Magic
League 3

de Dyson

MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


14.11.18
Disney Rpg


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 Événement #70 : La Folie est de Mise [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

Angélique Quinn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Angelina Jolie

Ѽ Conte(s) : La Belle au Bois Dormant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Maléfique

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 25
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 16 Déc 2016 - 14:24

Angélique s’était réveillée tranquillement. Elle ne savait pas trop durant combien de temps elle avait dormi, mais elle savait que cela avait refait en partie ses forces. Elle se sentait bien mieux au niveau physique. Beaucoup moins au niveau mental. Mais qu’importe. Elle n’allait pas rester encore très longtemps ici, la fée déchue se le promettait. Elle se releva donc et tenta de sortir par la porte. Mais celle-ci était condamnée. Aussi la botaniste remonta-t-elle dans le conduit d’aération.

Elle fit de nouveau face aux dédales de couloir mais un bruit attira son attention. Celui de Xi-Feng entrain de parler… Angélique suivit donc le bruit et quand celui-ci s’arrêta, elle suivit le bruit de vêtements qui se froissaient. Il se passait quoi encore ? Qu’est-ce qu’elles avaient inventé encore ces idiotes ? Maugréant mentalement contre ce fichu groupe, la brune finit par arriver à destination. Kiana était là, avec une Xi-Feng en robe de mariée. Et deux créatures. Ah. Sans prudence, Angélique ouvrit la trappe de l’aération d’un coup de pied et descendit dans la pièce. Kiana et Xi-Feng étaient enchaînées. Merde.

Les créatures se jetèrent sur la fée et celle-ci se rendit alors compte qu’il n’y avait aucune communication entre elles. Les deux tentèrent de la maîtriser mais la brune n’avait pas du tout envie de se laisser faire. Aussi fit-elle appel à sa magie. Mais la pièce était assez petite, du coup, ses flammes blessèrent tout le monde. Kiana tomba dans les pommes, Xi-Feng était entrain de brûler et les créatures s’enfuirent à cause du feu. C’était toujours ça de pris.

- Merde à la fin, je déteste ce lieu. Dit-elle avant d’aller aider Xi-Feng.

Angélique utilisa son pull pour étouffer les flammes qui se baladaient encore un peu sur la robe de l’asiatique. Puis une fois sa tâche finit, elle attrapa sa paire de cisailles, cachée dans son dos et s’attaqua aux chaines. Cela lui prit du temps… Mais la fée déchue parvint à libérer les deux filles. Quant aux chaînes, elles se cassèrent toutes par la suite. Bon débarras.

- Allez, on se casse d’ici. Aide-moi à la mettre sur mon dos. Dit-elle à la mariée.

Avec les blessures aux bras et au torse qu’avaient Xi-Feng à cause de ses flammes, Angélique se doutait qu’elle ne pourrait pas porter Kiana l’évanouie. Une fois que l’inconsciente fut sur son dos, la fée sortit prudemment dans le couloir et tourna à gauche. Elles marchèrent un moment, Kiana pesant de plus en plus lourd sur le dos de la botaniste, ce qui ne manquait pas de la faire pester.

- Tu reconnais quelque chose ? Demanda-t-elle à Xi-Feng.

Mais l’asiatique lui répondit que non et lui apprit qu’elle avait été emmenée dans la pièce où elle les avait trouvé avec un bandage sur les yeux. La seule chose dont elle était sûre, c’était qu’elle n’avait pas monté de marches. Angélique soupira à cette réponse puis décida d’aller explorer l’une des salles sur la gauche. Elle était moins délabrée que le reste de la maison et avec l’électricité qui était revenue au cours de leur fuite, la botaniste voyait quelques cachettes qui pourraient être utiles si les créatures revenaient dans le coin.

Voyant une porte dans la pièce, Angélique la poussa et découvrit une salle de bains avec baignoire. Celle-ci était un peu humide, mais ça n’empêcha pas la fée d’y mettre Kiana, après avoir poussé le pommeau de douche pour ne pas se le prendre en pleine figure. Puis elle attendit que l’inconsciente se réveille. Cela prit un bon quart d’heure, minimum. Puis quand Kiana se réveilla, Angélique appela Xi-Feng.

- Elle s’est réveillée. Lui annonça-t-elle. Bon, on a deux choix. Soit on reste ici et vous vous reposez un peu, soit on part tout de suite chercher les autres puis mettre fin à tout ça. Vous préférez quoi ?

Après tout, elle-même était en assez bon état et avait de l’énergie grâce à sa sieste précédente. Mais les filles non et Kiana était même assez mal en point. C’était donc à elles de choisir.

Angélique :
Barre de vie : 80%
Barre de folie : 50%
Barre d'alimentation : 80%

Kiana :
Barre de vie : 30%

Xi-Feng :
Barre de vie : 80%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Aujourd'hui, j'ai vu un esclave devenir plus puissant que l'Empereur de Rome...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61959-eh-bien-eh-bien-termi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61999-les-liens-d-angelique http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61997-les-histoires-de-malefique

Zelena


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rebecca Mader

Ѽ Conte(s) : Le Magicien d'Oz
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : The Wicked Witch

☞ Surnom : Greenie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 125
✯ Les étoiles : 330




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 16 Déc 2016 - 20:06

 


Bon, mon plan n'avait fonctionné comme je l'avais souhaité. Cette satanée Laure m'avait vu pactiser avec les créatures et avait prévenu les autres. En me voyant, elle me flanqua une droite. J'essuyais le sang qui était sur ma bouche et souris. Je lui répondu en la frappant à mon tour. Non mais oh ! Je la mis en garde de ne pas recommencer. Elle est suicidaire ou quoi ? Ensuite les créatures nous tombèrent dessus. Résultats des courses, j'étais pieds et mains liées, prisonnière avec les autres du maître des lieux. Mulan se mit à raconter sa vie et le Maître se prit d'affection pour elle. C'était consternant. Il était si aveugle, c'était évident qu'elle tentait ce jeu de la séduction pour dégager d'ici. Soudain j'entendis la voix très désagréable de Laure. Elle s'excusait de m'avoir frapper. Je lui répondis vaguement, ce que je voulais c'est qu'elle se taise ! Mais non, elle continua de parler avec 72, je tâchais de ne pas écouter et de me concentrer sur un moyen de sortir de là mais avec sa voix de crécelle je ne pouvais pas faire autrement que d'écouter ce qu'elle disait.  Elles avaient un plan, le pire c'est qu'il pouvait fonctionner, non en fait le pire c'est qu'elles allaient me laisser là.

''Hey !! Si vous osez...."
"Tu dois agir Zel, tu es forte. Fais leur face !"

Il avait raison. Je devais montrer de quoi j'étais capable, je suis la Wicked Witch ! Bravant l'interdiction, je me concentrais sur mes pouvoirs pour faire disparaître mes chaines. Je sentis mes pouvoirs agir, je souris mais très vite je compris que quelque chose n'allait pas. Mes chaines étaient toujours là. J'entendis un bruit suspect au dessus de moi, je levais les yeux et vis des morceaux du plafond me tomber dessus. Je me retrouve enterrée sous un tas de pierre, génial !

"Hey oh, y a quelqu'un !"

"Oh.. Vous êtes encore en vie ? Zut alors  " Puis silence. "Enfin non, pas zut, vous êtes mon spectacle de mariage, c'est vrai. Allez la déterrer !"

Je vis de la poussière se soulever puis des morceaux de pierre bouger et enfin la lumière ! Les créatures me dégageaient uniquement la tête, j'étais encore prise au piège.

"Bon, j'ai besoin d'aller vérifier le courant. Et quelques écrans... Tenez vous tranquille, ils vous surveilleront jusqu'à mon retour "

""Non ne partez pas ! Vous...faites...une erreur"


"Nous en discuterons à mon retour, ne vous inquiétez pas, vous aurez le temps pendant que je me prépare pour mon mariage.. "

Il allait sortir de la salle.

"Votre future femme...n'est pas si forte que ça !"

"Comment ça ?"

Il se retourna vers moi, intrigué. Je souris.

 "Elle s'est juste fait passé pour quelqu'un d'autre, rien d’héroïque là dedans"


"Pourquoi aurait-elle fait ça ? Et que gagnez vous à me le dire, ce ne sont pas censé être vos... Amies ?"

"Elle n'a  eu juste peur qu'on découvre qui elle était vraiment...Et ce ne sont pas mes Amies !"


"Elle semblait plutôt téméraire. Qui était-elle alors ? Vous semblez bien seule alors.."

"Une simple fille unique qui ne savait pas où était sa place. Qui vous dit que je suis seule, j'ai mes singes volants. Je peux me consacrer pleinement à mes projets"


"Vos... Singes volants ?" Il éclate de rire "Finalement, l'extérieur n'est donc pas si sain, presque aussi fou que nous. Vous pouriez presque vivre avec nous."

