Ombres
& Poussières
de seb

Réunion
d'Outre-Tombe
de Dyson

Universal Show
de Robyn Candy


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ The Universal Horror Show ☆ Evénement #91
Une mission de Robyn Candy - Ouverture : 20 février 2018
« Aryana, Sasha, Gaston, Arthur, Emmet & Robyn partent se faire éclater la tête ! »

Partagez | .
 

 Événement #70 : La Folie est de Mise [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

Kiana Firewood


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Janel Parrish

Ѽ Conte(s) : WITCH
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Taranee Cook

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 660
✯ Les étoiles : 463




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 23 Nov 2016 - 21:17








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »

Personne ne sembla croire à son histoire de Hibou et Kiana chercha un peu de soutien dans le regard de sa mentor. Mais c'était un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Et puis Angélique était bien trop orgueilleuse pour avouer car pouvait avoir raison. La brunette haussa donc les épaules, contrariée, avant de lâcher, quelque peu froidement :

- Si vous ne voulez pas me croire, libre à vous. Moi, je sais très bien que j'ai vu un hibou s'écraser dans mon bol !

C'est donc le visage rembrunit et en s'éloignant quelque peu des autres que la jeune pyromane les laissa discuter, se présentant les unes après les autres, avant d'ajouter, toujours aussi vexée et sur la défensive :

- Kiana...

Et comme cela ne suffisait pas, il avait fallu que la dénommée Figue ne vienne lui crier dans les oreilles par la suite. Très calme de nature, la brunette lui avait décoché un regard noir, alors que l'autre parlait de télé réalité. Elle pensait réellement être la prochaine star de Storybrooke, elle ?

- On n'est pas dans une télé réalité bidon du genre Secret Story, là ! On est vraiment dans la réalité ! Il faut qu'on sorte de là, c'est tout sauf un jeu !
- Ah ouais ? Et comment t'explique une caméra de film aussi grosse et sophistiquée dans un endroit comme ça ? C'est une télé réalité, c'est sûre d'abord, c'est juste que t'y connais rien.
- Je m'y connais très bien. Deux de mes collocs regardent ce genre d'âneries. J'espère que t'as pas le même QI d'huîtres qu'elles deux !
- Mais je suis d'accord, j'ai pas envie de rester là, j'avais commencé mon hibernation, et je compte bien la finir.
- Une hibernation ?

Mais l'autre folle était déjà repartie un peu plus loin et Kiana haussa donc les sourcils, avant de se rapprocher d'Angélique, pour voir les enregistrements de la dite caméra. Et ce n'était pas joli à voir... On était même proche du film d'horreur à vrai dire...

Au final, la sorcière Maléfique avait décidé de se rendre dans la cabane de jardinage pour chercher de quoi s'armer. Kiana approuva d'un signe de tête et suivit donc Angélique dans la cabane à outil. Elle s'arma d'une pioche - premier objet qui lui tomba sous la main - avant de lâcher :

- Angélique ? Je pourrais avoir la caméra pour éclairer le chemin ?

La réaction de la méchante ne se fit pas attendre, mordante, comme d'habitude. Elle lui lança un regard noir, à glacer le sang, avant de lâcher :

- Non mais vas-y, je t'en prie...

Kiana poussa un soupir qui en disait long, avant de plisser les yeux pour lui montrer qu'elle ne s'abaisserait pas à son jeu, avant de claquer des doigts, pour faire apparaître des flammes au bout de ces derniers. Elle vit du coin de l'oeil l'autre brune lever les yeux au ciel avant de... Sentir une odeur de roussi ?!?

Parce qu'en effet, les flammes partaient dans tous les sens et elle ne contrôlait plus rien du tout. Elle se retrouva donc les pointes des cheveux en feu, alors qu'une flamme touchait Angélique. Tant pis pour elle, elle n'avait qu'à pas se moquer d'elle avant, non ? Au final, en se concentrant fortement, Kiana réussit à éteindre ses cheveux, avant de suivre Zelena plus loin. Et tout le monde se retrouva coincé devant une porte avec des planches de bois. Et Zelena fit demi-tour...

- Ok... Bon et si on tentait la pioche ?

Cherchant à soulever l'arme, l'étudiante se rétama de toute sa hauteur par terre, voyant les flammes danser devant ses yeux. Elle soupira, avant de se redresser sur ses coudes, avant de rajouter, à l'attention d'Angélique, principalement :

- On ne se moque pas, j'ai glissé !

Elle leva les yeux au ciel, sans même demandé son avis à quiconque, avant de fixer la porte et de l'enflammer d'un regard. Rapidement, le feu doubla de volume et Kiana fit reculer tout le monde alors que le passage était maintenant bouché. Se mordant les lèvres, puisque le pire était évité, Kiana annonça donc, sur le ton de l'ironie :

- Bon ba problème réglé, faut trouver un autre passage !



Barre de vie : 95%
Barre de folie : 95%
Barre d'alimentation : 100%
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2061-kiana-firewood http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2083-les-liens-de-la-fille-du-feu#22529 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2084-les-rp-de-kiana#22530

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Jeu 24 Nov 2016 - 18:24








La Folie est de Mise

« Je veux plus m'retrouver aussi proche de l'Enfer »


Toutes les filles se présentèrent. Je n’en connaissais aucunes. J’espérais juste qu’elles n’étaient pas dangereuses parce que je préfèrerais encore me faire courser par des serials killers que de risquer ma vie entourée de ces filles là mais bon appart la petite brune qui semble complètement timbrée, elles ont pas l’air bien dangereuse. Bon, apparemment, quelqu’un avait oublié une caméra. J’espérais juste qu’on se trouvait pas dans une télé réalité parce que j’avais tout simplement autre chose à faire que penser à ça. J’avais une boutique à faire tourner pour ma part.

Je soupire.

D’après ce que je vois, Angélique a vu un film dès plus étrange sur la caméra. Bon. Bah faut la suivre. Je la suis sans rien dire, ne me sentant vraiment pas bien dans cet ambiance un peu morose et flippante. Et après on dit de moi que je suis folle. Non. Je suis MEDIUM. C’est pas pareil. Bon c’est vrai que je vois des fantômes qui se baladent, des démons et même des gens qui se font zigouiller dans des circonstances plus gores que gores mais bon, on est là pour parler de ça. Arrivée dans la cabane, les filles prennent des outils et alors que je m’apprêtais à en prendre à mon tour, je me retrouve munie de…

« Une tapette à mouche ? Sérieusement ? »

Soupirant, j’hausse les épaules. C’était déjà ça et puis bon, si jamais je faisais face à un monstre, j’aurais juste à lui taper sur la tête. Si, ça fait mal, je vous assure. Bon la rousse, Zelena apparemment n’en fis qu’à sa tête et refusa de prendre un outil. Tant mieux pour elle. On se dirigea vers la battisse et on remarqua rapidement que les portes étaient toutes closes de différentes manières. La plupart du temps dans les films d’horreurs, quand c’est fermé comme ça, ça veut juste dire « Cassez vous d’ici ! » mais bon, il semblerait qu’on ne soient pas de celles qui écoute les avertissements. De toute manière, je m’en fous, je peux avoir des prémonitions et si jamais je vois un truc, bah je me casse. Point barre.

Bon, apparemment, la magie semblait pas la meilleure solution. Alors que la rouquine était allée chercher un outil pour se défendre, l’autre jeune femme tenta d’enflammer la nouvelle porte mais bah, elle se retrouva tout simplement sur le sol. Je leva les yeux au ciel.

