Ombres
& Poussières
de seb

Réunion
d'Outre-Tombe
de Dyson

Universal Show
de Robyn Candy


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ The Universal Horror Show ☆ Evénement #91
Une mission de Robyn Candy - Ouverture : 20 février 2018
« Aryana, Sasha, Gaston, Arthur, Emmet & Robyn partent se faire éclater la tête ! »

Partagez | .
 

 Événement #70 : La Folie est de Mise [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

Figue A. Row


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Crystal Reed :love:

Ѽ Conte(s) : Le descendant de Cyrano de Bergerac, vous savez, celui qui a le nez qui pousse dès qu'il dit un mesonge. :uh:
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le plus beau, l'unique, le meilleur... Figaro, bien sur. :uh:

☞ Surnom : Fifi (brin d'acier :boulet:)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1104
✯ Les étoiles : 790




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 27 Nov 2016 - 20:51








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


J’avais fais demi tour lorsque j’avais entendu les fans arrivés. Je savais que ça allait tourner au vinaigre, et la fille était complètement tarée de vouloir rester les affronter. Mais sérieusement, elle avait jamais fais de bain de foule ? Même pas pour elle, on se doutait que les gens ne viendraient pas pour elle ! Mais vous savez, ce genre de célébrités qui sont entourés de garde du corps pour sortir… Bah c’est pas pour rien ! Et elle elle va les affronter ! Non mais franchement, il lui faudrait vraiment un hôpital psychiatrique. Peut être que les producteurs de notre émission auront des psychologues sous la main.

Enfin bref, pas le temps de tergiverser, j’ai fais presque immédiatement marche arrière après lui avoir crier dessus pour tenter de la réveiller… Ce qui n’a absolument pas marché. Et je me suis élancée à la recherche d’une cachette. Sous la table basse ? Non, trop visible. Imiter une lampe avec un chapeau de lampe sur la tête ? Trop compliqué. Et puis y’a pas de lampe. Et imiter une bougie, c’est très difficile, si, si, je vous assure. J’ai essayé en faisant mes bras en flamme, mais ça a pas super bien marché. Me cacher derrière Xi-machinchouette ? Bah j’y ai bien pensé, mais bon, si elle bouge, j’ai plus de cachette.

- JE SAIS PAS OU ME CACHEEEER !

Mes yeux se déposèrent sur Kiana qui semblait avoir trouver une super cachette. Eh mais c’est trop astucieux ça ! Bizarrement, j’ai eu la même idée qu’elle. Enfin après l’avoir vu avoir cette idée. Mais c’est pareil non ? Donc c’est aussi mon idée, donc je peux me cacher avec elle ?! Cool !

- Pousse toi je veux me cacher là aussi ! Roooh mais t’as des grosses fesses hein ! On rentre pas à deux, pousse toi de ma cachette… Même que c’est moi qui y aurait pensé en première si tu t’y étais pas caché !

Non mais quel toupet, elle essaye de me voler ma cachette ! J’y crois pas, et en plus elle me pousse et elle me vire ! Non mais alors ça, j’accepte pas du tout. C’est du n’importe quoi, je trouve une cachette et sous prétexte qu’elle y a pensé avant, elle me vire. J’aurais une vengeance et je vais même la faire mainten…

Des bruits de courses résonnèrent, me faisant abandonner l’idée de me venger de suite. Tous aux abris, je la dénoncerai plus tard au père noël pour qu’elle n’ait pas de cadeau ! Quelle méchante fille ! Bon.. Vite une cacheeeeette ! Oh un tabouret ! Parfait ! Je vais être trop bien planqué derrière !

De mon petit tabouret, j’observe la scène… Les fans n’ont pas l’air du tout de porter attention à ce qui se passe autour. En fait, j’aurais pu essayer de faire genre que j’étais une lampe. En plus, je suis une lumière. Eh, eh, vous avez remarqué le jeu de mot ? Ah c’que j’me fais rire. On est jamais mieux servi que par soi même de toute manière ! Une fois les hommes partis, je finis par sortir de ma super cachette en regardant Kiana.

- T’es pas gentille d’avoir piquer ma cachette !

Non mais vraiment, c’est pas cool et… Ooooh ! Ca brille ! On dirait le sabre que la fille brune avait dans les mains, celle qui a un nom bizarre. Je pourrais peut être le récupérer. C’est cool un sabre, et comme ça, je pourrais me défendre contre tous les méchants fans ! Ouais, c’est trop cool et en plus j’aurais la classe… Enfin encore plus que d’habitude. Je regarde Kiana une dernière fois, puis je fixe la porte ouverte où les fans sont partis avec notre ancienne membre du groupe.

- Faudrait peut être qu’on aille la récupérer ? Elle a déjà mal au poignet, alors si elle enchaîne les autographes, elle risque d’avoir encore plus mal. Oui je sais, je suis très altruiste, mais faut bien ! Bon.. On y va ?!

Emboitant le pas, je marche de bon train dans le couloir… Remplis de peinture rouge. Sérieusement, ils pourraient éviter de peindre les parois aussi mal, dans un premier temps, et puis de laisser des grosses gouttes pas sèche. C’est pas très digne d’un décor de téléréalité. Même d’horreur. 2 sur 10 pour la déco. Mais seulement parce que j’aime le rouge. Le couloir finis par déboucher sur une nouvelle pièce, très peu éclairé. Elle est tout en dur, contrairement à la salle de rituel qui semblait avoir juste été creusé dans la terre. Une table d’opération, quelques draps et des produits plutôt… Suspect. Et une échelle ! Pour monter et passer par la trappe du dessus ! Trop cool !

- Je monte en première comme ça si je loupe un barreau, tu me rattraperas.

Commençant mon ascencion, je ne perds pas mon but de vu… La trappe ! Une fois à hauteur, je poussais cette dernière, débouchant sur un noir… Total. Même avec mes yeux de chats, je ne discernais que très peu. Il semblait y avoir des meubles et… Ah, ça s’impatiente là dessous, c’est vrai que je suis pas encore sortie. Me hissant sur mes bras pour passer le trou et me relever, je levais la tête en humant l’air.

- Ca pue. Ca pue un truc bizarre… Je suis pour qu’on trouve une sortie, mon pauvre petit nez va pas supporter longtemps des odeurs comme ça ! Suis moi, je crois que je vois une porte là bas…

Avançant à petit pas, je prenais garde à ce que Kiana me suive… Non pas parce que j’avais peur qu’elle reste toute seule, mais au cas où les fans reviendraient, je pourrais la jeter devant moi et partir en courant. Bah si, ça lui fera plein de nouveaux fans, j’suis cool comme fille ? Apparemment, elle prenait du retard… Bon, tant pis, j’ouvre quand même la porte…

Poussant cette dernière, quelque chose m’attrapa par le col pour m’emporter avec elle, m’arrachant un cri paniqué. La porte claqua derrière moi, une main me bâillonna et enfonça ma tête dans un sac, m’empêchant de voir quoi que ce soit et de crier.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

This is like family... But it's better. The Fimily !
Même si le monde nous sépare un jour, me promets-tu d'essayer de le défier pour me retrouver ? Parce que si le monde me défie un jour de te retrouver, je le ferai quoi qu'il en coûte × by lizzou.