"Oui...toute une armée ! Elle a semé la terreur dans de nombreux Royaumes. Tout le monde a peur de la Wicked Witch"


"Bien bien. Que de beaux récits, tout aussi épatant que ceux de votre cher amie. Vous m'excuserez quelques minutes, je reviens, je dois régler un problème... D'échappatoire. "

Il sortit de la pièce, refermant la porte derrière lui. Je tentais de me dégager des pierres mais c'était très compliqué. Les créatures me regardaient et rigolaient. C'est ça riez ! Au bout de 6-7 minutes j'arrivais quand même à me dégager. Enfin, j'étais sur le tas de débris mais pas debout, il me fallait reprendre un peu de force. Les créatures ricanaient toujours mais deux d'entre elles arrivaient en courant et brûlées.

"Ca rigole moins hein sales bestioles !"

Les bestioles n'ont pas le sens de l'humour. Elle se dirigeaient vers moi, l'air menaçant. Je pris un morceau de pierre et le lança sur une bestiole. Elle se le prit en plein figure. Haha ! Mais une autre me sauta dessus et commençait à me griffer et à ouvrir la bouche pour me mordre ou me bouffer, au choix. J'essayais de passer mes chaines autour de son cou mais elles sont en partie sous les débris donc ce n'est pas très efficace. Le Maître revint à ce moment là.

"CA SUFFIT ! LÂCHEZ LA ! Elle doit être en bon état Pour le mariage sinon le spectacle ne sera pas aussi distrayant que je l'imagine !"

"Haha ca ne sera pas aujourd'hui que tu m'aura la bestiole !"

"Parhetique..."

Il sortit une sorte d'appareil éléctronique avec un écran mais de là où j'étais je n'arrivais pas bien à voir. Il semblait très concentré sur son appareil.

"On a perdu quelque chose...ou plutot quelqu'un ?"


"Merci Pour votre inquiétude, Mais je l'ai retrouvé... enfin tout du moins, j'ai trouvé encore mieux."

"Quoi donc ?"

"Ma future mariée, son témoin et... la dernière qu'il nous manquait. Créatures ! 3 14 gauche, maintenant ! Et prenez ceci..."


Il montra une image aux créatures mais impossible de voir ce que c'était. Deux créatures partirent tandis que les brûlées n'étaient pas très motivées.

"Prenez 24 et 28 Dans ce cas." Leur dit le Maître, agacé.

"Hum, je vois. Je ne voudrais pas casser l'ambiance mais votre petite fête s'annonce mal..."


"Oh mais non, bien au contraire, elle s'annonce piquante, comme je les aime. Et vous allez être la première à prendre place dans la salle du mariage..." Il va s'approcher "Permettez que je retire vos liens ? Ou dois-je laisser la créature s'en charger ? Après tout, vous êtes notre distraction de la soirée, il vous faut bien quelques points positifs..."

"Oh si vous tenez à perdre Bestiole, à vous de voir." Je fis un clin d'oeil à Bestiole. Je tendis mes main au Maître. Il me mis des bracelets aux poignets et chevilles et m'enleva mes chaines.

 "Ces bracelets sont juste au cas où vous ayez des envies suicidaires."

"Des envies suicidaire...pas de risques...de meurtres par contre..."


"Je vous conseille de les retenir si vous ne voulez pas mourir aussi, maintenant, suivez moi sagement jusqu'à la salle, un débordement pourrait être fatal pour vous."

Les créatures s'approchaient et le Maître me fit signe de passer devant.

"Je vous promets rien..."

Il ricana. Je passais devant et les créatures m'encadraient. Nous marchons jusqu'à une petite salle du sous sol avec des chaises au milieu et une arche avec des fleures pas très fraiches...Sympa la déco.



Barre de vie : 70%
Barre de folie : 60%
Barre d'alimentation : 60 %

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
 
   
   
I'm Wicked
Wicked lives are lonely
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64251-terminee-zelena-mills http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t67172-liens-de-la-plus-wicked-des-wicked http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64287-livre-magique-de-zelena

Xi-Feng Wei


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jamie Chung

Ѽ Conte(s) : Mulan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La guerrière, Mulan

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 325
✯ Les étoiles : 864




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Ven 16 Déc 2016 - 23:10








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


Bon résumons rapidement la situation, je devais me marier. Angélique avait fait brûlé une partie de ma robe de mariée ( bon je n'allais pas vraiment me plaindre ), mais ce qui me gênée le plus étaient les brûlures qu'elle m'avait causé aux bras aisni qu'au torse. J'espérais ne pas en garder top de cicatrice. Au moins nous étions sauve... enfin pour le moment. La fée me proposa de sauver les autres ou de nous reposer puisque Kiana revenait à elle.

- Je pense que je ferais mieux de retourner au près de maître pour l'occuper avec le mariage. Tu pourrais aller sauver les autres pendant se temps là ! Surtout que tu m'as brûlé. Je pourrais dire que tu nous as attaqué en cas de problème.
- Comme ça tu pourras sauver ta peau en cas de besoin. Tu ne dois en aucun cas mourir. Laisse le t'épouser. Tu auras la puissance.

Tandis que nous nous apprêtions à partir, des créatures débouchèrent dans la salle avec des seaux d'eau. Sans attendre ils nous balancèrent de l'eau dessus. Ils se concentrèrent plus sur Angélique mais nous en recevîmes tout de même. Pendant ce temps, d'autres créatures arrivèrent pour nous ligoter. Je ne me débattis pas afin de ne pas être suspecte. Je devais jouer un rôle rien de plus. Ils nous passèrent aussi des menottes. Tu parles d'une mariée avec des menottes ! Tandis qu'ils menottaient Angélique avec de plus grosses menottes ils tenaient des pommeaux de douche afin de ne pas se faire surprendre par un nouvelle attaque.

Ensuite, les monstres nous emmenèrent de nouveau dans les sous-sols. Je vais finir par avoir la phobie de ses endroits. Heureusement que j'avais une certaine habitude de ces situations. Nous arrivâmes rapidement aux côtés de mon cher et tendre ainsi que Zelena. Cette peste, si elle pouvait brûler en enfer comme disais Laure.

- J'ai bien cru que vous vous étiez échapper...
- Non. Je n'aurais pas pu vous laisser. Même si, je trouve le mariage rapide. Elle a essayé de nous attaquer.
- Elle ? Eh bien. Vous êtes bien le groupe le plus mal assortis... Si peu de cohésion, ça fait peur à voir. Elle sera punie pour cet affront, très chère.
- Je ne sais pas si elle était consciente de ce qu'elle faisait. L'atmosphère rend-t-il fou ? Il faudrait l'interroger pour ses actes.
- A vous de voir, ma chère et tendre. Je le ferais pour vous, pour qu'elle ne vous nuise plus. Fou ou pas, elle mériterait un châtiment selon moi, et puis, cela rajoutera du spectacle.

J'essayais de sauver la peau d'Angélique comme je le pouvais, j'espérais qu'elle puisse rentrer dans mon jeu. Parmi toute elle était sans doute la plus raisonnable pour le moment. Si nous pouvions jouer le même jeu nous pourrions essayer de trouve une solution pour nous en sortir. Elle pourrait dire qu'elle a un trouble de personnalité ? Enfin pour le moment j'ai plus l'impression que je suis celle qui en a un...

- Tu ne devrais pas me donner tant d'importance mais j'apprécie. Tu devrais oublier celui de Storybrooke qui est-il ? Es-tu sûr qu'il t'aime après t'avoir abandonné ? Succombe plutôt du côté de la puissance comme une vraie guerrière.

- J'espère ne pas vous offensez mais en temps qu'ancienne capitaine dans l'équipe impériale, il était de notre devoir de les interroger afin que de tels erreurs ne se reproduisent plus. Et que nous puissions en tirer des informations.

Pour le moment je devais me contrôler. Je devais l'ignorer sinon je deviendrais folle.

- Faites donc si vous le souhaitez, mais dépêchez vous, le plus important reste à venir.

- Puis-je m'entretenir avec elle ?
- Je ne vous laisserais pas sans défense face à elle. Faites donc ici.

Bon raté. J'espérais qu'elle comprenne vraiment le message. Par pitié faites que oui.

- Très bien. Angélique. Qu'est-ce qui a pu vous poussez à nous agresser avant... avant notre mariage ?