« Si les pouvoirs de Zelena n’ont pas marché, c’était plutôt inutile de croire que tes pouvoirs fonctionnerait Kiana mais bon, au moins maintenant on sait qu’il faut trouver une autre solution. »

Je commençais à sentir que l’ambiance et l’air autour de nous commençait littéralement à me peser, je n’arrivais pas à comprendre pourquoi mais il était certain que ça me pesait vraiment et je n’aimais pas ça, non je n’aimais pas ça du tout.

« On va tenter la porte principale. »

N’attendant même pas une réaction des autres, je me dirigea vers la porte principale avant de frapper contre malgré les chaînes et le cadenas.

« Eh Oh ! Y’a quelqu’uuuuuuuun ? »

Il y a un grand silence. Je respire longuement. Je recule finalement d’un pas lorsque la porte se mets à trembler sous des coups et des bruits étranges contre la porte. Des cris redouble derrière.

« Oups…
-Mais t’es malade quand y'a une grosse chaîne faut pas s'entêter c'est qu'il y a des gros monstres derrière !! Et puis si c'est une épreuve, ce serait trop facile de rentrer par une porte ET encore plus la principale Faut trouver un truc plus aventureux !
-Plus aventureux hein ? »

Je balaye le paysage de mon regard cyan avant de le poser sur les fenêtres du premier étage.

« Si on peut pas entrer par la porte, pourquoi pas tenter les fenêtres ?
-Pourquoi pas on se la jouera assassin's creed ! »

Je m’avance vers un arbre, vérifiant qu’il puisse mener jusqu’aux fenêtres et réfléchis au moyen de monter. Je pouvais grimper toute seule.

« Je reviens dans deux secondes ! »

Me rendant dans la cabane, je commence à fouiller, espérant trouver une corde ou un truc pour me hisser mais bon, apparemment y’avait rien. Je ne tarda pas à revenir vers les filles avant d’hausser les épaules.

« Bon, je n’ai pas trouver de corde. Figue, tu peux m’aider à atteindre la première branche s’il te plait ? »

Figue me fait un signe approbatif de la tête et me fait la courte échelle. Mettant ma tapette à mouche dans ma ceinture, je pose mon pied sur ses mains et tends les bras avant de réussir à m’accrocher à la première branche. Allez Laure, un petit effort. Posant mon pied sur une autre branche, je me hisse et parviens quelques minutes plus tard à atteindre la plus proche de la fenêtre. Bon maintenant, fallait juste que je prie pour que la branche supporte mon poids afin de pouvoir arriver jusqu’à la dite fenêtre. Commençant à avancer, j’entends rapidement un craquement pas très bienveillant. M’accrochant à la branche, le craquement cesse mais vu que j’étais à la moitié de la branche, si je bougeais, je risquais de tomber. ET JE SUIS PAS GROSSE HEIN ! C’est juste la branche qui est pas assez épaisse.

Respire Laure. Respire. Il ne fallait plus que je bouge, au risque de faire une chute qui me ferait mal.

« Euhm… Les filles, j’ai besoin d’aide. » finis-je par dire.


Barre de vie: 100%
Barre de folie: 95%
Barre de faim: 100%

Xi-Feng Wei


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jamie Chung

Ѽ Conte(s) : Mulan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La guerrière, Mulan

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 326
✯ Les étoiles : 664




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Ven 25 Nov 2016 - 0:15








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


Après en avoir eu fini avec les présentations, Figue, nous entraîna vers une caméra. Ce fut Angélique qui l'a pris afin de visualiser ce qui se trouvait dessus et vu les bruits au fur et à mesure de la vidéo, il n'y avait rien d'agréable à regarder. En tout cas, cela nous avait appris qu'il y avait une cabane de jardinage...je ne savais pas en quoi cela aller nous être utile mais quitte à être là autant explorer. Angélique, nous dirigea vers la fameuse cabane, une fois à l'intérieur, elle nous conseilla de prendre un outil. Elle n'avait pas tout à fait tort, en zone inconnu il valait mieux être préparé. Zelena, ne voulut pas écouter au départ, elle nous entraîna faire le tour de la bâtisse... pour finalement retourné au cabanon. Elle venait de découvrir que la magie ne fonctionnait pas ici. Cela avait l'air de particulièrement la déranger et elle prit une "arme" par défaut. L'avantage lorsqu'on avait pas de pouvoir, c'est qu'on ne pouvait pas s'attendre à avoir de mauvaises surprises. Evidemment, je fus la seule à ne pas prendre d'outil, quel outil aurais-je pu prendre alors que j'avais un sabre dans mon sac à dos ? Mais bon, pour le moment, je préférais que personne ne soit au courant que je me ballade avec ça.

Ce fut au tour de Kiana de faire prendre feu la porte ! Maintenant nous devions trouver un autre chemin ! Super vraiment ! Mais qu'est ce que j'avais fait pour me retrouver ici avec une équipe comme ça ? Entre une folle qui voulait hiberné, une fille qui brûlait tout ce qu'elle trouvait et une rousse grincheuse ! Pour le moment seul Angélique et Laure avait l'air de réfléchir à peu près comme des personnes censés dans une situation où des gens normaux se retrouvaient dans un lieu inconnu au milieu de nul part... bon ok, rien que la situation n'était pas normale.

Laure tenta de frapper à la porte principale pour voir ce qu'il se passerait, évidemment si la porte s'était gentillement ouverte saurait été trop simple. A la place, nous entendîmes de hurlements, de quoi nous glacer le sang ! Figue - qui avait toujours l'air dans son délire de télé-réalité - nous conseilla de faire quelque chose de plus aventureux...bizarrement je ne le sentais pas trop ce truc. Laure proposa aussitôt de tenter les fenêtres, pas bête comme idée. Le seul bémols était qu'elle était montée à l'arbre...bon au moins elle était courageuse mais je ne pense pas que c'était la meilleure idée que nous ayons eu de la laisser faire ça. Nous risquerions plus d'une catastrophe...surtout qu'elle n'avait pas l'air très sportive.

Tandis qu'elle avançait, un craquement se fit entendre sous son poids. Génial, la branche risquait maintenant de céder ! Elle ne risquait pas de mourir en tombant mais cela risquerait de lui faire atrocement mal.

- J'arrive, surtout ne bouge pas.

Alors que j'arrivais en dessous d'elle, Laure ne tenu pas plus longtemps et se laissa tomber de tout son poids sur moi, me prenant au dépourvu. Je m'écrasai misérablement sur le sol, la vieille femme sur moi. Super, le chute m'avait légèrement sonné me donnant ainsi une migraine. Je me posai une main sur la tête afin de faire stopper celle-ci. Lorsque je rouvris les yeux, j'eus seulement le temps de voir que la branche se cassait entièrement. Je poussai Laure sur le côté sans ménagement afin de la protéger et d'avoir à mon tour le temps de me pousser. Ce que je pus heureusement faire avant de me retrouver écraser en dessous. Je me relevais avec une légère difficulté suite à la chute de la médium, elle n'était pas si lourde que ça mais en tout cas je l'avais bien senti en tombant.

- Si vous pouviez éviter de retenter ce genre d'expérience ça m'arrangerais, lui dis-je avec un sérieux sans faille.

Une autre idée me vînt, certes elle aussi stupide mais c'était une idée.

- Les fenêtres à l'étage son trop difficile à atteindre par contre on peut tenter d'en casser une au rez-de-chaussé.

