. Elle s’en fit la promesse.

“Je t’attend, Erza ! Viens Titania !” Sa colère sortie sous la forme d’un cri, alors qu’elle décida de mettre toute la puissance qu’elle avait dans cette attaque. Son aura magique resplendissait tout autour d’elle, dans une brume d’un rouge écarlate. Elle prit une impulsion, ses ailes se déployant et trancha la gorge du monstre avec une force spectaculaire comme la reine des fées savait le faire. Lullaby, qui s’était montré trop arrogant cria avant de basculer dans le portail, se prenant à son propre piège. Restant en suspens devant, elle le regarda tomber dans la mer de l’autre monde alors que le portail commençait à se refermer. Lullaby criait et elle tendit l’oreille étant donné qu’il s’adressait à elle, lui permettant de reprendre son souffle et son énergie. "Tu les as condamnés... Sans ma magie, le portail va se fermer et ils ne rentreront plus jamais!" Ah oui … Au final, Erza était comme tous les membres de la guilde, elle agissait souvent par impulsion et réfléchissait après quand il s’agissait des combats. Ses yeux regardaient tous les endroits possibles tandis qu’elle mettait au point une stratégie. Elle avait une idée … c’était risquée, comme toujours, mais actuellement elle ne voyait pas d’autre solution. "Je vais utiliser ma magie comme tu viens de le faire pour le maintenir ouvert ! Jamais je ne laisserai tomber ma famille !" Même si elle ne connaissait pas ses origines puissantes, Queenie avait toujours eu une grande estime d’elle même quand il s’agissait de mettre sa vie en danger pour sauver les autres. Elle y laisserait sa vie mais ce putain de portail resterait ouvert. Lullaby se mit à nager vers Galuna, pestant contre la mage en armure qui avait commençait à infuser sa propre magie dans le portail, serrant les dents face à la douleur. Elle essaya d’appeler à travers les noms de ses amis mais rien, tandis que sa magie faisait effet, le portail se stabilisant … combien de temps allait elle pouvoir tenir … Alors comme à son habitude, elle lança un message de détresse télépathique à sa guilde. Il en allait de la sécurité des deux mondes. Elle savait que demander de l’aide n’était pas une faiblesse. Elle avait apprit au fur et à mesure, surtout grâce à Grey, qui lui avait montré que tendre la main, briser le mur autour de son coeur rendait beaucoup plus puissant. Quand elle était arrivée à la guilde, mutilée, déterminée à se venger, elle ne parlait à personne. Toujours dans son coin à pleurer, sur la perte de ses proches à la tour du Paradis. Or le mage de glace, ironie du sort, avait brisé la glace, après moult bagarre pour lui proposer son aide, et cela avait marché. “QUEENIIIEEEE” Jetant un petit coup d’oeil en arrière, elle vu Gabrielle suivit de Marina arriver en renfort. “Faites comme moi !” Mirajane utilisa son satan soul et Juvia son bras d’eau. Quelques minutes après, c’est Bailey qui arriva pour déverser sa magie, ayant auparavant lancé des cartes de protection autour d'elles et Queenie ne put s’empêcher de sourire. “Le but est de maintenir ce portail ouvert avec notre magie pour que nos amis puissent revenir sain et sauf … vous aurez les explications après ! ” Les quatres filles les plus puissantes de la guilde arrivèrent encore plus à le stabiliser, le portail s’agrandissant légèrement face à l’afflux de magie. “N’oubliez pas qu’on ne faiblit pas ! Nous sommes Fairy Tail ! Nous sommes l’adversité !” Et en bonne chef de guerre, Erza motiva ses troupes en attendant le retour des autres, qu’elle espérait rapide, entre autre pour leur passer un savon digne de ce nom …



made by black arrow

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
I'm bound by the life you left behind
Where we go ? ✭ Don't need permission made my decision to test my limits. Cause it's my business God as my witness Start what I finished don't need no hold up. Taking control of this kind of moment. I'm locked and loaded. Completely focused, my mind is open. Nothing to prove and I'm bulletproof and know what I'm doing. The taste of flavor, cause I'm a taker. I'm a giver, it's only nature. I live for danger
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81218-les-fleurs-ne-choisis http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81178-queen_of_fairy#1033989

Edan Sparkles


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Edan Sparkles


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 181014043138660166

☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1398

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Dim 14 Juil 2019 - 21:07

La mélodie de la lune
Fête de la musique mortelle


Le groupe à nouveau complet réussit à réunir les trois ingrédients indispensable pour invoquer les larmes de lune. Cette dernière devient violette lorsque la flamme brûle la fleur dans le bol, il ne manquait plus le rituel pour les larmes. Mais la question que tout le monde se posait à présent était comment faire pleurer la lune. River disait qu'à l'époque de leur première visite de Galuna, Toby fait une prière à la lune. C'est vrai que Toby avait continué seul l'incantation, mais avant lui c'était un groupe de fervents hommes et femmes qui faisaient l'incantation. Axel, personne naïf émit l'hypothèse d'impressionner la lune et River se sentit gonfler à bloc. Lui, quand il fallait montrer se qu'on pouvait faire, il était le premier à se donner en spectacle, bon Edan était comme ça lui aussi. Le mage de feu aurait bien fait un joli feu d'artifice rouge, mais il fut émerveillé par la magie de son amour. Il l'a déjà vu au combat, mais là c'était magnifique, vu qu'il ne s'agit pas d'attaque. Puis constatant que cela fonctionne pas, son amour se mit à pester et insulter la lune, le mage de feu eu un fou rire incontrôlable, alors que le bonhomme de neige essaye de faire comprendre que cela ne sert à rien d'insulter l'astre lunaire.

Viens au tour de Leo de demander à sortir la panoplie du groupe de musique avec une batterie pour lui, une cornemuse pour Eby et Une guitare et un micro pour le chasseur de dragon. C'est vrai que le blond chanter bien et jouer bien de l'instrument à corde, mais il n'avait jamais montrer ses talents cachés aux autres. Le seul qui le savait c'était River qui l'avait entendu chanter dans sa chambre et qui l'avait vu jouer de la guitare un soir après un concert. Donc la pression était au rendez-vous. Mais une fois encore la lune ne pleure pas. Énervé, Leo se propose d'aller chercher Yuka et Toby, bon Yuka ne dira rien, même sous la pression, par contre Toby est très idiot et naïf, une menace et hop le tour est sans doute jouer. Par contre faut que Yuka ne soit pas à ses côtés, sinon il va tout faire capoter.

Edan scrute le ciel pendant le temps que les autres se mettent d'accord. Il scrute les étoiles dans le ciel, elles scintillent dans le noir, Lucy aurait aimée les voir, pas loin il y avait la lune, astre violet, majestueuse en ce moment, et un peu plus haut, le portail de Storybrooke, portail créé par Lullaby pour aspirait la magie. Le blond entend par la même occasion une personne criait deux prénoms, Leurs prénoms...Leurs vrais Prénoms: Grey et Natsu. " Erza ?"Oui, il avait reconnu la voix de la personne, c'est celle d'Erza, la reine des fées. River se retourne vers le dragon. ''Quoi, Erza? Erza est ici? '' Edan se tourne vers le chasseur de démon. " Non, sa voix est lointaine et ça vient d'en haut." Il montre le portail puis il se retourne une nouvelle fois vers le portail, Le mage de feu n'avait pas besoin de plissait les yeux pour voir une chose tomber du portail. Cette chose c'est Lullaby, mais pas dans sa forme de flûte ridicule, mais sous sa forme d' Etherious, la forme la plus dangereuse des livres de Zelef. River éclate de rire. ''Par Mavis! Si Erza a trouvé Lullaby, je ne donne pas cher de cette pauvre petite flûte. Elle va le réduire en pièce!'' Ouais bhen c'est pas le cas " Je crois qu'elle l'a trouvée et elle nous l'a envoyée ... mais sous son autre forme" Edan le voit tomber dans l’océan et regagner la plage en nageant , même River le remarque. "Oh merde... Ça, c'est pas bon...''

Le fils d'Igneel se retourne vers le groupe entrain de parler de la suite des événement. " Je sais qu on a plus important, mais si il fait une seule note de musique, cette fois ci on peut dire adieux. " Le reste du groupe regarde le chasseur sans comprendre qu'il y a un danger sur la plage " Lullaby est sous sa forme d'Ethérious." Le regard d'Edan est braqué sur River pour lui faire comprendre la dangerosité de la chose. Fallait qu'on se sépare une nouvelle fois. " On est 7" Edan regarde River une nouvelle fois, puisque lui ne considère pas le parapluie comme un membre à part entière "[color=#FE1B00] 6 si tu préfères et la gravure ne montre que trois personnes pour la lune. Sachant que Toby a put le faire seul...Le village est sans défense contre lullaby...je vais l empêcher de souffler une seule note le temps qu il vous faudra pour les larmes ./color]"

River semble tiraillé entre l'envie d'aller avec son bébé dragon et celui de rester avec le groupe. Son regard passe de l'un à l'autre plusieurs fois. ''Et puis merde... Je viens avec toi! Mais dès qu'on voit les gouttes de lune tomber, on y retourne. D'ici là, on devrait arriver à assommer Lullaby bien comme il faut. Et on pourra détruire son livre.'' Le mage de glace se retourne vers le reste du groupe. ''Vous, faites un effort et priez!''

Edan lui sourit et fait un signe approbateur, comme quoi il avait compris les directive de son flocon. Le mage de feu se retourne, tape contre ses poings, faisant apparaître une petite flamme sous le choc " Je m enflamme, j ai un compte à régler avec cette saloperie ." et il décide de descendre en dévalant la pente. River fait apparaître un toboggan de glace et descend du temple en glissant. Pendant ce temps, Lullaby atteint la plage, fallait se dépêcher. Les deux mages de la guilde traversent la forêt en courant et, en quelques minutes, ils arrivent sur la plage. Lullaby se dresse devant nous dans sa forme etherious avec un trou à sa gorge, Erza l'avait bien amochée. Natsu se met face à lui pour le combat. " Hé bois pourrit ! Regarde qui tu as là, ceux qui vont te faire morfler. " Il commence à attaquer.

