Le Destin des
PUISSANCES

de seb

Magic League 2
de Dyson Walters

Bientôt...
...à découvrir!


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Destin des Puissances ☆ Evénement #94
Une mission de Cassandre Sandman - Ouverture : 27 avril 2018
« A Olympe, venez commez vous êtes... ! »

Partagez | .
 

 Événement #70 : La Folie est de Mise [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

Nudge Haven


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alycia Debnam-Carey :chat:

Ѽ Conte(s) : Beyond : Two Souls et Carrie
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jodie et Carrie

☞ Surnom : Nunu, 72, Neud !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 473
✯ Les étoiles : 1466




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Dim 20 Nov 2016 - 14:55








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


L'homme était debout. Son visage strié par quelques rides, témoignant une jeunesse lointaine. Une large cape enveloppait son corps de ses chevilles jusqu'à sa tête, encapuchonnée. Il fixait une jeune femme, bien plus jeune que lui. Sûrement la vingtaine passé. Ses sourcils, froncés, témoignait d'un agacement certains. Quant à elle, ses épaules orienté vers le sol ainsi que ses yeux fixant ses pieds lui donnait un air apeuré et fautif.

- Sais-tu quel sort je réserve au traître, ma chérie ?

- Je ne vous ai pas trahis, m...

- Cesses tes mensonges ! Les traîtres et les menteurs ne sont pas les bienvenus ici, et tu le sais pertinemment ! Le boucher s'occupe d'eux... Te rappelles-tu des histoires que je t'ai raconté lorsque tu étais petite ? De ce qu'un homme ou une femme malintentionnée subissait en compagnie de notre très cher ami ?

La voix grave de l'homme résonnait entre les murs de la pièce délabré. La jeune femme tremblait. Ses jambes semblaient pouvoir lâcher à tout moment tandis que ses yeux s'embuaient de secondes en secondes. Malgré cette panique visible, elle prit son courage à deux mains pour prendre la parole.

- Je m'en rappelle.

L'homme leva la tête vers elle, lui faisant, cette fois, totalement face. Son visage dans la lumière dévoilait un rictus mauvais et une cicatrice barrant son visage. Ses yeux se plongèrent dans ceux de la brune, réellement intrigué.

- Alors pourquoi as-tu fais cela ?

Une fois de plus, la jeune femme se recroquevilla sur elle même, intimidée et effrayée. Elle bégaya quelques instants, des larmes commencèrent à couler le long de son visage alors que ses poings se fermaient, comme pour lui donner plus de courage. Elle leva les yeux, mais pas encore assez pour oser faire face à ce qui semblait être le maître des lieux.

- Je... Je voulais sortir. M'en aller d'ici. Je n'aurais jamais parlé de cet endroit, je vous le ju...

- PERSONNE. Personne ne sort de cet endroit après y être entré. Tu le sais. Je t'ai mis en garde la première fois que tu es arrivée.

La première fois qu'elle était arrivée. C'était il y a de nombreuses années, elle était perdue, elle n'avait aucun endroit dans lequel se réfugier. Elle avait froid, faim, elle était blessé et ne cherchait qu'un endroit dans lequel se restaurer. Elle n'aurait jamais imaginé un endroit pareil. Aeden, sûrement inquiet pour sa survie si elle n'acceptait pas l'offre du gîte, l'avait encouragé à y aller. Aujourd'hui, il regrettait.

- Je le sais.

L'homme tourna les talons pour se mettre de nouveau dos à la jeune femme et observer les écrans. Une dizaine d'écran ponctuaient le mur qu'il avait en face de lui. Une grande partie des salles étaient sous sa surveillance. Il y a de cela quelques années, il veillait sur la totalité d'entre elle. Mais cela représentait un travail bien trop prenant pour un homme de son envergure. L'autre moitié des salles avaient été réservé à l'amusement de son fidèle bras droit. Le boucher. Ces salles étaient connues par la plupart des résidants de l'hôpital. Elles étaient souvent, très souvent vide. Mais lorsque quelqu'un y rentrait... Son avenir devenait presque immédiatement incertain. Certains chanceux s'en était sorti, mais ils étaient bien rare.

- J'espère que cette discussion sera la dernière que nous aurons. Tu peux disposer. Mais surtout.

L'homme se retourna pour poser des yeux haineux sur la jeune femme.

- Que je ne t'y reprenne pas.

La brune acquiesça rapidement avant de fondre vers la porte et de sortir de la pièce. Il ne savait pas. Il ne savait pas à quel point son plan avait fonctionné. Elle aurait du lui dire, elle le savait. Il était celui qui avait toujours veillé sur elle. Mais elle avait peur. Peur de ce que l'homme pourrait leur faire subir. Peut être que les enveloppes n'avaient pas rejoint leur destination. Qu'elles s'étaient perdues. Elle n'en savait rien. Elle espérait. Quoi ? La liberté. Mais cela semblait presque impossible et bien trop risqué.


Figue A. Row


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Crystal Reed :love:

Ѽ Conte(s) : Le descendant de Cyrano de Bergerac, vous savez, celui qui a le nez qui pousse dès qu'il dit un mesonge. :uh:
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le plus beau, l'unique, le meilleur... Figaro, bien sur. :uh:

☞ Surnom : Fifi (brin d'acier :boulet:)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1371
✯ Les étoiles : 2193




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Dim 20 Nov 2016 - 14:56

    Mais qui sont les heureux élus de ce sauvetage imprévu me demanderez vous ? Oh, et bien une équipe qui envoie du pâté pardi ! Les meilleurs, la crème de la crème... Comment ça on a choisis par hasard où iraient les enveloppes ? Bon, un petit peu, mais ce sont quand même des crèmes ! Ah ils n'ont pas eu le choix ? Tant pis, maintenant ils sont obligés de voler au secours de cette jeune femme pour tenter de s'échapper !

    Pour les présentations, laissons faire Figue, elle a un sens critique et une petite remarque toujours appréciée...