Je me rapprochai d'une fenêtre et serra le poing avant de le mettre en arrière afin de frapper de toute mes forces. Lorsque mon poing s'abattit sur le verre... ce ne fut pas la vitre qui céda mais mon poignet. Je venait littéralement de le briser. Cela me fit l'effet d'un marteau piqueur dans tout le corps. Je me tenue alors le poignet, grimaçant de douleur. Moi qui était pourtant très résistante à celle-ci ce verre était tellement dure que cela me faisait un mal de chien ! Ils avaient renforcé leur vitres ou quoi ?! Je serrais fermement mon poignet, heureusement que j'avais utiliser la main gauche, sinon j'aurais été sacrément pénalisé pour me battre. Je trouverais bien quelques choses de dure à un moment afin de me faire un bandage pour stabiliser mon poignet. J'essayai de récupérer mon calme malgré la douleur présente dans mon poignet.

- Bon, ce n'était pas une bonne idée. Je penses que nous allons devoir trouver un autre moyen pour entrer.

J'entrepris de nouveau de faire le tour afin de voir s'il ne pouvait pas y avoir une autre entrée comme une trappe par exemple, mais hélas il n'y avait rien de tout ça. A part des terriers de lapins mais cela ne menait pas à grand chose. C'est alors qu'un objet volant non identifié traversa juste devant nous. A croire que quelqu'un essayait de nous tuer ! Je cherchai l'endroit d'où il avait pu partir et vu qu"il avait brisé une fenêtre, juste à côté d'un échafaudage. Louche nan ? Je me retournai désormais pour voir le fameuse objet, je me rapprochai et le pris dans mes mains. Il s'agissait d'une pierre mais empli de sang ! Alors là c'était encore plus étrange ! Déjà une pierre qui venait de l'intérieur d'un bâtiment et non de l'extérieur était bizarre mais en plus celle-ci était pleine de sang ! Même en temps que guerrière, cela me fit froid dans le dos. Qu'est-ce qui pouvait bien nous attendre là-bas ?!

-Soit c'est un signe pour nous faire entrer, soit c'est un signe qu'on veut nous tuer. Mais dans les deux cas on semble pris au piège...

Barre de vie : 95%
Barre de folie : 100%
Barre d'alimentation : 100%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Police de
Storybrooke
La cavalerie arrive
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44234-une-guerriere-ancestr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57853-je-ne-veux-plus-jamais-voir-un-homme-nu-de-ma-vie

Angélique Quinn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Angelina Jolie

Ѽ Conte(s) : La Belle au Bois Dormant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Maléfique

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 25
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 25 Nov 2016 - 11:09

Angélique s'était doutée que les gens n'aimeraient pas qu'elle prenne les commandes... Mais franchement, Zelena était loin d'être stupide... Alors pourquoi refusait-elle d'écouter ses conseils ? Si elles avaient la possibilité d'utiliser la magie, partir d'ici serait un véritable jeu d'enfants... Or l'endroit n'était clairement pas destiné à l'amusement des marmots. Il fallait donc être prudente... Et d'ailleurs, l'incident avec Kiana, qui s'était mise à faire mumuse avec ses pouvoirs, se révéla probant. Certes, la jeune femme avait toujours eu du mal avec ses pouvoirs, mais tout de même ! Angélique l'avait mieux entraînée que ça...

- Arrête ça. Dit-elle sèchement à son apprentie.

Apprentie qui l'avait blessé en plus. Rien de grave, mais cela lui tapait sur le système. Bordel, est-ce que c'était si simple que ça d'écouter et d'obéir à ses ordres ?! Même ses trolls, pourtant très débiles, obéissaient ! Alors pourquoi pas des personnes un peu plus intelligentes ? Du moins étaient-elles censées l'être... Revenues près de la maison, Zelena tenta d'utiliser ses pouvoirs mais quelqu'un ou quelque chose l'avertit qu'elle ne devait pas le faire. Kiana fit encore des siennes puis le groupe repartit à la cabane de jardinage.

- Leçon n°1, toujours écouter Maléfique... Déclara la botaniste pendant que Zelena prenait ce dont elle avait besoin.

Sans doute qu'après ça, elles écouteraient un peu plus... Elles refirent le tour et Kiana découvrit une fenêtre. Laure s'empressa d'aller grimper à un arbre qui semblait mal en point et manqua de tomber... La branche sur laquelle elle était semblait ne pas être très solide... Park allait lui filer un coup de main et puis elles se remirent en route. L'asiatique découvrit une autre fenêtre, trop haute malheureusement. Mais quelqu'un semblait vouloir les faire entrer puisque la fenêtre fut cassée, par une pierre pleine de sang qui avait été tirée de l'intérieur.

- Allons-y. Décida Angélique.

Elle fut très prudente et testa d'abord l'échafaudage avant de monter dessus. Il tiendrait, mais certainement pas pour toujours. Rapidement et bien que la structure bougeait énormément, la fée parvint à arriver jusqu'à la fenêtre par laquelle elle rentra, en prenant garde aux morceaux de verre. Deux autres filles avaient réussi à monter avant que l'échafaudage ne s'écroule. Quant à l'endroit où elles étaient, c'était une chambre. Du moins en avait-elle l'impression parce qu'il faisait très sombre... La lune éclairait un peu la fenêtre, mais sa lueur n'était pas assez forte pour éclairer le reste de la pièce. Heureusement, Angélique avait récupéré la caméra des mains de Kiana avant de monter. Aussi l'enclencha-t-elle et choisit-elle le mode avec la lumière.

- Et la lumière fut... Murmura-t-elle en éclairant la pièce.

Il s'agissait bien d'une chambre. Mais l'endroit était lugubre. Pire encore que son château ! Tout tombait en ruine. Murs, sol, plafond... Des grosses tâches rouges ornaient les murs, ce qui expliquait sans doute le sang sur la pierre. Il y en avait d'autres, plus sombres et la fée était incapable de les identifier. Au sol il y avait des médicaments éparpillés partout et des flaques de liquide inconnus... Sympathique tout ça. Un lit hospitalier, un placard et trois portes complétaient le joyeux tableau.

- Quelle destination paradisiaque... Ironisa la botaniste.

Puis Angélique testa la première porte, celle qui était en face d'elle. Mais cela ne servit à rien, puisque la porte resta bloquée. La fée n'avait réussi qu'à la faire bouger très peu. Quelque chose de lourd la bloquait. Aussi la brune passa-t-elle à celle de droite, qui déboucha sur une pièce similaire à celle dont elle était venue. Une autre chambre. Son agacement allait croisant et la jeune femme commençait à s'énerver. Aussi repartit-elle à son point de départ et tenta-t-elle la porte de gauche. Mais celle-ci était autant bloquée que la première. Forçant un peu plus, la trentenaire remarqua qu'un meuble assez long bloquait la porte. Frappant du poing contre la porte, Angélique lança un regard torve aux deux autres.

- Vous attendez quoi pour venir m'aider ? Lâcha-t-elle avec colère.

À elles trois, la porte céda. Mais cela fit un bruit monstre et sembla réveiller les habitants de la maison... Des dizaines de pas étaient discernables, des portes claquaient... Apparemment, on se cachait. Il y eut même deux cris, sans que la fée ne comprenne pourquoi. En avançant sur le palier, elle remarqua qu'elles étaient au premier étage. Un couloir faisait tout le tour et au centre, un trou. Sans doute le hall du rez-de-chaussée. Mais elle ne pouvait rien distinguer, c'était trop sombre. Soudain, un petit bip se fit entendre. La caméra clignota puis s'éteignit, les plongeant dans le noir.

- Manquait plus que ça... Grommela-t-elle. On se met en triangle, dos les unes aux autres. Ordonna-t-elle à ses compagnes. Il faut protéger nos arrières...

D'autant que les grognements, cris et bruits de choses qui rampaient vers elle étaient de plus en plus proches. Bientôt, Angélique eut la sensation qu'elles étaient cernées. Cela ne lui disait véritablement rien qui vaille... Se rappelant du vide, la fée décida de tenter le tout pour le tout.