Lullaby encaisse les attaques et il envoie Natsu valser plus loin du revers de la main. Le mage de glace attaque aussi en essayant de l'assommer avec son marteau de glace. Il reçois aussi un coup. Lullaby éclate de rire. ''Erza n'a pas réussi à me détruire. Vous n'y arriverez pas non plus!'' Après le coup qu' Edan reçois, il s'énerve et il cours à nouveau en direction de Lullaby. "Sous-estime pas Erza, car elle t'a bien amoché en passant et nous sous estime pas, car on sait comment te détruire." Natsu attaque une nouvelle fois avec son poing d'acier du dragon de feu, échangeant quelques coups avec le démon puis Lullaby essaie encore d'attaquer le dragon mais il réussi à l'éviter et a monter sur son bras. " Tu vas juste faire un petit somme". Le bois pourri tente de le chasser de son autre main. ''Dégage, vermine!''. River gèle son autre bras pour laisser le champs libre à son coéquipier, dans l'adversité les mages de Fairy Tail s'entre aide. ''Vas-y bébé!''


" Merci flocon !" Edand reporte son attention sur Lullaby tout en grimpant en vitesse son bras. " Non seulement tu me traites de monstre , mais en plus tu rajoutes que je suis une vermine. Je vais te montrer encore une fois à qui tu t'adresses. " Edan saute en l'air pour se placer au-dessus de la tête du démon. " Des flammes dans ma main droite," Il fait apparaître des flammes dans sa main droite, "Des flammes dans la main gauche." Des flammes apparaisse dans sa main gauche. " Et si je les assemble " une boule de feu l'entoure, l’enveloppant entièrement " ça ne te rappelle rien ? Flamme éblouissante du dragon de feu " Edan envoie la boule de feu, comme la première fois avec Lullaby à Clover. Lullaby le regarde faire, intrigué. Quand il s'entoure de sa boule de feu, il recule d'un pas. ''Oh non...'' Il reçoit son attaque en pleine gueule et il tombe sur le dos dans un grand bruit. Il semble sonné, mais il bouge encore. Il gémit. ''Mais... Vous pourriez pas... Me laisser tranquille... Pour une fois...?'' se plaint-il d'une voix faible. River s'approche de son bébé dragon et lui envoie une petite claque sur les fesses. '' Bravo bébé!'' Puis, River se penche et commence à geler le sol sous Lullaby. Le glace monte sur le démon, le gelant en même temps.

" Non mais oh, laisse mes fesses tranquilles dans ce lieu." Natsu s'approche de Lullaby et répond à sa question avant qu'il ne soir complètement gelé " Pas tant que Fairy tail sera là pour protéger les gens." Edan se retourne vers Grey. "bon , on retourne vers les autres c'est ça ?" Le mage de glace finis de recouvrir Lullaby de glace, puis se relève. "Je ne sais pas combien de temps ça va tenir, mais s'ils ne font pas n'importe quoi, en haut, on devrait avoir le temps de récupérer son livre avant qu'il ne sorte de là.'' Il se retourne vers Edan avec un sourire. Le mage de glace s'approche et passe sa main sur la nuque du mage de feu, avant de le forcer à approcher son visage du siens. ''Je fais ce que je veux avec tes fesses. Ici ou ailleurs...'' Il dépose un baiser sur ses lèvres avant de le lâcher. ''On devrait les attendre à la montagne. J'ai confiance en eux.'' Edan sens les lèvres froides sur ses lèvres et il passe sa langue peut après le passage de ses lèvres, comme pour garder le gout en bouche encore un peu plus longtemps. " J'ai confiance en eux et encore plus en toi. " Edan prend la main de son amour, la serre, puis le suit jusqu'à la montagne, lieu de rendez-vous.




acidbrain


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
“I will never give up... I will never give up! As long I'm still breathing in this world... As long I'm still standing, I will never give up!!!” × by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80972-a_little_dragon#1023061

Meredith P. Newton


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Meredith P. Newton


╰☆╮ Avatar : Emily Blunt

Ѽ Conte(s) : Mary Poppins
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mary Poppins

✓ Métier : Conservatrice adjointe du Musée
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 ZiyIy4g

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1902

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Lun 15 Juil 2019 - 14:01


La mélodie de la Lune
meredith & les autres

Je me retiendrais de revenir sur plusieurs informations me concernant dans le post de Léo mais je pense qu’il sait exactement de quoi je veux parler mais je me contenterais donc de reprendre mon post là où l’on s’est arrêté « Vous, faites un effort et priez ! » « J’ai pas de bras, je fais comment ? » et je lève les yeux au ciel, par moment faudrait vraiment que mon parapluie réfléchisse. River se retourne en soupirant « Non mais quelqu’un pourrait lui dire qu’il ne fait pas partie de l’équipe ? Je ne parlais pas de toi, Baka, mais de ceux qui ont des bras et des jambes. Pourquoi je me justifie devant un parapluie moi ? » je souris légèrement « Ne tenez pas compte de ce qu’il dit. » énonçais-je en fermant son bec avec mon pouce et mon index « bon, mettons nous au boulot. »

« Allez-y, je vous fais confiance ! » un sourire né sur mon visage, il était hors de question que la lune ne nous aide pas. Il était hors de question que je reste là, sans rien faire, à suivre le mouvement. Je lève le regard vers la lune et utilise la télékinésie pour jouer avec les instruments et commence à chanter l’une de mes berceuses et quand la musique se termine, il ne se passe rien. Soudainement, une goutte violette tombe juste devant moi, puis une seconde, quelques autres mais ça ne semble pas vouloir s’intensifier. Je lève le regard vers la lune « que te faut-il de plus ? Envoie moi un signe…n’importe quoi. J’ai un répertoire de chansons tu sais. » je me mords la lèvre inférieure, regardant la lune, puis tout le monde « et si… » commençais-je avant de reprendre tout en regardant le bol puis les autres « et si elle était touchée par une chanson qui vient du coeur et pas uniquement de la tête. Je crois que…je crois qu’elle a besoin de sentir qu’on est sincère, je…je crois qu’on doit lui montrer qui nous sommes vraiment. »

Peut-être voulait-elle qu’on lui prouve qu’on ne fait qu’un ou quelque chose comme ça… « Qu’est-ce-que tu veux dire par qui nous sommes vraiment ? » répond Léo tandis qu’Axel me regarde sans vraiment comprendre avant de sourire « personne n’a menti sur ses sentiments alors qu’aurait-elle besoin de plus ? » je me perds à observer le bol avant de regarder tout le monde en me tenant près du bol, je ne savais pas si ça fonctionnerais mais il fallait tout tenter « c’est peut être idiot mais je vais tenter un truc, mettez-vous en cercle autour du bol, donnez vous les mains et fermez les yeux, je ne sais pas si ça va fonctionner mais faites-moi confiance. » Ils acceptent. Nos mains les unes dans les autres, je commence à chanter une seconde berceuse, les yeux fermés. Quelques gouttes violettes tombent dans le bol. Il en tombent de plus en plus. Le feu éternel finit par s’éteindre. Le bol se rempli d’eau violette mais plusieurs gouttes tombent à côté, l’une d’elle me touche le bras et je sens soudainement ma magie m’échapper, la pluie me drainait de mes pouvoirs, de la moitié de ma magie d’un seul coup. Et il se met à pleuvoir de plus en plus.

« Quand je demandais un signe, j’en demandais pas tant ! » je m’empare de mon parapluie et l’ouvre. Lorsqu’il entre en contact avec la pluie, je le vois perdre l’entièreté de la magie qui le maintient éveillé. Je me mords les lèvres « Bon…il va me tuer quand il va reprendre vie…il va vraiment me tuer. » et ce n’est pas peu dire. Il allait me faire regretter tout ça, je vous le jure. Le bol commençait à être trop rempli, il débordait de cette dangereuse eau violette. J’utilise la télékinésie sur le bol pour le ramener vers nous, sous le parapluie « Axel, Eby’ prenez le. Je ne peux pas le prendre. » Là tout de suite, je commençais à me dire que je ne rentrerais peut être pas à la maison sans blessures… Mon regard se leva vers la lune et mes doigts se resserrèrent sur le bec de mon parapluie qui à présent ne parlait plus.
(c) princessecapricieuse

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


I know it now
i'm not perfect, i'm just human.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80965-i-suspect-and-i-m-nev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80975-theralmarypoppins_

Ebenezer B. McDuck


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Ebenezer B. McDuck


╰☆╮ Avatar : F**cking sexy Peter Capaldi <3

Ѽ Conte(s) : Intrigue Toon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Scrooge McDuck ou Balthazar Picsou

✓ Métier : Banquier, Homme d'affaires, Chasseur de trésor
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 FnBf6YH

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 515

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Lun 15 Juil 2019 - 21:58


Ne lui tourne pas le dos !
Tu as le droit d'avoir peur... mais ne sois jamais lâche !

Meredith, dont les prouesses musicales valaient autant que son talent de magicienne, était parvenue à remplir le bol de larmes de lune. Malheureusement pour elle, la nurse en dut payer le prix puisqu’elle perdit ses capacités magiques. J’avais beau ne pas apprécier cet art, je ne pouvais que me sentir désolée pour ma partenaire d’aventures. C’est pourquoi, au moment où elle nous ordonna de prendre le bol, je m’exécutais aussitôt. Prenant soin de vérifier que le bol n’était pas chaud, j’eus alors tout le loisir de constater que le liquide froid était d’une belle couleur violette. Pressé d’agir, je relevais mon regard vers mes comparses, m’attardant alors sur celui de Bouli.

"Nous n'avons pas de temps à perdre... Suivez-moi ! »


Me rappelant que River avait eut la bonne idée de laisser un toboggan de glace derrière lui, je choisis de l’emprunter. Après tout, le temps nous manquait et après tous les obstacles que nous avions dû franchir pour parvenir jusqu’ici, je ne pouvais qu’admettre que de faire marche arrière serait encore plus fou que ce que je m’apprêtais à faire. Entourant le précieux liquide de mon manteau pour ne qu’il ne vienne pas à se renverser, je donnais alors mes instructions.

"Descendons à tour de rôle... cela sera plus sûr !"

Après tout, je ne pouvais oublier que notre moyen de transport était composé principalement de glace, un matériau bien fragile pour une aide qui pouvait l’être tout autant. Je poussais alors un grand soupir tout en m’asseyant.