    Je vous présente donc notre chère Xi-Feng... Sérieusement, tu l'as trouvé dans une pochette surprise ton nom ? C'est pas facile facile à retenir quand même... Mais bon, on va dire que ça te rend unique hein ? Juste pour pas te vexer ! Apparemment, elle est notre chère Mulan dans le monde des Contes. Si vous savez, la fille qui ne veut plus jamais voir d'homme nu ! Ah... Il paraît que les fous ne sont pas friand des vêtements... Enfin à part certains.. Désolé pour toi ! En passant, j'te vole Shang, sans rancune, il me préférera de toute manière !

    -

    Passons à notre chère Zelena... Tu.. As envie de vomir, non ? Ah non, je dis pas ça pour ton teint verdâtre, c'est juste une question comme ça. Bon, on sait tous qu'il faut mettre un fond de teint légèrement vert quand on a des rougeurs... Mais c'est pas parce que ta peau ressemble à une tomate que tu dois te peindre la tronche en vert, quelle erreur de style ! Non vraiment, il va falloir revoir tes vêtements aussi... Le chapeau pointu, c'est plus à la mode. Mais promis, si t'es gentille, je te prépare une séance de maquillage et d'habillage spécial Fifi ! Tu n'auras jamais été aussi belle !

    Ensuite... Qui avons nous.. Oh ! Une... Assez jolie fille. Bon, pas autant que moi, bien évidemment, mais c'est pas mal non plus, je dois l'avouer ! Ah, on me dit quand même quelle a quelques défauts... Bon, normal en même temps, sinon, ce sera bizarre. Il paraîtrait que notre chère Kiana soit pyromane. Vous savez ce genre de personne un peu maso qui aime se faire brûler ? Bon, un avantage à ça, ma chère, c'est qu'au moins, tu es dans un endroit qui te ressemblera. Une folle maso pyromane chez les fous, c'est parfait non ? Et si je jure que si tu crames la maison pour tous nous faire mourir... Bah tu mourras aussi ! Comment ça j'ai pas eu d'inspiration pour la fin de ma phrase ? Même pas vrai !


    Oh la classe ! On a une dragonne avec nous ! Alors là, elle va tous les atomiser en deux secondes, plus rien à craindre ! Attention à vos miches, Angélique est dans la place. Bon, c'est quand même dommage que tu sois aussi aigri... Ça fait des rides tu sais de toujours faire la tête. Et puis c'est fatiguant d'être méchant. Et dans des situations comme ça, faut peut être faire un tout petit peu l'hypocrite, parce que comme ça, si t'es dans la mouise, on t'aidera ! Parole de Fifi. Tu crois vraiment que j'aime bien toute les personnes avec qui je traîne ? Le jeu d'acteur ma chérie ! C'est ce qui sauve les miches !

    Oooooh. Mais qui vois-je. Une fan de la religion ? Ne serais-ce pas Laure que nous avons là ? On dirait bien. Malgré ses réticences, sa joueuse me dit qu'elle est R-A-V-I-E d'être parmi nous. Et en plus, elle se porte garante pour être la première à tester les pièges... Mais que de bonnes nouvelles dis donc ! Toi j't'aime bien ! Même si tu seras la première à mourir, ce qui est quand même dommage... Mais bon, on fera un petit autel à ton nom, promis. Et on priera, parce qu'on sait que tu aimes les bonnes sœurs et les prêtres ! Si on est pas adorable quand même, de vrais amours !


    Attention, on passe au high level là ! Non mais si, le top du top, la crème de la crème, la meilleure des meilleures, celle qui va tous vous sauvez et que vous adulez depuis toute votre vie... J'ai nommé l’incroyable, la reine, la plus belle, la plus gentille, la plus... La plus Figue ! Comment ça j'ai pas le droit de me décrire ? Pffff, je sais bien ce qui se dit sur moi d'abord. Vous inquiétez pas, je suis très rationnelle et réaliste. Et pourquoi on me demande si mes chevilles vont toujours bien, vous êtes des obsédez ou quoi ?!


    Les présentations faites, embarquons maintenant et tout de suite dans un périple... Plutôt dangereux. Accrochez vous bien à votre slip, changez le au cas où vous ayez la vessie un peu lâche et c'est partie pour la fête parmi les fous !

    Bonne lecture et bonne aventure !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Au combat des héroïnes, il n'en restera... Qu'une seule !
Et c'est moi, si t'avais pas compris, parce que je suis carrément meilleure que toi sur tous les points. Et je suis plus aimée de tout le monde. Et je suis un vrai chat, et paf, dans ta face ! × by lizzou.

Kiana Firewood


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Janel Parrish

Ѽ Conte(s) : WITCH
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Taranee Cook

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 646
✯ Les étoiles : 463




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 20 Nov 2016 - 16:30








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


La journée aurait très bien pû débuter pour Taranee en ce dimanche matin. Les filles avaient décidé de sortir en matinée shopping et la brunette avait prétexté un mal de tête intense, avant que la porte de leur appartement ne claque, la prévenant donc que les autres étaient parties. Bien, elle allait enfin pouvoir profiter d'une journée de calme... Ou tout du moins d'une matinée...

Bref, alors qu'elle trainait dans la la cuisine, se préparant son petit déjeuner, on toqua à sa fenêtre. La pyromane arqua les sourcils, s'approchant de la fenêtre pour voir... Un hibou ? Tiens donc ! Mais après tout, tout était possible à Storybrooke, non ? La jeune femme ouvrit donc la fenêtre, laissant entrer l'oiseau qui s'écrasa dans son bol de porridge, en laissant s'échapper une enveloppe déchirée et vieillie. Et puis sans demander son reste, il retourna dehors, laissant Kiana perplexe... D'autant plus que son prénom était marqué sur l'enveloppe...

Intriguée et voulant savoir qui lui avait fait cette farce, se disant que si Cornélia était derrière tout ça elle allait en prendre plein la tronche, la brunette ouvrit donc la lettre trouvant un petit papier déchiré grossièrement à l'intérieur. Elle parvint difficilement à lire le message "A l'aide". Ce n'était pas Cornélia. Quelqu'un avait besoin d'aide. Mais où ? Et Qui ?