- Venez, vite ! Dit-elle aux autres.

Puis sans faire attention à si elles suivaient ou non, Angélique toucha le rebord du petit muret qui délimitait le couloir. Elle grimpa dessus et sauta.

Barre de vie : 95%
Barre de folie : 90%
Barre d'alimentation : 100%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Aujourd'hui, j'ai vu un esclave devenir plus puissant que l'Empereur de Rome...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61959-eh-bien-eh-bien-termi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61999-les-liens-d-angelique http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61997-les-histoires-de-malefique

Figue A. Row


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Crystal Reed :love:

Ѽ Conte(s) : Le descendant de Cyrano de Bergerac, vous savez, celui qui a le nez qui pousse dès qu'il dit un mesonge. :uh:
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le plus beau, l'unique, le meilleur... Figaro, bien sur. :uh:

☞ Surnom : Fifi (brin d'acier :boulet:)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1104
✯ Les étoiles : 790




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Ven 25 Nov 2016 - 18:26








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


A l’affût, pendant que les autres faisaient mumuse à rentrer dans la vieille bâtisse, je cherchais des yeux les caméramans. J'en avais vu quelques uns, tapis dans l'ombre. En fait, je n'étais pas sûre qu'il s'agisse de caméraman, mais qui d'autre pourrait se cacher dans des fourrés pour nous observer ? Certains ne nous lâchaient pas des yeux, tout le monde était observé, analysant chaque détails... Eh ! Mais c'était peut être des fans. J'adorais mes fans, j'en avais énormément ! Louise, Darshkan, Terrence, Maria, et j'en passe des milliers ! Alors quelques un de plus, je ne disais pas non ! Certainement pas, j'adorais me montrer. Je suivais donc les autres, le plus naturellement et le plus classe possible. Bon, d'accord, du coup, ça faisait pas naturel, mais c'était classe. J'étais la classe incarné. Appelez moi Madame Classe !

Après avoir fait cramer une fenêtre, tenter d'escalader un arbre et être tombé lamentablement, et s'être pété la main en essayant de se la jouer badass pour dégommer une fenêtre... Le groupe se dirigeait de nouveau vers les échafaudages pour tenter une nouvelle entrée. Non mais vraiment, je suis avec un groupe de ch'tarbé ou pas ? Ou de Masochiste peut être... On m'a expliquer que c'était des gens qui aimait souffrir. Comme Adam je crois. Je me souvenais d'ailleurs très bien de sa salle cacher. Et j'avais pas du tout aimé la voir.

- Bon dites moi, vous êtes tous maso et suicidaire pour vouloir tenter les passages les plus dangereux ?! Non et puis pourquoi vous voulez rentrer dans ce vieux bâtiment tout moche ?! Y'a tout nos fans qui sont dehors, faudrait penser à rester avec eux ! Et puis... Juste POURQUOI ? Pourquoi vous voulez rentrer là dedans ? C'est quoi la récompense ?

Non mais c'est vrai on a dit qu'on voulait rentrer, pas séjourner dans un lieu ultra glauque. Parce que télé réalité, d'accord, mais bon, on a dit qu'on voulait tous rentrer... Mais rentrer CHEZ NOUS pas dans ce taudis même pas digne d'accueillir un vieux chien tout moisi ! Mais non, apparemment, je suis tombé avec des tarés et en plus ils m'écoutent même pas. Attendez que je me mette à chanter pour qu'ils me remarquent, avec ma voix de rossignol, ils vont pas m'oublier de si tôt. Et puis si le bruit que je fais suffit pas à être entendu, je vais mettre le paquet bande d'ignoreur de nul !

Alors que, les uns après les autres, ils escaladent l’échafaudage, je pose une main dessus, l'air pensif. Escalader. Mouais, ça va, c'est facile ça, je suis pas un chat pour rien... Mais imaginez vous si...

- Non ! Non attendez ! J'ai une meilleure idée, vous voulez pas me porter jusqu'en haut ? Non mais vous savez, j'ai mal à un doigt ! Si si, et puis au doigt d'honneur, du coup c'est celui du milieu c'est pas pratique ! Et puis j'ai fais ma manucure il y a pas longtemps !

Bon, ça semblait pas assez grave pour eux... Tentons quelque chose de plus prenant. Levant une main vers le ciel, et rabattant la deuxième sur mon cœur, je laissais échapper un cri puis un râlement de fille bientôt décédé.

- Aaaaargh je sens que je ne vais pas tenir le couuuuuuuuuup ! Montez sans moi, je vous assuuuuuuuure !

Silence. Non mais vous êtes pas sérieux là ?! Bientôt à terre, je me relève, outrée, les mains sur les hanches.

- NON MAIS CA, CA VEUT DIRE VENEZ ME CHERCHEZ VOUS ETES TOUS DES NAZES !

CRACK !

- Oh non ! Vous êtes tous des nazes et vous allez tous mourir ! Sauve qui peuuuuuuuuuuuuuuut !

L’échafaudage avait commencé à craquer et à trembler, signe qu'il n'allait pas tenir debout longtemps. Seule en bas, j'avais regardé le spectacle horrifiée avant de m'enfuir en courant derrière un arbre. Un énorme craquement solda la fin de notre moyen d'entré... Enfin de LEUR moyen d'entré. Puisqu'ils ne voulaient pas m'aider. Égoïste. Quelques cris et deux bruits de chute marquèrent la fin de l’ébranlement. Une fois sûre de ne plus avoir aucun seau susceptible de me tomber sur le crâne, je sortis de ma cachette pour rejoindre les deux autres.

- Eh, 20/20 pour la discrétion et le plongeons, respect, même moi j'suis plus discrète. Et puis vous avez l'air de crêpe écrasé par terre, on s'bouge on s'relève, c'est qu'une petite chute... Et si vous avez mal et que vous êtes maso, vous devriez être en pleine forme ?!

Je les laissais se remettre de leurs petites émotions. Attendez, c'est quand même moi la plus à plaindre. Elles, elles seraient morte au pire, c'est pas trop grave. Mais MOI ! Moi je serais resté ici toute seule ! J'aurai eu peur et froid ! Et je me serais peut être fait attaqué par un... Par un chihuahua ! Vous imaginez l'horreur ? Heureusement, ces bandes de mous du g'nou avait réussir à s'en sortir, heureusement quand même !

Un craquement puis un grincement familier me fit tourner la tête vers la cabane à jardin qui était à quelques pas de nous. Je fis volte face, apercevant juste une ombre sortir de la cabane. Penchant légèrement la tête sur le côté, j'activais la totalité des neurones de mon cerveau, c'est à dire des millions vu mon intelligence débordante. Attendez, il n'y avait personne on est d'accord ? Alors comment il peut en sortir ? Il a sûrement laissé un cadeau ! C'est un fan qui n'a pas osé me donner un cadeau ! Rooh, c'est adorable !

- Eeeeeeh ! Suivez moi y'a quelqu'un qui a laissez un cadeau dans le cabanon pour moi... Enfin peut être aussi pour vous mais comme vous êtes beaucoup moins charismatique...

J’entraînais les deux dernières personnes à ma suite, fonçant à toute vitesse vers l'endroit qui renfermait peut être le plus beau présent que je n'avais jamais eu ! Claquant la porte, je fis une de ces entrées fracassantes ! Les objets avaient un peu bougé, il n'y avait plus rien de coupant... Oh comme c'est gentils ! Il a enlever toutes les choses dangereuses pour ne pas que je me coupe, c'est trop mignon ! Et il a laissé...

- UN BOUQUET DE FLEUUUUURS !!