"T'as plutôt intérêt à ce que cela soit solide, le Glaçon, sinon tu auras affaire à moi ! »

Je me lançais alors en bas suivit de près par mes compagnons d’aventure ! Ou pas… à vrai dire je leur laissais le soin de me suivre alors que je m’élançais à travers la forêt jusqu’à la grotte ou tout allait se jouer.

Une fois arrivée sur place, je constatais que le Glaçon et la Braise nous avait précédés, ce qui me fit sourire de plus belle à notre arrivée.

"Vous ne vous êtes pas trop mal tirer d'après ce que je peux en juger !"

Je tendis alors le bol afin de leur démontrer que nous non plus nous n’avions pas chômer durant leur absence.

"Et voilà messieurs vos gouttes de lune… en espérant que nous n'aurons pas à le regretter !"

"Je le regrette déjà...", déclara River tout en tournant sa tête vers Déliora.

Je regardais alors le jeune mage se diriger vers le démon qui nous aurions tous à affronter. Malgré mon manque de capacité magique, je me sentais prêt à l’attaquer et à défendre bec et plumes tous les innocents qui pourraient souffrir par sa faute. Cependant, la réaction de River me coupa net dans ma préparation psychologique.

"Non... Je... Je ne peux pas faire ça... Je ne peux pas libérer moi-même le démon qui a gâché ma vie. Fais le, toi... »

Quoi ? Était-il en train de plaisanter ? Ce n’était pas le moment de reculer, pas maintenant que nous étions si proches de notre objectif. Regardant avec stupeur et désolation la main qu’il avait reculée, je le foudroyais du regard tandis qu’il se détournait du bloc de glace.

"Tu plaisantes j'espère ?", avais-je lancer cette phrase en criant presque.

S’il y avait une chose que je haïssais presque autant que la déloyauté, c’était bien la lâcheté ! Il nous avait conduit tout au long de cette aventure et ceci pour quoi ? Nous lâcher au moment où nous allions enfin récolter le fruit de notre dur labeur ! Si cela n’avait tenu qu’à moi, j’aurais botté les fesses de ce jeune guide de pacotille qui en agissant d’une manière aussi timorée trahissait toute son équipe. Fort heureusement pour lui, le bol que je tenais dans ma main m’empêchait de mettre à exécution mes desseins. Cela ne m’empêcha pas de me diriger vers lui d’un air furibond.

"Après toutes les épreuves que nous avons traversées, tous les risques que tu nous as fait prendre, tu ne vas pas abandonner maintenant !"

Tenant toujours le bol d’une main, je relevais son regard dans ma direction, l’empêchant de s’en détourner.

"Tu voulais prendre l'initiative d'être le chef de l'expédition, le Glaçon, alors maintenant assume !"

J’avais vociféré cet ordre en espérant que cela le ferait réagir. Pour toute réponse, il utilisa la violence et me repoussa d’un geste sec. Allez savoir pourquoi, sa réaction ne me surprenait nullement !

" Je n'ai jamais demandé à être le chef de quoi que ce soit ! Et j'assume toutes les décisions qu'on a prises ! Je vais les assumer jusqu'au bout. Mais merde ! Si on te donnait la clé de la cellule de l'homme qui a tué toute ta famille, tu voudrais être celui qui ouvre la porte pour le libérer ? Moi, non ! Alors maintenant tu me lâche, grand-père, avant que je t'en colle une !"

C’est moi qui finirais par lui en coller une s’il persévérait dans son manque de courage ! Aaaah l’effronterie de la jeunesse. Ils étaient capables d’investir du temps et de l’énergie pour monter des projets sur papier mais quand il fallait vraiment passer à l’action ils laissaient à d’autres le soin de faire le sale boulot ! Jamais je ne le laisserais suivre cette route, je me devais de le placer face à ses responsabilités. C’était mon devoir d’aîné !

"Tu ne le voulais peut-être pas être notre leader mais tu les devenu. Après tout, c'est ton plan que nous avons suivi pas à pas jusqu'à maintenant, parce que nous avons eu foi en toi et en tes idées. »


Soufflant légèrement pour tenter de conserver un minimum de calme, je me rapprochais à nouveau de lui et prononçais d’une voix plus douce.

"J'imagine parfaitement bien que cela ne doit pas être facile pour toi... et j'ignore ce qui va se produire ! Mais je sais une chose... lorsque l'on prend une décision aussi terrible soit-elle il faut être prêt à la suivre jusqu'au bout et à en assumer les conséquences ! Ne lui tourne pas le dos ! »


Je finissais par placer ma main sur son épaule, espérant qu’avec un peu plus de tact il finirait par changer d’opinion.

"Nous sommes une équipe et quoiqu'il arrive nous le resterons ! Si tu y tiens nous le ferons ensemble... mais si tu dois l’affronter, ne lui montre pas que tu as peur !"

Durant tout mon discours, je voyais le jeune homme serrer les poings et cela me satisfaisait Cela prouvait sans l’ombre d’un doute qu’il était sensible à tout ce que je pouvais lui dire. Mon dernier mot lui fit immédiatement relever la tête vers moi.

"Je n'ai pas...", déclara-t-il avant de soupirer. "Oui, j'ai peur..."

Je ne lui dis pas mais il avait le droit d’avoir peur, d’ailleurs il aurait été certainement juste de dire que nous étions tous terrifié. Mais cela ne le dispensait pas de garder un minimum de courage et une fois inébranlable en ses capacités. Il était prêt à en découdre, j’en eus la certitude au moment où sa main tremblante se posa sur le bol.

"Ensemble..."

« Ensemble ! », confirmais-je d’un hochement de tête fier et décidé

Nous nous rapprochions alors de la glace et lancions le contenu sur le bloc de glace. Le liquide violet y coula, colorant au passage le bloc transparent. Cette dernière se mettant à briller finit par disparaître dans un éclair de lumière éblouissant. Nous avions alors tout le loisir de contempler le démon qui nous faisait face.

Faisant tourner ma canne entre mes mains, je finis par la brandir dans sa direction. Si la peur me nouait quelque peu l’estomac, ma détermination n’en était que plus raffermie.

"Alors gamin, tu es prêt à te lancer dans ce qui sera le plus grand combat de ta vie ?", déclarais-je tout en lui adressant un clin d’œil


"Le plus grand combat de ma vie... Le plus grand, mais pas le dernier..."

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
If love is insanity why are you my remedy ?

You are the piece of me I wish I didn't need
Chasing relentlessly, still fine and I don’t know why
           

River Frost


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


River Frost


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 181014043138660166

☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6343

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 _


Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Mar 16 Juil 2019 - 4:36


La Mélodie de la Lune

Les livres de Zeref #2
‘’If we're gonna fly, we fly like eagles, arms out wide
If we're gonna fear, we fear no evil, we will rise
By your power, we will go, by your spirit, we are bold
If we're gonna stand, we stand as giants
If we're gonna walk, we walk as lions’’


River se tenait debout devant l’immense bloc de glace qui retenait Deliora. À ses côtés, Ebenezer tenait le bol rempli de gouttes de lune, la clé de la prison du monstre. Jamais, de toute sa vie, le Frost n’avait eu aussi peur. Certes, il avait mené le petit groupe jusque là, car il gardait toujours en tête que c’était le moyen de détruire Lullaby. Il repoussait, dans un coin de son esprit, le démon qui avait détruit sa vie, mais maintenant, il devait y faire face. Il était là, devant lui, bien réel. Dans un moment de panique, il avait voulu se défiler. Il avait demandé au vieil homme de verser lui-même les gouttes sur la glace, mais ce dernier avait refusé. Et encore une fois, il le provoquait. Encore une fois, il confrontait le mage de glace à ses angoisses. Il voulait le forcer à regarder sa peur en face. Toute sa vie, le glaçon s’était préparé pour cet affrontement, mais, alors qu’il ne restait qu’un pas à franchir, il ne se sentait pas prêt. Alors il hurlait sur Ebenezer, il serrait les poings, il le menaçait. Il se sentait plus de taille à affronter le vieil homme que le démon. Pourtant, l’homme ne répondait pas à sa violence par de la violence. Il lui expliquait, l’encourageait. Il le poussait à devenir meilleur et à dépasser ses propres limites. Il n’était peut-être pas maître Makarov, mais il agissait comme lui, comme un père. Ce fut donc tremblant de peur que le mage avait accepté de verser le liquide sur la glace avec le vieil homme. Il s’apprêtait à mener le plus grand combat de sa vie. Il n’allait pas seulement affronter un démon. Il allait se battre contre sa peur, son passé, ses nombreux deuils…

Les gouttes de lunes eurent l’effet escompté et dissipèrent la magie. La glace disparue d’un coup, libérant un monstre digne de cauchemars : Deliora. Déglutissant difficilement, River recula de quelques pas, tremblant comme une feuille. C’est alors que son dos heurta le torse de son amoureux. La douce chaleur qu’il dégageait l’apaisait. Lentement, il se plaça aux côté de l’homme de sa vie et glissa sa main dans la sienne, la serrant plus fort qu’il ne l’aurait voulu.
« La peur n’est pas mauvaise. Elle te dit quelles sont tes faiblesses. Et lorsque tu connais tes faiblesses, tu peux devenir plus fort, et une meilleure personne. C’est Gildart qui m’a dit ça… », dit le dragon, calmement. Le mage de glace tourna son regard bleu pour le plonger dans les émeraude des yeux de son amour qui le regardait avec tendresse et détermination. « Je suis avec toi. On est ensemble. » Le Frost baissa la tête un instant. « Ne me laisse pas me sacrifier. Si… Si je panique… C’est la seule solution que je connais contre lui. Ne me laisse pas faire ça… », lui demanda-t-il, sachant très bien que son dragon ne l’abandonnerait jamais. Comme pressenti, Edan jura de le protéger de lui-même. « Je ne te laisserai jamais te sacrifier, je t’en fais la promesse. Je t’assommerai si tu te mets en position pour lancer ta glace absolue. » Brutal, mais efficace. Et sans le dire, le flocon lui en était reconnaissant. Le duo de feu et glace, normalement très impulsif, était comme figé devant le cauchemar qui se dressait devant eux.