Barre de vie : 80%
Barre de folie : 45%
Barre d'alimentation : 90%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Police de
Storybrooke
La cavalerie arrive
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44234-une-guerriere-ancestr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57853-je-ne-veux-plus-jamais-voir-un-homme-nu-de-ma-vie

Nudge Haven


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alycia Debnam-Carey :chat:

Ѽ Conte(s) : Beyond : Two Souls et Carrie
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jodie et Carrie

☞ Surnom : Nunu, 72, Neud !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 544
✯ Les étoiles : 1867




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 17 Déc 2016 - 17:59








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


Aeden veillait à ce que l'entrée par laquelle nous nous étions échappée soit condamnée. Une partie du plafond s'effondra sur notre passage, nous coupant de toute lumière. Juste avant cela, j'avais vu le maître se retourner et me regarder un instant dans les yeux, un sourire amusé sur les lèvres. Avait-il compris ? Je n'en savais rien, mais la situation ne semblait guère l'inquiéter, ce qui ne me rassurait pas. Une fois en sûreté dans le passage secret, je guidais Laure avec le peu de conviction qu'il me restait. Je n'étais pas sûre d'avoir eu la bonne idée. Du tout. Je pensais même avoir fait le mauvais choix. Je me sentais coupable, une fois de plus. Et ce conduit... Je ne le connaissais pas. Je n'étais jamais descendu au sous sol, ou cela datait d'il y avait très longtemps. Et les seules fois où j'y étais descendu, j'étais passée par des voix plus conventionnelles.

- Je pense que l'on doit prendre à droite ensuite.

La sortie était censée être dans notre dos, il fallait donc réussir à faire un demi tour en contournant la salle de torture. Nous avancions, toute courbée et à moitié à quatre pattes. Aeden veillait à ce que personne ne nous suive. Nous formions une bonne équipe. Je veux dire lui et moi. Concernant Laure, j'avoue toujours avoir des doutes. De sérieux doute. Presque autant que pour Zelena, mais... Ma culpabilité avait pris le dessus et je m'étais sentie obligée de l'aider.

Continuant d'avancer, un embranchement se présenta devant nous. J'étais à peu près certaines qu'il fallait tourné, pourtant, quelque chose me disait que je devais aller voir devant. Une sorte de pressentiment. Mentalement et silencieusement, j'ordonnais à Aeden de se diriger quelques mètres dans cette direction. Laure attendait cependant mes instructions.

- Je... C'est tout droit.. Attendez moi, j'aimerais juste.. Vérifier quelque chose.

San prévenir, le lien douloureux qui s'était installé entre Aeden et moi se rompit immédiatement, un courant d'air souleva mes cheveux alors que ce dernier se positionnait derrière moi pour me pousser à aller vers l'autre direction. Presque traînée, je suivi difficilement le mouvement, finissant par déboucher sur une salle. Une grille m'empêchait de rentrer dans cette dernière, mais j'avais tout de même une petite vue d'ensemble. Restant dans l'ombre, mes yeux se baladaient, analysant la salle.

Des prisons... C'était donc ça.. Des prisons, et des prisonniers. Peut être des gens que je connaissais. Un silhouette de dos se retourna, sûrement alerté par le peu de bruit que j'avais fais en arrivant. Je reconnu immédiatement son visage. Matt ! Précipitamment, je me jetais contre la grille, pour lui faire signe et tenter d'attirer son attention.

- Matt ! Matt c'est moi !

Il posa des yeux vides sur moi, restant muet quelques instants. Mais qu'est-ce qu'il pouvait bien lui arriver ?! Un éclair de lucidité passa dans ses yeux, et l'espace de quelques instants, son visage redevint comme avant. Il s'approcha de moi à grandes enjambé, attrapant les barreaux de sa cellule. Il avait une mine effrayé sur le visage. Une mine que je ne connaissais pas. Matt était toujours confiant. Il était la personne la plus sûre de lui que je connaisse.

- Qu'est-ce que tu fais là ?! Ecoute moi, tu dois partir, c'est déjà trop tard, il vaut mieux que je reste enfermé ici... Retourne en haut, le sous sol est bien trop dangereux !

Quoi ?! Je venais de le retrouver et il me demandait de le laisser de nouveau ? Il en était hors de question. Je ne pouvais pas partir sans lui, j'avais besoin de lui. Il nous serait d'une grande aide dans une situation critique comme celle là. Affligée, je le dévisageais, tentant de comprendre sa réaction. Il ne bougea pas de ses positions, m'ordonnant d'un geste de la main de m'en aller. Mais pourquoi ?

- Ecoute Matt, la situation est... Elle a changé, tout est en train de bouger et nous sommes en danger, j'ai besoin de toi pour nous aider, s'il te plaît.

- Je risque d'être un danger, c'est bien trop dangereux, je t'expliquerais... Si j'en ai l'occasion.

- Et bien je prend le risque ! Aeden, la grille s'il te plaît.

Les boulons accrochant la grille se dévissèrent un à un, puis la grille se dirigea lentement sur le sol pour s'y poser silencieusement. Une fois libre, je sortis du conduit pour me rapprocher de la table où trônaient les clés de la cellule. Et des cellules plus particulièrement. Maintenant à vu de toutes les cages, je remarquais différentes personnes, certaines, encore lucide, du moins, je pouvais le supposer. Et d'autre, retenant prisonnières des créatures encore agressives et sauvage. Mon cœur tambourinait dans ma poitrine, ma respiration était rapide, ce spectacle était... Terrorisant. Que ce passait-il dans cet endroit ?! Malgré les refus de Matt, j'attrapais sa main pour le traîner avec moi... Et avec l'aide d'Aeden qui devait faire le plus gros du boulot, vers le conduit. Une fois à l'intérieur il repositionna la grille ainsi que les boulons.

- Laure, Matt. Matt, Laure. Un vieil amis et une... Nous n'avons pas le temps !

Des bruits de pas résonnèrent non loin de nous, nous obligeant à nous enfoncer de nouveau dans les conduits pour ne pas être repéré. Une fois de nouveau à l'intersection, je pris ma respiration pour faire un rapide monologue de la situation. Quelque chose me disait qu'il avait aussi beaucoup de chose à nous avouer.

- Laure fait partie d'un groupe de gens qui sont arrivé... Hier. Elles sont toutes uniques et.. Magique. Un peu comme Aeden mais en une seule personne. C'est... Moi. Qui les ai fait venir. Je voulais sortir di'ici. Et je le veux toujours... Enfin je crois. Et.. Les choses ont mal tourné, le maître nous a capturé, il veut... Les torturer et les garder avec lui jusqu'à ce qu'il en ai marre. Il veut aussi en épouser l'une d'elle. Il faut que tu nous aide à les récupérer et à nous sauver. Tu es celui qui connaît le mieux les lieux et... Tu connais toujours mieux tout. Tu as toujours une longueur d'avance sur moi. Il faut que tu nous aides. Et toi, qu'est-ce qu'il t'es arrivé ? Pourquoi tu serais un « danger » ?

Ses yeux changeaient à mesure que je lui parlais. Parfois, il se refermait sur lui même et m'offrait un regard vide de sens, et parfois, un éclair de lucidité semblait prendre le dessus. Je n'étais pas bien certaines de ce que je voyais, mais cela commençait à m'inquiéter.

- Je t'expliquerais... Plus tard. Pour l'instant, il faut trouver un moyen de pression sur le maître. Et il tient à... Une seule personne ici.

Sans que je comprenne pourquoi, cet aveux semblait lui coûter. Mais, rapidement sur la même longueur d'onde... Son idée me vint à l'esprit.

- Son père ! Tu as raison !

Kiana Firewood


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Janel Parrish

Ѽ Conte(s) : WITCH
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Taranee Cook

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 646
✯ Les étoiles : 463




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 18 Déc 2016 - 15:21








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »

Et voilà qu'elles étaient de nouveau dans le pétrin, avec le maître des lieux, dans la salle de mariage. Ne sachant pas trop quoi faire ni quoi dire pour gagner du temps. Au final, le maître des lieux se gratta alors le menton, avant de lui faire signe et de dire :

- C'est ça ce que j'ai oublié ! Un prêtre, il me faut un prêtre... Jeune femme, vous ferez parfaitement l'affaire ! Accepteriez-vous d'endosser ce rôle ? C'est une question ,bien sûr, par politesse, vous le ferez.

La jeune femme approuva alors d'un signe de tête, cachant tout de même un léger rire, avant que le maître des lieux ne reprenne :

- Montrez-moi un avant-goût. Vous êtes une femme vous devriez savoir faire ça puisque vous rêver de ce moment toute votre vie.
- Nous sommes ici pour célébrer l'union de Xi-Feng et... Mais dites-moi, c'est quoi votre petit nom ?
- Mon... Petit ? Nom ? Vous êtes bien étrange. Appelez-moi Maître comme tout le monde ici.

A écouter sa réponse, il semblait un peu étonnée par la question de la demoiselle. Demoiselle qui ne se laissa pas démonter, puisqu'elle continua alors :

- Mais vous aviez bien un prénom avant d'être le maître des lieux, non ?
- Un nom que je n'apprécie guère. Maître me convient bien mieux.
- C'est d'hommage ! Votre femme ne pourra donc pas vous honorer à porter votre nom.
- Oh. Elle le saura. Mais seulement elle. Et pendant notre première nuit d'intimité.
- Passez-moi les détails voulez-vous bien ?

L'étudiante se mit donc à grimacer, ne pouvant pas s'empêcher d'imaginer la scène dans sa tête...

- Jje ne vous ferez pas ce plaisir, n'ayez crainte. Bon, cette attente à assez duré ! Ma chère promise, assez de bavardages, venez donc me rejoindre !

Xi-Feng se rapprocha donc de son futur mari, alors que le maître des lieux demandaient aux autres de s'asseoir :

- Dépêchons-nous de finir ce mariage pour passer aux festivités...
- Très bien. Donc nous sommes ici en ce jour pour célébrer l'union de Xi-Feng et du maître des lieux. Si quelqu'un a une objection, qu'il parle ou se taise à tout jamais.

Le maître se mit à tourner la tête en direction des invités, les défiant du regard. Kiana baissa un peu le regard pour voir, derrière lui, dans un petit conduit, 72. Elle faisait signe à la brunette de continuer à parler. Et voyant qu'elle était seule, Kiana reprit alors :

- Bon ! Et bien comme personne n'a d'objections... Monsieur le maître des lieux, acceptez-vous de prendre pour épouse Xi-Feng ici présente, de l'aimer et la chérir, pour le meilleur et pour le pire, jusqu'à ce que la mort ne vous sépare ?

Voyant les boulons de la grille d'aération commencer à tourner et à faire un peu de bruit, Kiana ne laissa même pas le temps de répondre au maître des lieux avant d'enchaîner :

- Et toi Xi-Feng, souhaites-tu prendre pour époux le maître des lieux, de promettre de l'aimer et de le chérir pour le meilleur et pour le pire jusqu'à ce que la mort vous sépare ?
- Excusez-moi de vous interrompre mais j'aimerais tout de même pouvoir répondre...

Il y eut alors le bruit net d'une vis qui tomba par terre. 72 venait de se figer dans son conduit, alors que le maître des lieux se retournait. Et c'est une voix familière qui se fit entendre dans le couloir qui changea la mise :

- YOUHOUUUUUUUUUUUU?!!! Y'a quelqu'un ? Non mais vraiment, là ça commence à me courir sur le haricot blanc vos bêtises ! Je me suis cassé un ongle et en plus j'ai marché dans du... JE VEUX MÊME PAS SAVOIR ! YOUHOUUUUUUUUUUUU AIDEZ MOIIIIIIIIIIIIII!
- Oh ! Voilà la dame aux alliances ! Ben oui, on ne célèbre pas un mariage sans alliances, non ?

Le maître ne rigolait plus du tout puisque son visage commençait à devenir tout rouge, alors qu'il reprenait la parole :

- J'ai tenté de la faire selon les règles de l'art, si cela n'est pas possible tant pis. ATTRAPEZ LES TOUS !

Les créatures se jetèrent sur tout le monde et Xi-Feng fut attrapée par le maître des lieux. Kiana eût le temps d'esquiver une créature, qui alla s'exploser contre le mur, essayant de se débattre, alors que 72 en profitait pour descendre et rejoindre le groupe. Dans tout ce bazar, Kiana se fit de nouveau charger par une créature, et elle parvint de nouveau à l'éviter, en s'élançant dans le couloir. Elle remarqua de suite Figue qui continuait de se promener, en pénétrant dans la pièce juste en face. Kiana commença à sprinter, rentrant à son tour dans la salle, alors qu'un gros poids tombait sur ses épaules : la créature l'avait rattrapée...

La pyromane commença donc à se débattre, empêchant ainsi la créature de la frapper, avant que Figue ne finisse par conseiller :

- Arrête de te débattre ! Il va te faire mal après !

Kiana s'arrêta donc de se débattre, tout en disant :

- Enlève-moi ça, alors !

Un sabre passa alors à deux centimètres du visage de Kiana qui en eût le souffle coupé. Mais au final, s'était la créature qui s'était faite planter, littéralement et Figue venait de repartir en courant et en hurlant de peur :

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAK BEURK BEURK BEURK BEURK!!!!!!!!!

La pyromane leva les yeux au ciel et dégagea le corps de la créature de son dos, avant de faire volte face et de retrouver Figue qui n'était pas si loin que ça puisque le couloir était plongé dans l'obscurité totale. Et qu'elle venait de se prendre un mur avant de se mettre à chouiner...

Kiana s'approcha donc d'elle, passant un bras autour de ses épaules, un peu à l'aveuglette, alors que Figue redoublait de sanglots en s'accrochant à elle et en geignant :

- Jj'ai mal au front et j'étais toute seule enfermée dans une caaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaage ! Je veux rentreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer !
- On va rentrer mais tais-toi un peu, on va attirer les créatures. Prends-moi la main, on va chercher les autres et on se tire de là !

Figue arrêta donc de pleurer, reniflant tout de même encore, avant d'approuver :

- D'accord !

Elle se releva alors mais elle chancela, en se plaignant une nouvelle fois :

- Oulah... Ça tourne...

Donc, elle n'avait pas mangé depuis un moment... Kiana la fit prendre appui contre elle, avant de se diriger un peu au hasard dans un couloir... Elles devaient en premier lieu trouver de quoi manger !


Barre de vie : 30%
Barre de folie : 45%
Barre d'alimentation : 85%
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2061-kiana-firewood http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2083-les-liens-de-la-fille-du-feu#22529 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2084-les-rp-de-kiana#22530

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Dim 18 Déc 2016 - 19:28








La Folie est de Mise

« Je veux plus m'retrouver aussi proche de l'Enfer »


Nous étions donc dans le conduit et alors que nous avancions, 72 me demanda de l’attendre lorsque nous arrivâmes à une intersection, ce que je fis tout bonnement. Elle ne tarda pas à revenir, avec un ami à elle. Matt. Il nous expliqua qu’il était un danger pour nous, ne comprenant pas grand-chose, je me contenta de suivre, sans rien dire. Je respira longuement et continua de les suivre à quatre pattes. Rapidement, 72 nous fit comprendre qu’elle allait ralentir les autres pour nous laisser le temps d’aller trouver le père du maître des lieux.

« Vous devez aller chercher son père ! Matt sait où il est, il te guidera... Pendant ce temps, je vais essayer de vous faire gagner un peu de temps.. Allez y vite !
- Ok. »

Suivant Matt, on finis par sortir tous les deux et on accède à l’échelle pour pouvoir monter au rez de chaussée. Je regarde Matt et finis par prendre la parole.

« Vous vous connaissez depuis longtemps avec 72 ? »

Il fait le tour du rez-de-chaussée mais on finis très rapidement par monter au premier étage vu qu’il était peu convaincu de trouver le père du maître des lieux au rez-de-chaussée.

« Depuis qu’elle est arrivée ici. »

Cherchant avec lui, je finis par reprendre la parole.

« Qu’est-ce-qui se passe ici ?
- Pour moi, tout est normal. Je n'ai jamais connu l'extérieur, je ne sais pas comment ça se passe là bas. »

Il fait quelques salles, en continuant de chercher, on avance rapidement, faisant une salle sur deux pour gagner du temps, mais en jetant quelques coups d’œil, j’ai comme l’impression que plus on avance, plus c’est long et je me sens pas entièrement en confiance, je dois bien l’avouer.

« Vous voulez dire que vous avez toujours été ici ?
- Toujours, du plus loin que je m’en souvienne en tout cas…
- Que savez-vous du Maître des Lieux ?
- Qu'il n'est pas très patient et qu'il vaut mieux filer dans le bon sens pour garder la vie dans cet endroit. Il sait tout. Il voit tout. Les créatures les plus dangereuses sont sous ses ordres. Mieux vaut se plier à ses ordres que de perdre la vie.
- Mais il craint son père ? C'est pour cela qu'on le cherche non ?
- Non il ne le craint pas réellement... Son père est simplement plus sage et il est le seul à lui faire entendre raison. Ou du moins a tenter de pouvoir.
- Dans ce cas, on doit à tout prix le trouver !
- Il n'est pas bien dur à trouver, il ne se cache pas... L'asile est juste très grand. Montons au deuxième étage, il ne semble pas être là.
- Allons-y alors ! »

On monte tous les deux au deuxième étage bien que je reste peu en confiance vis-à-vis de Matt, je ne sais pas trop pourquoi mais je savais que je ne devais pas rester indéfiniment avec lui, mon instinct me disait de me méfier… On fouille le deuxième étage mais rien du tout, juste un joli petit groupe de créatures. Matt me fait signe d’être silencieuse pour qu’on ne se fasse pas voir. Le groupe passe et ne nous voit pas. On fouille le reste du deuxième étage mais rien. Matt s’énerve.

« Mais c’est pas possible ! Où est-il ? »

Je le regarde.

« On va le trouver, on a pas encore fait tous les étages si ?
- Le troisième est quasiment inaccessible.
- Il y est peut-être. On ne peut pas faire demi-tour maintenant.
- Il y est certainement. Le seul soucis, c'est que je ne connais pas d'accès "sûre" pour monter là haut..
- Si cet homme peut nous aider à influencer le maître des lieux pour qu'on puisse partir, il faut à tout prix qu'on monte là haut. Il faut qu'on le trouve.
- Je sais. Je le sais. Mais je n'ai PAS d'endroit sûre. Le seul moyen est de passé par les fenêtres et seulement si nous avons la chance d'en avoir une ouverte. Et si nous avons aussi la chance de ne pas tomber et de ne pas mourir écraser ! »

Il commence à faire les cent pas. Il semble agacé.

« Je…On doit pourtant trouver une solution. »

Je fais les cent pas avant de poser mon regard sur Matt.

« Et si on trouvait le moyen de le faire descendre ?
- Il est très vieux. Trop vieux pour même marcher, il ne bouge pas de son fauteuil roulant, il avance, mais seulement très lentement. Je ne vois pas par où nous pourrions le faire descendre. »

Je respire longuement en faisant les cent pas avant de regarder Matt puis je m’adosse contre le mur avant de faire tourner mon chapelet entre mes doigts.

« Si on ne peut pas monter et si il ne peut pas descendre, ça veut dire que venir ici n'a servit à rien et que quoi qu'on fasse, on ne pourras pas rentrer à Storybrooke...Je ne peux pas me résoudre à me dire ça...
- Il va falloir être inventif alors… »

Je tourne le regard vers lui.

« Déjà, essayons de voir si une fenêtre est ouverte, j'ai peut être une idée mais j'espère qu'on aura les outils appropriés, sinon il faudra trouver une autre solution...
- Faisons le tour de l'étage, vous à gauche, moi à droite, on se rejoint au milieu »

Je lui fait un signe approbatif de la tête et commence à chercher avant de finalement en trouver une ouverte, enfin elle en avait l’air en tout cas. Faisant marche arrière, je retrouve Matt et m’approche de lui.

« Je crois que j’en ai trouvé une. »

Il se retourne et laisse sa fenêtre.

« Très bien. »

Nous nous dirigeons tous les deux vers la dite entrée de la pièce où se trouvait la fenêtre.

« Elle est là… »

Nous entrons dans la pièce et une fois à la fenêtre, Matt se retourne vers moi.

« D'accord... Et comment comptez vous ensuite l'atteindre ?
- Euhm…Avec votre aide.
- C’est-à-dire ? »

Il paraît méfiant.

« Euhm... Il nous faudrait un harpon ou quelque chose comme ça ? Je sais en faire...
- Un harpon ? Rien que ça ? Vous n'en trouverez jamais ici.
- Non, ce que je veux dire, c'est que j'arriverais à en faire un, ou tout du moins, quelque chose qui pourrait ressembler. Vous n'avez jamais fait le mur ?
- Non, les locaux sont déjà construit... Je ne vois pas pourquoi je construirais un mur...
- Ah oui c'est vrai...Non faire le mur est une expression qui veut dire fuir ou s'échapper...Ce dont j'aurais besoin, c'est de draps ou de rideaux ou de...enfin de tissus quoi et d'un crochet ou un truc dans ce genre là, un cintre ferait aussi l'affaire.
- Il y a des draps dans de nombreuses chambres... Des cintres aussi, mais... Je ne voudrais pas paraître vexant, mais un simple cintre ne supportera surement pas... Votre poids. »

J’ouvre de grands yeux. Pardon ?! D’où il me dit ça lui ? Il a pas vu à quoi il ressemblait. Quel petit c*n ! Je me retiens de lui tirer la langue et finis finalement par reprendre la parole.

« Trouvez moi des draps, je m'occupe des cintres et mon poids n'a rien à faire ici et d'ailleurs, vu votre corpulence, je pense être plus légère que vous. Enfin bref, trouvez moi des draps S'IL VOUS PLAIT. »

Il me regarde etonné.

« J'espère que vous êtes plus légère, c'est sur. Je vous aurais prévenue. »

Il va dans la pièce d’à côté pour prendre un drap tandis que je cherche des cintres tout en marmonnant.

« Nia nia plus légère, nia nia je vous aurais prévenue. Sale c*n »

Je mets la main sur un cintre au moment où il revient, je lui lance un regard noir et lui prends le drap des mains avant de commencer à tordre le cintre afin de permettre une bonne réception, une fois que je l’aurais lancée à l’étage d’au dessus. Je m’approche de la fenêtre et lance le cintre avant de le voir se glisser à l’intérieur du troisième étage. Bingo ! Tirant un peu sur les draps, ça semble tenir. Je me retourne vers Matt.

« Vous avez qu’à y aller d’abord. Vous m’aiderez à monter.
- Vous rigolez ? Il en est hors de question, je vous ai dis ce que je pensais de ça, et comme vous dites, je suis plus lourd, je ne prendrais pas un risque inutile. »

Oh mais c’est qu’il commence sérieusement à m’énerver celui-là dis donc ! Relax Laure, ne t’énerves pas…

« Ecoutez moi bien, ça me plaît pas plus que vous cette situation et je sais pas ce que vous a fait l'autre taré dans les sous-sols mais ce truc, c'est le seul moyen d'arriver au troisième étage et de trouver le père du maître des lieux, alors c'est soit ça, soit on se fait tous tuer par l'autre dingue. A vous de voir ! »

Il me regarde avec un air, presque de pitié je dirais avant de reprendre.

« On ? Qui appelez vous "on" ? Je ne suis pas dans le même sac que vous pour le moment, et j'espère ne jamais être dedans. Si vous voulez risquez votre vie en priant sur la solidité d'un cintre, allez y, il est hors de question que je passe, et encore moins avant vous. Si vous n,'êtes pas capable de réfléchir convenablement, ce n'est pas mon problème, je vous aurais mis en garde. »

Je respire longuement avant de faire tourner mon médaillon entre mes doigts.

« Réfléchir convenablement ?..REFLECHIR CONVENABLEMENT... »,

Je fais tourner mon médaillon entre mes doigts cette fois-ci avant de relever un regard sombre sur Matt.

« Vous savez quoi ? Vous avez peut être raison. Il m'est tout bonnement impossible de réfléchir convenablement mais au moins, j'essaie de trouver des solutions. Que vous soyez d'accord avec ou pas, j'en ai rien à faire. Ce que je veux, c'est stopper ce malade et qu'on puisse tous partir, vous comme 72 ou nous. Cette asile me rends dingue, je veux partir d'ici et je sais que sans votre aide et que sans l'aide du père du maître des lieux, on arrivera à rien et je veux dégager de cette saleté d'endroit ou je vais finir par me foutre une balle ! J'en peux plus !
- Je comprend totalement. Je persiste à penser que c'est une très mauvaise idée. Si vous voulez la tenter, c'est très bien, mais ce sera sans moi.
- Je ne serais pas en train de tenter une mission suicide si vous aviez vous aussi réfléchi à un moyen d'atteindre le troisième étage. »

Il me regarde, son visage s’était légèrement ouvert avant de se refermer la seconde d’après avant qu’il ne reprenne.

« Vous êtes insupportable. Vous voulez vous la jouer en solo ? Accuser les autres ? Leur cracher au visage ? Faites le, mais ce sera sans moi, tout court. Maintenant bonne chance, et adieu. »

Mais non mais pas du tout…Mais avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, il était déjà partit et avait claqué la porte que j’avais d’ailleurs du mal à ouvrir vu qu’elle avait dû s’affaisser. Je commençais sérieusement à en avoir marre, une larme roula sur ma joue, puis une seconde, puis une troisième.

« Mais c’est pas possible ça ! »

Je pose mon regard sur les draps.

« Je peux le faire…Il faut que je le fasse. »

Je grimpe et commençant à grimper, dès que mes pieds ne touchent plus le balcon, je sens que les draps commencent à s’affaisser. Me mordant la lèvre intérieure, je m’accroche et continue de monter et une fois à mi-parcours, le cintre finit par lâcher et le sol se rapproche rapidement de moi… Oups.

Barre de vie:
Barre de folie: 45%
Barre de faim: 50%

Zelena


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rebecca Mader

Ѽ Conte(s) : Le Magicien d'Oz
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : The Wicked Witch

☞ Surnom : Greenie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 125
✯ Les étoiles : 330




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 19 Déc 2016 - 0:04

 


Alors là on avait atteint le plus haut niveau de l'absurdité. La cérémonie avait commencé mais l'autre microbe de Figue est réapparue et a foutu son merdier. Autant vous dire que la cérémonie était gâchée et le Maître était furieux. Les Créatures nous tombèrent dessus, Bestiole s'approcha de moi

"On veut retenter sa chance hein Bestiole ?"

Il ne fit pas de cas et m'attrapa. Arg le bougre!

"Lâche moi !"

Je me débattais mais Bestiole me tordait le bras pour me forcer à arrêter. Je grimaçais de douleur. Bestiole relâcha un peu son étreinte et semblait occupé par les autres. Je devais agir très vite. J'en profitais pour lui donner un coup de coude dans le ventre. Par surprise, il relâcha son étreinte. Allez Zelena, tu peux le faire! Je me mis à courir, je passa entre les créatures en zigzagant . Je jettais un coup d’œil derrière moi et je vis Bestiole me pourchasser. Haha, il était persévérant celui là. Je me dirigeais vers l'échelle pour aller au rez de chaussé. Mauvaise idée. L'échelle me ralentit et Bestiole en profita pour m'attraper par les jambes et tira d'un coup. Ma tête tapa violemment contre le sol. J'étais dans les vapes, complétement sonnée. Bestiole m'agrippa les bras.

"T'as...gagné cette manche...Bestiole"


Il commençait à me ramener vers la salle. Bon là Zel, c'était pas du jolie, tu es dans une fâcheuse posture...encore. Soudain j'entendis une voix familière.

"Un coup de main très chère ? IL semblerait que je Vous en donne beaucoup ces temps ci.."

38, ce cher 38 venait encore m'aider.

"Oh...j'avoue...que ça ne serait pas de refus.."

Bestiole va se retourner, surprise de voir 38 mais il était toujours en train de m’agripper.

" Vos amies ne sont pas La ? Vous ne vous seriez tout de même pas enfuit sans eux ?"

Je ricanais. Je plaide coupable.

"l'instinct vous savez..."


"Quel instinct... Je n'aimerais pas en etre pourvu... Ni avoir un allié de ce genre.."

Puis il s'adressa à Bestiole.


"Bon vous savez exactement comme ça se passe, Vous tenter de résister, JE Vous menace et la ... deux issus possibles ! La première, Vous rentrez sagement dans votre cage, et la deuxième, JE me balade un peu Dans LES tréfonds de votre esprit et DE vos blessure..."

Bestiola marqua un temps de réfléxion puis partit en courant.


"Et maintenant ? Ou sont donc vos amis ? "

Je repris doucement mes esprits même si j'étais encore un peu sonnée.

"Vous tombez à pic vous! Ce ne sont pas mes amies ! Deux sont dans la salle je crois et les autres j'en sais rien"

"Pourtant à chaque fois que je vous trouve sans elles, Vous etes en mauvaise posture !"


"On est toutes en mauvaises postures !"

"Et Vous ne Vous etes jamais dis qu'avec un peu de cohésion, vous Vous en sortiriez bien mieux ?

"Hum...si mais je préfere la jouer en solo."

"Donc vous préférez mourir, c'est Bon a savoir. La prochaine fois, je vous laisserais dans cette meme posture alors !"

Là, je vis rouge ! Comment pouvait-il me parler comme ça ?!


"Ecoutez j'en ai assez de vos leçons ! Vous ne savez   pas qui je suis ni ce que j'ai traversé. Si je préfère être seule c'est que j'ai mes raisons !"


"Vous avez une façon particulière de me remercier de Vous avoir sauver la vie. JE ne connais rien de votre passé et a vrais dire, le mien me convient amplement. Mais Pour l'instant je tente de vous faire comprendre que seule, Vous Vous dirigez vers votre perte. Alors cessez donc vos manières de femme forte égoïste et suicidaire pour tenter réellement de Vous en sortir. Imaginez que la situation reste tel qu'elle était avant que j'arrive. Seule, vous mourriez... Avec l'aide des autres, Vous Vous en seriez sorti. Alors mettez DE côté vos valeurs... Bien étrange. Et tentez donc de survivre, ce sera un bon début."

Zelena resta un moment silencieuse. 38 venait de marquer un point, seule elle avait bien failli y rester.

"Bon très bien ! Mais c'est bien parce que mon plan a échouer que je teste le vôtre. On fait quoi alors ?"

"Oh, tant de gentillesse, vous allez me faire rougir !"
IL réfléchit un instant en grattant son menton puis... "JE n'en sais rien, peut être en commençant par aider vos amis..."

"Et comment ? Avec le bazar que l'autre dingue a mis le Maître ne va pas nous accueillir gentillement"

"Le maitre et gentils ne vont DE toute manière pas de pair, Mais JE pourrais déjà maîtriser une partie de ses créatures, Ca devrait lui donner plus envie de parler que d'agir... !"


"Hum...faut espérer que ça marche.  Et ensuite, vous nous conduirez jusqu'à la sortie ?"

"Oh non. Je ne connais pas de sortie. Ce n'est pas moi qui nous sortirais de la, malheureusement. JE compte sur vous pour cela."


"Génial..."

On était mal barré.

Barre de vie : 70%
Barre de folie :55%
Barre d'alimentation : 60 %

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
 
   
   
I'm Wicked
Wicked lives are lonely
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64251-terminee-zelena-mills http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t67172-liens-de-la-plus-wicked-des-wicked http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64287-livre-magique-de-zelena

Angélique Quinn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Angelina Jolie

Ѽ Conte(s) : La Belle au Bois Dormant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Maléfique

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 25
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 19 Déc 2016 - 12:43

Elles s'étaient refaites capturées... Cette fois, Angélique n'avait pas vraiment compris comment ou pourquoi. Mais cela n'avait pas de réelle importance. Elle s'était retrouvée avec du fer autour des poignets et des chevilles et déjà le métal la brûlait. La fée y était allergique et elle savait qu'elle n'allait pas pouvoir tenir le coup bien longtemps. Mais Xi-Feng avait décidé de l'interroger... Apparemment, elle jouait le jeu du Maître des lieux, aussi la brune décida-t-elle de lui faire confiance.

- Je ne pensais pas que vous étiez d'accord... Je croyais que vous aviez été forcée et une femme ne devrait jamais être forcée à faire quoi que ce soit. Répondit-elle à la question de l'asiatique.

De la sueur perlait au front de la trentenaire, non pas à cause de la situation mais du fer. Ceci dit, elle parvenait assez bien à donner le change jusqu'à présent, aussi décida-t-elle de continuer.

"Donc vous pensiez faire cela pour mon bien ?" Demanda Xi-Feng d'un ton neutre.

- Effectivement. Cet endroit est tellement dangereux que je n'ai pas songé un instant que c'était votre choix. Vous m'envoyez désolée.

"Vous voyez très cher. Elle pensait seulement à mon bien." Dit Xi-Feng en se tournant vers son futur époux.

Manifestement, cela sembla suffire. Ils repartirent tous dans la grande salle prévue pour le mariage et Kiana commença son office. Angélique tentait tant bien que mal de rester impassible, mais la douleur devenait de plus en plus forte à mesure que le temps passait. Puis il y eut l'arrivée de Figue et celle de 72 et l'enfer se déchaîna. La fée en profita pour faire fondre discrètement les menottes qu'elle avait aux chevilles. Elle y parvint mais se brûla légèrement. Rien de bien grave comparé à ce qu'elle avait eu à cause de la morsure du fer cela dit... La botaniste tenta le même traitement avec les menottes de ses poignets mais cette fois, ses flammes se firent trop grandes et le Maître les remarqua. Il sortit alors une télécommande et appuya sur un bouton. Les menottes de ses chevilles qu'elle avait réussi à enlever crépitèrent et firent des petites lumières, mais rien ne se passa. Il recommença avec les menottes aux poignets qu'elle n'avait pas réussi à enlever totalement.

Angélique sentit donc une décharge électrique traverser son corps. Cela faisait mal... Très mal. Mais elle ne laissa échapper aucun son, trop fière pour ça. Puis la douleur cessa. Alors la fée lança un regard de défi au Maître et continua son travail pour se libérer. Cet enfoiré recommença et cette fois, la douleur paralysa quasiment la botaniste. Mais cela ne l'empêchait pas de continuer à utiliser ses pouvoirs. Les flammes se firent plus grandes, plus intenses et de nouveau, elle se brûla. Mais ce n'était rien... Car elle était libre. Sans perdre un instant, Angélique balança des boules de feu sur le Maître. Mais la magie, instable, n'alla pas sur la cible qu'elle avait choisi. Ses boules de feu percutèrent Xi-Feng et 72...

"Je ne savais pas que vous vouliez rejoindre mes sbires. Il fallait demander." Intervint alors le Maître, avec un air très amusé.

- Je vous emmerde ! Cria-t-elle à ce sal*pard.

Mais la fée cessa d'utiliser son pouvoir sur le feu. Au lieu de quoi, elle chercha une arme dans la pièce, puisqu'on lui avait enlevé sa paire de cisailles. Mais rien. Enfin, si, une barre en fer qui dépassait de l'autel... La fée ne pourrait jamais la prendre en main, aussi renonça-t-elle à cette idée. Le temps qu'elle avait mis à fouiller la salle du regard, une créature avait commencé à se diriger vers elle. Cette fois, Angélique savait qu'elle n'avait plus vraiment le choix. Elle se concentra et un halo vert l'entoura. Puis le sol se mit à trembler, comme un véritable tremblement de terre, à faible puissance. Puis une ronce surgit du sol. Tous ceux qui étaient au milieu de la pièce furent projetés contre les murs, y compris 72 et Xi-Feng. Merde...

- L'aération, vite ! Cria-t-elle aux filles.

Il fallait leur faire la courte échelle, alors Angélique se dévoua... Xi-Feng réussit à monter, mais pas 72. Les créatures et le Maître s'étaient interposés. Fulminante, la fée relâcha alors l'emprise partielle qu'elle avait sur la ronce. Celle-ci se déchaîna et les envoya tous valser contre les murs. Mais heureusement, la botaniste et 72 tombèrent tout prêt de la sortie. Ni une ni deux, elles se mirent à courir en direction du rez-de-chaussée. En chemin, elles croisèrent Zelena et 38. Angélique s'arrêta pour reprendre son souffle et lança un petit sourire à 38.

- Que je suis contente de vous voir ! On a des créatures et le Maître à nos trousses. Annonça-t-elle.

Angélique :
Barre de vie : 70%
Barre de folie : 50%
Barre d'alimentation : 80%

72 :
Barre de vie : -5%

Xi-Feng :
Barre de vie : 75%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Aujourd'hui, j'ai vu un esclave devenir plus puissant que l'Empereur de Rome...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61959-eh-bien-eh-bien-termi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61999-les-liens-d-angelique http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61997-les-histoires-de-malefique

Figue A. Row


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Crystal Reed :love:

Ѽ Conte(s) : Le descendant de Cyrano de Bergerac, vous savez, celui qui a le nez qui pousse dès qu'il dit un mesonge. :uh:
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le plus beau, l'unique, le meilleur... Figaro, bien sur. :uh:

☞ Surnom : Fifi (brin d'acier :boulet:)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1248
✯ Les étoiles : 3993




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 20 Déc 2016 - 10:59








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


J'ai faim. J'ai faim. J'ai faim... Est-ce que j'ai spécifié que j'avais faim ? Non parce que j'ai VRAIMENT faim. Vous savez, une faim de loup. Et un chat, il ne faut jamais le laisser avoir FAIM. C'est pas bon pour sa santé. Et j'aime bien avoir une bonne santé. Non parce que leur truc là qu'ils m'ont filé quand j'étais dans la cellule. C’était même pas bon ! Et en plus, ça a fait partir la villa et les projecteurs en fumé pour me retrouver dans un endroit crados qui craint carrément. Donc je proteste, je fais même un procès à l'endroit si je ne trouve pas à manger. Parce que là, j'en ai marre.

- J'ai faiiim !

Couinais-je en lançant un regard à Kiana. Et puis y'a rien ici. De toute manière, y'a jamais rien dans les sous sols, non ? A force de déambuler, on a finit par tomber sur une échelle qui avait l'air de monté. Levant un peu la tête pour humer l'air... J'en sentais déjà du plus frais, parce que sans vouloir les vexer les sous-sol ils puent la mort. Donc moi, remonter à l'air libre, ça serait pas mal. Et puis, dans un sous sol, y'a pas à manger, j'en suis presque sûre. Faut aller dans les cuisines bande de nuls, heureusement que je suis là pour relever le niveau.

- J'suis sûre qu'il y a des trucs à manger en haut. Allé faut qu'on remonte ! En plus ça pue ici. Et j'suis presque sûre que je dis pas ça à cause de toi. Presque.

Grimpant sur la caisse de manière particulièrement agile... Oui bon d'accord ! Là c'était pas agile je me suis juste écraser comme un phoque dessus CA VA ! J'ai pas mangé depuis au moins trois semaines, c'est pour ça que je suis un peu flagada. Bref, j'empoignais le premier barreau de l'échelle en tant de monter.. Habilement ? Non, en fait en tentant de monter tout court. Ma tête tournait, et à chaque nouveau barreau, je devais m'arrêter, essoufflée. Le monde autour de moi tanguait de plus en plus. Mais c'est pas vrai, on est sur un bateau ou quoi ?!

- C'est gentils de t'être mis en dessous... Comme ça, si je tombe, t'amortis ma chute, hein ? Tu veux pas me porter aussi pour monter ? Non ? Tu sais sur ton dos. Parce que ça tourne là. Ca tourne... Woula !

Mon pied venait de glisser d'un barreau, me faisant redescendre de quatre étage. Heureusement, comme prévu, Kiana me stoppa dans ma descente. Aaaah quel brave fille. Elle au moins elle sert à quelque chose. Même si PERSONNE n'est venu me chercher. Et puis ils sont pas gentils, j'avais faim, j'avais mal partout... On m'avait fait des piqûres ! C'était pas cool. Bon j'avais eu de chouette discussions, mais quand même, tout ça c'était avant de me rendre compte de l'endroit dans lequel j'étais.

- Tu veux pas me pousser un peu ? J'arrive plus à monter j'ai plus de force...

Je sentis des mains m'aider à avancer pour les dernier barreaux. Une fois au niveau du sol, je m'agrippais à un pied de meuble pas loin pour me hisser au dessus et m'étaler par terre. Bon... On va faire un truc... Toi tu vas me chercher à manger.. Et moi, je reste là. Par terre... Et je me repose un peu, hein ? Mais bon... Kiana ne semblait pas de cet avis. Elle n'y semblait pas du tout. Eh crotte, je retire ce que j'ai dis, elle est pas gentille du tout.

- T'es sûre que tu veux pas y aller toute seul ? Non parce que je voudrais pas t'embêter hein.. Je pourrais rester sagement ici... Aïe ! C'est bon j'ai compris !

Elle m'avait tirer le bras pour me relever, bon pour l'impulsion, c'était bon, mais pour la douceur, c'était à revoir. Ma tête tourna une nouvelle fois, me faisant tituber jusqu'au mur. M'accrochant à ce dernier, j'attendis que Kiana me propose son épaule pour m'y appuyer. Une fois dessus et les jambes flageolantes, je me risquais à quitter mon plus solide appuie et à commencer à marcher.

Ca fait au moins... Mille ans qu'on cherche de la nourriture et qu'il n'y a rien du tout dans cet asile de.. Fou ! J'en ai marre ! Je veux du chocolat, je veux du lait, je veux du poisson ! JE VEUX UN MCDO ! M'en fiche je veux un truc à manger ! C'est pas cool de jouer avec ça ! La nourriture, c'est sacré d'accord ?! Aaah je rêve d'un bon repas... Un super gros repas. Je rêve de ch...

- DU CHOCOOOOOOOOLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAT !!! MATT T'ES MON SAUVEUR !!!

Je me ruais sur le garçon, empoignant comme si ma vie en dépendait, la plaquette de chocolat qu'il s'apprêtait à mordre une nouvelle fois ! Avant qu'il n'est eu le temps de dire ouf, j'vais déjà mordu deux fois dedans, sacrifiant la moitié de ce produit divin.

- Mmmmh ! Ch'est trop bon... T'aurais pu m'en laisher un peu plush hein !

Sous le regard désespéré de Matt, je finissais d'engloutir la plaquette en deux deux. Bon, c'était pas du luxe ni un grand repas, mais ça m'aidait à aller mieux. Une fois les doigts léchés jusqu'à l'os, pour être sûre de ne rien oublié, je m'écartais un peu du garçon pour le désigner à Kiana.

- Kiana Matt, mon compagnon de cellule. Matt Kiana, ma partenaire d'aventure.. Ou de téléréalité je sais plus très bien. Et allez, on se fait un bisous pour se dire bonjouuuuuuuuuur !



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Au combat des héroïnes, il n'en restera... Qu'une seule !
Et c'est moi, si t'avais pas compris, parce que je suis carrément meilleure que toi sur tous les points. Et je suis plus aimée de tout le monde. Et je suis un vrai chat, et paf, dans ta face ! × by lizzou.

Xi-Feng Wei


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jamie Chung

Ѽ Conte(s) : Mulan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La guerrière, Mulan

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 325
✯ Les étoiles : 864




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Mar 20 Déc 2016 - 13:33








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


On dit que le mariage est censé être le plus beau jour de votre vie ? Et bien croyez moi, y en a qui n'ont pas dû regarder tout les mariages pour dire ça ! Le Maître avait décidé de laisser Kiana jouer au prêtre après avoir été "convaincu" par l'entretient avec Angélique. Tout se passait à peu près bien - oui parce que je me marie et on va pas dire que c'est la meilleure nouvelle de la journée pour moi - jusqu'au moment où Figue décida de débarquer ! Bon. J'avais dit qu'elle était venue avec nous ! Et à ce que je vois c'est elle qui nous a trouvé... Sauf que c'était pas vraiment au bon moment, ou peut-être que si. En tout cas cela eu l'effet d'énerver le maître des lieux. Je fus attrapé par le mettre des lieux et c'est alors qu'une bataille commença dans la salle de mariage ! C'est là que je vis enfin Figue ! Qui s'occupait de Kiana et devinez avec quoi ? MON SABRE !! Elle l'avait récupéré ! Même si je n'aimais pas le fait qu'elle l'utilise j'étais vraiment heureuse de voir qu'elle avait réussi à le protéger des mains des créatures ! Je la remercierais sans doute plus tard !

Angélique était désormais libre elle aussi ! Elle recommença à utiliser ses pouvoirs sauf que comme la première fois... j'eus de nouveau le droit de me prendre une boule de feu avec 72 alors qu'elle visait le maître. Je risquais de mourir tué par mes propres coéquipières à ce niveau là...Quelques temps plus tard, le sol se mit à trembler, je me demandais ce qui avait pu provoquer un tel tremblement de terre. C'est alors qu'une ronce immense sortit du sol nous projetant contre le mur violemment. Je reconnu l'oeuvre de Maléfique mais p***** qu'est ce que ça fait mal ! Angélique m'aida tout de même à monter dans le conduit d'aération. Alors qu'elle s'apprêté à en faire de même avec 72, les créatures ne leurs laissèrent pas le temps. Je ne pouvais attendre plus longtemps et afin de trouver une autre solution je devais sortir d'ici. Décidément maintenant je n'ai plus la carte du maître en main !

Evidement, bouger avec une robe de mariée dans un conduit n'était pas vraiment le moment le plus agréable de ma vie. Vous n'imaginez même pas le temps que nous pouvons mettre à nous déplacer ainsi. Heureusement que j'étais seule car je remplissais la plupart du conduit avec cette robe ! Je débouchai au bout d'un moment dans une salle qui semblait plus ou moins tranquille. C'est alors que je reconnu les voix d'Angélique et du reste du groupe. Je ne réfléchis pas à deux fois et j'allais le rejoindre à côté. Même si j'étais maintenant dans un piteux état avec ma robe à moitié brûlé, des traces de brûlures sur le corps ainsi que de nombreuses égratignures dû au différent choc, je faisais en sorte de ne pas perdre la face et de ne pas perdre la face et de ne pas y prêter attention ! En entrant, je pus remarquer que Kiana et Figue manquaient encore à l'appel. Bon, il nous faudra aussi les retrouver.

- Je pense que pour le moment il faut fuir. Nous n'avons pas vraiment d'autres solutions à porté de main.
- Pourquoi ne pas les tuer pour montrer ta loyauté ? C'est eux qui tente de gâcher te plan non ?
- Vous pouvez fuir, mais vous ne courrez pas éternellement.. Il faut trouver un autre moyen !

Il est gentil lui, comme-ci j'arrivais à réfléchir alors qu'un invité surprise était aussi dans ma tête !

- Essayez de vous cacher, je peux tenter de les retarder…

D'ailleurs en parlant d'invité non bienvenue ici. Je remarquai que Zelena était aussi ici. N'avait-il pas eu le temps de la torturer ? Dommage...

- Très bien. Cachons nous alors et pour les autres ? Par contre, que fait Zelena ici ? Elle n'aurait pas dû mourir avant ?
- Nous pourrons tenter de rejoindre les autres une fois que vous n’aurez plus les autres sur vos talons ! Mourir avant ? C’est à dire ?

38 ne comprenait pas ce que je disais mais à mon avis Zelena avait très bien compris le message. Enfin j'espérais. Nous entendîmes le maître des lieux ainsi que ses sbires approcher. 38 nous poussa dans la salle mais trop tard, ils nous avaient déjà repéré. Nous reprîmes alors une course poursuite et je fis entrer le groupe dans la première salle qui me tombait sous la main. Nous tombâmes sur la salle de torture. Bon j'avoue que le lieu n'était pas géniale mais c'était mieux que rien ! Nous nous cachâmes alors derrière les machines et nous attendîmes facilement pendant un quart d'heure que le raffut cesse et que nous soyons sûr de pouvoir sortir.

Je me relevai avant les autres afin de vérifier que la voie était bien libre. Lorsque je voulu ouvrir la porte, je constatai que celle-ci était fermé. Génial ! Désormais nous étions enfermé dans la salle de torture ! Je cherchais rapidement quelle autre solution utiliser pour sortir de cet endroit. Notre seule sauveuse était... la bouche d'aération ! Bon tant pis... j'allais encore devoir me coltiner ce lieu... Nous nous aidâmes des machines afin de monter puis nous commençâmes à bouger. Je pris de nouveau la tête du groupe. Ce qui n'était pas du tout confortable avec ma robe. Je dus la relever afin de cesser de l'écraser et de la faire glisser au niveau de mon buste. Je ne voulais pas finir en sous-vêtement à la fin de ce voyage !

- Nous devons trouver une autre salle tranquille afin de faire un plan pour sortir. Nous n'arriverons à rien sans plan.

Je sentis 72 s'arrêter derrière moi.

- Il faut qu’on réfléchisse à où aller. Sortir dans des salles au hasard va nous causer des dégâts… Il faut qu’on trouve comment remonter par les bouches d’aération au premier étage. Au sous sol, nous ne sommes en sûreté nul part…
- Tu as sans doute raison. Connais tu le chemin ? Tu es la seule qui puisse nous guider ici.
- Je ne le connais pas.. Mais nous pouvons chercher jusqu’à ce que nous trouvons un conduit montant… Si jamais nous passons devant une salle, nous pourrons nous orienter vers la sortie.
- Je te fais confiance. Testons alors les différents conduits.
- Pourquoi la suis tu à l'aveugle ? Même elle ne sait pas ce qu'elle doit faire ?! Choisi ce qui te semble le mieux... Ne la laisse pas t'aveugler.
- Oh la ferme !
-  Très bi… Excusez moi ?

Mince, elle semblait choqué de m'entendre dire ça... je venais de réaliser que j'avais parlé à voix haute alors que l'autre voix était... dans ma tête.

- Pardon. Je ne parle pas à vous... juste euh... la voix...
- Euh... d'accord...

Super ! Maintenant elle allait me croire folle ! En même temps qui ne le deviendrais pas dans cet asile ?! Nous continuâmes de ramper un bon moment. Ma robe n'arrêté pas de se déchiré dans des morceaux de conduit qui dépassaient. Elle était moins lourde à porté mais maintenant je ressemblais plu à Cendrillon lorsqu'elle était en souillon qu'à une ancienne guerrière. Nous arrivâmes à trouver une salle qui nous servie de guide afin de nous orienter dans la bonne direction pour arriver à l'étage. Nous prîmes alors encore pas mal de temps avant de trouver un conduit qui montait. Enfin ! Alléluia comme on dirait maintenant ! La montée fut aussi longue et rude mais tout le monde tenu bon. Ça devait sans doute être l'adrénaline de survie. Nous débouchâmes finalement dans une salle du rez de chaussé. Etant en tête du groupe je descendis la première. J'en avais tellement marre d'être à l'intérieur avec cette robe ! Même si désormais les volants du bas ne cachaient plus grand chose de mes jambes...

En descendant, j'entendis la voix de Figue, qui était en train de se plaindre. Elle ne changera jamais mais au moins nous les avions enfin retrouvé ! Je sortis alors de la pièce avec les autres et nous arrivâmes près de Figue et des autres.

- Vous êtes là ! Enfin.

Bizarrement je ne voyais plus mon sabre dans les mains de Figue, ce qui m'inquiéta grandement.

- Figue, où est mon sabre ?
- Ton sabre ? Oooh le sabre ! Il est au sous sol à côté de l'échelle, JE pouvais pas le prendre en montant... IL était trop louuuurd

Bon la voix me disait quoi déjà ? De tuer ? Après Zelena et Laure, Figue risque d'être écris sur la liste...

- Tu as quoi ? Oh c'est pas vrai ! Je vais le chercher !

Figue regardait les autres étonnée.

- Et le merci de pas l'avoir abandonné il est ou ? Dites vous m'aviez un peu manquer, Mais l'impolitesse pas du tout.

Je rêve ou elle boudait ? Bon d'accord, ma réaction n'était pas très justifié surtout qu'elle était seule depuis un moment ici et elle avait survécu je ne sais pas quel miracle.

- Je suis désolé Figue. Nous t'avons aussi cherché. Mais mon sabre est très important pour moi... Je dois le récupérer.
- D'accord.

Le passage n'étant pas loin. Je décidais de redescendre afin d'aller chercher mon sabre. Il n'était qu'à l'échelle après tout.
Barre de vie : 75%
Barre de folie : 40%
Barre d'alimentation : 90%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Police de
Storybrooke
La cavalerie arrive
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44234-une-guerriere-ancestr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57853-je-ne-veux-plus-jamais-voir-un-homme-nu-de-ma-vie

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 7 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Événement #70 : La Folie est de Mise [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Les Etats Unis