Posé sur l'établi, je m'en saisi en tournoyant avec. Les couleurs étaient exposantes, le bouquet magnifiques, réunissant mes couleurs favorites. C'est beau ! Comment avait-il su ça ? Et il sentait merveilleusement bon ! Je ne manquais d'ailleurs pas de l'agiter devant le nez de mes concurrentes.. Enfin pardon, des autres membres de cette aventure, les rendant vertes de jalousie ! Et pourquoi elles ont des haut le cœur ? C'est peut être la jalousie aussi...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

This is like family... But it's better. The Fimily !
Même si le monde nous sépare un jour, me promets-tu d'essayer de le défier pour me retrouver ? Parce que si le monde me défie un jour de te retrouver, je le ferai quoi qu'il en coûte × by lizzou.

Kiana Firewood


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Janel Parrish

Ѽ Conte(s) : WITCH
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Taranee Cook

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 660
✯ Les étoiles : 463




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Ven 25 Nov 2016 - 22:02








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »

Trouver un autre passage n'était apparemment pas chose aisée. En effet, Laura avait décidé de passer par une fenêtre, en grimpant à un arbre mais la branche sur laquelle elle se trouva céda sous son poids. C'est Park qui la retint, avant de tenter de casser une vitre. Mais au lieu de casser la dite vitre, elle se contenta de se casser le poignet. Et ce fut finalement Angélique qui escalada l'échafaudage. Kiana soupira mais quitte à rester avec quelqu'un autant être avec sa mentor, non ? Elle monta donc à la suite des autres et... Finit à terre dans un grand bruit... L'échafaudage s'était effondré sous leurs poids !

- Eh, 20/20 pour la discrétion et le plongeons, respect, même moi j'suis plus discrète. Et puis vous avez l'air de crêpe écrasé par terre, on s'bouge on s'relève, c'est qu'une petite chute... Et si vous avez mal et que vous êtes maso, vous devriez être en pleine forme ?!
- Aide moi, au lieu de piailler !

Mais au lieu de cela, Figue se rendit dans le cabanon de jardinage, une nouvelle fois. Craignant le pire, Kiana se redressa alors rapidement, prise d'un violent mal de crâne, se retenant quelque seconde au mur le plus proche pour ne pas tomber. Finalement, lorsqu'elle arriva au cabanon avec la fille qui était tombée avec elle un peu plus tôt, elle trouva Figue en pleine admiration devant une motte de terre avec quelques fleurs mortes et des verres qui sortaient de la terre.

- UN BOUQUET DE FLEUUUUURS !!

Kiana se boucha le nez, sous l'odeur de la chose, retenant un haut le coeur. Mais elle se mit à sursauter à cause de la porte qui venait de se claquer violemment. La pyromane se tourna alors vers la troisième fille qui les avait suivi, en questionnant :

- C'est toi qui a fait ça ?

L'autre sembla n'être au courant de rien et Kiana prit son courage à deux mains pour aller voir ce qu'il se trouvait en dehors du cabanon. Elle ouvrit donc la porte doucement, pour voir au loin cinq silhouettes marcher assez bizarrement dans leur direction. Mais ça n'avait pas l'air d'être le groupe de filles qu'elles avaient perdu. A moins qu'elles aient trouvé en chemin des grosses sortes de lames et d'engins de tortures tous plus horribles les uns que les autres. Voyant que les silhouettes s'approchaient sans vraiment s'aperçevoir de leur présence, Kiana referma doucement la porte et se mit à chuchoter :

- Figue, ferme la ! Y'a des tarés dehors !

Cherchant une solution du regard, Kiana constata que le cabanon était plus en désordre qu'au départ. Il semblait avoir été fouillé de fond en comble. Kiana poussa donc les deux filles qui l'accompagnait, avant de buter sur un truc, au sol. Elle s'agenouilla, passant sa main sur le sol, avant de toucher le coin d'une trappe en bois. C'était leur sortie de secours !

- Vite ! Aidez-moi à déblayer le passage !
- Il y a une horde de fans en furie qui se dirige droit vers nous ! Vite, vite, opération disparition !

Figue semblait réellement paniqué, pour une fois. Elle se mit d'ailleurs à déblayer d'un coup, tombant sur un pied de biche que Kiana lui arracha des mains pour ouvrir la trappe d'un coup. Une trappe sans fond... Ou du moins, dont on ne distinguait pas le fond dans le noir. Kiana alla pour allumer les flammes au bout de ses doigts mais elle se souvint des désastres que cela avait provoqué. Elle se contenta donc de laisser tomber et de descendre grâce aux barreaux qui se trouvaient sur les murs, en faisant bien attention à ceux qui étaient cassés. En haut, la porte grinça et Kiana sentit les filles accélérer le pas pour descendre, avant que Figue ne referme la trappe, les plongeant dans le noir total. Un noir qui ne dura pas longtemps puisque la trappe se rouvrit bien vite mais que Figue la referma d'un coup sec, en lui hurlant de lui donner le pied de biche pour bloquer la trappe. Kiana ne se fit pas attendre et lui fit passer. Et c'est ainsi qu'elle retrouvèrent un brin de sécurité...

Mais la sécurité était instable puisque la trappe se mit à trembler et que Figue fit en sorte d'accélérer sa descente, faisant se dépêcher Kiana qui ne suivait plus trop. Mais c'est Figue qui tomba la première... Mais étant la dernière de la file, elle fit tomber tous le monde. C'était la fin !

Mais en réalité c'est un SPLASH qui les accueillit toutes les trois. Kiana remonta vite à la surface, reprenant une grande inspiration dans ce qui semblait être de l'eau... Où un truc un peu plus épais...

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

Ca c'était Figue qui venait de s'accrocher à Kiana qui leva les yeux au ciel. Quand à Figue, elle était vraiment en train de pleurer toutes les larmes de son corps. La pyromane soupira alors, avant de lâcher, excédée par les cris de l'autre folle :

- Arrête de t'agiter, je compte pas te faire couler...

Finalement, au bout de dix minutes de nage, il y eut une faible lumière au bout du tunnel. Kiana se mit à espérer que c'était la fin et elle accéléra un peu son rythme de nage, alors que des bruits se faisaient entendre derrière elles. Les créatures les rattrapaient !

Kiana passa alors la grille de canalisation et sortit de l'eau pour se retrouver dans une petite salle... Des plus étranges... Parce qu'en effet, des bougies qui commençaient à rendre l'âme étaient disposées un peu partout... On aurait dit...

- Vous pensez que c'est une salle de rituel ?


Barre de vie : 95%
Barre de folie : 90%
Barre d'alimentation : 100%
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2061-kiana-firewood http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2083-les-liens-de-la-fille-du-feu#22529 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t2084-les-rp-de-kiana#22530

Xi-Feng Wei


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jamie Chung

Ѽ Conte(s) : Mulan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La guerrière, Mulan

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 326
✯ Les étoiles : 664




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Sam 26 Nov 2016 - 15:36








La Folie est de Mise

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »



Angélique avait pris la tête du groupe en montant à l'échafaudage, le reste suivit, enfin presque. Figue avait décider de n'en faire qu'à sa tête et de ne pas nous suivre. Personne ne chercha à l'aider tandis qu'elle était encore en bas. Elle finira bien pour nous suivre. La jeune femme poussa quand même un coup de gueulante envers tout le monde. C'est là que nous entendîmes l'échafaudage craquer. Nous étions encore deux avant d'entrer dans le bâtiment. Bien sûr nous n'eûmes pas le temps et ce dernier s'effondra. Nous étions désormais deux allongées sur le sol et complètement sonné. Cette journée était vraiment merdique. J'avais chuté deux fois dans la journée et mon poignet s'était cassé comme un morceau de bois. Je sens que cette Figue n'était pas vraiment un cadeau et qu'elle risquerait plus de nous faire tuer qu'autre chose. L'autre fille - Kiana je crois - demanda à Figue de nous relever mais celle-ci préféra retourner dans le cabanon plutôt que de nous donner son aide. Et ben... ce travail d'équipe commençait bien.