Depuis la malédiction, depuis qu’il était devenu River, le jeune homme souffrait de trouble d’anxiété en plus d’un trouble de stress post-traumatique. Et le traumatisme en question venait d’être libéré devant lui. Sans même s’en rendre compte, il avait lâché la main d’Edan pour reculer encore. Il ne pouvait détacher son regard de Deliora. Son souffle se faisait de plus en plus court alors que son cœur battait à tout rompre. De la vapeur blanche s’échappait des pores de sa peau qui se recouvrait doucement de frimas. Même le sol où il se trouvait commençait à geler. Son cercle magique s’était dessiné par terre sans même qu’il n’aie eu à l’invoquer. Il sentait la magie en lui qui bouillonnait. Il était pris dans une tempête hivernale qui faisait rage dans sa tête. Il essayait si fort de contenir cette tempête, mais elle voulait à tout prix s’échapper. Prisonnier de son propre corps, le mage savait très bien qu’il n’était absolument pas rationnel de réagir ainsi, mais il ne contrôlait plus rien. La peur avait pris le dessus sur lui et elle menaçait de tout détruire. Si Aguistin avait été avec lui, il aurait aspiré ses angoisses comme il le faisait toujours. Mais il n’était pas là… Et malgré toutes les personnes qui se trouvaient avec lui, le glaçon se sentait plus seul que jamais. Il ne voulait blesser personne. Il ne voulait pas qu’on le regarde et qu’on se moque de lui. Le tourbillon dans sa tête ne cessait de s’intensifier, si bien que le pauvre mage tomba à genoux. La tête dans les mains, il hurlait pour faire cesser la tempête, mais la glace s’échappait toujours de lui. Il allait exploser.

C’est à ce moment que River sentit une main sur son épaule. La surprise lui fit échapper une vague de froid qui commença à geler les jambes de Leo, qui avait eu la témérité d’approcher. Le pauvre Esprit Céleste avait le visage crispé par la douleur de la morsure du froid, mais il restait là. Il eut même le courage de prendre le mage de glace dans ses bras. Malgré ses tremblements, malgré ses bras qui faisaient tout pour dégager le lion de là, il restait.
« Grey, écoute, je sais que tu as peur de vaincre ton passé. Mais souviens toi de mon histoire. Moi aussi, j'avais peur de mourir et de vous abandonner. Lucy m’a apprit que l’amitié est un pouvoir puissant et ton amour pour Natsu est dévastateur. » Dès que Leo prononça le nom de Natsu, le mage de glace releva la tête. Natsu… S’il décidait d’invoquer la glace absolue pour enfermer Deliora à nouveau, il en mourrait. Et s’il mourait, Natsu se laisserait mourir à son tour. « Si je meurs, Natsu meurt… Si je meurs, Natsu meurt… », répétait le pauvre flocon pris de panique. Mais le lion n’abandonnait pas. « Bats-toi pour ton avenir avec lui, et nous, on sera là pour toi. Souviens-toi des valeurs de Fairy Tail. », ajouta-t-il. Le Frost tentait de contrôler sa respiration. « Les valeurs de Fairy Tail… Pourrais-tu… Me les nommer? Juste pour voir si… si ‘’crever de peur’’ fait partie… de la liste… », réussit-il a articuler. « Tu ne mourras pas, ni lui. Et que tu le veuilles ou non, si tu dois mourir, ou il doit mourir, je prendrai votre place. », décida-t-il alors. Puis, il rebondit sur la question. « Non, ça ne fait pas partie de nos valeurs. » Toujours dans les bras du roi du zodiaque, River cessa de trembler et commença à rire. « Baka… Tu ne peux pas toujours te sacrifier pour les autres… », arriva-t-il à dire alors que sa respiration reprenait doucement son rythme normal. « À moins que tu arrives à invoquer la glace absolue à ma place… Ou que tu meurs de chagrin pour avoir perdu ton partenaire de vie, comme le font les dragons, à la place de Natsu. », répondit-il, retrouvant peu à peu sa pensée rationnelle. La température de son corps, bien que toujours plus basse que la normale, remonta un peu. La glace qui montait sur Leo disparaissait. Le frimas ne couvrais plus la peau pâle du glaçon et son cercle magique s’évapora. Sans se brusquer, Leo le lâcha et se releva. Il lui tendit une main que, étonnement, le mage accepta. « Pour ma famille, je ferais n'importe quoi, sache-le. Et tu as la chance de vivre ton histoire amour, on ne va pas gâcher ça pour un démon. », ajouta Loke.

Doucement, River commença à se relever. Il posa une main sur l’épaule de son ami et, d’un sourire en coin, lui signifia qu’il allait mieux.
« Les valeurs de Fairy Tail… », marmonna-t-il. « L’amitié… La famille… La loyauté… La persévérance… La confiance… La détermination… L’humilité… » Il releva la tête pour regarder Deliora. « Le courage! Je suis un mage de Fairy Tail, et je ne reculerai pas. Tu m’entends, Deliora? Nous sommes Fairy Tail! », hurla-t-il avant de se retourner vers Meredith et Ebenezer, les deux seules personnes du groupe qui ne faisaient pas partie de la guilde, selon lui. « Nous tous… Nous sommes Fairy Tail. Nous sommes une famille et nous ne reculerons devant rien! », affirma le Frost avec force. Deliora avait assisté à toute la scène sans tenter quoi que ce soit. Il était trop occupé à faire bouger lentement tout ses membres gelés depuis tant d’années. Mais lorsque le glaçon cria, il tourna son énorme tête vers le petit groupe. « Misérables insectes… », prononça-t-il très lentement. Sa voix sonnait comme un grondement sous-terrain, forte et grave. La caverne en trembla légèrement. À l’intérieur de sa bouche ouverte, on pouvait voir une lueur blanche qui brillait. Instinctivement, le mage de glace ouvrit ses mains, paumes vers le bas, et les croisa devant lui dans la position requise pour invoquer la glace absolue. Un seul coup d’œil à Edan lui fit abandonner sa position. Il avait promis…

River tenta de réfléchir rationnellement.
« Bon, une chose à la fois. On trouvera une solution pour Deliora quand on en aura fini avec l’autre. Concentrons-nous sur le livre de Lullaby. », proposa-t-il. Deliora avait le livre dans sa main. Lentement, il le leva à la hauteur de ses yeux avant d’ouvrir la bouche pour rire, d’un rire lent et grave, dévoilant encore une fois la lueur blanche au fond de sa gorge. « Lullaby… Enfermer ton livre avec moi… C’est… Intelligent… » Bon… C’était certainement la seule chose intelligente que Lullaby avait faite dans sa vie. Le glaçon ne put s’empêcher de lever un sourcil, tout de même impressionné par le raisonnement de la flûte. « Intelligent ou non, on va le détruire. Donne-nous le livre! », ordonna le Frost au démon. « Viens le chercher… », lui répondit-il alors. À ce moment, la caverne se mis à trembler alors que des éboulements incessants semblaient venir de l’entrée. « Quoi, encore? », demanda le glaçon, visiblement fâché. Une forme sortit le l’ouverture de la grotte qu’il n’avait pas manqué de saccager par sa grande taille. « Je vous ai manqué? », demanda Lullaby, un sourire sur ses lèvres de bois. River leva ses bras en l’air avant de les laisser retomber. « Non mais c’est pas sérieux… J’en ai ma claque! », hurla le mage de glace. Cette journée allait-elle finir par finir?

Code by Joy

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Tu es mon monde
Mon univers
La lumière de ma vie
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80977-sexy_snowflake

Axel Oswald


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


Axel Oswald


╰☆╮ Avatar : Matthew Gray Gubler

Ѽ Conte(s) : La reine des neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Olaf

✓ Métier : Vendeur de glace
Parce qu après un Je t aime... ON NE FAIT PAS S ECROULER LES CAVERNES !

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3124

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 _


Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Mar 16 Juil 2019 - 21:51

La mélodie de la lune
Ou comment être lost in the sky
Olaf était une poupée de chiffon… bien évidemment, personne ne s’essuyer avec lui … mais tout de même … il se laissait porter par les autres. Les suivant et faisant semblant de comprendre pour ne pas trop faire de bêtises. Il fut heureux de voir la discussion avec Edan et River … tout aussi heureux de voir Léo et Ebenezer soutenir River … même s’il nota dans sa tête qu’il avait trois claques à donner. River, Edan et Léo. Les trois mages de Fairy Tail, pour qui, apparement le fait de mourir n’est qu’un terme parmi tant d’autres. Olaf avait des amis, et il ferait en sorte de les ramener à la vie pour les tuer à nouveau, juste par principe.

Alors que les deux démons étaient là. Laissant les mages et les non-mages, et les enfants, dans un sentiment de panique qui se voilait à peine … Olaf -le seul enfant en réalité- se savait moins fort que les autres. Il savait que parmi toutes les personnes ici présente. Il était la plus faible, physiquement et laisser les forts trouver un plan était la bonne idée. Il se mit alors à parler aux deux démons sans aucune honte. ll attirer l’attention vers lui pour que les autres puissent trouver un moyen de se battre efficacement contre les deux paquebots du Titanic qui venaient de s’échouer dans leur histoire.

- Salut, je m’appelle Axel, mais un des deux me connait déjà … Vous savez que c’est pas gentil de sortir comme ça, et puis de nous considérer comme des vermines aussi … je veux dire, vous savez ce qu’on appelle des vermines chez nous ? C’est vraiment pas gentil, et puis … je pense que vous manquez beaucoup de câlin dans votre vie… Vous savez les câlins, en faite, c’est très sous estimé. On peut faire des câlins par amitié, par envie, par tristesse, par bonheur. Est ce que vous connaissez tout ça ? D’ailleurs, maintenant Ma petite Flûte, tu as des bras pour me faire un câlin ! Qu’est qui t’en empêche ? Bref. J’imagine que c’est parce que tu es pas gentil ?

Axel se mit à leur parler un moment de tout et de rien, espérant qu’au moins une personne comprenne ce qu’il était en train de faire…. Donc donner du temps aux autres pour trouver comme se sortir de là … parce que lui, il ne comptait pas mourir. Deliora tourna la tête vers Olaf lentement et le regarda sans trop comprendre ce qu’il voulait. Olaf avait ce sentiment depuis qu’il était tombé dans l’eau alors il ne pouvait que comprendre. Lullaby se mit à rire. Un rire qu’Olaf aurait pu mal prendre, s’il ne savait pas déjà que la flûte était un idiot de la lune comme lui.