Son regard se porta alors sur la pièce de monnaie rouillée qui se trouvait non loin. Kiana arqua les sourcils et voulu la prendre. Mais...Et bien ce fut le noir le plus total. Et lorsqu'elle rouvrit les yeux, l'enveloppe se consuma dans ses mains. Mais... Elle n'avait même pas fait appel à son don là ! Et ? Comment ça ça brûlait en plus ? Instinctivement, l'étudiante lâcha l'enveloppe tentant de l'éteindre par sa force mentale. Mais elle se stoppa bien vite... Parce que la nuit était tombée...

- Mais... Il faisait jour, non ?

Elle observa alors les alentours, une douleur lancinante lui traversant la tête. Tout un groupe de filles se trouvait dans une cour. Kiana plissa le nez, essayant de ne pas vomir en sentant l'odeur bizarre qui se trouvait dans l'atmosphère. Elle poussa un soupir, avant de lâcher :

- Pitié, pas de peste ou de manoir hanté... Par contre, si Mr Jasper est là...

Oui, parce que la dernière fois, dans le manoir hanté, elle avait croisé la route du majordome un peu bizarre qui n'avait pas arrêter de la coller. Mais passons. Parce que tout autour de la cour se dessinait une sorte de manoir à l'abandon. Kiana leva les yeux au ciel, avant de lâcher, blasée :

- Et c'est reparti pour un tour !

La justicière se tourna donc vers les autres personnes présentes, essayant de faire abstraction des bruits qui provenaient du dit manoir, avant de questionner :

- Vous aussi vous avez eu le droit au coup de l'enveloppe et du hibou ?

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2061-kiana-firewood http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2083-les-liens-de-la-fille-du-feu#22529 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2084-les-rp-de-kiana#22530

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Dim 20 Nov 2016 - 18:22








La Folie est de Mise

« Je veux plus m'retrouver aussi proche de l'Enfer »


Il y a toujours ce moment de la vie où tu te poses mille et une question sur ta vie. Tu te demandes ce que tu fais. Tu te dis que tu aurais pu faire autre chose. Bon ça aurait été un peu dur sous la malédiction mais enfin, c’est un moyen comme un autre de se dire que notre vie n’est pas si merdique qu’elle en a l’air non ? Tournant sur moi-même, je cherchais du regard la chaise à bascule. J’étais certaine de l’avoir laissée au même endroit qu’avant le déjeuner mais faut croire que soit je suis miro, sois j’ai vraiment un souci avec le rangement.

« Mais ce n’est pas possible. »

C’est pour ça que je n’aime pas le dimanche. Je n’aime pas le dimanche parce que je dois faire l’inventaire et que c’est tout le temps un calvaire. Des objets disparaissent et réapparaissent tu ne sais pas trop où, juste pour le fun, histoire de te dire « haha, tu sais pas où je suis ! », ça en deviendrait presque effrayant si j’étais pas habituée.

Je tourne le regard vers le fond.

« Ah je t’ai trouvé ! »

Je m’approche de la chaise à bascule et la soulève avant de la reposer à sa place habituelle. Il fallait impérativement que je fasse venir le prêtre parce qu’en ce moment, mes objets ne me répondaient plus. Soupirant, je me rends dans la boutique arrière avant de voir une lettre posée sur le comptoir où est posé également une bouteille d’eau et une lime à ongles. Le papier semble vieilli, comme si cela faisait des siècles que l’enveloppe se trouvait là. Pourtant j’étais certaine de ne pas l’avoir vu quand je suis venue quelques minutes plus tôt.

Je m’empare de l’enveloppe et promène mon index dessus. Mon nom y est inscrit mais rien de plus. Etrange. Je m’assieds sur le tabouret de bois posé sous le comptoir et ouvre la lettre. Un papier d’une qualité assez suspecte tombe dans le creux de ma main. Je le déplie.

« Aidez-moi. »

C’est écrit grossièrement et d’après ce que je remarque, avec de la suie sans doute. L’enveloppe toujours en main, je sens la présence d’un objet. Je secoue l’enveloppe et entends bel et bien le bruit d’un objet. Aussitôt, je vide l’enveloppe sur le comptoir et pose mon regard sur la pièce ancienne qui vient d’en sortir. Elle est rouillée. Je pose mon index dessus pour toucher sa reliure mais au moindre contact, c’est un total trou noir.

Lorsque je rouvre les yeux, je sens rapidement que le papier est en train de brûler. Je le lâche avant de sentir la douleur et le laisse se consumer sur le sol. Je regarde autour de moi, il est clair que je ne suis plus dans l’arrière-boutique. Il fait nuit.

« Etrange… »

Mon chapelet se balance de droite à gauche le long de mon poignet. Je me pince l’arête du nez pour tenter de stopper le mal de crâne qui demeure. J’ignore où je suis, ni combien de temps s’est écoulé depuis que mon index est entré en contact avec la pièce. J’étais certaine qu’il y avait quelque chose d’étrange. Je ne me sens pas du tout en sécurité et c’est peu de le dire. Ignorant où je suis, je me rends rapidement compte que je ne suis pas seule, c’est déjà ça. Bon la cour où nous sommes n’est pas très rassurante et le Manoir non loin me rappelle celui de Wasteland mais je ne pense pas y trouver de gentils fantômes. Non je pense plutôt le genre bon film d’horreur bien flippant.

Calme toi Lorraine. Respire jusqu’à 10. 1.2.3.4.5.6.7.8.9.10. Souffle. Je n’ai pas besoin de paniquer. Non, je ne panique pas. J’ai vu des choses bien pire qu’une cour peu rassurante dans ce genre-là. Je tourne le regard. Des grilles nous empêchent de sortir. Ok. Bon, le mieux c’est d’essayer de parler avec les autres, histoire de voir dans quelle m*rde je suis encore tombée. Elles en sauront peut-être plus que moi. En tout cas, les bruits qui émanent du manoir ne présage pas une soirée popcorn tranquille, non c’est plutôt du genre orphelinat abandonné avec un mec qui te poursuit avec une tronçonneuse à la main ou encore pire…Oh non, pitié, pas de démons, pas de possession.

« Je n’ai pas eu de hibou pour ma part mais oui, j’ai eu l’enveloppe et la pièce suspecte. Apparemment, on semble toutes dans le même merdier. Je m’appelle Laure. »

Les présentations étaient faites. Maintenant, il ne restais plus qu’à prier et dans mon cas, ce n’est pas peu dire.

Angélique Quinn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Angelina Jolie

Ѽ Conte(s) : La Belle au Bois Dormant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Maléfique

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 25
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 21 Nov 2016 - 13:33

La journée avait pourtant si bien commencé... Angélique avait commencé ses recherches pour découvrir si Stephen était à Storybrooke ou non. Pour le moment, tout cela ne menait à rien, mais au moins, elle avait Aurore sous la main. Cette pauvre gosse croyait que la fée allait l'aider. Quelle naïveté... Mais cela servait ses plans alors la botaniste faisait semblant. C'était fou tout ce que l'on pouvait obtenir en faisant croire aux gens qu'on les appréciait assez pour se préoccuper d'eux. Personne ne voyait qu'ils étaient manipulés... Ils étaient tous stupides, il n'y avait que cela à dire. Mais ça arrangeait ses affaires, il fallait bien l'admettre.

Angélique s'apprêtait à sortir quand elle s'aperçut qu'elle avait du courrier. Curieuse, la fée ouvrit l'enveloppe. Un mot, une seule phrase "Aidez-moi". La fée fut tentée de faire brûler dès à présent le message. Au lieu de quoi, elle regarda ce qu'il restait dans l'enveloppe. Une simple pièce. Qui la téléporta ailleurs dès que la brune y toucha. La botaniste lâcha l'enveloppe et le mot, conservant la pièce dans sa main, dès qu'elle se rendit compte qu'elle était ailleurs. Bien lui en prit, parce que le message prit feu. Certes, la fée déchue avait une grande résistance au feu, mais elle n'était pas prête à se brûler pour rien. Sur ses gardes, elle se mit à observer les alentours.

Elle était avec d'autres femmes, dont deux qu'elle reconnaissait. Kiana et Zelena. Intéressant... Quand au lieu... Il faisait nuit, mais il était clair que c'était un endroit dont l'on ne s'échappait pas facilement. Une grille sans doute piégée, un terrain découvert et au centre ce qui ressemblait à une maison ou une espèce de grand bâtiment. Dans l'obscurité, la fée n'arrivait pas à voir correctement ce qui se trouvait là-bas. Prudente, la botaniste se rapprocha du groupe.

- Pas de hibou pour moi non. Répondit-elle simplement à Kiana. Angélique. Répondit-elle simplement à la femme qui venait de se présenter. J'ai comme la sensation que nous allons devoir rester ensemble... Ajouta-t-elle avec un soupir désabusé.

Elle ne voulait pas faire mumuse avec un groupe de femmes... Mais la fée était trop certaine que l'atmosphère était très malsaine pour ne pas préférer rester en groupe. Même si le mal était devenu son essence même, ce n'était pas le cas des autres d'après ce qu'elle savait, à part sans aucun doute pour Zelena.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Aujourd'hui, j'ai vu un esclave devenir plus puissant que l'Empereur de Rome...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61959-eh-bien-eh-bien-termi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61999-les-liens-d-angelique http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61997-les-histoires-de-malefique

Xi-Feng Wei


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jamie Chung

Ѽ Conte(s) : Mulan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La guerrière, Mulan

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 335
✯ Les étoiles : 764




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Lun 21 Nov 2016 - 22:14








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


Certes on était dimanche, le dojo était fermé mais il n'y avait pas de jour pour s'entraîner. J'aimais m'entraîner, mon ancienne vie de guerrière me manquait. Même si je ne devais pas trop me plaindre de ma vie ici. Pourtant, je sentais bien qu'il me manquait quelque chose, l'adrénaline des combats me manquait, les tactiques et mes compagnons d'armes me manquait aussi. D'ailleurs je n'avais pas retrouvé Mushu non plus. Enfin, je n'aimais pas vraiment penser à ce genre de chose. Je trouvais cela trop déprimant ! Je continuai à m'entraîner avec mon sabre fétiche pendant encore deux heures, puis je remballai toutes mes affaires.

Je plaçais délicatement mon sabre dans mon sac en dernier. Je tenais vraiment à ce sabre, dans le monde des contes, il m'accompagnait partout. Il était le seul à m'avoir vu pleuré, rire, tué. Il était celui qui m'avait toujours accompagné. Celui avec lequel j'étais partie pour la première fois à la guerre. Le sabre de mon père. Je ne savais pas comment, mais il était arrivé à Storybrooke avec moi. J'étais d'ailleurs bien heureuse qu'il ait pu me suivre. Me sortant de nouveau de ma contemplation face à mon sabre, je refermai le sac à le mis sur le dos, fin prête à partir.

Lorsque j'arrivai dans le hall d'entrée afin de récupérer la clé, je pus voir un lettre posé sur le comptoir. Je la pris dans mes mains et pu constater qu'il y avait mon nom dessus. Bizarre, j'étais pourtant sûr qu'il n'y avait eu personne. J'ouvris la l'enveloppe, me demandant qui avait bien pu laisser ça là tandis que le Dojo était fermé. Je ne pus lire qu'une simple phrase écrite rapidement sur un morceau de papier " Aidez-moi". Voilà ce qui était écris. Un message primitif mais pourtant qui en disait long. Les anciens instincts revinrent à la surface. Qui avait besoin de moi ? Pourquoi ? Comment cette lettre était-elle arrivé là ? Encore et toujours les mêmes questions me direz-vous. En même temps, je n'allais pas me demandé de quel couleur était la licorne d'Harry Potter ! Enfin... en tâtant de nouveau la lettre, je pus constater que le bout de papier n'était pas le seul élément arrivé dans l'enveloppe. C'est alors que je sortis une vieille pièce de monnaie. Je ne pus en voir plus, me faisant comme téléporter dans un autre endroit. Une cour plus précisément.