Kiana Firewood


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Janel Parrish

Ѽ Conte(s) : WITCH
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Taranee Cook

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 660
✯ Les étoiles : 463




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 27 Nov 2016 - 22:34








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »

Xi-Feng était vraiment maso à ce qu'elle pouvait voir. Parce que se battre seule contre une demi douzaine de créatures relevait du suicide. Et Kiana avait préféré de loin se cacher, en repoussant Figue qui déclarait que c'était sa place...

- Va te trouver une autre cachette, en silence !

L'étudiante avait bien insisté sur les deux derniers mots mais c'était peine perdue. Figue venait de se faire avoir par les créatures, tout comme l'asiatique. Kiana retint sa respiration, laissant les créatures partir. Une fois les bruits de pas éloignés, la brunette sortie donc de sa cachette, en soupirant. Pourquoi fallait-il toujours que ce soit elle qui rétablisse les choses?

Elle s'aventura donc dans le noir, tâtonnant les murs pour se repérer dans cette obscurité, avant de buter sur quelque chose au sol. Elle s'arrêta donc, avant de discerner des poils. Et merde, il y avait un animal mort à ses pieds... A moins que...

Elle se pencha alors et posa les mains sur un truc tout doux. C'était un nounours en peluche, un peu tâché par elle ne savait pas quoi. C'était suspect et ça avait fait du bruit lorsqu'elle l'avait serré pour le prendre :

- Tu veux être mon ami ?

Le bruit résonna dans tous le couloir et Kiana se mordit les lèvres et ferma les yeux, priant pour ne pas s'être fait entendre. Mais personne ne vint et elle repris donc son exploration, en tâtonnant toujours les murs, jusqu'à entendre le cri de Laure. Et son coeur s'accéléra, alors qu'elle accélérait le pas, se guidant tant bien que mal... Mais une des créatures atteignit la porte avant elle, suivit par deux autres créatures. Encore une fois, Kiana s'immobilisa pour écouter ce qu'il se disait. Mais elle ne comprenait rien. Et en plus, personne ne ressortait...

Prise d'un élan d'héroïsme, elle entra alors en silence dans la salle se cachant rapidement dans un coin, tout en repérant les clés de la cage qui retenait prisonnières les autres filles. Sans même réfléchir un instant, elle lança le nounours le plus loin possible des clés. Bien évidemment, la peluche se mit à parler dans toutes la pièce, détournant l'attention du docteur et ses sbires, alors que Kiana bondissait sur les clés et les lançaient aux filles...

- Attrapez là !

Et merde, le médecin venait de la repérer et les créatures se précipitaient vers elle. Alors qu'elle détalait dans le couloir, en courant le sprint de sa vie, elle entendit de nouveau le docteur menacer les filles :

- Ne pensez même pas à ouvrir cette cage !

La main devant elle, Kiana se mit donc à courir, telle une aveugle, toujours suivie par les créatures. Elle finit par toucher une porte et l'ouvrit brutalement, se retrouvant dans une chambre d'hôpital assez glauque. Mais elle ne prit pas le temps de visiter les lieux et chercha de quoi se cacher. Et faute de meubles, elle plongea sous le lit, retenant sa respiration alors que les hommes du docteur arrivaient... Puis repartaient sans la trouver !

Attendant donc de ne plus les entendre, la jeune femme les retrouva dans la pièce d'à côté, la cherchant. Elle passa sur la pointe des pieds, se disant que Lare et X-Feng ne risquaient pas grand chose pour le moment. Il fallait donc retrouver Figue, mais où aller ?

Elle commença donc à tourner un peu en rond, entendant des bruits plus bizarres les uns que les autres. Et histoire de ne pas rester en plein milieu du couloir, elle ouvrit donc la première porte qu'elle trouva à tâton. La pièce était tout aussi sombre et elle s'avança donc à l'aveuglette, avant de toucher un... Panneau électrique, avec plein de boutons. Ah ba voilà qui pourrait aider à y voir plus clair, non ?

Appuyant sur le premier bouton qui lui tombait sous la main, Kiana réussit à rétablir le courant. Certes, les lampes clignotaient et en ressortant, la jeune femme pouvait voir que toutes les pièces n'étaient pas éclairées mais au moins, elle pourrait y voir un peu plus clair pour son exploration... Du moins, si elle n'avait pas attirer l'attention...

Mais alors qu'elle se retournait pour partir à son exploration de l'endroit, elle fit face à un fauteuil roulant avec... Une créature comme celles qui l'a cherchait plus loin. Mais lui se réveilla simplement, sous la lumière qui clignotait, avant de dire, dans un râlement :

- Sortez moi de... La...

Ok... Tout allait bien se passer...


Barre de vie : 95%
Barre de folie : 85%
Barre d'alimentation : 85%
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2061-kiana-firewood http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2083-les-liens-de-la-fille-du-feu#22529 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2084-les-rp-de-kiana#22530

Xi-Feng Wei


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jamie Chung

Ѽ Conte(s) : Mulan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La guerrière, Mulan

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 326
✯ Les étoiles : 664




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Mar 29 Nov 2016 - 7:46








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


Bon, désormais je me retrouvais avec les clés dans les mains. Kiana avait réussi à me les lancer mais la discrétion était raté. Le médecin bloquait l'entrée et il tenait lame qui avait l'air bizarrement aiguisé et très utilisé vu la manière dont elle avait vieilli. Heureusement qu'on avait inventé le vaccin contre le tétanos...

- Ne pensez même pas à ouvrir cette cage.

A vrai dire, j'y pensais... mais je ne pouvais rien faire tant qu'il était devant, et puis essayer de la distraire avec Laure était une perte de temps... C'est alors qu'une ombre entra dans la pièce, et qui dit ombre dit propriétaire de l'ombre et par conséquent il devait bien y avoir une personne !

- Vite viens nous aider à sortir ! Je crois qu'il y a quelqu'un qui va venir nous aider !

La personne va alors passer en longeant le mur, me faisant "chut" de la main. Ok. Donc elle est vraiment ici pour nous aider.

- Ou pas...


- Ne dîtes pas de sottises et donner moi les clés !


Je ne voulus pas l'écouter et gardai les clés contre moi. Elles étaient notre seules chance de sortir d'ici. Le médecin perdit patience et approcha sa lame de mes bras. Là je le sentais vraiment mal, déjà que j'avais cassé mon poignet alors s'il me manquait un bras c'était la fin du monde.

- Si tu ne souhaites pas perdre tes doigts, ou même tes bras, tu ferais mieux de me donner ces clés, et rapidement.

Je jetai un dernier coup d'oeil à la personne dans l'entrée qui me fit signe de lui donner aussi. Bon. Si je n'avais pas d'autres choix où je pouvais garder mes bras. Je lui tendis les clés non sans regrets lorsque je le vis les saisir. Le contact de ses doigts sur ma main eut pour effet de me donner la chair de poule. Rien qu'à l'idée d'avoir un contact avec un psychopathe me faisait peur. Le médecin reposa les clés là où elles étaient auparavant nous les laissant de nouveaux hors de notre portée. Il retourna ensuite à ses occupations sur son plan de travail près de l'entrée, il était dos à nous mais je pouvais deviner qu'il était satisfait de ce qu'il faisait. Après tout, il était bien en train de chanter ? L'ombre ne bougeait plus maintenant. Super, c'était sans doute un piège.