- Tiens, il est encore là, lui ?

Lullaby se pencha vers Olaf et tapota la tête d’Olaf assez fort pour qu’il en ait mal à la nuque. Olaf remonta les yeux vers lui, ne montra pas trop de douleur, mais surtout une determination à tout épreuve.

- J’aurais parier que tu allais mourir sur cette île.
- Dans l’idéal je préfère que personne ne meurt sur cette île. Ni mes amis, ni toi. Alors arrête tes bêtises.

Il se tourna vers Deliora.

- et toi ? Je peux savoir pourquoi tu es méchant ? Le premier qui me dit « parce que je suis un démon » je lui saute dessus pour lui faire un câlin.

Deliora sourit et répondit lentement.

- Méchant ? Je ne suis ni gentil ni méchant. J’ai un but et je compte l’atteindre. Je n’ai que faire des vermines comme vous qui se mettent en travers de mon chemin. Je ne laisserais personne m’arrêter.

Lullaby s’approcha de Deliora et, lorsqu’il n’est qu’à quelques mètres de lui, son livre (toujours dans la main de Deliora) se met à briller d’une lueur blanche. Olaf regarda le livre d’un oeil, mais il ne s’arrêta pas dessus. Reposant les yeux sur les deux démons en face de lui.

- Vous savez la troisième chose que je sais le mieux faire ? Quand je me décide bien sur, c’est courir. Si en plus, j’ai un saut c’est encore mieux.

La phrase qu’il venait de dire était certes destiné aux deux gros démons, mais surtout à River. Il était celui a qui il a dit cela tout à l’heure. Bon pas le saut, mais il espérait être assez transparent pour que son idée atteigne River. Sauter sur eux pour « un câlin » dans l’espoir d’attraper le livre de sa main…. Lullaby se it à le regarder avec un sourire.

- Alors cours, petit … sauve ta vie!

Olaf le regarda dans un sourire, toujours ce sourire qui pouvait finir par agacer, comme s’il avait dit cela pour dire qu’il voulait courir … non… il ne comptait pas abandonner ses amis, même si leurs pourcentages de survie à eux étaient … beaucoup plus élevés. D’un coup, River fit apparaitre un gros morceau de glace derrière lui.

- Vas y Plue!

Et avec le morceau de glace, Olaf réussit à être propulser vers Deliora. Pour un câlin ? non. Il aurait pu le connaissant, mais il avait une idée toute bête. Sauter, et attraper le bien le plus précieux de démon. Le livre. Il sauta et l’attrapa avant que les démons puissent l’empêcher. L’objet avait la taille d’une encyclopédie, et Olaf se félicita d’être un humain tout de suite pour avoir pu le prendre a une main. Olaf arriva, sans tomber, miracle sur miracle aujourd’hui, de l’autre coté.

Les deux démons se retournent et finissent par comprendre. Lullaby panique.

- Deli !!!! Tu lui as donné mon livre! Pourquoi tu as fait ça ? Reprends-le! Reprends-le!

Deliora se mit à pousser Lullaby. Olaf se dit qu’il serait plus simple de les laisser se chamailler et de revenir avec ses amis de l’autre côté.

- je t’ai dit de ne pas m’appeler comme ça. Et je ne suis pas à ton service. Débrouille-toi.

Olaf pensa que les deux démons ainsi parlant, ressemblaient étrangement à River et Edan sur la plage. D’ailleurs, il posa les yeux sur River qui était maintenant de l’autre côté de lui… deux gros monstres les séparer. Pouvait il lui renvoyer le livre ? Les deux gros monstres étaient peut être en train de se chamailler, mais Olaf savait qu’il ne pouvait plus passer inaperçu. Quand le plus faible fait quelque chose, on a l’habitude de le sous-estimer. C’était ce que lui avait appris la vie. Et Olaf, sans vouloir en jouer consciemment avait de temps en temps des idées comme ça qui l’aider à faire les choses…. Olaf se mit à s’approcher du bord. Regardant d’un oeil incertain l’eau qui était en bas. Olaf avait il déjà dit qu’il déteste l’eau ? Il le pensait maintenant. Puis reporta son attention sur les deux démons.

- Bon, maintenant qu’on a réglé le problème du livre, que je vais jeter si vous êtes pas gentil, on fait quoi ?

Est-ce qu’il y avait un WARNING dans le coeur d’Olaf parce qu’il n’avait PAS de plan après ça ? Oui … en effet.

- hé Sir Deliora, vouloir tuer tout le monde c’est méchant.

Nouveau plan, faire avancer Deliora pour utiliser le livre comme un galet de hockey et le renvoyer aux gens qui pourront en faire quelque chose de mieux que lui…. Deliora descend du plateau rocheux et fait deux pas dans l’eau. C’était de la triche, voilà ce que pensa Olaf alors que l’eau le tétanise bien plus que les deux démons. Le démon avait de l’eau jusqu’à la taille et lui semblait à l’aise … pour un démon …

- Je t’en pris petit insecte, jeté le dans l’eau. Je vais juste me pencher pour le ramasser.

River secoua la tête et cria pour qu’Olaf l’entente … mais la prochaine fois, il préfèrerait être sourd ….

- C’est un livre magique, Plue ! L’eau ne le détruira pas ! Mais bel effort!

Bel effort ? Olaf jeta un regard ahuri …. Et maintenant il fait quoi ? Il était paniqué par l’eau, il était séparé des autres, et il possédait un livre magique que l’eau ne pouvait pas détruire …. L eau pouvait pourtant tout détruire … sauf les livres magiques apparement … Jude se moquerait de lui.

- Alors tire-moi dessus !

Parce que pour le moment, il ne savait pas comment faire … DU TOUT. Il ne pensait bien évidement pas au fait de mourir, il l’a dit, il reviendrait en vie. Mais si le mage de glace lui tire dessus, sur le livre, alors les démons pourraient se reculer. Comprenant que le pauvre bonhomme de neige est sérieux. Lullaby sauta dans l’eau pour rejoindre Olaf ….

- Allez petit, donne-moi ce livre avant de te ridiculiser …

River ouvrit grand les yeux en même temps.

- Te tirer dessus ? Mais t’es malade ?

Olaf devait vraiment lui expliquer tout de son «  » » »plan » » » » » si tel pouvait être le nom de son idée … Deux démons, c’était beaucoup trop pour un pauvre être comme lui … et il ne pouvait pas…;

- Tire moi dessus pour pas qu’ils attrapent le livre. Tire dans le livre.

Il n’était pas sur que le jeune mage le fasse, mais il n’avait qu’une seule autre solution… Sauter dans l’eau et espérer couler assez profond pour pas que les démons le trouve le temps que les combattants se débarrasse d’eux. Sauter dans l’eau. L’eau qui tue. Il regarda River. Il pourrait aussi lui envoyer le livre, mais il ne savait pas si les démons ne pourraient pas le rattraper s’il le jetait. Il devait le donnait à quelqu’un qui sait quoi en faire. Lui, hormis serrer ses doigts autour, en faisant devenir ses phalanges blanches, il n’avait pas d’idée. Il serait tant qu’une idée lui vienne du ciel là …. River va concentrer sa magie dans ses mains.. en les pointant vers Olaf …. Qui va juste faire un arrêt cardiaque parce que mais bon …. Mais à la dernière seconde, River se tourna vers Lullaby qui s’approchait de lui.

- Marteau de glace !

Et un énorme marteau de glace s’abattit sur le démon pour l’envoyer valser plus loin.

- Cours Plue !

Olaf n’avait pas besoin qu’on lui dise deux fois. D’ailleurs Plue devenait presque un prénom pour lui, il l’acceptait sans soucis. Plue se mit donc à courir pour arriver près du groupe. Evitant du plus loin possible les démons qui étaient à deux doigts de faire un sandwich macabre avec lui …. Il arriva donc vers le groupe et tendit le livre à River. Il était encore doux et gentil dans ses gestes alors que les tremblements étaient plus présents que jamais.

- Cadeau, j’en veux plus.

Il avait une coupure de courant dans sa tête, il avait besoin d’une pause de tout urgence !!!

- J’attendrais que vous ayez fini pour pleurer, d’accord ?

Qu’importe ce que finir voulait dire. Il ne voulait pas la mort des deux démons, mais il ne voulait la mort de personne …. Être un être humain … qui n’a connu que Marshmallow, un grooooos bonhomme de neige, comme « méchant » c’était un peu dur à ingérer.

Deliora l’avait regardé avec un sourire. Il n’avait rien fait pour l’arrêter … et Olaf en avait un peu conscience, ce qui rajouter un peu de son tremblement…. Lullaby lui était un peu sonné et il se releva lentement. River prit l’objet du diable et fit un rapide câlin à Olaf …. Comme si un câlin aussi rapide arriverait à le dispenser des heures de cauchemars qu’allaient amener cette histoire.

- Tu as été génial ! Je te promet que tu n’auras plus envie de pleurer quand on aura fini.

Olaf ne dit rien, fit un tranquille sourire. Il se recula. Il avait juste envie de plonger dans un lit et d’y aller pleurer. Il se recula doucement, gardant son sourire tranquille alors que ses doigts voulaient toucher quelque chose. Il savait qu’il aurait envie de pleurer à la fin de cette mission … parce que la Lullaby ou Deliora ne changerait pas d’avis … Alors dans le meilleur de cas, le monde sera amputé de deux âmes, dans le pire … il secoua la tête et s’approcha de Meredith. Il regarda la jeune femme, puis regarda son corps dans un silence qui n’était pas normal. Il sourit encore. Demanda doucement un t-shirt à la jeune femme qui avait un sac magique. Il le prit en la remerciant avec un sourire… Il essayait mais les tremblements ne l’aidait pas. Il mit le t-shirt et se cala contre un rocher. Pour essayer de ne pas écouter ou voir ce qu’il se passe. Il croisa les bras sur son torse. Encore un geste qu’il faisait peu. Il essayait de se protéger. De se protéger de la peur qu’il venait de vivre à l’instant. Le t-shirt et ses bras étaient de faibles protection, mais c’était déjà mieux que le néant qu’il avait juste avant … quand il était entre Deliora et Lullaby. Il eu un frisson. Il avait besoin d’un câlin, un gros câlin d’au moins une nuit…. Qu’on lui frotte le dos et qu’on lui caresse la tête. Qu’on lui dise que tout ça n’était qu’un vilain rêve … mais tout ça était la vérité. Terrible et horrible.