Je repris alors conscience qu'une fois arrivé dans cette fameuse cour. Etrange, je pensais que nous étions le matin, pourtant ici il fait nuit. Je regardai autour de moi afin de comprendre et d'analyser un peu mieux la situation. Premièrement, je n'étais pas seule. Deuxièmement nous étions face à une énorme bâtisse flippante. Troisièmement, personnes n'avaient l'air de savoir ce que nous faisions ici. Le destinataire de la lettre nous avait-il envoyé ici ? Était-ce un piège ? A mon avis, on le sera bien assez vite. Je resserra les lanières de mon sac. Mon Sac ! Il m'avait suivi ! Ce qui veut dire que j'étais actuellement en possession de mes affaires de sports ainsi que de mon sabre ! Au moins une bonne nouvelle. Lorsque la première ainsi que les autres femmes finirent de parler, je continuai sur leur lancé.

- Je n'ai pas eu d'hibou non plus. Et je suis Xi-Feng, je sais ce n'est pas vraiment courant. Enfin là n'est pas le plus important. Je suis d'accord avec vous Angélique nous allons devoir rester ensemble, car ni vous, ni moi n'avons l'air de savoir où nous sommes.

Et nous étions déjà mal parti...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Police de
Storybrooke
La cavalerie arrive
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44234-une-guerriere-ancestr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57853-je-ne-veux-plus-jamais-voir-un-homme-nu-de-ma-vie

Zelena


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rebecca Mader

Ѽ Conte(s) : Le Magicien d'Oz
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : The Wicked Witch

☞ Surnom : Greenie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 125
✯ Les étoiles : 330




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 22 Nov 2016 - 17:35


La Folie est de Mise



« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


Parfait, tout s'annonçait parfait. Mon plan se mettait en place petit à petit, de nombreux objets et ingrédients nécessaires étaient en ma possession. De plus, j'avais une "alliée" en la personne de l'Evil Queen. Regina ne pouvait pas gagner, pas cette fois. J'allais la vaincre, j'allais enfin avoir la vie que je méritais.
Ce jour là, j'avais passé ma journée chez moi, à peaufiner mon projet et prévoir les prochains coups que j'allais donner contre ma soeur. Il fallait que j'ai plusieurs coups d'avance sur elle. La pauvre, elle n'allait pas avoir la moindre chance. Voulant faire une petite pause, je me prépara une tasse thé et m'installa devant la télévision que je n'allumais pas. J'avais un meilleur programme à regarder. D'un geste de la main, le visage de ma soeur apparu sur l'écran plat. Elle était en discussion avec son fils Henry, ils semblaient heureux. Mais ce petit bonheur allait bientôt être réduit à néant. D'un autre geste de la main, ma soeur et son morveux disparurent de l'écran.



"Profites bien de ton bonheur Sis' car quand j'en aurai finit avec toi, ça sera comme si tu n'avais pas existé."

Ma soeur ne méritait pas de ce bonheur. Moi aussi j'avais droit d'avoir une famille, une personne qui puisse m'aimer ! Mais il fallait que je me calme, sinon ma peau deviendra verte, même si ça m'allait plutôt bien au teint.

En me relevant du canapé, je remarquais une enveloppe posée sur la commode. Je m'approchais, l'enveloppe n'avait pas l'air de première jeunesse. Cette enveloppe n'était pas là quand je suis rentrée dans la pièce, j'en étais certaine. Alors comment elle était arrivée là. Une chose était sûre, elle m'était destinée vu le nom inscrit dessus. Curieuse et perplexe, je saisis l'enveloppe et l'ouvrit. J'en sortis un papier d'une assez mauvaise qualité avec une phrase écrite à la suie : Aidez-moi.

"Hum...étrange..."

Je regardais une nouvelle fois dans l'enveloppe pour voir si il n'y avait pas autre chose que ce mot bizarre. Il y avait une pièce, très ancienne à première vue. De plus en plus étrange. Je la saisis et...


J'ouvris les yeux. Je sentis une vive douleur à la  main gauche. Je tournais la tête et vis dans ma main que l'enveloppe mystère était en feu. Je la lâcha immédiatement mais le mal était déjà fait, je m'étais un peu brûlée. Pas grave je me soignerai ça plus tard. Je me relevais et observais les alentours. Il faisait nuit, alors que l'instant d'avant il faisait grand jour. En face de moi il y avait une bâtisse qui collerait parfaitement au genre Horreur. Autour de la bâtisse, des grilles qui rendaient toute entrée ou dans mon cas toute sortie compliquée sans pouvoirs. Je fermais un instant les yeux, j'avais un violent mal de tête. Où étais-je bon sang ? Et comment j'étais venue ici ? Je m'étais fait piéger comme une bleue et je n'aimais pas du tout ça !
J'allais me téléporter et quitter cet endroit lorsque je vis quatre personnes. J'en connaissais aucune, sauf Angélique. Tiens intéressant. Elles semblaient également perdues. Je m'approchais d'elles et eut un sourire complice avec Maléfique.

"Dites-moi, Halloween est bien terminé non ? Faudrait le dire à la personne qui nous a emmené ici. D'ailleurs j’aimerais bien le rencontrer et lui dire qu'on me piège pas de la sorte sans conséquences."


Je me tournais vers la jeune fille qui parlait d'un hibou.

"Un hibou ? Il faut arrêter de lire Harry Potter très chère." lui répondis-je avec un sourire dont j'avais le secret.
"Non pas de hibou mais j'ai bien reçu cette foutue enveloppe. Si j'avais su, je ne l'aurai pas ouverte."

Puis les présentations commencèrent. Je soupirais, pourquoi s'enquiquiner avec des banalités de ce genre ? Mais bon, il le fallait apparemment.

"Bon, puisqu'on en est aux présentations : Zelena. Je vous le dis tout de suite, oubliez le club des 5 !"

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
 
   
   
I'm Wicked
Wicked lives are lonely
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64251-terminee-zelena-mills http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t67172-liens-de-la-plus-wicked-des-wicked http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64287-livre-magique-de-zelena

Figue A. Row


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Crystal Reed :love:

Ѽ Conte(s) : Le descendant de Cyrano de Bergerac, vous savez, celui qui a le nez qui pousse dès qu'il dit un mesonge. :uh:
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le plus beau, l'unique, le meilleur... Figaro, bien sur. :uh:

☞ Surnom : Fifi (brin d'acier :boulet:)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1371
✯ Les étoiles : 2193




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mar 22 Nov 2016 - 21:51








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


Je faisais la grasse matinée aujourd’hui. Non vous savez, la vrai grasse matinée. Pas celle où tu te lèves à 11h en disant que tu es totalement reposé. L’hibernation, c’est ça de quoi je vous parle ! Mais une hibernation, ça se prépare. Le matin de la veille, j’avais fais la chasse aux couvertures et au plaids dans toute la maison de Louise. J’en étais ressortie avec trois couvertures et quatre plaids. Si c’est pas un bon butin, je ne m’appelle plus Figue ! J’avais aussi pillé le placard à gâteau et à chocolat, embarqué trois briques de lait et quatre pelotes encore intactes. Faut bien trouver un moyen de s’endormir, et m’enrouler dans les pelotes, ça me berce. Oui, oui, ça me berce.

J’avais ensuite écrit un petit mot à l’intention de la propriétaire des lieux que j’avais glisser sous sa porte de chambre. Un petit texte simple, mais efficace. « Hibernation de Figue en cours, merci de patienter jusqu’au rechargement de ton chaton préféré ! » Je ne dormais pas beaucoup, qu’onze heures par jour et encore, dans les meilleurs jours ! Alors j’avais toujours besoin d’un jour parci par là pour rattraper tout ce manque de sommeil. N’oubliez pas que les chats dorment 18h par jour, alors je suis une insomniaque comparée à eux !

Après m’être entouré de coussin… Piochant malheureusement dans la réserve de Louise puisque je n’avais trouvé que quatre malheureux coussin, je m’étais entouré de ces derniers, laissant juste un petit trou au milieu dans lequel me rouler en boule. Au dessus et autour de moi, toutes les couvertures et les plaids pour me tenir chaud pendant ce long sommeil. Les volets fermés, les gâteaux a proximité et la laine tout enroulé et emmêlé dans le lit, je m’étais assoupie pour une longue longue période de sommeil.

*******

Sauf que…

- Aaah… Aaaaah ! AAAAAAAH ! AAATCHOUUUUUUUUUUM !

Attendez, il est qu’elle heure ?! J’ai dormis plus de trois jours déjà ? Et puis c’est quoi ce truc qui me chatouille le nez ?! J’aime pas du tout être réveillée comme ça. On est quel jour là… QUOI ?! J’ai dormi à peine une journée ?! Non mais alors là, y’en a qui vont m’entendre ! Et puis c’est quoi ce vieux papier dégueulasse dans mon lit douillet. Oh.. C’est peut être Louise ! Peut être que pendant mon sommeil elle a décidé de faire la grève de la douche. Mouais, bah croyez moi, ça lui réussit pas trop.

Bon, juste deux minutes et après je retourne me coucher… J’ai trop envie de savoir ce qu’elle m’a écrit. Un mot d’amour ? Une liste de course qui m’attend dans le frigo ? Un an de gratouille tous les soirs ?! Ouvrant l’enveloppe… En la déchirant, un mot, tout aussi vieillis en tomba.

- C’est quoi ce truc ? Ai…

Rassemblant la deuxième partie du mot que je venais de déchirer, je fronçais les sourcils.

- Dez-moi ? Ah bah ça mon pote, tu peux toujours crever, je suis en plein hibernation, recontacte moi dans deux trois jours ! Et puis Louise elle aurait jamais aussi mal écri… ARGENT !

ARGENT ! PIECE ! ARGENT PIECE POUR CHOCOLAT ! Un éclat était passé dans mes pupilles, me tirant de mon état de larve. Ma main plongea dans l’enveloppe pour récupérer la pièce. Lorsque mes doigts entrèrent en contact avec cette dernière, tout mon petit lit douillet se volatilisa, me laissant juste un plaid que je tenais fermement dans mes doigts.

Lorsque je rouvris les yeux, j’étais allongée par terre, en boule, avec..

- J’AI L’FEU AUX DOIIIGTS !!!

Lâchant précipitamment l’enveloppe, je bougonnais en regardant autour de moi. Roh non, vous êtes pas sérieux là ?! Pas mon lit contre un endroit tout pourri ! C’est quoi, une téléralité ?! J’ai dis que je voulais pas en être, même si j’en serais la star, il faut bien l’avouer. Ramenant mon plaid sur ma tête, je me relevais, de mauvais poil. Vous êtes pas sympa, je prévoyais une hibernation moi.

- Quoi ? Quoi ? Harry Potter ?! Oh mais c’est génial ! On est à Harry Potter ? Enfin, désolé de vous ruinez vos espoirs, mais ça ressemble pas à Poudlard.

Un train de retard plus tard, je rejoignais le petit groupe, en plein dans les présentation.

- Moi c’est Figue ! C’est quoi le club des cinq ? AAH ! Attend je connais ! Ma mère le lisait je crois ! Du coup… Si tu les des choses que ma mère lisait… C’est que t’es vieille non ? Bof, t’inquiète pas, tout le monde y passe. Mais bon c’est vrai que t’es marqué quand même.

Un grand sourire ponctua ma phrase. Alors avec cette connaissance, j’étais sûre de me faire plein d’ami et de faire super impression. Attend, elle va se sentir plus proche de moi comme ça. Je connais ses références, enfin de nom, et elle ressemble à ma mère. Enfin je porte pas vraiment ma mère dans mon cœur, mais ça, c’est pas grave, elle le sait pas.

- Vous aussi vous avez été sélectionné pour la télé réalité ? Bon en tout cas, je suis pas super contente. Je devais hiberner d’abord ! Et puis il craint leur décor ! Plus vite on aura fait ce qu’ils veulent, plus vite ils nous laisseront partir, on se bouge les miches alors ?!

Amorçant un pas vers la vieille bâtisse, je détournais le regard du groupe pour chercher les caméras. Décidément, elles sont bien planquées, pas moyen d’en trouver une seule. J’espère quand même qu’on me verra. Même si je veux pas y participer hein, c’est eux qui m’ont enlevé parce qu’ils voulaient absolument m’avoir pour la réussite de leur programme. Je demanderais à être payé le double tiens !

Plissant les yeux, je vis quelque chose bouger à quelques mètres de là. Sursautant et commençant à sautiller, je pointais du doigt l'endroit où j'avais vu l'objet du crime.

- Eh ! Eh ! Regardez y'a un caméraman qui nous filme là bas avec une super grosse caméra ! Faites cheeeeeese ! Enfin pas trop longtemps, ça filme, vous risqueriez d'avoir l'air bête. Enfin... Plus que maintenant quoi !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Au combat des héroïnes, il n'en restera... Qu'une seule !
Et c'est moi, si t'avais pas compris, parce que je suis carrément meilleure que toi sur tous les points. Et je suis plus aimée de tout le monde. Et je suis un vrai chat, et paf, dans ta face ! × by lizzou.

Angélique Quinn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Angelina Jolie

Ѽ Conte(s) : La Belle au Bois Dormant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Maléfique

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 25
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 23 Nov 2016 - 9:55

Ciel, le mal de tête pointait déjà le bout de son nez... Angélique avait été ravie de voir que Zelena était là aussi. À elles deux, ils étaient certains qu'elles pourraient faire de gros dégâts en cas de besoin. Kiana aussi pourrait aider, cela serait le moment de mettre sa magie en pratique, ce que la jeune femme ne faisait pas assez souvent aux yeux de la brune. Mais passons... Parce que si elles étaient coincées ici, il n'y en avait qu'une pour trouver cela extrêmement fascinant. Figue lui tapait déjà sur les nerfs... Pourtant, elles ne s'étaient pas encore parlées... Mais la jeunette ne cessait de bavarder et de raconter des imbécillités. Déjà que la patience n'était pas le fort de la fée, mais alors là...

Suivant Figue qui tenait à tout prix à trouver les caméras, Angélique avançait, les bras croisés. Au final, ce que l'agaçante gamine avait pris pour une caméra en était bien une, mais certainement pas du genre à être utilisée sur un plateau de tournage. C'était une caméra portative et numérique, posée sur un bidon d'huile, relativement lourde à en voir Figue qui n'arrivait pas à la porter correctement.

"Ah bah c'est malin, le cameraman est parti sans sa caméra ! Bon bah tant qu'à faire, quelque chose d'aussi performant, ce sera toujours pratique pour me filmer sous mon meilleur profil. Par contre, elle est peut être un peu grosse à transporter... Mais quand on veut... On peut !"

Angélique allait lui faire remarquer que c'était débile de s'encombrer d'un truc pareil quand Figue lui mit la caméra entre les mains.

- C'est la fête à la maison ou quoi là ? S'exclama-t-elle, sarcastique. Tu la veux, tu la portes et tu ne fais pas chier les autres. Ajouta-t-elle, agacée et pleine d'une envie de meurtre, ce qui n'était pas vraiment normal. Du moins, pas pour l'instant.

La caméra était en piteux état, maintenant qu'elle l'avait entre les mains, Angélique pouvait le constater. Curieuse, elle l'alluma et tomba sur le mode nuit, ce qui lui permit de s'apercevoir qu'elle pouvait voir bien mieux leur environnement. Puis la fée déchue vit qu'il y avait 7/8 minutes de film déjà enregistrées. La brune continua son exploration et regarda le film qui avait été tourné.

Les premières minutes ne lui apportèrent pas grand chose. Quelqu'un tenait la caméra et filmait les alentours. Au moins, cela permit à la fée de remarquer qu'il y avait un champ pas loin, ainsi qu'une cabane de jardinage ou quelque chose comme ça un peu plus loin... Quant à la bâtisse... Et bien celle-ci semblait condamner. Fenêtres et portes bloquées, il ne semblait rien avoir à espérer de ce côté-là. À part peut-être au niveau de l’échafaudage qu'elle remarqua sur le film.

La vidéo se coupa là, puis il y eut une autre scène.

Cette fois, l'image était trimbalée de droite à gauche et le cameraman semblait être entrain de courir comme si sa vie en dépendait. Quelque chose était entrain de poursuivre le cameraman. Et quoi que cela soit, c'était lourd au vu des bruits sourds qui rythmaient sa fuite. La caméra faisait des mouvements d'avant en arrière et soudain, Angélique put voir que le porteur de la caméra semblait bien être un homme. Quant à ce qui le poursuivait, ça avait des pieds énormes, nus et pas entretenus. La course se stoppa brusquement, la caméra tomba violemment au sol et la botaniste entendit des hurlements, qu'elle aurait adoré provoquer, puis le bruit d'un coup et ensuite, plus rien, le silence.

Une autre partie du film commença. Cette fois, ça tournait dans le noir. Angélique ne pouvait rien voir, mais elle entendait des bruits très étranges. Le cameraman déboucha sur une pièce avec une fenêtre. Ça semblait être au premier étage de la maison. La caméra fut balancée et se fracassa au sol, dans l'herbe. L'écran se grisa et la brune se demanda si c'était parce que la caméra avait morflé durant la chute.

Puis soudain, une main ramassa la caméra. Quelqu'un, sans doute la personne qui avait ramassé l'objet, chantonnait d'une voix douce. Puis elle posa la caméra sur le bidon et l'éteignit. À part la voix, il n'y avait eu qu'une seule image de cette personne : une main.

- Mais on est tombé où encore ? Soupira la fée, avant de se tourner vers le groupe. Allons vers la cabane de jardinage que j'ai vu sur l'enregistrement. Dit-elle au reste du groupe.

La botaniste les guida vers la cabane, puisqu'elle pouvait les diriger sans souci grâce à l'enregistrement. En arrivant, Angélique remarqua qu'il y avait un grand champ derrière. Champ flippant parce qu'elle ne pouvait pas voir ce qu'il y avait là-bas. Quelque chose pouvait leur tomber dessus n'importe quand... Encore plus agacée, la fée entra dans la cabane avec le reste du groupe. Il n'y avait rien de particulier, juste les instruments que l'on s'attendait à trouver dans une cabane à jardin... La seule chose, c'était la poussière. Visiblement, ça n'avait pas été utilisé depuis longtemps. Et c'était le bordel. À tel point que la jeune femme se demanda s'il n'y avait pas d'autres choses intéressantes dans ce bazar.

- Vous devriez prendre un outil, ça pourrait être utile d'avoir une arme. Conseilla-t-elle aux filles. En temps normal, je compterais sur ma magie, mais je préfère me méfier ici... Ajouta-t-elle à l'intention de Zelena.

Angélique se saisit d'une paire de cisailles puis regarda le groupe et leur proposa de les guider vers les échafaudages. Et donc vers la maison. La fée les y conduisit donc, se demandant ce qu'elles allaient trouver à l'intérieur...

Barre de vie : 100%
Barre de folie : 95%
Barre d'alimentation : 100%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Aujourd'hui, j'ai vu un esclave devenir plus puissant que l'Empereur de Rome...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61959-eh-bien-eh-bien-termi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61999-les-liens-d-angelique http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61997-les-histoires-de-malefique

Zelena


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rebecca Mader

Ѽ Conte(s) : Le Magicien d'Oz
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : The Wicked Witch

☞ Surnom : Greenie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 125
✯ Les étoiles : 330




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 23 Nov 2016 - 20:36


La Folie est de Mise



« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »



Alors que les présentations allaient bon train, une gamine vint nous rejoindre et rien qu'avec ses première paroles je savais qu'on n'allait pas être copines toutes les deux. Non mais pour qui elle se prenait ? Visiblement elle ne rendait pas compte de qui j'étais car me parler de la sorte était bon pour finir transformer en singe volant !
Je la fixais du regard.

"Fais attention microbe ! Ne me fais pas perdre patience sinon tu vas le regretter."


Cette fille avait l'air d'avoir un grain. Remarque, elle collait parfaitement au lieu où nous étions. Je me demandais encore comment nous sommes arrivées ici et surtout qui était responsable ? Je regardais la bâtisse qui se dressait devant nous. D'habitude, les atmosphères glauques ne me dérangeaient pas mais là c'était différent. J'avais l'intuition qu'on allait avoir des moments mouvementés.
Le microbe remarqua une caméra posée sur un bidon d'huile. Elle tenta de la prendre mais elle était trop lourde pour le microbe qu'elle était. Malefique dû se coltiner la caméra. La fée remarqua qu'il y a quelques minutes d'enregistrement. De là où j'étais et vu le petit écran, je ne pouvais voir que des brides du film mais surtout j'entendais ce qu'il s'y passait. Des bruits de pas, quelqu'un qui courait, une respiration forte, une personne qui chutait et une voix qui chantonnait. Pas très rassurant tout ça.
Maléfique nous indiquait une cabane qu'elle avait vu sur le film. Super, donc on allait vraiment s'aventurer dans cet endroit ?? En s'approchant du cabanon, on pouvait voir un champ mais à cause de la pénombre on ne pouvait pas voir si quelqu'un ou quelque chose était là. Super...Mais qu'est ce que je fous là ?
Avec cette Suicide Squad au rabais, nous rentrons dans le cabanon. Angelique conseilla de prendre un outils en guise d'arme, de plus elle hésitait à utiliser la magie dans ce genre d'endroit.

"N'importe quoi ! Je ne vais pas m'embêter à prendre un outils rouillé pour me protéger de je ne sais quoi. Nous avons la magie de notre côté très chère mais libre  à toi d'utiliser ces babioles. Et ensuite ? Pour découvrir vraiment où nous sommes tombés il faudrait faire un tour de cet endroit. "

Une fois cette bande de guignoles équipés, je passais devant et je prenais le chemin qui faisait le tour de la bâtisse. Ah ben voilà une porte ! Visiblement c'était la porte d'entrée principale. Une grosse chaîne empêchait de l'ouvrir.

"Hum...C'est pour éviter qu'on entre ou qu'on sorte à votre avis ?"

Nous continuons notre chemin. Arrivées sur le côté droit du bâtiment, il y avait une autre porte mais celle-ci était barricadée de planches de bois.

"De mieux en mieux "

Un peu plus loin, une troisième porte et elle était carrément bloquée par un tronc d'arbre.


"Bon...je vote pour la 2ème."

Je me retournais vers le groupe.

"Une petite visite ça vous dit ?"

En retournant sur nos pas, je remarquais des petites fenêtres tout juste grande pour que quelqu'un puisse passer. Mais visiblement, il était impossible des les ouvrir. De retour devant la porte n°2, je levais ma main et allais utiliser mon pouvoir lorsque j'entendis un chuchotement.

"Quoi encore ?! Si c'est toi microbe, parles plus fort."


Je me retournais mais vu sa tête et celle des autres, personne n'avait parlé. Le chuchotement recommençait et cette fois je pouvais comprendre quelques mots : pas...magie

"Vous avez entendu ??"

Je deviens dingue quoi ? Je n'ai pas rêvé pourtant. Pas...magie. Maléfique aurait-elle raison ? Cette histoire devenait très bizarre. Je regardais les autres avec un air un peu perdue.

"Peut-être...peut-être que la magie n'est pas une bonne idée. Je...je vais me trouver une arme."


Accompagnée des autres, je retournais au cabanon et fouillais dan l'espoir de trouver un objet comme une hache par exemple pour couper ces planches qui entravaient la porte. Mais pas de hache.

"Et merde !"

Finalement je vis une paire de sécateur. Ca fera au moins une arme.

Barre de vie : 100%
Barre de folie : 95%
Barre d'alimentation : 100%



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
 
   
   
I'm Wicked
Wicked lives are lonely
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64251-terminee-zelena-mills http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t67172-liens-de-la-plus-wicked-des-wicked http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64287-livre-magique-de-zelena

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 9
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Événement #70 : La Folie est de Mise [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Les Etats Unis