C'est alors que survînt un énorme fracas, le psychopathe se dirigea vers la porte afin de voir ce qu'il pouvait se passer. La personne sortit finalement de son ombre et poussa le médecin afin de fermer la porte et de la bloquer avec une planche de bois, qui a mon goût n'était pas très solide pour tenir longtemps. La personne prit alors de nouveau les clés et me les lança.

- Dépêchez vous on a très peu de temps !


Je ne me fis pas prier plus longtemps et j'ouvris les portes de la cage. Je ne pus malheureusement pas voir de qui il s'agissait mais je pus deviner à ses cheveux ainsi qu'à sa silhouette qu'il devait s'agir d'une femme. Cette dernière se dirigea vers la fenêtre et tenta d'ouvrir celle-ci .

- Aidez-moi à ouvrir la fenêtre on va sortir par là !


Nous arrivâmes alors rapidement avec Laure afin de l'aider à pousser notre sortie de secours. La fenêtre ouverte, l'étrange femme passa la tête à travers et chuchota:

- Je compte sur toi Aeden...

Elle ne put en dire plus avant que la fenêtre d'à côté n'explose. Elle se retourna alors vers nous:

- Dépêchez-vous !
- Mais que doit on faire ?

Elle ne me répondit pas, passant alors la première en montant sur le rebord. Alors... elle sauta. Je crus pendant un instant qu'elle s'écraserait en bas puisque nous étions au premier étage, mais non. Son pied sembla heurter une surface dans le vide, qui lui permit de reprendre de l'élan afin de sauter de nouveau pour atteindre l'autre fenêtre et rentrer dans cette dernière. Elle nous regarda alors depuis cette autre fenêtre.

- Faites un grand pas en avant comme ci vous couriez, Aeden vous donnera un appuie pour que vous réussissiez à passer !


Ouais, enfin plus facile à dire qu'à faire. Surtout que je n'avais aucune idée de qui pouvait être cet Aeden. Mais bon, je pense que dans des moments comme celui-ci, ce n'est pas vraiment le moment de se poser des questions. Voyant Laure hésiter à sauter, je passai devant elle, la porte risquerait de céder bientôt et je ne comptais pas rester ici.

- Laure suit nous, je pense qu''il n'y a pas de risque. La porte risque de bientôt céder dépêche toi !


Je n'en dis pas plus et sautai dans le vide afin d'appliquer les consignes de l'inconnue, je me retrouvai alors rapidement au même endroit qu'elle. Lorsque Laure nous rejoignîmes, la femme se mit à courir afin de sortir de la pièce, la lumière était présente et nous pouvions désormais voir où nous allions. Je ne pus comptais le nombre de pièces que nous avions parcouru, mais au bout d'un moment nous arrivâmes au dernier étage. L'inconnue nous amena dans une petite pièce, sombre, où le plafond était assez bas.

- Surtout ne bougez pas... Je reviens.


La femme nous laissa là avec Laure. Je ne savais pas si je pouvais avoir confiance mais pour le moment, elle était le meilleur espoir que nous avions...

Barre de vie : 95%
Barre de folie : 80%
Barre d'alimentation : 85%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Police de
Storybrooke
La cavalerie arrive
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44234-une-guerriere-ancestr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57853-je-ne-veux-plus-jamais-voir-un-homme-nu-de-ma-vie

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Mar 29 Nov 2016 - 19:53








La Folie est de Mise

« Je veux plus m'retrouver aussi proche de l'Enfer »


Bon, finalement une jeune femme que je ne connaissais pas vint à notre aide après que le docteur ait repris les clés et nous pûmes quitter notre cage. Mais alors qu’on avait sauté par la fenêtre et qu’on était rentrées par un autre endroit, la jeune femme nous dit de rester là et qu’elle allait revenir. Je me tourna vers Xi-Feng.

« Désolée mais j’ai pas confiance alors fais comme tu veux, viens avec moi ou reste là. »

Je finis par quitter la pièce toute seule et me retrouva dans un couloir, je commença à marcher à tâtons, histoire qu’on ne m’entende pas si jamais y’avait encore des monstres moches dans le coin. Finalement, j’entra dans une pièce et alors que j’avais ouvert la porte et que je m’étais engouffrée à l’intérieur, la porte claqua et je fus littéralement enfermée à l’intérieur. Commençant à paniquer, je me rendis près de la porte et tenta de l’ouvrir sans succès.

Regardant autour de moi, je remarqua que c’était une salle d’eau tout crasseuse et poisseuse, la baignoire était le seul objet encore en état mais pas moyen de se cacher derrière vu qu’elle est contre le mur.

« Bon dieu Lorraine, t’aurais mieux fait de rester là bas. »

Me maudissant intérieurement, je finis par entendre des bruits de pas et vu l’ascendance que ça avait sur le sol, ce n’était pas les filles, ah moins qu’elles aient mangés trop de hamburgers. Enfin, immédiatement, je pensa à me cacher derrière la porte mais elle s’ouvrit de plein fouet alors que j’étais derrière et je me la pris en pleine tête, me sonnant légèrement avant que je fasse face à un homme qui ne semblait pas mais pas du tout chaleureux mais je n’eu rien le temps de faire que je me pris un nouveau coup sur la tête et puis, plus rien, le noir…

Lorsque je rouvris les yeux, je sentis le froid qui m’entourait et lorsque je balaya la salle du regard, je compris où je me trouvais. Dans une chambre froide avec plein de tas de viande et apparemment, j’étais attachée la tête en bas, mon médaillon se balançait le long de mon cou, faisant un poing froid sur mon front mais il était certain d’une chose, c’est que j’allais mourir gelée si quelqu’un ne venait pas m’aider.

« Au secours !!!! »

Mais personne ne sembla m’entendre.

« Ok Laure, respire… »

De la buée sortait de ma bouche à chacun de mes mots. Je respira longuement, pour tenter de calmer la panique qui commençait à me gagner. Moi qui avait cotoyé des démons, des fantômes et des poltergeists, je commençais à paniquer de finir en glaçon. Le pire, c’est que j’avais la tête en bas donc le sang commençait doucement à monter à mon cerveau. Je ne pouvais pas rester là. Les chaînes étaient en fer, je ne pouvais pas m’en libérer alors il ne me restait plus qu’à…

« AAAAAAAAAAAUUUU SEEEEEEEECOUUUUUURS »

Hurler.

Barre de vie: 85%
Barre de folie: 75%
Barre de faim: 90%

Zelena


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rebecca Mader

Ѽ Conte(s) : Le Magicien d'Oz
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : The Wicked Witch

☞ Surnom : Greenie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 125
✯ Les étoiles : 330




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 29 Nov 2016 - 20:51



[size=45]La Folie est de Mise[/size]

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


Nous étions plus que deux, génial. L'autre qui se disait médium avait disparue et on sait tous comment finissent les personnes qui disparaissent dans les films d'horreur. RIP !
Maléfique tenta d'enlever les morceaux de bois qui obstruaient la fenêtre pour qu'on puisse y voir un peu mieux. Mais les morceaux lui résistaient, contrairement au mur qui lui tomba en morceau. La fée reçu un but du mur sur le genou. Ca allait l'handicaper pour la suite. Manquait plus que ça. Avec ma cheville encore douloureuse et son genou mal en point, on faisait vraiment une belle équipe. Mais tout ça n'avait pas été en vain car une petite ouverture s'était formée, éclairant légèrement la pièce. Mais on n'avait pas vraiment le temps de s'extasier car des bruits de quelque chose qui courrait venait vers nous. Ni une ni deux, on tenta de passer par l'ouverture mais c'était trop petit. Eh merde ! Les choses arrivèrent à ce moment là. Maléfique me fit signe de ne pas faire de bruit. C'était étrange, elles n'avaient pas l'air de nous voir alors qu'on était devant elle. Mais c'était quoi ces choses, je n'avais jamais rien vu de tel, même à Oz. La brune prit une pierre qu'elle lança en dehors de la pièce, les choses réagirent et quittèrent la salle. Toutes, sauf une.

"Oh oh..."

Maléfique prit une autre pierre qu'elle lui lança dessus mais cela ne fit que faire revenir les autres. Je regardais la fée, furieuse.



"Bien joué ! Si on avait une chance de s'en sortir maintenant c'est mort !"

Soudain, la lumière revint. Mon Dieu, je pouvais mieux voir les choses qui nous pourchassaient. Je ne saurais pas les décrire, elles étaient juste...horribles. Sur la gauche, je vis un trou sur le mur et cette fois il était assez large pour qu'on puisse s'y engouffrer.

"Là ! C'est notre seule chance !"

Sans attendre, je me dirigeais vers le mur en boitant. Fichue cheville !! Je mettais trop de temps. Une créature allait m'attraper lorsqu'elle recula, comme si elle venait de recevoir un coup. Bizarre. Soudain, j’aperçus une silhouette avec dans la main une torche allumée. Les Choses semblaient craintives du feu. La silhouette nous faisait signe de la suivre. Fallait pas me le dire deux fois. Je la rejoignis avec Maléfique. La silhouette jeta la torche sur les Choses, ce qui les empêcha de nous suivre. Malin ça.

"Merci bien, sans vous on serait dan un beau pétrin." dis-je en souriant. Mais pas de réponse. Okayyy. La silhouette nous conduit dans la pièce d'à côté et nous montra  une caméra dans un coin. Alors, on nous observe. Mais qui bon sang ?  Je m'approchais de la caméra.

"Qui que vous soyez, je vous préviens, je vous trouverais et vous allez regrettez tout ça !"

Voilà, le message était passé. Personne ne s'en prenait à la Wicked Witch sans en payer le prix. La silhouette enleva sa capuche, laissant apparaître le visage d'une jeune fille.

« Vite ! Il faut qu’on dégage sinon il va… »



"Il va quoi ?"

Un bruit de porte métallique résonna. La fille devint tout blanche, elle se mit à faire les cent pas jusqu'à son lit.

« Aidez moi à pousser le lit, il faut qu’on passe par là, dépêchez vous ! »

"Par...où ?"

En regardant bien, au dessus du lit il y a un conduit d'aération. Bingo ! Voyant que la fille avait du mal à bouger son lit, je lui donna un coup de main. Ben quoi, je pouvais aider aussi. Une fois le lit en dessous du conduit, la fille grimpa dessus et ouvrit la porte du conduit.

« Refermez derrière vous ! »

Avec Maléfique, on grimpa aussi dans le conduit. L'espace était très réduit. Normal quoi. On rampait en suivant la fille. Les minutes passèrent, de longues minutes. Mais on allait où au juste. J'espérais que cette fille savait se diriger, ce qui ne semblait pas le cas.



*Tu vas mourir là*

"Quoi ?"


Ni la fille, ni Maléfique ne savait de quoi je parlais. Oh non ça recommençait. Mais non Zelena, c'est la fatigue et le fait de ramper dans un conduit minuscule, ca joue sur le système.

*Tu aurais dû rester à Storybrooke. Tu vas mourir ici. Tu aurais du rester à Storybrooke. Tu vas mourir ici, tu aurais dû rester à...*

"La ferme !!!!!"

Voyant le regard des autres, je souris légèrement.

"Désolée...c'est le...stresse."

Ouais le stresse...je devins dingue oui. Il faut vraiment que je parte de là. Au bout d'une éternité, on fini enfin par sortir. La fille ouvrit la porte du conduit...attends, la porte s'était ouverte sans que la fille ne la touche. Etrange. On arriva dans une salle, un vestiaire.  La fille nous demanda de la suivre pour nous mettre en sécurité. On grimpa un escalier et on arriva dans un grenier très bas de plafond. Là, on tomba sur Xi Feng.

"Oh, vivante. Bien joué très chère. Et les autres ?"



Barre de vie : 95%
Barre de folie : 80%
Barre d'alimentation : 95 %

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
 
   
   
I'm Wicked
Wicked lives are lonely
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64251-terminee-zelena-mills http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t67172-liens-de-la-plus-wicked-des-wicked http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64287-livre-magique-de-zelena

Angélique Quinn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Angelina Jolie

Ѽ Conte(s) : La Belle au Bois Dormant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Maléfique

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 25
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 30 Nov 2016 - 20:30

Angélique lança un regard noir à la remarque de Zelena. C’était facile de l’ouvrir et de critiquer quand on n’avait rien fait du tout jusqu’à présent ! Autant dire qu’une saine envie de lui en coller une démangeait la brune. Mais elle se contint, préférant tenter de trouver un moyen plus adéquat de sortir de là…

Ce fut Zelena qui le trouva. Grâce à la lumière qui était subitement revenue dans la maison. Mais Angélique ne pensa plus trop à ça. Il y avait un moyen de se barrer, il fallait en profiter et vite ! La fée déchue suivit la Sorcière de l’Ouest et passa à travers le trou. Comme Zelena, Angélique était blessée et cela la ralentissait. Mais heureusement, quelqu’un vint à leur secours, avec une torche, montrant ainsi que les créatures avaient peur du feu.

Sans dire mot, Angélique suivit leur sauveur et Zelena, jusqu’à une pièce où se trouvait déjà Xi-Feng. Il manquait donc trois personnes. Laure, Figue et Kiana.

"Où est l'autre ?" L’inconnue se tourna vers Angélique. "Il y avait une autre fille. Une plus âgées, elle est partie ?!" La fille laissa quelques seconde passer, elle semblait réfléchir, puis elle haussa les épaules en disant. "Si elle est partie de son plein gré... Alors tant pis, je dois aller chercher votre dernière amie."

Et vu ce que leur sauveuse venait de dire, Laure avait choisi de rester dans la merde. Grand bien lui fasse… Cette femme était un désastre ambulant depuis le début de cette histoire. Elle ne leur manquerait pas si elle venait à disparaître, c’était certain ! Espérant que la fille parlait de Kiana, Angélique s’avança vers elle.

- Tant pis pour Laure... Elle fera diversion, elle ne fait qu'hurler, ça attirera les créatures. On peut vous aider ?

Non que cela ne lui plaise, mais bon, s’il s’agissait de Kiana, elle voulait que cette magicienne du feu ne se ridiculise pas plus qu’elle ne l’avait déjà fait.

"Ici vous êtes en sécurité, autre part, vous êtes en danger. Il y a des caméras... Dans la majorité des salles. Et des hommes… Malveillants. Pas tous, mais certains. Ils craignent le feu... Mais le feu est une denrée très rare ici, les allumettes s'épuisent... Il faut les éviter. A vous de me dire. Je comprendrais que vous préfériez rester là le temps que je revienne."

- Kiana est mon apprentie. Je ne peux pas la laisser comme ça... Dit-elle en soupirant. Ils craignent le feu... Quel dommage que nous ne puissions pas utiliser correctement nos pouvoirs avec Zelena et Kiana. Nous les mettrions hors course très rapidement...

La fille sembla surprise par le mot « apprentie », ce qui intrigua Angélique. Mais puisque l’autre se contenta d’acquiescer, la brune n’ajouta rien de plus.

"Des pouvoirs ? Je ne me suis pas trompé alors..." Sembla-t-elle murmurer pour elle-même avant de relever la tête et acquiescer. "Vous êtes courageuse. Ici beaucoup de choses sont altérées… Pas que vos pouvoirs... Venez avec moi." Et elle ressortit de la pièce, doucement, puis redescendre l'espèce d'échelle/escalier assez abrupte. "Avez-vous une idée d'où elle aurait pu aller ?"

- Qu'est-ce que vous voulez dire par là ? Demanda la fée déchue avant de la suivre dans l'escalier. Aucune. Je pense plus qu'elle a été capturée... Il y a une salle où ils pourraient la détenir ?

"Il fallait que vous soyez les bonnes personnes, sinon... L'endroit vous aurait rendu complètement fou..." Elle réfléchit puis ajouta : "Il y a beaucoup trop d'endroit où elle pourrait être retenue prisonnière..."

Quelque chose craqua sur leur gauche. La fille sursauta et entraîna Angélique vers la salle de droite en courant.

"Il faut passer par un endroit sûre... Les conduits d'aérations le sont, mais ils ne débouchent pas sur toutes les salles... Ou il faut passer par l'extérieur... Vous avez le vertige ?"

- Il a déjà commencé... Dit-elle. Non, pas de vertige, pourquoi ?

Angélique n’était pas assez idiote pour ne pas avoir remarqué qu’elle s’énervait bien plus facilement qu’en temps normal et qu’elle avait de plus en plus d’envies de meurtre. Ce monde n’était pas bon pour elle, c’était certain.

La fille semblait étonnée et regarda Angélique avec de grands yeux. Mais elle ne dit rien, encore une fois et se dirigea vers la fenêtre. Celle-ci explosa, faisant pas mal de bruit. Chouette alors…

"Vite, on a pas beaucoup de temps ! Aeden ?" Dit la fille avant de passer par-dessus le rebord de la fenêtre et de commencer à grimper.

La fille semblait trouver des prises solides. C’était très risqué et abrupte, pourtant, elle se débrouillait vachement bien. À tel point que ça en était étrange. Et qui était cet Aeden d’ailleurs ? Dès que la fille eut atteint une prise plus sûre, près de la fenêtre de l’étage au-dessus d’Angélique, elle baissa les yeux vers la fée.

"Allez-y, Aeden vous aidera à monter... Il n'y a... Presque aucun risque."

- Quel sens du pragmatisme...

Angélique n’avait pas pu s’en empêcher. Le sarcasme était sorti tout seul. Ceci dit, elle fit ce qu’on lui demandait. Dès qu’elle eut agrippée une prise solide, la fée sentit qu’on la poussait au niveau des fesses alors qu’il n’y avait personne… Quoi qu’il en soit, elle était bien plus légère à présent et elle commença à grimper. Cela leur prit du temps parce qu’elles durent intervertir pour recevoir l’aide d’Aeden, mais au final, les deux femmes parvinrent sur le toit. Très haut.

Sur le toit, Angélique put voir que tous les accès étaient barricadés et complètement impassables. La voie était donc libre. La fille la guida jusqu’à un coin, au fond à gauche du toit. Il y avait là une plaque de béton. La fille lui fit signe de se taire et retira la plaque, dévoilant une petite ouverture. Elles ne pourraient pas passer par là, c’était certain. Mais elles espionnèrent.

La pièce était emplie d’écrans de contrôle et de surveillance. Il y en avait au moins une vingtaine ! Et un seul homme, qui déambulait tout seul dans la pièce. Les filles remarquèrent l’écran sur lequel apparaissait Kiana. L’inconnue le contempla puis remit la plaque en place, se releva et s’éloigna de l’endroit, poussant Angélique à faire de même.

"Elle est au deuxième étage... Dans une des pièces. Je les connais presque toute par coeur, mais j'hésite entre deux... Et les deux n'ont pas de bouche d'aération assez grande pour qu'on puisse passer..." Elle ajouta : "Il va falloir y aller par les fenêtres... Mais il y a des gens dans cet étage et ils pourraient... Être mal intentionné. Il va falloir rentrer par l'autre côté et courir très rapidement une fois à l'intérieur pour la récupérer... Une fois qu'elle sera avec nous, il faudra qu'on passe par un conduit. Aeden ne sera pas assez fort pour trois personnes. Enfin... Les risques seraient trop multipliés…"

Et sur ces mots, elle alla du côté opposé à celui par lequel elles étaient arrivées et se mit à redescendre. Angélique la suivit.

Angélique
Barre de vie : 90%
Barre de folie : 80%
Barre d'alimentation : 95%

Laure
Barre de vie : 75%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Aujourd'hui, j'ai vu un esclave devenir plus puissant que l'Empereur de Rome...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61959-eh-bien-eh-bien-termi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61999-les-liens-d-angelique http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61997-les-histoires-de-malefique

Xi-Feng Wei


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jamie Chung

Ѽ Conte(s) : Mulan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La guerrière, Mulan

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 326
✯ Les étoiles : 664




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Jeu 1 Déc 2016 - 22:52








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


J'étais désormais seule avec Zelena, Angélique avait décider de repartir avec l'inconnue pour aller chercher Kiana. Laure n'était toujours pas revenu. Le temps commençait réellement à devenir long mais je savais que je ne pouvais sortir d'ici. J'entamais alors des recherche, temps qu'à faire autant en apprendre plus sur cette pièce et la personne qui nous avait amené ici.
Je commençais par un rapide coup d’œil. Je pouvais voir en premier un petit meuble délabré avec des tiroirs, je me demandais d'ailleurs comment il pouvait tenir debout vu dans l'état où il était. A l'opposé se trouvait un amas de planche en cours de construction, je me demandais à quoi pouvais bien ressembler ce meuble d'ailleurs. Peut-être un remplaçant pour celui usagé. Au fond se trouvait aussi un amas mais cette fois-ci de draps, ça devait sans doute être le lit de la jeune femme qui nous avait amené ici. Pas du grand luxe à ce que je vois. La vie ici devait être difficile. Quelques autres objets, non intéressant traînaient aussi le sol, celui était d'ailleurs fait de planche de bois. Je me concentrais sur les tiroirs, dont la plupart étaient fermés. Ceux ouvert contenaient une gourde et des boîtes de conserves contenant de la nourriture. Je découvris aussi de petits carnets avec des dessins ainsi que des crayons et des stylos à côté. Il y avait d'ailleurs trois petits carnets, dont l'un très déchiré. En ouvrant le dernier tiroir, je pus trouver une boîte d'allumette presque vide ainsi que des craies. Je pris les allumettes afin de les mettre dans ma poche. On ne sait jamais quand on peut en avoir besoin. Je refermai le dernier tiroir et me concentrai cette fois-ci sur les draps.

Je soulevais cette fois-ci l'amas de drap pour trouver des bijoux en piteux états, dont un collier en croix. En fouillant un peu plus je pus découvrir une petite clé qui n'avait l'air de ne correspondre à aucune serrure contenu dans la pièce. J'eus alors l'idée de fouiller entre les murs. Même si cela paraissait stupide à première vue, c'était un endroit où les personnes stockés le plus leur secret avec le sol. Je ne pus hélas que découvrir des dessins d'enfants. Il y en avait avec plusieurs personnages comme des amis imaginaires, d'autres avec des scènes d'hôpitaux, pendant des tests, des soins et j'en passe. Et pour finir, il y avait des scènes religieuse. Était-elle croyante ? Je ne sais pas, sans doute. Enfin, tout ce qui se trouvaient dans les murs n'étaient pas très intéressant.

Je me concentrais dorénavant sur le sol. J’essayais d'ouvrir les lattes, sans succès avant de tomber sur une latte qui céda, me laissant ainsi découvrir un journal. C'est alors que je vis le petit cadenas fermant le journal. La voilà la serrure de la clé que j'avais trouvé ! Je pris la clé et l'enfonça dans le cadenas. Super ! C'était pile la taille ! Bon ok, cela semblait vraiment trop facile mais bon... les gens étaient prévisibles.

J'ouvris le journal et commençai à lire la première page. Cela était fait d'un écriture enfantine. Elle devait surement tenir se journal depuis longtemps. Je pus lire dès la première page deux jours différent. Cela semblait résumer son quotidien. Je lus alors plus précisément: "Il m'a enfin laissé sortir de son bureau aujourd'hui, j'avais faim et soif, et je ne tenais plus, je trouve qu'il ne m'en donne pas assez... Mais lui dit que si, alors je ne sais pas si c'est moi qui demande trop ou non. Il m'a d'ailleurs aussi prêter ce carnet parce qu'après qu'il m'ait appris a écrire, il a vu que j'aimais beaucoup ça. En sortant, il m'a dit de ne pas m'aventurer au premier étages dans les cuisines, même si j'avais faim. Il m'a dit que le monstre dont il me parlait y vivait... Du coup j'ai peur d'aller au premier étage.. Je ne veux pas qu'il me mange. Il m'a dit aussi que le docteur allait encore me faire une visite demain. Je n'aime pas quand il vient, il me fait mal et après, je saigne beaucoup. Et puis les produits qu'il me donne me font être toute bizarre...". Je ne pus lire la suite, celle-ci était trop illisible. Je ne cherchais pas à réfléchir plus longtemps. Je ne savais pas dans combien de temps elles allaient revenir. Lors du deuxième jour. Je pus seulement lire des mots comme "mal", "bu"," piqûres", "sang", "Aedan", "amour".

Je passai directement à la dernière page, l'écriture était plus mature, elle semblait aussi plus récente. Cette fois-ci il y était écrit: "Il est au courant. Du moins, il est au courant de mes actes. Il sait que je les ai prévenu. Mais il ne sait pas que ça a réussis, j'ai peur de sa réaction. Je ne veux pas qu'il m'en veuille, mais je veux partir. Je ne supporte pu cet endroit. J'espère qu'ils pourront m'aider. J'espère qu'ils ne m'en voudront pas de les avoir fait venu. J'ai discuté avec Aeden hier soir et il m'a dit qu'il m'aiderait aussi. Et Matt aussi. Mais Matt... Je ne sais pas s'il le fera vraiment. Il a l'air tiraillé sur sa décision. J'espère que tout se passera comme je le souhaite et que je pourrais partir...". En lisant ces lignes, je me demandais ce qui pouvais bien pouvoir l'aider. Pourquoi voulait-elle partir d'ici à part que c'était un environnement qui ne pouvait que nous rendre fou. Comment était-elle arrivée ici ? Bizarrement, je ne suis pas sûre de pouvoir avoir ces réponses...

Barre de vie : 95%
Barre de folie : 75%
Barre d'alimentation : 85%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Police de
Storybrooke
La cavalerie arrive
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44234-une-guerriere-ancestr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57853-je-ne-veux-plus-jamais-voir-un-homme-nu-de-ma-vie

Zelena


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rebecca Mader

Ѽ Conte(s) : Le Magicien d'Oz
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : The Wicked Witch

☞ Surnom : Greenie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 125
✯ Les étoiles : 330




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 2 Déc 2016 - 18:45



La Folie est de Mise



« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »







Une fois dans le grenier, la fille demanda où se trouvait l'autre. Vu la description il devait s'agir de la médium. Elle avait décidé de partir seule ?? Mais elle ne connaît pas les règles de survie dans les films d'horreur ?

Puis la fille nous indiqua qu'on était en sécurité ici mais en dehors. Ah bon, j'avais pas remarqué ! Des personnes nous espionnaient et craignaient le feu. Quel dommage de ne pas pouvoir utiliser mes pouvoirs.

Maléfique voulait retrouver son apprentie, la fille lui demanda de la suivre. Je suivais les filles, descendre les escaliers



Il fallait que vous soyez les bonnes personnes, sinon... L'endroit vous aurait rendu complètement fou..."

Tiens tiens, ça pouvait expliquer mon "petit problème" de voix dans ma tête. Cet endroit nous rendait tous dingue. Mais comment ? Peut-être l'atmosphère ? Il fallait vraiment que je sorte de là avant de devenir folle pour de bon. Je voulais pas finir à l'asile de Storybrooke ! Mais comment sortir de là ? Pas de pouvoir à disposition.

Un bruit se fit entendre ce qui fit sursauter la fille. Elle se dirigea vers la fenêtre qui explosa, faisait un boucan d'enfer. La fille et Angelique sortirent par la fenêtre. J'allais les suivre quand une voix résonna encore dans ma tête.




*Sauve la médium*



C'était de pire en pire, j'entendais cette voix de plus en plus clair dans ma tête, signe que ça n'allait pas vraiment là-haut. Pourquoi j'irai aider une idiote qui s'est sûrement mise dans le pétrin.


*Sauve la. Elle pourrait t'aider à sortir de là.*

Mouais, c'est possible. Je pourrais tenter de l'aider après tout. J'étais désormais seule avec Feng, les autres étaient partis je ne sais où. L'asiatique trouva un journal, elle en lu une partie. J'étais perplexe de tout ceci. De qui parlait-elle ? Qui l'aidait ?
Quelques minutes plus tard, la fille et Maléfique revinrent dans la salle,  pas en grande forme d'ailleurs.

"Qu'est-ce qui vous est arrivé ? Non en fait...ne dites rien. "

Je regardais notre sauveuse.

"Dites-moi, où se trouve notre amie la médium car j'ai l'impression que personne ici ne s'en soucie."

"Votre amie ? Je ne l'ai vu sur aucun des écrans de surveillance... Il se peut qu'elle soit dans une des salles qui n'est pas surveillée... Mais il se peut aussi qu'elle ait été attrapé par le boucher... Elle fait... Beaucoup de bruit. Et il se repère au bruit.. Il y a de grandes chances qu'elle se soit fait enlevé... Dans le meilleur des cas.."



"Génial...Je vous préviens, si je dois me faire avoir pour l'attirer.."

"Pas nécessairment... Mais c'est très dangereux... S'il la tient prisonnière, il la tient prisonnière dans les cuisines... Et c'est l'endroit où il est tout le temps.. Sauf quand il cherche une nouvelle victime... Le seule moyen de la récupéré... C'est de l'attirer assez longtemps à un autre endroit...


Je soupirais. Je regardais Feng.

"Vous venez avec moi ?"

Je réfléchissais à un plan pour attirer ce boucher...Je quittais le grenier et entra dans une pièce. Il aimait le bruit hein ? Alors je commençais à mettre le bazare dans la chambre, à retourner le lit avec l'aide de Feng, à faire tomber des bibelot. Un vacarme retentissait. J'arrêtais et attendis. Des bruits de pas lents se faisaient entendre. Ca approchait. J'attendais suffisamment longtemps pour apercevoir sa silhouette puis je rejoignis la pièce d'à côté. Je me retournais vers Mulan.

"Il faut qu'on trouve les cuisines, l'autre cinglé doit y être si on en croit...la fille."

Je sortis de la pièce et fis quelques pas pour voir où pouvaient être ces cuisines mais soudain j'entendis des pas derrière moi, des pas lents...
Barre de vie : 95%
Barre de folie : 75 %
Barre d'alimentation : 90 %

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
 
   
   
I'm Wicked
Wicked lives are lonely
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64251-terminee-zelena-mills http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t67172-liens-de-la-plus-wicked-des-wicked http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64287-livre-magique-de-zelena

Kiana Firewood


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Janel Parrish

Ѽ Conte(s) : WITCH
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Taranee Cook

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 660
✯ Les étoiles : 463




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Ven 2 Déc 2016 - 22:35








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »

Alors qu'elle était en train de chercher une solution pour la créature en fauteuil qui se trouvait juste devant elle, Angélique et une fille inconnue débarquèrent dans la salle, en la pressant de les suivre :

- Suis nous, nous n'avons pas beaucoup de temps !

Ok d'accord... Kiana lança donc un regard interrogatif à celle qui lui apprenait la magie, avant de lâcher, dubitative :

- On en fait quoi de lui ?
- C'est le...

Mais l'inconnue s'arrêta un instant pour regarder l'homme en fauteuil. Et finalement, elle reprit , pas vraiment persuadée de ses propos :

- Père du maître des lieux... Il est en sécurité. Il est respecté ici... On pourra l'aider plus tard. Pour l'instant, nous sommes en danger à chaque seconde qu'on passe à la vue de tous.

Sentant qu'elle aurait aussi aimé aider l'homme qui se trouvait en face d'elle, Kiana abandonna la partie et se mit donc à courir à la suite des filles dans le couloir, pour rejoindre une salle tout au bout du couloir. Du moins, jusqu'à ce que l'inconnue ne passe devant une porte ouverte et qu'elle ne se fasse percutée de plein fouet par l'une des Créatures, se retrouvant bloquée sous lui dans sa chute...

Immédiatement, Kiana se précipita pour frapper la créature mais la fille se mit à crier, en se débattant, et tentant de lui tenir les mains :

- Cherche une arme ! Il sera plus fort que nous à main nues !

Voulant retrouver ses pouvoirs de feu, la jeune femme se mit donc à la recherche d'un lance-flamme dans la pièce la plus proche. Mais le cri de l'inconnue la poussa à prendre un simple scalpel. Elle revint donc au pas de course, se jetant sur le dos de la créature pour lui enfoncer le scalpel dans le dos. Cela le fit hurler de douleur et se jeter sur elle, la griffant sur le bras droit, avant qu'elle ne se retrouve sous lui, laissant l'inconnue partir dans une salle adjacente, sans l'aider...

Kiana attrapa son scalpel et le rentra de toutes ses forces dans le ventre de la créature, alors que l'inconnue revenait par derrière pour le frapper avec un pied de chaise. La créature était simplement sonnée mais cela suffit à la jeune inconnue de relever Kiana en lui tirant le bras qu'elle venait de se faire blesser. La brunette retint une grimaçe de douleur, sans voir que l'inconnue relançait une nouvelle fois son pied de chaise à la tête du méchant.

S'ensuivit donc un sprint jusqu'à la salle adjacente. Sprint durant lequel Angélique se fit prendre d'assaut par la créature mais elle parvint rapidement à s'en débarrasser. Elles étaient donc enfermer dans la salle du fond, où il y avait la bouche d'aération et la fille bloquait la porte, en criant :

- PASSEZ PAR LA BOUCHE, VITE !

Kiana se mit donc en dessous de la bouche d'aération, n'arrivant pas à la toucher. Elle soupira, cherchant une idée du regard, avant que la porte ne se mette à bouger un peu plus et que son regard ne tombe sur une chaise. Elle la prit, la plaça sous la bouche grimpa dessus et sauta pour s’agripper à la bouche d'aération et monter.

L'inconnue laissa tomber la porte, seulement retenue par le verrou et arriva en courant, prenant appui contre le mur avec son pied pour se hisser et tendre sa main à Kiana qui l'attrapa et la tira, en oubliant la douleur de son bras. Ce fut au tour d'Angélique de faire la même chose, aidée par l'inconnue. Et ce n'est qu'une fois la bouche d'aération refermée qu'elle suivirent donc la fille dans les conduits, restant silencieuses pour ne pas se faire repérer.

Elles débouchèrent donc dans un petit grenier où tout le groupe les attendait, sauf Laure. Kiana arqua les sourcils, avant de suivre les explications de Zelena. Laure avait joué à l'idiote... Elle ne méritait pas d'être sauvée...

Tout le monde partit donc, sauf l'inconnue qui essayait de se soigner. Kiana s'approcha donc pour lui faire son pansement, sans lui demander son avis, alors qu'elle lui disait :

- Vos amis sont... Aussi courageuse que imprudentes d'être allées chercher leur amie... Nous devrions les aider... Vous le souhaiteriez ?

Kiana leva les yeux au ciel. Parce qu'elle n'était amie avec personne du groupe... Peut-être avec Angélique à la rigueur, mais les autres, elle s'en fichait pas mal...

- Ce ne sont pas mes amies. Je ne les connaissait pas avant aujourd'hui... Mais je suppose qu'en temps que justicière, je suis obligée de sauver l'autre imbécile...
- Il faut faire diversion... Je sais où se trouve son repaire. Je peux vous l'indiquer. Il faut que quelqu'un fasse diversion et que quelqu'un aille chercher votre ami. Quel rôle préférez-vous ?
- Vous semblez plus connaître l'endroit que moi, je vais me contenter de faire diversion !

La jeune femme approuva d'un signe de tête avant d'aller chercher un petit bout d'acier par terre pour se rendre vers l'un de ses tiroirs et le crocheter. Eelle en sortit une carte dessinée à la main et la plaça devant elle et Kiana, qui observa alors en écoutant :

- Ici vous avez le deuxième étage. Son repaire est là. Il faut que vous fassiez diversion dans cette salle et surtout il faut que vous restiez dedans. Faites moi confiance, il est aveugle, vous devrez juste retenir votre respiration et ne plus bouger dans un coin de la pièce. Je ne sais pas si j'aurais le temps de trouver et délivrer votre amie. Alors s'il repart trop vite, vous devrez faire diversion une deuxième fois, dans cette salle là. Dans celle là, il y a un placard, cachez-vous dedans, la salle est plus petite et si vous restez au milieu, il pourrait tomber sur vous.

Kiana avait bien retenu les informations capitales, avant de questionner alors, histoire d'être sûre et certaine de pouvoir faire confiance à la femme face à elle :

Comment se fait-il que vous connaissiez aussi bien les lieux ? Vous êtes sûre et certaine de ce que vous avancer ?
- Je vis ici depuis des années. Je ne les compte plus. Et concernant la vue du Boucher, je suis sûre. Pour la réussite de ce que l'on va faire, beaucoup moins...

Sans attendre une minute de plus, Kiana se rendit donc au second étage, discrète, rentrant dans la pièce indiquée avant de faire du bruit, pour attirer le Boucher. Une fois qu'il fut devant elle, elle se recula jusqu'au coin le plus proche, s'arrêtant de respirer, avant de prendre les scalpels à ses côtés et de les balancer derrière lui, pour l'attirer ailleurs Cela sembla bien marcher... Au début seulement... Parce que le Boucher avait finit par perdre patience et Kiana finit à terre, perdant conscience...


Barre de vie : 95%
Barre de folie : 80%
Barre d'alimentation : 85%
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2061-kiana-firewood http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2083-les-liens-de-la-fille-du-feu#22529 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2084-les-rp-de-kiana#22530

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Ven 2 Déc 2016 - 23:48








La Folie est de Mise

« Je veux plus m'retrouver aussi proche de l'Enfer »


« Lorraine, Lorraine, il faut que tu te battes. Réveille-toi. Retrouve-moi. »

J’ouvre les yeux. Ed. Je suis sûre de l’avoir entendue, je suis gelée. De la buée sort de ma bouche dès que mes poumons rejettent de l’air. Mes membres répondent avec difficulté aux informations que diffuse mon cerveau. J’espère au fond de moi qu’elles vont vite venir me chercher, je ne peux pas mourir ici, je dois rentrer à la maison. Je lève mon regard vers la petite fenêtre sur la porte et vois une silhouette féminine passer. Une chance de m’en sortir ? Peut-être bien. Elle passe. Elle ne m’a pas vu. Puis elle fait demi-tour et fini par remarquer ma présence. Un sourire se crée sur mon visage avec difficulté.

Elle pousse la porte qui semble très lourde et la bloque pour qu’elle ne se referme pas. Soulagée, je la regarde néanmoins prendre dans la pièce d’à côté, une sorte de grand bâton en fer. Elle frappe plusieurs fois sur les liens avant qu’ils ne finissent par céder et que je n’ai pas le temps de me rattraper. Je tombe lourdement sur le sol.

« Aïe » dis-je simplement.

Une fois libérée de mes liens, je me relève avec difficulté aidé par l’inconnue. Mes muscles engourdis ne me rendent pas la tâche facile, la jeune femme tente de m’emmener avec elle mais avec grande difficulté. Mes membres et mes muscles me font atrocement mal. Mais alors qu’on se dirige vers la sortie de la cuisine, des pas lents raisonnent, le boucher revient.

« Oh non… »

Je me tourne vers l’inconnue.

« On doit se cacher. »

Je regarde autour de moi. Il faut à tout prix qu’on se cache et qu’il ne nous attrape pas. Je pose mon regard sur la bouche d’aération, elle semble bloquer. Merde. Je respire longuement et me tourne vers la jeune femme.

« Réflechissez. Y’a pas un endroit où se cacher ? Il ne faut pas qu’il nous attrape. »

Sans doute suis-je allée trop loin. Elle me regarde avec des yeux écarquillés. Je ressens qu’elle a envie de me dire mes quatre vérités mais elle ne dis rien. Elle pars finalement se planquer, me laissant seule au milieu de la cuisine. Sympa. Soupirant, je me retourne douloureusement avant de voir un placard non loin de moi et m’y dirige avant de fermer la porte, gardant néanmoins un œil sur l’entrée de la cuisine. Le boucher revient. Il pose une grosse masse en bois un peu difforme. Etrange. Il s’affecte sur son plan de travail, dos à nous. Je pose mon regard sur la jeune femme qui par la porte entrebaillée me fait signe de ne pas bouger.

Elle me fait signe de la suivre lorsqu’un bruit énorme raisonne dans la chambre froide. Elle détourne l’attention du boucher et nous permets de nous échapper. La femme sort en courant des cuisines, je l’a suis avec plus de difficultés néanmoins vu que j’avais passé un bon moment à me geler les fesses. On remonte jusqu’au grenier où…eh bien, les filles semblent parties. Etrange. Cela ne présage rien de bon. Je frotte mes mains l’une contre l’autre pour me réchauffer. Je frissonne. La jeune femme ouvre l’un des tiroirs mais le referme fortement avant de pester.

« C’est pas vrai…mes allumettes. »

Elle va prendre les draps au fin fond du grenier avant de me les apporter.

« Je ne sais pas où sont passées mes allumettes… Une de vos… amies a dû les prendre. J’espère qu’elle sera assez honnête pour les rendre… en attendant, je n’ai que des draps à vous proposer pour vous réchauffer. »

Je me saisis des draps et lui souris.

« Merci. »

Je m’assieds. La jeune femme me rends mon sourire et s’assieds à côté de moi. Couverte par les draps, je me tourne vers la jeune femme et reprends la parole.

« Vous vivez ici depuis longtemps ?
- Depuis… des années. Je ne sais pas combien, j’ai l’impression d’avoir toujours vécue ici. Je n’ai jamais pu partir. »

Je pose ma main sur mon médaillon, repensant à la vision que j’avais eu dans la chambre froide, Ed…Judy…J’étais certaine que je les retrouverait. Je regarde la jeune femme.

« C’est pour cela que nous sommes ici ? »

Elle est assez gênée, elle détourne les yeux avant de répondre.

« J’espérais que vous pourriez m’aider à sortir d’ici. »

Un sourire rassurant né sur mon visage.

« Me croirez-vous si je vous dis que je ne viens pas de ce monde ? »

Elle a soudainement une moue amusée.

« Oui... Je ne vous au pas choisis par hasard. Vous êtes spéciaux. Je le suis aussi... Et vous étiez sans doute les plus... susceptible de réussir à m'aider...
- Alors vous savez qui nous sommes ? »

Je souris légèrement avant de reprendre soudainement un air dès plus sérieux.

« Il vous fait peur ?
- Non…pas exactement. Je sais juste que vous êtes spéciaux. Qui ça ?
- Quand ma main a frôlée la votre, j’ai vu un homme…il vous fait peur…
- Oh oui. Un peu, certainement. Il nous fait tous peur. C’est le maître des lieux. »

D’accord, il fallait que j’en sache plus…Il fallait que je l’aide… Il fallait qu’on parte tous d’ici avant qu’il ne soit trop tard…

Barre de vie: 45%
Barre de folie: 75%
Barre de faim: 90%

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 3 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Événement #70 : La Folie est de Mise [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Les Etats Unis