Lorsque nous rejoignîmes la folle dans son cabanon, celle-ci s'exclama d'avoir trouvé un bouquet...totalement moisi. Franchement, je ne savais même pas qu'un bouquet finir aussi mal en point. La porte se referma d'un seul coup, nous laissant alors toutes les trois à l'intérieur. Kiana me regarda, me demandant si j'étais à l'origine de cette action. Je lui répondit négativement d'un signe de tête. La pyromane tenta de regarder à l'extérieur, avant de nous chuchoter que nous n'étions plus seule désormais. La jeune femme nous poussa alors qu'elle cherchait une solution pour sortir. A vrai dire je cherchais moi aussi un plan mais avec une telle équipe de bras cassé, on avait plus de chance de se faire tuer si on ne travaillait pas ensemble. Dans sa recherche, elle avait finalement réussi à trouver une trappe ! Halleluyah ! On ne mourra peut-être pas dans ce cabanon ! Bon, évidemment, on ne voyait pas le fond de la trappe mais on n'avait pas vraiment le temps d'y réfléchir. Kiana, descendit la première, je fus la suivante, pour terminer par Figue qui ferma la trappe. Nous pressâmes le pas en entendant les individus encore non identifié arriver. Ils tentèrent d'ouvrir la trappe mais Figue les bloqua avec le pied de biche. Finalement, même si elle était folle, elle avait un instinct de survie. Nous descendîmes encore plus vite, car même si nous avions bloqué la trappe, celle-ci ne tiendrait pas longtemps.

C'est alors que dans notre course, Figue rata la marche, nous entraînant ensuite dans sa chute puisque nous étions les suivantes. Nous nous écrasâmes de nouveau au sol. Enfin c'est ce que je pensais, pourtant le sol ne fut pas aussi dur que dans mon souvenir. Nous avions atterri dans l'eau, enfin j'espérais que ce soit de l'eau. Quant aux autres filles... elles avaient l'air d'aller bien aussi. La folle pleurait toutes les larmes de son corps et était en train de s'accrocher désespérement à Kiana.

J'entendis alors légèrement des voix. Peut-être que les individus étaient en train de nous rattraper !

- Nageons les filles. On a pas le temps !


Nous nageâmes pendant dix bonnes minutes avant d'apercevoir une faible lumière. Etions-nous enfin sauvé ? Ca, personne ne pouvait encore le dire. Nous accélérâmes de nouveau le pas en entendant les autres nous poursuivre. Nous atterrîmes dans une salle empli de bougie, et je devais dire que j'étais assez d'accord avec Kiana, ça m'avait bel et bien l'air d'être une salle de rituel ! Nous sachant suivi, j'essaya de trouver une issue, sauf que les seuls accés présent et que j'avais essayé étaient condamné ! Qu'est ce que nous allions bien pouvoir faire ?!

- Je pense qu'on va devoir se battre. Ils se rapprochent à grands pas et il n'y a aucune issus !

Figue me dévisagea comme ci j'étais complètement folle.

- Non mais t'es pas bien dans ta tête ?! Tu t'es prise pour une super héroïne ?! Tu vas au suicide toute seule, je me barre !


Elle partit alors se planquer, quel lâcheté. Géniale ! Vraiment !

- Mais on a pas vraiment d'autres choix à part mourir ! Il faut bien qu'on sauve notre peau et ce n'est pas en se cachant que ça risque de fonctionner !


Kiana ne fut pas mieux et partit rejoindre Figue. Super, maintenant j'étais seule contre plusieurs choses que je n'avais pas encore vu. Je pris alors mon sac à dos et en sorti mon sabre. Je pense que j'avais vraiment en avoir besoin ! Je déposai mon sac près de la cachette des filles et brandit mon sabre en position de combat. C'est alors que les "hommes" enfin si on pouvait appeler ça comme ça, entrèrent dans la salle. Je ne sais pas vraiment comment vous les décrire mais ils ne sont pas vraiment le genre d'homme avec qui on a envie de dire bonjour et de discuter autour d'un café le dimanche matin. Même les Huns semblaient être des enfants du primaires face à eux ! Ils étaient tous vêtu de masque étranges, la peau grise, les muscles ainsi que les os ressortant sous leur peau fade et un regard vide. Bon, ce n'était pas une armée mais ils étaient quand même sept et ils n'avaient pas vraiment l'air apte à discuter.

Je n'attendis pas plus longtemps avant de me lancer dans la bataille. Sept contre un était vraiment peu équitable et je devais bien avoué qu'ils avaient une force de monstre. Je réussis tout de même à en tuer un, lui décapitant la tête à l'aide de mon sabre. Au moins j'étais sûr qu'il ne reviendrait pas à la vie. Il n'en restait désormais plus que six, j'échangeais des coups avec plusieurs d'entre eux mais lors d'un instant d'égarement tandis que je vérifiais qu'aucune des créatures n'avaient trouvé les filles, je me pris violemment un coup dans la nuque, me faisant lourdement tomber sur le sol, inconsciente.

Le noir totale, je rouvris lentement les yeux avec un mal de crâne pas possible. Mais c'est pas vrai comment ai-je pu en arriver là ?! Je n'arrête pas de me faire tomber dessus et de me faire sonner ! Je commençais vraiment à en avoir marre ! Cette journée était vraiment la poisse ! C'est alors que je pris conscience d'où j'étais. Je n'étais plus dans al salle de rituel désormais. Mais dans une autre salle et... à l'intérieur d'une cage ! Je n'étais pas une bête ! Pourquoi j'étais là ?! Je me précipitai contre les barreaux ainsi que l'entrer pour voir si je pouvais sortir ou même réussir à cassez cette fichue serrure mais rien ne fit. Je me retournai alors pour prendre mon sabre mais... il n'était plus là ! Ils avaient dû me le prendre alors que j'étais inconsciente ! C'est pas vrai ! Je tenais tellement à se sabre ! Maintenant, j'étais prise au piège...

En me relevant de nouveau, pour en distinguer un peu plus de la pièce qui était plongé dans l'obscurité, je pus légèrement discerner des objets de médecins. Mais ceux ci avaient l'air très vieux et pas du tout aux normes ! Ca ressemblait presque à du matériel de torture !

- Mais qu'est ce que je fais là ?! Je vais finir découpé en morceau...


Une voix éraillé prit alors la parole, pourtant je n'arrivais toujours pas à discerner quelqu'un:

- Mais c'est Pour la bonne cause... c'est Pour la science...


La phrase s'ensuivit d'un rire rauque. Mais où est-ce que j'avais atterri ?!
Barre de vie : 95%
Barre de folie : 90%
Barre d'alimentation : 100%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Police de
Storybrooke
La cavalerie arrive
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44234-une-guerriere-ancestr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57853-je-ne-veux-plus-jamais-voir-un-homme-nu-de-ma-vie

Zelena


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rebecca Mader

Ѽ Conte(s) : Le Magicien d'Oz
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : The Wicked Witch

☞ Surnom : Greenie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 125
✯ Les étoiles : 330




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 26 Nov 2016 - 16:25



[size=45]La Folie est de Mise[/size]

« N'ayez pas peur et entrez... Dans un univers singulier. »


Mais qu'est-ce que je foutais dans cet endroit ? J'aurai dû partir quand je le pouvais. Utiliser mes pouvoirs dans cet endroit pouvait avoir de fâcheuses conséquences. Enfin, c'est que j'ai compris de la voix dans ma tête...non mais qu'est-ce que je raconte ?! Allez, Zelena tu as juste rêver, tu as mal entendu, cela devait être juste le vent. Oui c'est ça, le vent. Je n'avais rien entendu, du moins je l’espérais au plus profond de moi, sinon j'allais avoir de gros problèmes.


Toujours l'esprit ailleurs, je suivais les autres. Celle qui s'appelait Laure tenta d'ouvrir la porte principale mais évidemment elle était verrouillée. Si elle avait été ouverte, je n'aurai pas tenté d'ouvrir l'autre porte. Devant se manque de jugeote, je grimaçais.



« Oui elle est fermée Sherlock ! Toutes ces fichues portes sont fermées. »


Elle tenta ensuite de tenter sa chance par les fenêtres à l'étage. Ben voyons. Elle grimpa sur un arbre mais tomba sur Xi Feng. Quelle bande d'amatrices. Si les fenêtres de l'étage était inaccessibles, Feng se dit qu'on pouvait essayer de passer par celles du rez de chaussée. Oui c'était une idée pas totalement nullissime. Mais vu leur étroitesse, je doutais fort qu'une personne puisse passer. Le Microbe peut-être. D'ailleurs, celle-là me filait la migraine avec son histoire de télé réalité. Je tâchais de ne pas lui prêter d'attention ainsi qu'a son délire. Malheureusement, Feng n'arrivait pas briser une des fenêtres du bas, mais soudain, une pierre tomba près de nous. Une pierre tâchées de sang ?? Super, non vraiment super. Là, ça devenait comme dans de mauvaises séries d'horreur. Quoi ensuite ? De zombies ?? Un tueur en série qui nous court après avec son couteau ensanglanté dans la main ? Halloween est terminée !

Malefique eut la brillante de retenter l'étage en passant par l’échafaudage.

« Sérieusement ? Quelqu'un nous lance une pierre recouverte de sang, et nous qu'est-ce qu'on fait : on fonce droit la retrouver. Si on était dan un film d'horreur, c'est qu'il ne faudrait surtout pas faire. Je dis ça, je dis rien. »

Au moins, je les aurais prévenu. Je suivais les filles. L'échafaudage tanguait dangereusement. Par chance, je réussis à passer avec Malefique et Laure avant qu'il ne s'effondre. Grâce à la lumière de la caméra on vit qu'avait atterrit dans une chambre d'hôpital. Mais pas une chambre qui inspirait de la quiétude. C'était une chambre bien glauque avec des tâches de sang sur les murs. Au fond de la pièce il y avait trois portes. La fée tenta d'ouvrir la première porte mais quelque chose bloquait. La deuxième nous conduisait dans une autre chambre, identique à celle où on était. Vraiment sympa cet endroit. Malefique réessaya d'ouvrir la première porte.

Vous attendez quoi pour venir m'aider ?

Je soupirais mais je fis un effort et l'aidais. On faisait un bruit monstre et des bruits se faisaient entendre. Je m'arrêtais. Ca, ça n'annonçait rien de bon. La porte céda et on arrivait sur un couloir. De portes claquaient, des cris retentissaient. Ca s'annonçait mal je vous dis ! Les bruits se faisaient de plus en plus proches. Je ne savais pas ce que c'était mais ça s'approchait. Malefique nous demanda de la suivre. Je levais la tête et la vis sauter pour rejoindre le rez de chaussée.

« Euuuuh ben oui, c'est tellement une bonne idée de sauter d'un étage. »

Mais les choses se rapprochaient de plus en plus. Je me fis une raison et monta sur la rambarde, pris une inspiration et sauta. Aiiiiiiiiiie. Je me réceptionnais mal et je me tordis la cheville.




« Fais chier !! Encore une super idée ! »

Me relevant tant bien que mal, je regardais autour de moi. Malheureusement, on y voyait rien. Je sentais quelque chose de visqueux sur le carrelage. Heureusement qu'on y voyait rien car je ne voulais pas savoir ce que c'était. A taton et en boitant, je longeais le mur à la recherche d'une porte. Très vite, mes mains tombèrent sur des poignées mais elles restaient bloquées. Sauf une. Super ! J'ouvris vite la porte. La poignée me resta dans la main et la porte tomba en morceau. Charmant. La pièce était dans la pénombre comme dans tout l'étage. La seule fenêtre était barricadée par des morceaux de bois qui ne laissaient pas passer la lumière de la lune. Je pouvais tout juste discerner des objets sur le sol. La pièce devait être dans un foutoir. Je cherchais un interrupteur. J'en trouvais un non loin de là où j'étais mais il semblait qu'il n'y avait pas de courant.

« Génial ! Pas de courant ! Quelqu'un a encore une idée brillante ? »

Barre de vie : 95%
Barre de folie : 90%
Barre d'alimentation : 95 %

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
 
   
   
I'm Wicked
Wicked lives are lonely
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64251-terminee-zelena-mills http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t67172-liens-de-la-plus-wicked-des-wicked http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t64287-livre-magique-de-zelena

Invité


Invité


avatar





Actuellement dans :

________________________________________ Dim 27 Nov 2016 - 0:20








La Folie est de Mise

« Je veux plus m'retrouver aussi proche de l'Enfer »


Parfois je me demande si la malchance ne me suit pas. Non parce que cette foutue malédiction, je me l’étais prise en pleine tête il y a un peu plus de 28 ans alors que je ne connais même pas la méchante reine puis nous on emmerdait personne mais non, il a fallu qu’on se retrouve ici, où plutôt que je me retrouve ici. J’ignore toujours où est Ed. Je ne sais pas non plus où est Judy. Le médaillon que je porte autour du cou est tout ce qui me reste de mon ancienne vie. Et je dois dire que là tout de suite entourée de ce groupe de fou dans cet endroit, je ne rêvais que d’une chose, pouvoir sentir Ed’ près de moi et pouvoir me réchauffer dans ses bras, qu’il me rassure et me dise que tout va bien.

Mais bon. Il n’est pas là et actuellement, l’échafaudage sur lequel j’étais montée l’instant d’avant après être tombée de l’arbre sur Xi-Feng, j’avais pas eu trop mal. Elle m’avait servie de coussin. Enfin bref, tout ça pour dire que l’échafaudage était tombé et qu’on se retrouvait donc séparées en deux groupes.

« Dans les films d’horreurs, y’a toujours un groupe sur les deux qui finit mal. Enfin, je dis ça, je ne dis rien. »

Bon, je suivis Zelena et Angélique dans un amas de pièce avant de pousser un meuble pour sortir par une porte mais on se retrouva dans un couloir noir où on ne voyait strictement rien et la brune voulait qu’on saute. Sérieusement ? Alors que Zelena et Angélique venait de sauter, je n’eus pas le temps de faire quoi que ce soit que les choses qui nous entouraient me sautèrent dessus.

« Aaaaaaaaaaaaaaah »

Puis ils puaient en plus. Me débattant comme je pouvais, je me fis traîner sur le sol.

« Eh oh, je ne suis pas une serpillière ! »

Et je m’appelle non plus Judah hein. Mais alors que je me débattais pour essayer de leur échapper, je fus enfermée dans une cage. Une cage ? Ils m’avaient enfermée dans une cage avec…

« Xi-Feng, je suis contente de te voir. » dis-je simplement.

Au fond, je me sentais moins seule même si j’avais pas du tout envie de moisir ici, je ne suis pas un animal qu’on garde en cage, il était hors de question que je reste ici. Je m’avançai vers l’entrée de la cage, je pouvais essayer de crocheter la serrure, encore fallait-il trouver un moyen. Je regardai quelques instants mes vêtements avant d’enrager intérieurement. Ces foutus trucs qui puent m’avait trainée par terre et j’étais toute sale maintenant.

Tatant ma poche, je me souvins de ma lime à ongles en verre. Une belle lime à ongles transparente avec des strass violet, un moyen de sortie ? Je n’eus pas le temps de faire quoi que ce soit qu’un homme fit son apparition. Lorsque je levai le regard vers lui, j’eu un haut le cœur. Non sérieusement, ce n’était pas le genre de monsieur avec qui t’as envie de taper la causette tout en sirotant une citronnade au bord de la piscine. Non là, c’est plutôt le genre de mec bien flippant qui te fait regretter d’avoir quitté ta couverture ce matin.

« Tiens, tiens…un nouveau sujet pour la science.
- Posez un seul de vos doigts sur moi et je vous jure que vous le regretterez.
- Un…doigt ? Quel drôle d’idée, je poserais ma lame sur votre peau plutôt.
- Vous ne me faites pas peur ! »

Si en vrai au fond, je suis effrayée et j’aimerais qu’Ed’ soit à mes côtés mais ce n’est pas le cas alors je dois faire comme si je n’avais pas peur. Respire longuement Laure, voilà…

« Ce n’est nullement mon but. »

Et c’est qu’il sent sévèrement de l’haleine en plus.

« Dites, vous connaissez les chewing gums à la menthe ? Non parce que même mon chien sens meilleur que vous. »

Oui voilà Lorraine, fait de l’humour.

Il ricane et m’envoie un rat mort en pleine poitrine. C’EST DEGUEU !!

« Sentez donc son odeur à lui… vous apprécierez ensuite la mienne. »

J’hurle avant de le jeter loin de moi, serrant fortement mon chapelet qui se balançait le long de mon poignet dangereusement de droite à gauche. Je lève le regard vers l’« homme ».

« Allez au diable ! Je vous interdis de me toucher, ni avec votre lame, ni avec autre chose venant de vous !
- Nous sommes déjà chez le diable très chère. »

Au même moment, j’entends quelque chose exploser contre un mur et un homme hurler. Le docteur semble agacé et quitte la pièce en vitesse. Super. Et comment on sort d’ici nous ?

« Pitié Seigneur. Faites qu’il ne revienne pas ! »

Quoi ? J’ai le droit de prier non ?! Balayant une mèche de mes cheveux me tombant sur les yeux, je m’empare de la lime à ongles dans ma poche et la glisse dans la serrure, priant pour que la porte s’ouvre mais au lieu de ça, la lime se brisa dans la serrure.

« Eh merde ! J’ai envie de faire pipi en plus ! »

Mon regard se posa sur ma tapette à mouche. Je m’en emparai.

« T’as intérêt à être utile toi ! »

Je tentai de faire quoi que ce soit pour ouvrir cette foutue serrure mais encore une fois, rien ne fonctionna vu que la tapette était trop molle. Je la balançai contre les barreaux.

« J’en ai marre ! »

Furieuse, je finis par me reculer et …

« OUVRE TOI NOM DE DIEU ! »

Je mettais des coups de pieds à n’en plus finir sur cette foutue serrure. La serrure finit par claquer mais…elle ne s’ouvre pas. Je commence à désespérer.

« Non… » finis-je par dire. « JE NE SUIS PAS UN FOUTU ANIMAL QU’ON GARDE EN CAGE !!! »

Très rapidement, j’entends des bruits suspects. Des bruits de pas qui s’approchent de la salle où nous sommes. Certains cours, d’autres traînent des pieds. Ok. Si on fait le moindre bruit, on risque gros. Je me tourne vers Xi-Feng et pose mon index sur mes lèvres, tout simplement pour lui dire de ne faire aucuns bruits.

Seigneur dieu, dans quelle galère je suis encore tombée…

Barre de vie: 100%
Barre de folie: 90%
Barre de faim: 100%

Angélique Quinn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Angelina Jolie

Ѽ Conte(s) : La Belle au Bois Dormant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Maléfique

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 25
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 27 Nov 2016 - 16:06

Une seule des deux avaient eu le cran de sauter. Laure était restée là-haut et c'était mise à hurler des choses plus idiotes les unes que les autres avant que le silence ne revienne. Quant à Zelena, elle l'avait suivi et c'était apparemment légèrement blessée à la cheville à cause du saut. Cela n'empêcha pas la rouquine d'avancer jusqu'à découvrir une pièce avec une fenêtre barricadée. Les interrupteurs ne fonctionnaient pas...

- On est plus que deux. Informa-t-elle Zelena. Espérons que Laure saura être suffisamment intelligente pour faire plein de bruit et les attirer tous... Ironisa-t-elle avant de se mettre en mouvement.

La fée posa sa main sur le mur de gauche et avança à tâtons, se demandant si elle allait pouvoir trouver un générateur ou un disjoncteur. Mais à part quelques trous et un tableau, Angélique ne trouva rien. Elle finit son tour et revint aux côtés de Zelena. Puis la brune regarda la fenêtre barricadée.

- On pourrait tenter d'arracher quelques panneaux de bois pour que la lumière rentre un minimum dans la pièce non ?

Puis sans attendre la réponse, la fée se mit en action. Angélique tapa contre une planche de bois mais celle-ci était bien clouée et épaisse, elle résista sans problème alors que la brune se faisait mal. Mais le mur lui par contre... Il s'écroula en partie. La botaniste reçut un morceau du mur sur le genou. La blessure n'était pas grave, mais ça allait l'handicaper pendant un moment si elles devaient courir. Quand le silence revint, la trentenaire put voir que ça avait fonctionné. Un petit trou avait été créé, leur permettant de voir un peu mieux.

Mais rapidement, des pas de courses et des claquements de portes se firent entendre. Les créatures étaient très sensibles au bruit... Elles rappliquaient dès qu'elles entendaient quelque chose. C'était étrange... Mais pour le coup, Angélique n'avait pas vraiment le temps d'y réfléchir plus que ça !

- En haut, vite ! S'exclama-t-elle à l'attention de la sorcière.

Ensemble, elles gravirent le petit monticule de pierre. L'ouverture n'était pas assez large pour les laisser passer, mais ça pouvait sans aucun doute être agrandi... Puis les créatures surgirent et s'immobilisèrent dans la pièce. Angélique fit signe à Zelena de ne faire aucun bruit. Elles restèrent là durant quelques minutes, attendant que les créatures aillent voir ailleurs. Mais rien. Aussi la fée prit-elle une pierre et la lança-t-elle au loin, vers la porte d'entrée et derrière les créatures.

Alertées par le bruit, celles-ci disparurent. Mais l'une d'entre elles resta. Sans doute avait-elle entendu le pied d'Angélique qui avait légèrement dérapé quand elle avait lancé sa pierre. La botaniste en attrapa une autre et la lança sur la créature restante, espérant l'assommer. Mais la pierre avait été trop légère et ne fit que partiellement son travail. La créature fut à moitié assommée et cria quand elle reçut le projectile, alertant les autres.

- Et merde...

Barre de vie : 90%
Barre de folie : 85%
Barre d'alimentation : 95%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Aujourd'hui, j'ai vu un esclave devenir plus puissant que l'Empereur de Rome...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61959-eh-bien-eh-bien-termi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61999-les-liens-d-angelique http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61997-les-histoires-de-malefique

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Événement #70 : La Folie est de Mise [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Les Etats Unis