Codage par Libella sur Graphiorum

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Je ne veux pas vivre dans un monde,
où être gentil est une faiblesse
~K. Reeves


Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 Aishaa10
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82404-je-m-appelle-olaf-et- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82475-les-amis-sont-la-seule-chose-dont-j-ai-besoin-liens-d-olaf http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82477-ou-suis-je-je-l-ignore-mais-j-y-suis-bien-rps-d-olaf

Leo Lionstar


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Leo Lionstar


╰☆╮ Avatar : Rob Raco

Ѽ Conte(s) : Fairy Taill
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Loke

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 190909024920325047

☞ Surnom : Minou
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1531

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Ven 19 Juil 2019 - 3:54

La Mélodie de la Lune 
 


 Nous avions récolter les larmes de la lune grace a une victoire féminine. Je haïssais les défaites. Que mes plans ne fonctionnent pas.  Encore une fois, elle me prenait mes mérites alors que j'étais convaincu qu'  elle s'était inspirée de mon idée de musique sous l'astre. Décidément cette femme elle était devenue comme une cravate démodée que tu laisses dans le fond du tiroir.  Mais tu ressors pour faire plaisir a ta petite copine, parce qu'elle te trouvera beau avec celle-ci.  Donc Meredith était belle, mais son comportement n était pas du tout compatible avec ma personne.  Mauvais perdant, j'étais. Surtout que la demoiselle avait imposer son choix , pendant que River et Natsu étaient parti combattre grande flute. Parce que sa devise de démon était : quand je serais grande, je serais une terreur.  Moi aussi je voulais  aller combattre avec mes frères. Pour défendre le coeur de cet ile, le village. Mais aussi pour être le héros dans le coeur de mon crush du moment : Hara.

Alors que mon idee d'aller chercher les deux gardiens auraient été une bonne idée. Ca aurait fait des alliées en notre  faveur de notre cause. Parce qu'ils me devaient la vie quand même!  Et plus qu'on est nombreux pour qu'on a de chances de vaincre des démons.  Mais je devais rester auprès des miens. Malgré le caractere insupportable de la Lune. Ne comprenant pas pourquoi, mon spectacle musical n'avait pas fonctionné.  La lune  n'appréciaient pas les instruments? Ou pire encore les ''boys  band ''.  L'astre avait très mauvais goûts. Elle avait préférée une berceuse , à trois beaux mecs. Même vieux le canard avait du ''sex appeal''. Je le pense parce qu'il a juste les hommes stylés qui portent des vestons luxueux.    Pour le moment je boudais la lune durant tout le trajet en direction de la grotte glacière.  Je me sentais trahi par le ciel.

A la grotte, nous étions les invités d'honneur d'une fete démoniaque. Nous étions en présence de Deliora , qui s'était réveillée de son profond sommeil. Étonné de le voir ? Non j'avais eu un avant gout dans la glace. Et c'était ca le but, le sortir de son sommeil pour le fameux bouquin ? Et pour les âmes perdues , peut -être aurait -il un moyen de les sauver.Ca serait une bonne récompense pour tout le mal qu'on était en train de se donner. Ça et ce fameux baiser que Hara me devait était une merveilleuse fin d aventure. Alors que je gérais une crise de panique et glacière. Que j'étais toujours en mode kamikaze.  Prêt a mettre ma vie en péril pour notre guilde. Parce que la dame, le grand-pere et plue méritaient leur babge '' Fairy tail''. Et toujours prêt a me faire maltraiter physiquement et verbalement,par Grey.. 

 Notre mascotte d'amour, jouait avec les monstres.  Avec brillance , il avait récupéré le livre. Livre était en faites le coeur. L'âme de la créature. Encore une fois, notre constellationniste serait fière de lui. . Et sans jalousie, il pourrait avoir autant de calins de Lucy qu'il désirera. Donnant l'artefact au mage de glace, qui le passait par la suite aux autres, car je lui proposais un combat. Un duel qui avait accepté en faisant craquer ses doigts. Mais contre qui? Le démon de son passé, parce que le demon musical avait des etoiles qui lui tournaient autour de la tête. Il était sonné a cause de son jeu avec Plue.

 Les constellations s'est les meilleurs ! Alors que Lullaby était dans les vapes, Grey et moi on allait s'occuper de l'autre dans un duo. Pendant que les autres mettaient le livre en sécurité. Essayait de déchiffrer la langue démoniaque. Et l'examinait de tous les cotés. car, Prendre le contrôle ton passé ca te dit ..? C est ton moment de gloire . Tend le livre aux autres, ils font s en occuper.. Je disais au mage de glace. River me regardait  le livre en main , et il le  donnait à qui voudrait bien le prendre..

Je m'enflamme! Disait-il . Étant un dragueur, les jeux de mots, était un atout a avoir. M'arrachant un large sourire sur ma bouche, car il était mage de glace mais ses mots étaient de feu comme son amoureux. Je tendais mon bouquet de fleurs a plue- Veille sur celui ci fait comme si ta vie en dépendait.   Et il s'avancait vers moi, prêt à attaquer Deliora. Pour ma part, je m' illuminais de tout mon corps, comme une ampoule poings fermés. Avec moi, je n avais pas place a l'improvisation.  Tout devait etre calculer dans ma tate.  J'étais un stratège.. Je te laisse le prendre par devant, pour avoir son attention. Je le prend par derrière par surprise ca te va ? 

C'est parti!" River  activait  sa magie. "Ice-make, lances de glace" Une dizaine de lances de glace sortaient du sol et foncaient vers Deliora. Qui était notre cible pour le moment. Et plus puissant que l'instrument a vent.  Pendant que le mage de glace attirait son attention moi je foncais vers   Deliora en courant. Encore une fois.. La course s'était une de mes cours. J'étais presque aussi rapide que la lumière. Mais en vrai il avait une raison plus logique a ce talent ..Que vous imaginez mais ca surement un lien avec mon attitude de tombeur. 

Dans  un enorme élan , style Jackie Chan,  je sautais par dessus une des  epaules du monstre et je  l'attaquait  plutot je le  bombardais de mes  rayons lumineux dans le dos. Deliora  qui était face a River arrivait a briser les lances de glace de celui-ci  avant qu'elles ne le transperce, mais vu que j etais un ninja. En vrai je savais me sentir de mon corps dans tous les sens du terme. Que ca soit en combats de tous les genres ou au lit.  Mon corps se tient en forme.. Malgré ma maladie ! Le monstre reçevait  mon attaque de plein fouet. Encore un jeu de mot parce que ma constellationniste utile un fouet.  Donc c'était comme si elle battait a mes cotés. 

Deliora  perdait  l'équilibre et d' un pas en avant elle avancait pour  ne pas tomber. Remarquant  que le demon perdait  pied , d' un coup de pied lumineux et magique pour plus d'impact, pour que celui ci trébuche,  Le demon  posait  un genoux par terre. Puis, il se retournait vers moi . J'étais sa proie. C'était bon signe ! Il me redoutait .. ''Stupide vermine! Tu seras le premier à mourir!'' C'était pas le but d'etre le seul sacrifice de cette aventure pour etre un héros legendaire?

Le démon  ouvrait  la bouche et je pouvais voir  la lueur blanche au fond de sa gorge. C'était un copain lumineux lui aussi.  Rapidement, la lumière était  recouverte par une autre lueur vert lime. Il était en train de nous faire un joli arc en ciel dans sa gueule. C est quoi la prochaine couleur ? Moi aussi je pouvais faire pleins de trucs avec mon don Regulus. Veux tu voir mes yeux d'artifices le demon ? Sinon je suis capable d'écrire des mots aussi .. Veux tu un message dans une petite bulle comme dans un manga ?  Après quelques secondes, il envoyait  un rayon laser vert dans ma direction.  Que j'ai de la chance.. il voulait m'attirer avec son laser.. et que je devienne fou comme un chat..  Le demon voulait jouer avec moi.  Mais une fois dans ma vie, je n allais pas etre droit. J'allais tricher en criant : 

GREY!  Espérant qu'il réagisse car il avait a présent le dos du demon en face de lui. Quand le rayon arrivait, dans ma direction, je me précipitais d'un bond , pas sur le laser pour l'attraper. Meme si j 'aurais pu mais je ne suis pas débile a ce point et pas suicidaire, malgré l'histoire des fleurs.  Mais une fois pret du sol, au lieu de m'écraser comme une carpette je  faisais une roulade.  Évitant le rayon d'énergie qui touchait  directement la paroie de la grotte.  Boom. Le résultat était une explosion. De la poussière et des pierres volantes étaient au rendez-vous. Attention a vos yeux pour l aveuglement poussiéreux et attention a vos tetes. Une roche en pleine tete , ca peut etre fatale.  On n est plus dans un dessin animé, ou tout est possible. On est des hybrides, on peut crever.  Cette explosion avait creer  un grand trou dans la parois. On y voyait l'extérieur. Détail, la grotte serait juste heureuse d avoir une fenetre.  

Pendant ce temps, River sautait vers Deliora. ''Ice-make, Ice Bringer'' Il faisait apparaitre deux grands sabres de glace qu'il utilisait  pour trancher Deliora. Tel un samouraï.  Il lui faisait  une longue plaie dans le haut du dos et une autre au niveau des côtes. Celle qui est plus bas laissait échapper une lumière blanche pendant quelques secondes. Il était fait de lumière comme moi autrefois. La belle époque .  Les plaies se refermait  aussitot.  Qu'est-ce que ca voulait dire ? Il était un demon version Wolverine. Qui se regénerait et qu'il était immortel. Vous sentez cette odeur de fumier ? Non, normal..C'était l ambiance qui puait . On était dans le trouble. 

Apres cette attaque des plus badasse, mon ami le Sultan aurait adoré voir cette scène, a cause des sabres. Retournant près de mon frère mage. Qui n etait plus sur la bete mais on peut plus loin. On aurait pu fusionner nos pouvoirs pour plus d'impact mais ca demandait pratique. Et Grey n"était pas mon adversaire habituel. C'était Lucy. Elle était ma constellationniste mais aussi c'était beaucoup plus motivant s'entrainer avec une femme qui tenu moulante et en sueur.  Désolé River t'es sexy mais moi je préfére les femmes. Mais un jour, il faudrait s'entrainer pour un duo glacier lumineux. 

- On fait quoi maintenant il est redoutable ton demon..River ne lâchait pas Deliora des yeux. ''Ce n'est pas MON démon! Et oui, il est redoutable. Pourquoi tu pense que j'ai autant réagi à l'idée de le libérer?''  Ses paroles étaient directes mais pas le temps de faire causette. Toute facon, etre bavard et entamer de longues discussions c'était pas ma force. Je préférais utiliser ma langue autrement.  Toute facon pas de repondre . Sous que je ne voulais pas mettre du feu sur la glace.  River avait une attitude dépourvu de douceur. 

Deliora ouvrait encore la bouche pour envoyer son rayon d'énergie.Toujours vert parce que finalement a ma grande deception. Le monstre ne faisait pas d'arc en ciel bucal.  ''Ice-make, bouclier de glace!'' Était le premier reflexe de River. Il  faisait  apparaitre son bouclier au moment où le rayon arrivait sur nous. Au contact de la glace, il y a une autre explosion. C'était l'impact magique. Je restais immobile, calme et remontait mes lunettes qui avaient descendu sur mon nez durant la premiere phase du combat.  River lui paniquait après les autres.. qui étaient toujours derrière nous. Toujours présent au club de lecture démoniaque. Vous etes rendu a quelle page ? ''Mais qu'est-ce qu'ils fouttent avec le livre? Bougez-vous le cul, merde!'' 

Le bouclier se fissurait et River laissait  tomber son attaque. Pour ma part : - Aucune idee ce qui font du livre, mais la on ne peut pas rester la sans rien faire .. j ai pour une fois j ai aucun plan.. je n' aime pas ca..  L'impuissance, un ressenti dure a dire pour moi. Et ca dans n importe quel contexte. 

J'aurais dut me taire. Vous voyez ma bouche n'a pas de talent pour parler. Elle manquait de pratique pour la communication.  Parce que River , nous faisait un autre crise de panique. Il reculait meme  devant Deliora. Il recommencait  à trembler légèrement. ''Je savais que c'était une mauvaise idée. Il délirait. On... On ne pourra jamais le battre. Il n'y a qu'un moyen. Un seul moyen.. J'avais besoin de S.O.S NATSU.  Je parlais plus fort. S haussait mon ton de voix pour attirer l'attention du mage de feu qui était avec le livre. Espérant qu'il n'essayait pas de le dévorer pour le détruire. Calme toi Grey. Ne panique pas. Tu ne peux pas le faire, je t interdis de le faire sauf, si je peux prendre ta place River me  criait après. J avais envie de lui sortir mes médicaments. Et lui donner mes anti douleurs pour engourdir son attitude déplaisante envers ma personne. Mais aussi pour qui se détente. Et plane un peu, en relaxant.  Mais l'endurance était une force. ''Tu ne peux pas prendre ma place! Personne ne peut! Ul l'a fait avant moi. Et puis Leon... Maintenant, c'et mon tour...'' River tendait  ses bras devant lui et les croisaient au niveau des poignets, dans la position pour invoquer la glace absolue. Ca y est...Il était aveuglé par son passé. 

Natsu avec ma parole et la position magique de Grey. Il avait compris que la détresse était au rendez vous dans notre duo. C est alors qu'on devenait un triple a trois. Natsu décidait de cogner  d' un coup dans la figure  de son amoureux. Quel soulagement pour ma conscience. Parce qu il était le seul qui pouvait régler cette crise.  Natsu se mettait donc devant son amant " je t ai promis que je ne te laisserai pas te sacrifier. River reculait sous l'impact du coup de poing. ''Bébé... C'est le seul moyen! On n'y arrivera pas...

Edan était sérieux. ca lui arrive,  mais ne se retournait pas. " il y a toujours un autre moyen.  Va aider Leo avec ce foutu arbre pour qui nous gonfle. Moi je m occupe de lui, de ton cauchemar.  Bonne idée, parce qu'avoir Deliora devant lui, le déstabilisait. Pour lui voir ce démon était comme si , je tombais une troisième fois face au fantome de Karen. 

River se retournait vers moi et  me regardait un moment, il m admirait a l'issus de son homme , puis il ouvrait la bouche  ''T'as besoin de moi?'' Oui et non j aurais surtout besoin de compagnie féminine mais je voulais me contenter de mon frère, pour qu'on régle notre souci de démons. Que je puisse aller passer du bon temps avec Hara et retourner auprès de Lucy..pour tenter une vraie et sincère démonstration d'amour, vu que je venais d'apprendre votre couple au cours de cette aventure. 
Mon idée était de controler le démon Lullaby pour buter l'adversaire du mage de feu. Mais comment on faisait pour possèder un etre vivant ? Le livre devait etre comme une clé. Mais moi dans ma vie de tous les jours , j'étais le démon et Lucy était moi.  Je devais donc invoquer le demon ? 

 Peut-etre, j'ai jamais controler un demon moi, d habitude c est moi qui se trouve a sa place pas le contraire, pourquoi lucy n est pas la dans ses moments la 


Elle aurait été un atout majeur dans cette aventure. River va soupirait et regardait Edan ''Je garde un oeil sur toi. T'avise pas de mourir, sinon je te tue!'' Et il venait me  rejoindre.  Natsu nous offrait une finale d'amour:  Je n'ai pas l intention de mourir,  je suis bien avec toi. Bon à nous deux Deliiii. disait il au demon. Prêt a jouer au jeu du laser avec lui. 

Pendant ce temps dans ma vie de constellation, j'étais venue réclamer le coeur, de la dame. En faites non celui du livre.  Coeur et ame du demon en main. Sa vie m'appartenait..Ouvrant le manuel, je regardais les écritures démoniaques.  Je ne comprenais rien. Pourquoi ce n'était pas écrit en Célestin  ? J'aurais pu tout déchiffrer. Sérieusement leur maitre pouvait pas éditer ses bouquins dans une langue commune. Non il voulait nous compliquer la vie.  Lancant le livre ouvert.. Je m'approchais de Lullaby qui prenait ses esprits après un long coma.  Prenant une autre voix.. ma voix de séducteur.. 

Ma jolie Lullaby, c est ta conscience qui te parle. Je t invoque de m'obéir.


Ca ne vous fait pas rire. Moi non plus,  je devrais etre ailleurs en ce moment. Mais au moins j'essayais quelque chose. Donc, River va s'approchait de moi et  quand j' ouvrais  le livre. Il me  regardait  par dessus mon épaule les écritures qu'il ne comprend absolument pas. Lullaby se lèvait  et me regardait en penchant la tête sur le côté. Puis il  éclatait  de rire.  Mon plan avait échoué.  C est a quel page qui parlait la possession d'un demon ?  Je savais que Grey désapprouvait mon plan.. Lui il voulait exorciser le démon. 

''Non mais tu te prend pour Zeref ou quoi? Aller, donne-moi ce bouquin et meurs dans d'atroces souffrances!''  Non je me prend pas pour lui. Mais il n a pas d'instructions en fioreen C'était ma deuxieme natale et celle de mes amis mages, je ne comprend pas le langage demon moi. Donc il fallait bien que j 'essais un truc'ca aurait pu fonctionner.  Lui'  tendait le livre River ferait peut etre un meilleur Zeref que moi. Meme si c'était moi qui désirait percer dans une carrière d'acteur. 

River ne prennait pas le livre.''Pourquoi tu me donne ça?'' Tu ne veux pas essayer.. Lullaby foncait vers nous en courant. Ahhhh la gigantesque flute sait courrir. Vous sentez les secousses ? C,est de sa faute.  River lèvait  les mains devant lui. ''Ice-make, mur de glace!'' Un mur de glace assez épais empêchait Lullaby de nous atteindre. Il commencait  à frapper dans le mur, encore et encore. Imaginez vous hulk version tronc d arbre.  La glace se fissurait . River tentait  de réparer toutes les fissure dès qu'elles se formaitn. ''Tu attends quoi? T'as besoin de ta maitresse pour te dire quoi faire? Agis, Loke! Détruit le livre avec ta magie!''

Décidément celui la, c est du vrai harcelement verbale qui m,offrait.  En plus il melait Lucy a cette histoire.  On s,était promis de ne pas se meler de nos relations intimes. Je ne suis pas en couple avec elle .  Mais nous étions quand meme très étroitement intime.  River avait raison, j étais son minouu docile .  Mais me fourvoyant toujours en ce qui concernant ma constellationiste. Je me mentais a moi meme lui dire qu,il avait tord. -  

Toujours le coeur en main, déstabilisée par une pensée de Lucy- J'aime qu'elle me dise quoi faire, je ferais n importe quoi pour elle.  Mais je suis capable de fonctionner sans elle. Je disais dans une voix saccadée  Quand il me demandait la destruction du livre . Je ne savais pas trop faire quoi face  a toute cette  pression. Le mage de glace était trop dans ma bulle qu,il m empechait d avoir des idées claires surtout qu'il venait de parler de Lucy - Je ne suis pas sur que c est une bonne idee. Mais je te fais confiance . 

C'était une valeur de notre famille . D'un coup de poing  lumineux, je frappais le bouquin en plein coeur.  En plein centre du livre . Lullaby était  de plus en plus enragée. River avait  du mal à le retenir, son mur reculait  avec lui. Puis Lullaby s'approchait  de son livre, plus le livre brillait  d'une lueur blanche. L'Artefact  étincelait  de plus en plus de sa lumière blanche aveuglante, puis, quand la lumière s'éteintaignait , et le livre  avait  disparu.  Bon signe , mauvais signe. À sa place, il y avait  deux petites lacrimas, chacune gosse comme un pouce, qui flottaient dans les airs. Un des crystal .était  teinté de noir et l'autre en un blanc clair. De l'autre côté du mur de glace, Lullaby tombait  à genoux. Il semblait chercher son air, mais il tente toujours de traversait. Sans rique, je prenais les critaux dans une de mes  mains.. ? C'était ma nouvelle acquisition. C'était le trésor d'une quete. Et de jolis cristaux pour des futures boucles d'oreills ? Non en vrai c etait trop demoniaque pour moi.  On passe au prochain niveau , Je retournais aupres de Plue pour ravoir mon bouquet de fleurs.

 

Codage par Libella sur Graphiorum

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'amour a tellement de visages, a toi d'ouvrir tes yeux.  

Edan Sparkles


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Edan Sparkles


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 181014043138660166

☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1398

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Ven 19 Juil 2019 - 22:33

La mélodie de la lune
Fête de la musique mortelle


Le chasseur de dragon était en présence du groupe chargé de détruire Lullaby. Edan prend le livre dans ces mains et dit. " C'est simple, il suffit de le brûler." Alex regarde les gens. Ne sachant que faire pour les aider... sauf tenir le bouquet de Leo ça va de soi. Il s approcha du livre a nouveau quand Edan propose de le brûler.
- Non ! Il y a peut être une autre solution !
River lui avait promis qu il ne pleurerait pas. Cela signifiait ne tuer personne dans cette histoire.
- On va trouver une autre solution!
Le pompier regarde les autres, il y avait une voix pour détruire le livre et une voix contre, ça fait un partout. Meredith semble ne pas vouloir intervenir préférant réfléchir au meilleur moyen pour les deux partie en opposition. Le chasseur de dragon tourne son regard vers l'homme âgée qui lui dit: " Moi je veux bien aider à allumer un feu... Mais j'ai pas d'allumettes ! " Le mage de feu sourit au moins il y avait une autre personne qui voulait en faire du papier brûler. Mais le blond fut interrompu par l'esprit céleste du lion.

Edan avait très vite réagit lorsqu'il avait entendu Leo l'interpellé, puis lorsque son regard se posa sur son amoureux...Son sang ne fit qu'un tour. Pourquoi son amour fait ça alors qu'il lui a fait promettre de ne pas se sacrifier, car River ne voulait pas. Il pleurait même pour ne pas faire sa glace absolue et le pompier lui promit de l’assommer si il se met en position. Ni une, ni deux, le chasseur de dragon fonça vers Leo et River, et plus précisément vers l'homme de sa vie. Malgré le froid ambiant, le mage de feu réussit pour la deuxième fois à avancer vers le mage de glace. C'était la même situation que la fois où Grey a voulu enfermé Leon. Edan envoya son poing vers le doux visage du flocon qui perdit sa concentration sur le sort. Il aurait pu l'embrasser pour le déconcentrer, mais avec le mage de glace, un simple baiser part très vite en coucherie. Ce n'est pas le bon moment pour ça ! Non pas le bon moment....On verra plus tard. Au retour.

Le chasseur de dragon se met devant son amoureux, il allait s’occuper de son cauchemars. Celui qui le tyrannise depuis son enfance, celui qu'il l'a privé de tout l'amour de ses proches et celui qui lui a prit sa famille. Edan ordonna à River d'aller s’occuper de Lullaby avec Leo, histoire de le faire éloigner de Déliora et ainsi lui faire oublier son sort de glace absolue. Il donna par la même occasion le livre à Leo. Le démon des glaces était en rogne lorsque le mage de feu prit la relève. Le blond sourit rien qu'à l'idée de battre un puissant démon de Zeref. "Ne m en veux pas , mais ton adversaire c est moi maintenant. " Il s enflamme et envoie un coup de poing enflammer. "Vous allez tous subir le même sort, alors autant vous laisser choisir dans quel ordre vous préférez mourir."répondis-t-il de sa grosse voix. Il essaie de frapper le mage de feu mais ses mouvements sont lents à cause de sa grosseur, Edan profita de la faiblesse de Déliora en esquivant les coups pour en donner des plus puissants. " Malheureusement t es tombé sur moi"

Le démon des glaces reçoit les coups de Natsu mais il guérit aussi vite qu'il le blesse, plus vite que le mage de feu en tout cas. Il ouvre la bouche et envoie un rayon d'énergie vert en direction du chasseur de dragon qui se le prend de plein fouet, le blond se relève en lâchant un Tsss. Le bébé dragon saigne à de nombreux endroit, son haut était en lambeaux et laisser sa peau à nu. En voyant l’état de son amour, River cri. " NATSSUUUU !!!" Il cours vers lui, alors que Deliora recharge un autre rayon d'énergie. Natsu regarde Deliora puis quand Grey l appelle, il se retourne vers lui, même si il est un peu étourdi par la première attaque. " Vas t en Grey!!!" Edan le pousse à terre et il se met sur le glaçon pour le plaquer sur le sol afin d éviter la deuxième attaque. Mais le chasseur de dragon se prend l'attaque de plein fouet dans le dos, mais comme l'attaque est faite de feu, Le dragon n'est pas si mal en point. River attrape le visage de son bébé dragon, ce dernier voit l'inquiétude dans ses yeux de glace. " Bébé! Ne meurs pas! Ne m'abandonne pas! " Même sa voix exprimait l’inquiétude. Les explosions et les flammes les entourent, la chaleur augmenter vite, mais d'un seul coup, la température baisse en même temps que l'intensité des flammes jusqu'à totalement disparaître dans une grande inspiration.

" Je ne mourrais pas, je ne t'abandonnerais pas." Dit Edan en finissant d'aspirer les flammes. En tant que chasseur de dragon de feu, Edan a la capacité de manger du feu, mais pas ses propres flammes. Ce qui lui permet de se régénérer et dans une certaine mesure de se soigner. Le mage de feu se retourne, on peut voir que son attitude à changée. " Recule toi flocon." Le blond laisse exploser sa colère " RRROOOOOOOOOOOOOOAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR " Des flammes l'entoure, des écailles de dragon apparaissent sur son visage en dessous de ses yeux et sur ses joues, une partie de ses bras et son torse. Ses canines s'allongent, et des griffes sont présentes à l'extrémité de ses doigts. Sans rien dire il s’élance rapidement sur Déliora et lui porte un énorme coup. Le Pouvoir du Dragon augmente considérablement les dommages causés par les sorts des chasseurs de dragons. Il améliore aussi considérablement leur force physique, ce qui les rend beaucoup plus fort, plus résistant et plus rapide, et augmente considérablement leur pouvoir magique. Voilà l'état du mode Dragon force de notre bébé dragon.

Deliora tombe sur le dos et un partie de son flan gauche est troué. une lueur blanche s'échappe de sa plaie avant qu'elle ne se referme. Mais pour le moment Edan était focalisé à rendre le supplice que son flocon a subit au centuple à Déliora. Sans s'en rendre compte, prit dans l'action, le chasseur de dragon ajouta à sa dragon force, le mode de roi dragon foudroyant. Ce mode il l'avait acquis grâce au don de Laxus pour vaincre Hades quand ce dernier décida de s'en prendre à l'île de Tenrô. A la fin d'un enchaînement, Edan enflamme sa main droite et génère de la foudre dans sa main gauche. Un torrent de flammes et de foudre, sous forme de lames et montant en flèches dans les airs, se crée alors pour aller frapper l'ennemi. Chaque coup semble produire une puissante explosion et elle a pour nom La décharge du Lotus pourpre. Le chasseur de dragon revient à état normal essoufflé, par l'utilisation de sa magie. Cette attaque lui transperce le ventre et Déliora se retrouve avec un grand trou au niveau de l'abdomen. il fut également étonné d avoir utilisé le mode roi dragon de feu foudroyant.

Étendu à moitié dans l'eau et à moitié sur la roche, Deliora ne bouge plus. Natsu s'approche et regarde le trou qu'il lui a fait, il vois encore la lueur blanche, mais au centre de cette lueur, il a pu voir un bout de cuir brun. Puis, la plaie se referme. Arquant un sourcil, le blond interpelle son flocon. " GREY, j'ai trouvé son foutu bouquin." Oui, même si il est idiot, Edan s'avait reconnaître un livre surtout en ayant pratiquement sous ses yeux celui de Lullaby.


Il n'attend pas son chéri et saute sur l'abdomen du démon et essaye de le transpercer une nouvelle fois. River s'approche tout en restant méfiant. " Tu... Tu es sur? Tu l'as trouvé? " La plaie s'est refermée. Les poings de feu ne sont pas assez fort pour percer sa peau, ce qui met le blond encore plus en colère. " J'ai vu un truc brun cuir, c'est quoi à ton avis....Aller saleté. Rouvre-toi!!! C'est un ordre!!! " Edan s'acharne de plus en plus. " Ice-make, Ice Bringer!" le mage de glace fait apparaître deux sabre de glace. " Attrape!" Il en lance un et vient rejoindre le chasseur de dragon. River tente de trancher sa peau avec un sabre. Ça tranche, mais pas assez profond et les plaies se referment trop vite.Voyant que cela ne fait pas beaucoup d'effet , Edan déjà énervé , s'énerve d'avantage. " Grey, ça ne va pas te plaire, mais je vais utilisé mes dernières forces." Après ses paroles il s'entoure de flamme et enfonce la lame du sabre de glace pour faire une poussé plus forte. N'aimant pas que son dragon se sacrifie, River le pousse, se brûlant par la même occasion. " Non! " Il se plante entre le dragon et la lame. " On sais où se trouve le livre, maintenant. Grâce à toi. Ça ne sert à rien de t'épuiser comme ça. On va réfléchir. On va agir ensemble. " Il attend que les flammes disparaissent pour venir poser une main sur la joue chaude de son bébé. " Ça ne sert à rien de foncer tête baisser. On va encore avoir besoin de toi. Mais maintenant, on sait comment le vaincre. Bien joué mon amour... " Le mage de feu ferme les yeux à son contact. " Je voulais juste en finir avec ton cauchemars."

" On va en finir. Maintenant que tu as trouvé le livre, j'ai vraiment l'espoir qu'on va y arriver. Mais j'ai besoin de toi pour ça. Alors reprends tes forces. " Répondit River. Et dans un geste tendre et inattendu, Edan fini par posé ses lèvres sur celles de River. " j'attendrai ton signal "





acidbrain


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
“I will never give up... I will never give up! As long I'm still breathing in this world... As long I'm still standing, I will never give up!!!” × by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80972-a_little_dragon#1023061

Contenu sponsorisé







Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 4 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 4 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes