LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Dyson L. Walters


◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader de la Magic League ✗ Adjoint du maire ✗ Scénariste pour le cinéma
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 18301

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 _


Actuellement dans : ◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


________________________________________ Sam 13 Oct 2018 - 15:16


C'est plus grand que la Magic League



La pierre de l'espace avait réagit assez violemment. Durant les premiers instants, je me suis dit que c'était à cause d'Asgard. Ce qui est fort possible, Thor a dit que cette île avait une connexion spéciale vers Terre-3 et la pierre en était un passage principal. Mais il était également à noter que le sceptre de Loki l'avait bien fait rayonner lorsque son propriétaire l'a utilisé contre le blond. Si l'on en croyait les films, le sceptre aussi abritait une pierre. Alors, il en existait plusieurs ?

Rêvez pas, je vais pas y répondre, c'est juste une réflexion que j'écris pour les plus assidus qui s'en souviendront dans les autres missions Magic League.

Lorsque le sol s'était mis à trembler, et que, dehors, nous avons vu des rayons de lumière rouge s'abattre sur le monde entier, nous n'avons pas attendu une seconde de plus. Loki était sur Terre-3 et sans la pierre de l'espace, il ne pourrait pas revenir. Deux bonnes nouvelles pour le prix d'une : comme ça, Thor n'essayera plus de faire n'importe quoi. Ce qui voulait dire que nous pouvions intervenir sans qu'il ne repart dans un autre délire.

Apocalypse, nous a informé Stark dans nos oreillettes. Je me rappelle avoir vu son visage lorsque j'ai rencontré la clique de Brainiac pour la première fois il y a cinq mois. Il ne s'est pas montré depuis. Il fallait croire que, comme tous les autres, il attendait son moment.

Lorsque j'utilisais la pierre de l'espace pour nous emmener au plus près du mutant, c'est en Amérique du Sud que j'arrivais. Et j'arrivais... pas au bon moment. Si Jefferson, Chris et T'Challa, sous terre, ne le voyaient pas, à la surface Apocalypse avait fait honneur à son nom en quelques secondes. Il était posté dans le ciel, lévitant, les rayons de lumière qu'il envoyait sur le monde s'était soudainement rendus destructeurs. Brouillant nos communications, Géo n'eut pas le temps de terminer sa phrase alors que celle-ci était plutôt optimiste.

STARK !

Iron Man, qui avait entreprit d'aller l'arrêter, venait de se prendre la première attaque d'énergie, tandis que le reste du rayon venait s'abattre sur nous. Thor leva son marteau et invoqua la foudre pour parer l'attaque dans un grand choc de couleurs vives et de bruit. Ce qui m'inquiétait en revanche, c'était que ses rayons s'étendaient vers le reste du globe. Il fallait l'arrêter maintenant.

Je courus pour regagner la forêt, quittant la clairière dans laquelle nous étions, pour tirer deux toiles sur les arbres les plus hauts, qui me permirent de m'élancer au plus haut dans le ciel. Pour un costume conçu par le Joker, initialement prévu pour me nuire avant qu'on arrange ça, je devais avouer que je m'y sentais bien. Peut être pas autant que dans mes deux premiers costumes, mais redevenir Spiderman c'était comme si je redevenais entièrement moi même.

Thor, un coup de main ? Criai-je lorsque j'étais dans les airs.

Visualisant Stark qui chutait, inconscient après la déflagration, je me dirigeais vers lui, agrippant avec mes toiles avant de m'assurer qu'il regagne la terre en douceur. C'est alors que Thor, marteau levé, répondait à l'appel. Tirant une toile sur son marteau, je ne répétais pas les mêmes erreurs en m'y prenant avec davantage d'agilité cette fois.

Lorsque Mjolnir se cogna violemment contre le crâne d'Apocalypse, ses rayons s'arrêtèrent, de quoi donner au trio sous terre du répit pour terminer leur tâche. Utilisant la toile comme balancier, je fis un cercle pour me retrouver au dessus du mutant immortel avant de lui entoiler le visage.

Apocalypse réagit alors. Et c'est à la surprise de Thor autant que de la mienne que le mutant réussit à porter le marteau pour l'arracher des mains de son propriétaire. Il le leva pour me frapper en pleine poitrine et m'expulser plus loin.

Le coup de coupa le souffle, mais je pus au moins aussitôt les côtes qui m'ont été cassées avec l'encre de mon sang, avant de me reprendre. Lorsque je levais les bras vers lui pour me rattraper, c'est autre chose qui vint me percuter pour m'emmener encore plus loin.

Ultron ?

Il venait de m'attraper au vol, me tirant dans les airs, étant absolument là où il n'était pas censé être. Comment tu es revenu des ruines d'Oa ?

Je suis bien plus avancé que le Ultron que tu as connu en Russie sur ta Terre, Black Spiderman. Mais je suppose que toi aussi, n'est-ce pas ?

Tout ce que je vois c'est une machine programmée pour tuer. Tu es juste un objet au service d'un type. Avoir peur de lui ? Je veux bien y songer. De toi ? Tu n'es rien à côté.

Ecartant les bras en alliant la force de Spiderman à celle d'Oswald, je me libérais de son emprise avant de regagner le sol tout en ayant entoilé ses pieds pour le fracasser par terre en tirant dessus.

Ton erreur sera de ne pas voir plus loin que mon corps. Dommage pour toi, araignée, aujourd'hui j'ai une conscience. Je réfléchis et je convoite. Et je sais exactement comment atteindre mon but. De grosses différences avec toi, ton esprit ne pourra jamais quitter ton corps et surtout, tu ne sauras jamais avec précision comment avancer.

C'est ce qu'on va voir.

M’agrippant avec deux toiles aux arbres à mes côtés, je m'élançais vers Ultron avant d'activer les ailerons sous les bras du costumes pour planer, ce qui me permit d'esquiver habilement les tirs de missiles puissants qu'il dirigeait vers moi. J'en attrapais alors un que je renvoyais à l'expéditeur.

Tombant sur le sol sur mes pieds, Ultron esquiva l'explosion en volant à une vitesse qui me surpris, ne le sachant pas aussi vif. Il retomba alors derrière moi, pour me frapper avec un bras électrifié en plein dos. Si la douleur mis un long moment avant de partir, je finis par me relever tout de même.

Vitre arme de destruction massive me maintient en vie. Bonne chance pour m'avoir. Je survivrai même si tu m'arrache la tête.

Des paroles qui trahissait ma colère cependant. Je savais que ma dépendance avec Galactus ne pourrait jamais me permettre d'être serein. Si jamais on réussissait à gagner cette guerre sans avoir à me tuer, bien entendu. Avec cette même colère, j'attrapais son bras pour sauter au dessus d'Ultron, et le basculer au sol quand j'arrivais derrière lui.

Syndrome, active le.

Syndrome ?

Quelqu'un peut chercher Syndrome ? Il s'est libéré ! Envoyai-je rapidement dans mon oreillette, avant de lancer une dernière toile pour arracher un missile du bras d'Ultron pour l'abattre sur celui-ci.

Alors, sans perdre de temps, je levais la pierre de l'espace pour ouvrir une porte vers STAR Labs, trouvant Géo sur mon chemin. La guerre se préparait, il l'avait dit tout à l'heure. Dans quelques secondes, Chris, Jefferson et T'Challa réussiront à terminer le chargement des accélérateurs d'une énergie plus puissante, et il nous faudra combattre pour réunir nos ennemis dans le vaisseau avant de tirer.

Le problème ? Nous étions encore trop peu, nous n'avons pu nous débarrasser que de Doomsday jusque là. La Magic League n'était pas suffisante. Nous devions être un groupe plus fort. Plus puissant.

Géo, va à Storybrooke, vite, lance l'alerte écarlate. Qu'importe ce qu'il font, qu'importe dans quel pays ils se trouvent. Nous avons besoin de tout le monde.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Amoureux perdus - Si les lourdeurs du coeur sont celles qui nous tueront, alors, mon amour, je n'ai pas de chance de survie. Mon cœur est rempli de souffrances : celles du passé, et celles causées à l'idée de te perdre.
En ligne

Robin Locksley


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Robin Locksley


╰☆╮ Avatar : Henry Cavill

Ѽ Conte(s) : Robin des Bois/OUAT
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Robin des Bois

✓ Métier : Videur à la Maison Rose
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 Oq10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 71

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 14 Oct 2018 - 0:20





« La Chute des Héros »
« Magic League 3 »


    Ce qui avait été une superbe idée devint rapidement un putain de cauchemar. Un échec monumental... Brainiac semblait soit bien les connaître, soit avait un espion à sa solde dans leur entourage. Robin ne voyait que ces possibilités pour qu'il soit venu aussi rapidement les rejoindre pour tuer Milton et Jax, les empêchant ainsi de fusionner malgré le fait qu'une bonne partie de l'équipe soit présente pour gagner autant de temps que possible pour réaliser cette fusion. Heureusement que l'ancien voleur n'avait rien promis à Jax, il s'en serait voulu... En tout cas, Supergirl et lui avaient réussi à s'échapper du vaisseau et étant en route pour la Terre.

    Mais une source d'énergie plus que visible depuis l'espace intrigua Robin. Clairement ça se passait sur la côte Est des États-Unis. En s'approchant, Superman découvrit qu'en fait, ça se passait à Manhattan, sur l'Empire State Bulding plus précisément. Un jeune rouquin à l'air un peu fou s'amusait à provoquer des éclairs. Si en soit cette action était déjà peu banale, le brun avait l'impression que ça cachait quelque chose, comme un chargement d'une machine ou quelque chose du genre. Essayant d'être discret, l'ancien voleur se dirigea vers le rouquin vêtu d'un costume avec un grand S dessus mais fut intercepté par une vingtaine de projectiles électriques tirés de canons positionnés sur l'immeuble.

    Usant de son souffle glacé, Robin ne les détruisit pas complètement mais ils tombèrent tous assez rapidement au sol, ce qui était tant mieux. Il en attrapa tout de même un exemplaire, espérant le montrer à Evelyn pour qu'elle puisse lui dire de quoi il s'agissait. Ça, c'était le plan initial. Mais en voyant que l'autre - que Robin supposa être Syndrome à cause du S et du fait que Syndrome s'était échappé - était entrain de charger un truc pour le vaisseau de Brainiac, le projectile que Robin avait dans les mains fut lancé à pleine force sur Syndrome. Le rouquin n'eut pas une chance, il fut éjecté contre un mur et Superman le rejoignit alors qu'il se relevait lourdement, ayant visiblement beaucoup de mal à encaisser la douleur. Mais le bâtiment était toujours plein d'électricité ce qui ne plaisait pas au brun...

    "La phase finale est déjà enclenchée, vous ne pouvez plus rien faire !" Dit-il en riant avant de ricaner une dernière fois et de rajouter : "Non pas que vous ayez pu faire quelque chose au moins une fois."

    - Parce que vous croyez qu'on est seul ? On peut faire venir d'autres gens qui ont des pouvoirs encore plus grands que ce que vous pouvez imaginer. Nous allons vaincre Brainiac. Malgré votre petit plan pourri.

    Ça, c'était plus que vrai. Robin avait entendu Dyson demander que l'Appel soit lancé et il ne doutait pas que les anciens membres de la Magic League rappliqueraient, leur donnant une force de frappe bien plus importante.

    "Ah oui ? Et comment vous comptez faire ça ?"

    - Désolé mon grand, mais il n'y a que les méchants pour raconter leurs plans, pas les gentils. Rétorqua-t-il.

    C'était d'autant plus vrai quand Robin n'avait aucune idée des plans qu'ils pourraient mettre en place en dehors de celui des accélérateurs de particule. Mais il bluffait et ne comptait pas faire en sorte que Syndrome s'en rende compte. D'autant que peut-être cela le pousserait à parler des plans de Brainiac, on ne savait jamais...

    "Que tu es naïf. On connait parfaitement vos plans, vous n'avez juste rien de très convaincant." De nouveau, il rigolait cet imbécile.

    - Et comment pourrais-tu bien les connaître hein ?

    "Vous avez vraiment la prétention d'avoir un plan qui surprendra Brainiac ?"

    - Tu as vraiment la prétention de croire que vous connaissez tout ? Répliqua-t-il avec un petit ton rempli de sarcasmes.

    "Brainiac est l'être le plus intelligent de l'univers, stupide."

    - Brainiac n'est qu'un être né de la fusion d'autres personnes. Si tu crois qu'il est unique, c'est plus le doigt que tu t'enfonces dans l’œil, mais le coude ! D'autres sont tout aussi intelligent, voire plus encore.

    Evelyn notamment. Ainsi que les scientifiques qu'il côtoyait depuis le début de cette aventure. Il y avait sans doute d'autres personnes encore, mais il ne les connaissait pas.

    "L'intellect de Brainiac est d'un QI d'un chiffre inconnu des hommes. Ton QI est inférieur a ce qu'il avait quand il était un fœtus"

    C'était fou ce que les méchants manquaient d'originalité en matière d'insultes.

    "Fin de l'analyse. Le chargement du bâtiment sert de connexion entre l'énergie du vaisseau et la Terre." L'avertit alors OMEGA.

    - Y a-t-il des gens dans le bâtiment OMEGA ?

    "Négatif, l'Empire State Building est vide monsieur."

    - Et quel est le point faible de la structure pour faire un maximum de dégâts en peu de temps ? Demanda-t-il, un plan se formant rapidement dans son esprit.

    "Les étages deux à six." Lui apprit OMEGA après avoir scanné le bâtiment.

    Robin la remercia et s'envola, laissant Syndrome trop affaibli pour être un obstacle ou pour s'enfuir. Superman se dirigea vers les endroits indiqués et les détruisit sans remord. Un bâtiment, ça se remontait. Les New-York devraient faire face à cette perte plus que nécessaire. Hors de question de laisser encore une chance à Brainiac d'augmenter ses capacités. Une fois sa tâche accomplie, Robin repartit vers le toit alors que le bâtiment commençait à s'effondrer.

    "Brainiac, la connexion est achevée ? On a plus beaucoup de temps !" Entendit-il Syndrome demander à Brainiac.

    Bah... C'était trop tard, c'était fait, il avait tout pété. Sans état d'âme, Robin se saisit de Syndrome et lui enleva son équipement avant de l'emporter vers la prison de haute sécurité de Manhattan où il fut enfermé sous bonne garde.

    - Syndrome aidait Brainiac, j'ai détruit la source d'énergie mais je ne sais pas jusqu'à quel point leur plan a été accompli. Prévint-il les autres.

    Au moins, une bonne chose de faite. Même s'ils étaient loin d'en avoir terminé...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 Magic_League_3_BANN5

H-Midnight A. Storm


« Nous tendons vers toi
notre nez mouché,
et pas mouché »


H-Midnight A. Storm


╰☆╮ Avatar : Nina Dobrev

Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Unknown (U-X01]/ Katerina M. Valeriùs/ Ioueseni/ Punch/ Midnight A. Storm/ Mina & Alessa /Capucine/ Harleen-Maxine H. Withers aka. Max

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 Fv8w

☞ Surnom : Kath/Kitty Kat/Most Wanted
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4634

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 _


Actuellement dans : « Nous tendons vers toi notre nez mouché, et pas mouché »


________________________________________ Dim 14 Oct 2018 - 21:47



POURQUOI TU AS DÉCIDÉ DE TE MANIFESTER DÉJÀ ?
Sincèrement, je sens que notre petit duo va très mal finir...

Feat. Tous les tarés qui ont signés pour cette mission suicidaire tant attendu.. [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 2750729395 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 675216545

.




Je me tenais toujours devant la barrière du Wakanda à proximité de la tour, lorsque la disparition de Milton Fine m’a frappé en plein visage. Je n’arrivais pas à croire que nous l’avions mené à un destin aussi tragique et quelque part, j’espérais encore que mon impression était mauvaise et qu’il avait tord. Que l’ombre en moi avant tord. Jusqu’à ce que l’annonce officielle de sa disparition ne nous soit faite via l’oreillette, et que je réalise enfin, tout en me remémorant mes propres paroles, que je n’avais été là que pour le mener à sa perte. Un constat, qui me détruisait de l’intérieur. Je n’avais pas était là quand il avait besoin d’aide, j’étais faible, j’avais faillit à ma parole. Et ces sentiments de colère, d’impuissance, cette honte et ce remords qui m’envahissaient, détruisant tout sur leur passage... Je ne pouvais pas, je ne pouvais plus…

Incapable de bouger, de parler, le visage figé dans une expression neutre, la seule chose qui trahissait mon ressenti à ce moment-là, était les larmes qui coulaient le long de mes joues. Jusqu’à ce que je ne puisse plus supporter le poids de ma culpabilité et que je me mette à hurler de toutes mes forces. Un hurlement si fort, si puissant, qu’il s’était mis à résonner, comme s’il y avait de l’écho. Puis très vite, la terre avait rejoint ce déchaînement de douleur en commençant à trembler. Le vent c’était levé, puis il avait commencé à souffler avec force, tandis que le ciel c’était assombrit et que le tonnerre avait commencé à gronder dans le ciel.
Durant ce court instant, c’était comme si nous ne faisions qu’un eux et moi. Comme s’ils étaient capable de comprendre ma douleur et qu’ils voulaient m’accompagner tandis que je l’exprimais.

Jusqu’à ce que je tombe à genoux, vaincu par ma faiblesse et que tout s’arrête subitement. Libérée de ce poids qu’était l’humanité, je me sentais en paix avec moi-même. Plus de souffrance, plus de peur, plus de rage, plus de déception. Il ne restait plus rien. À part peut-être, la volonté d’agir malgré la tournure que venait de prendre les choses. Je ne ressentais plus le besoin d’agir pour un monde, en réalité, la détresse de celui-ci n’avait plus aucune importance. Cependant, il me restait un souvenir. Un souvenir qui, même s’il ne représentait absolument plus rien pour moi, ne devait pas être considéré comme futile. Je me devais de lui attribuer une importance. C’est pour cette raison, que j’ai choisi de continuer.

Et tandis que les éléments ainsi que la météo finissent enfin par se calmer, Cailtyn snow annonce :

« Ils ont réussi ! L'énergie primordiale est chargée à fond dans tous les accélérateurs de particules ! Il faut se préparer au combat pour réunir tous nos ennemis maintenant. Géo est à Storybrooke, il ne devrait pas tarder avec le bouquet final. »

J’essuie d’un revers de la main les larmes qui perle encore sur mes joues avant que Dyson, n’utilise la pierre de l’espace pour faire passer tout le monde dans des portails vers Manhattan, là où se trouve Robin et un idiot à la coupe de cheveux très étrange qui porte le nom de Syndrome.
Silencieuse, j’observe les personnes présentes. Les scientifiques, les agents du SHIELD, les agents de l’Armée Rebelle, les méchants et le reste du cast*. Lorsqu’une trentaine d’hélicoptère se dirigent vers nous, portant sur leurs flancs l’inscription « BAHN »

Alors que mon regard se porte sur Dyson, celui-ci ricane.

« J'y crois pas, elle est encore à la tête de quelque chose ? »

De toute évidence, il avait déjà une petite idée du responsable de cette perte de temps. L’hélicoptère se posent à distance et des agents en tenue rouge et bleu, armés, commence à descendre et à se mettre en place. Pendant qu’une femme, descente à son tour, de ce qui semble être l’hélicoptère de tête. J’observe avec attention la nouvelle venue pendant que Dyson explique.

« Voici Susan Brayden, la présidente des Etats-Unis. En tout cas elle l'a été, elle est quoi aujourd'hui ? »

Question à laquelle celui-ci porte le nom de Cisco répond en haussant les épaules.

« En fait on sait plus trop qui est en charge du pays depuis quelques mois. »

Un gouvernement efficace donc. Dyson reprend tout de suite après.

« Bref, elle est odieuse. Elle ruinait l'éducation et la santé pour privilégier l'armée et était une personnalité politique majeure dans l'interdiction des super-héros jusqu'à notre arrivée. Lors de notre dernière rencontre, l'armée du pays a décidé de la lâcher pour devenir l'Armée Rebelle et moi... je l'ai peut être menacé. »

Termine le toon avant que la femme ne s’arrête à notre hauteur pour nous faire face et commence à notre attention.

« Vous avez détruit l'Empire State Building, vraiment ? »

- Vous avez raison, je commence avec un ton neutre à son attention, le visage impassible, quel gâchis. Le plus utile, aurait été que vous vous trouviez à l'intérieur lors de sa destruction. De cette façon, cela nous aurez éviter une perte de temps considérable. Temps qui nous est précieux, puisque comme vous pouvez le constater, nous luttons pour essayer de sauver ce qu'il reste de cette terre ravagée. Mais j'imagine que cachée dans un repère top secret et ultra sécurisé voir derrière ses hommes comme vous le faites actuellement, la critique est facile, n'est-ce pas ?

Je penche lentement la tête sur le côté, sans la quitter du regard tendis que Max se rapproche de moi et commence à son tour.

« J’ai toujours trouvé intéressant le fait, que les êtres vivants ont toujours la sensation d’être en sécurité lorsqu’ils sont armés, bien entourés ou enfermés dans un espace clos. Une porte, peut remplir ce rôle par exemple. Fournir la sensation qu’une fois fermée, celle-ci bloque toutes les horreurs qui se trouve à l’extérieur. Cependant, je me demande… » L’esprit avance de quelques pas en direction de la nouvelle venue, se plante devant elle et termine. « Etes-vous réellement en sécurité ? »

« Pendant que vous saccagez le pays, j'essaye de régler votre bazar, mademoiselle. » Répond-elle tandis qu’elle dévisage l’esprit de la blonde.

Elle ne répondait pas à la question. Ce qui en réalité, n’avait rien de surprenant. Les personnalités politiques ne répondait que très rarement aux questions. Le plus souvent, elles se contentaient de donner une réponse vague où de donner l’impression qu’elles savaient de quoi ielles parlaient voir même, qu’elles faisaient quelque chose pour d'autres qu'elles même.

« C'est ça. Rappelez vous des menaces que je vous ai fait si vous recommenciez à faire de la vie des américains un enfer. » Reprend l’ancien leader de la ligue avant que celle-ci outrée ne riposte.

« Parce que là ils ne vivent pas un enfer avec ce que vous nous faites ? »

« Ce qu'on fait, c'est ce que vous êtes incapable de faire. » Rétorque aussitôt le toon. « Nous sommes sur le point de nous battre contre l'armée de Brainiac pour les arrêter définitivement. Pendant ce temps, quelle est votre priorité ? Je suis prêt à parier de l'argent que vos soldats derrière vous, sont là contre nous. »

« La Brigade Anti-Héros Nationale est là pour empêcher les bavures des gens qui se croient permis d'agir à la place des réelles forces de l'ordre. »

J’esquisse un rictus avant de lui demander.

- Et dite moi, simple curiosité. Que comptez-vous faire face à des ennemis tels que ceux que nous affrontons ? Ouvrir les négociations ? Tenter une riposte à l'aide de vos armes ridicules ? Supplier pour vos vies ? Votre vie ? Ne vous m'éprenez pas, il n'y aura aucun retour en arrière de leur part. Soit vous luttez, soit vous mourrez. C'est aussi simple que ça.

Il était inutile de croire qu’un miracle pouvait les sauver. Les habitants de ce monde, n’avaient pas besoin d’un énième leader dont la principale qualité était de savoir parler plutôt que d’agir. Les habitants de ce monde, avaient besoin d’espoir et de gens, prêt à se battre avec eux, pour eux. Et ce n’était pas des mots qui allaient permettre aux derniers survivants de ce monde d’espérer un jour, pouvoir avoir de nouveau une petite vie tranquille.

« La mort n'a que faire de vos doutes, de vos espoirs ou de vos désires. Elle se fiche bien, que vous ayez des projets ou que vous ayez au contraire, tout perdu. Vous pouvez convaincre qui vous voulez de vos bonnes intentions, de votre volonté de protéger les vôtres ou du "pouvoir" que vous détenez pour améliorer les choses. La réalité est, que vous n'êtes rien. On vous oubliera tout comme mon monde m'a oublié. Mais il y a des gens qui étrangement, se soucis de votre sort. Alors ne les prenez pas de haut, car lorsque vous serez prisonnière de votre enfer personnel, il n'y aura personne pour vous en sortir. Pas même vos hommes les plus fidèles ou ceux qui disent tenir à vous. »

Suite à quoi, l’esprit penche légèrement la tête sur le côté et nous reprenons de façon étrangement synchrone, comme lorsque j’ai eu confirmation de son existence pour la première fois.

- « Mais êtes-vous seulement capable d'accepter le fait, que vous ayez besoin de ce qui vous fait le plus peur ? De ce que vous redoutez et détester le plus ? »

Non, elle ne l’était pas. Incapable d’accepter le fait, qu’elle était tout simplement impuissante. Pathétique. Et que ces actions visant à garder le contrôle, le pouvoir, ne menait à rien. Il y avait des gens qui ne voulait pas comprendre, qui ne voulait pas accepter, qu’il n’était qu’un grain de sable dans l’immensité de l’univers. Et cette femme, semblait en faire partie.

« C'est avec des gens comme moi que l'on fait régner la paix. Depuis que vous êtes chez nous, il n'y a plus que le chaos. Vous pensez que je suis rien, mais je suis la seule chance pour que ce pays, et probablement le monde, tourne la page en oubliant cet horripilant et destructeur concept de super-héros. Vos pouvoirs, capacités et méthodes sont aussi ravageurs que vos tenues sont ridicules. Je suis donc ici pour vous dire de tout arrêter. Vos combats ne mèneront à rien. JE suis la représentante politique avec qui Brainiac doit s'exprimer. »

- Le chaos ? Je reprends alors. Que savez vous du chaos ?

Je reste silencieuse quelques secondes avant de reprendre.

- Puisque vous dites que les gens comme vous font régner la paix, dite moi, ou ce trouve t-elle ? Cette « paix » ? Ne confondez-vous pas avec la peur ? La peur de l’inconnu ? La peur lié à la menace qui pèse au dessus de vos têtes ? Le chaos n'est pas venu avec nous. Le chaos était là bien avant notre arrivée, vous le savez pertinemment. Et vous n'avez absolument rien fait. Où ce trouve votre lieu de résidence ? Et ces gens dont vous vous souciez tant, où vivent t-ils ? Qu'est-ce qui a changé pour eux ? Avez vous pu les protéger des monstres qui se baladent dans leurs rues ? Ce Venom ? Combien sont mort ? Combien devront encore perdre la vie avant que vous réalisiez que vous n'avez aucune solution, aucun pouvoir ? Les monstres ne discutent pas, ils détruisent.

L’esprit reprend le relais et rajoute à son tour.

« Pathétique. Faire usage de la force ne vous servira à rien. Les menaces non plus. Je suis morte. Alors dite-moi, comment comptez vous me forcer à obtempérer ? Je n'ai rien à perdre et votre survie, tout comme la survie de votre monde, n'ont aucune importance à mes yeux. La seule raison de ma présence ici, et qu’il semblerait qu'un monstre ait jugé bon que malgré les risques encourut, votre monde devait être sauvé. Un monstre, qui malgré la perte récente de son humanité, semble déterminé à continuer cette ridicule mascarade jusqu’à son dénouement final. Vous n'avez aucune emprise sur nous. Et bien que sa tentative ridicule de feindre un quelconque intérêt à vos pathétiques existences s'avère être une perte de temps à mes yeux, vous ne l’arrêterez pas. Je me trompe ? »

Mon regard se porte furtivement sur l’esprit de la blonde avant de reprendre.

- Non. Un homme est mort aujourd’hui. Un homme qui n’aurait jamais du mourir. Et s’il faut que je brise les membres de toute une armée pour protéger les derniers survivants de ce monde et détruire les monstres qui ont commis toutes ces atrocités, je le ferais sans le moindre remord. Que ça vous plaise ou non, je reste. Nous restons tous.

« C’était un ordre. » Commence la nouvelle venue d’un ton ferme, menaçante. « Nous sommes la pour vous arrêter si vous n'obtempérez pas »

- Vous ne ferez rien. Je rétorque alors que j’annule l’illusion qui me donne une apparence plus « normal » et que le sol, commence à geler autour de moi. Suite à quoi, le vent se lève et bouscule les hommes de l’ancienne présidente qui se sont déployé pour nous arrêter, jusqu'à ce que j'utilise la télékinésie pour soulever leurs armes et les détruire sous leur yeux. Puis j’entrave chacune des membres de son ridicule petit groupe et la femme, de façon à ce qu’il ne puisse puis bouger ni parler et je m’approche d’elle. Assez près de son oreille pour y chuchoter à voix basse.

- Si vous vous mettez encore en travers de mon chemin, je vous montrerais ce dont un véritable monstre est capable. Et croyez moi, si vous pensez que votre vie est un cauchemar et qu’elle ne peut pas être pire, vous êtes encore loin du compte.

Je me détache de l’ancienne présidente et effectue quelques pas en arrière, lorsque un helipoteur, celui du SHIED apparaît dans le ciel de Manatthan. Nick Fury et l’agent Maria Hill était en communication avec quelqu’un. D’autres agents du SHIELD sans aucun doute. La jeune femme annonce alors.

« Ils demandent à ce qu'on les rejoigne, Brainiac tente une communication. »

Fury reprend à l’attention de l’ancienne présidente.

« Vous êtes contre nous, ou vous nous rejoignez dans la guerre ? Vous voulez agir, cette héroïne vous a montré que comme ça, vous n'irez nul part. »

La femme coincée crispe la mâchoire et je la libère de mon entrave pour lui laisser la possibilité de répondre à Nick Fury. Elle en profite d’ailleurs pour m’adresser un regard noir, auquel j’adresse un sourire feint, avant qu’elle ne réponde.

« Très bien... »

HJ : Je m'occuperais de la mise en forme après manger. Je rajoute juste deux ou trois détails importants.

La tête de la présidente : https://vignette.wikia.nocookie.net/arrow-france/images/3/37/Presidente_terre-1.gif/revision/latest?cb=20161206213847&path-prefix=fr

* les personnes présentes : Il y a les scientifiques, les agents du SHIELD, de l'Armée Rebelle, les méchants qui nous aident (Killer Frost, Le Joker, Livewire, Magneto), Iron Man, le Faucon (vu au début de la mission), Black Panther, Shuri, Okoye, ou simplement la Magic League, avec Alfred, Robert Parr, Go Go, et Maximilien !

.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Forever Together
You've met with a terrible fate, haven't you ? ∞ Sign by Grey Wind. Didi & Unknown -non trouvé-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58721-midnight-storm-somebo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61346-mina-we-share-an-instant-of-private-darkness#582231

Evelyn Nichols


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Evelyn Nichols


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 ZHNKp2

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 599

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 14 Oct 2018 - 23:22


« Magic League 3 : La chute des Héros »


En silence, Evelyn était montée dans l'héliporteur, la gorge serrée à l'idée de devoir parler à son pire ennemie du moment, avec calme de surcroît, un état émotionnel qui était rarement le sien et pas vraiment son fort. Lorsqu'ils furent tous arrivé à destination, le silence sembla peser plus qu'un kilo de plomb et la jeune femme profita des quelques secondes de repris pour croiser les bras, en observant l'écran noir avant que celui-ci ne s'allume enfin, révélant en grand le visage de l'alien :

- Terriens, et protecteurs de cette planète. Dans quelques instants, votre monde mourra des mains de Galactus, destructeur des mondes. Votre mort est un passage obligatoire dans la préservation des ères futures de l'univers.

Pour garder le contrôle de ses nerfs, la blonde se contentant d'inspirer profondément, constatant au passage que la suite de son discours se précisa, comme s'il leur parlait à eux, en particulier :

- Il n'est pas trop tard pour rejoindre mes rangs comme l'a fait Star Killer, par interet de survie. Participer au lendemain des galaxies, cette offre est limitée dans le temps, vous avez quelques instants seulement pour vous décider.

Il était bien sûr hors de question de rejoindre le grand méchant de l'histoire mais il fallait gagner du temps face à cet ultimatum qui semblait plus que pressant. Faisant mine de réfléchir, elle pencha la tête sur le côté en demandant :

- Quelques instants c’est combien de temps exactement ? Faut être précis quand on donne un ultimatum vous savez...

Brainiac se targa d'un ricanement gutural :

- Dans 1 heure, lorsque Galactus détruira votre monde, il sera trop tard.
- Et bien voilà, ça c'est précis, merci.

Elle avait tendu les bras en avant vers l'écran comme si elle voulait lui montrer qu'il donnait enfin l'exemple. Le ton était si innocent et plein de conviction qu'il était difficilement palpable qu'elle n'était pas sérieuse et qu'elle employait le sarcasme, encore un domaine dans lequel elle était loin d'être la meilleure. Elle tourna ensuite un regard alarmant vers ses coéquipiers. Il fallait vraiment que les renforts se bougent, une heure ce n'était clairement pas un pan d'éternité qui les attendait... Elle reporta alors son attention sur Brainiac, toujours dans l'espoir de gagner du temps et de grapiller quelques informations :

- Pour ma part, je ne vous suis pas, désolée... j’ai été créé pour sauver et non pas pour détruire et je suis certaine que l’ablation de la moitié d’une population n’et pas l’unique solution pour revenir à une situation viable... comment un être aussi intelligent que vous ne peut-il pas le voir ?
- Je ne compte pas exterminer la moitié de cette population, elle y passera toute entière. Vous n'avez pas l'intellect nécessaire pour comprendre mes objectifs. Je sais des choses sur cet univers et sur son destin que vous ne pouvez pas connaitre. Je rends service à l'existence en vous détruisant.

C'était sa stratégie préféré, utilisé des données véritables qu'elle mélangeait avec conviction à de fausses données pour que l'alien ai envie de la corrigée. Plus les êtres avaient la vanité de se croire au-dessus de la masse, plus ils prenaient un malin plaisir à corriger les autres en livrant de cefait de précieuses informations. Elle ne le savait que trop bien, elle aussi était parfois touchée de cet égocentrisme.

- Alors pourquoi cherchez vous à en épargner parmi nous si votre travail est vraiment nécessaire ?
- Les plans de cette galaxie ont de la place pour un peu de clémence. Ça ne nuira pas à l'extermination de Dormammu.

Il ne lui fallu pas plus de quelques seconds pour constater que ce nom était inconnu de toutes les bases de données qu'elle avait pu collecter :

- Dormammu ?
- Vos interrogations sont inutiles, ce que j'entreprends ne vous le fera jamais rencontrer. La Terre sera l'instrument de sa puissance, alors je la détruis, c'est aussi simple !
- Donc la Terre est liée à Dormammu et c'est l'unique raison pour laquelle vous la détruisez... pour éviter qu'il vous devienne impossible de le battre... nous savons au moins ce qui nous reste à faire... le trouver avant vous.

Elle avait les poings serré, les yeux plissés en deux fentes, bien décidée à en finir avec l'affreux bonhomme qui éclata de rire :

- Vous me démontrez votre infériorité intellectuelle a chaque instant. Mais jouons le jeu. Vous pensez pouvoir le trouver ? Votre équipe est instable. Magic League ? Aussi pathétique que brisé.

Pour toute réponse, Evelyn entendit alors dans son oreillette la voix enjouée de Géo :

- On est là !

Dyson tendit alors la pierre de l'espace et celle-ci ouvrit un portail que quelqu'un traversa en super-vitesse : Wonder Woman. Elle fut rejoins rapidement par Gambit, Firestorm, Raven, Honey, Wasabi et la famille Parr qui était désormais au grand complet. Oui, les renforts étaient enfin là et cela provoqua un énorme soulagement à l'ex-robot qui eut même un sourire en coin, légèrement vicieux, tandis qu'elle reportait son attention vers Brainiac :

- Vous avez raison... ce n'est pas la Magic League que vous avez en face de vous Brainiac... c'est quelque chose de bien plus grand, de bien plus soudée, comme le phénix qui renaît de ses cendres. Ce que vous avez devant vous, ce sont ceux qui vont mettre vos plans à mal, ceux qui nous libérerons tous, qui vengerons nos Terres, nos Histoires et nos morts... Nous sommes les Avengers.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je t'attendrai, là où l'aube naît
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Jefferson T. Hatters


« Si on schtroumpfait ? »


Jefferson T. Hatters


╰☆╮ Avatar : Sebastian Sexy Stan

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le beau gosse à la tête coupée

✓ Métier : Pablo Escobar / Hipster / Richou / Chapelier / Gérant d'un concept store "Le Chat-peau-thé"
Mad Love forever ♥

☞ Surnom : Chess / Chesstilly
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3827

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 _


Actuellement dans : « Si on schtroumpfait ? »


________________________________________ Lun 15 Oct 2018 - 22:49




La chute des héros } avec tous pleins de gens méga cool !



Vraiment, il n’y avait quasiment que des cons sur cette Terre 2 … a croire qu’ils étaient presque plus nombreux. Après avoir fini, non sans mal d’avoir fait joujou avec les énergies, ils se trouvaient maintenant à Manhattan grâce à Dyson qui les avait tous rassemblés. Le moment était venu, périr ou survir. En attendant de se dégourdir les jambes, il avait été obligé d’écouter le discours de la fameuse “Présidente”. Heureusement que Chris le tenait à l’oeil, lui lançant quelques regards réciproques car il était à deux doigts d’aller l’étrangler, lui faisant bien comprendre que là, elle était vraiment, mais vraiment entrain de l’échauffer et que ce n’était pas un très bon signe. Il n’avait rien dit à haute voix, préférant commenter ses propos dans sa barbe, audible que pour certains, entre insultes sur cette femme et indignation sur la mode de leurs costumes. Mais pour qui se prenait elle … ce sac de patate ! Par contre, les mêmes deux doigts qui le retenait de faire un meurtre sanglant se lèverent quand elle parla de les arrêter. Alors là, si sérieusement elle pensait qu’elle arriverait à les mettre en prison, il pouvait clairement l’aider à lui mettre ses doigts dans ses yeux. D’ailleurs il éclata de rire, légèrement hystérique, l’angoisse de se faire enfermer étant quand même présente dans son esprit. Heureusement, Midnight se chargera de la remettre dans le droit chemin et Jeff siffla comme une pompom girl, l’encourageant. Et puis après la bonne femme, se fut au tour de Brainiac de parler … vraiment que des cassos en somme. Il faisait son fier, son arrogant, pensant qu’il était le plus beau, le plus intelligent, le meilleur des meilleurs et Jeff sentait monter la moutarde car il n’y avait que lui qui avait le droit de dire ça. En plus Brainiac était vraiment con de penser qu’ils ne connaissaient pas Dormamu, comme quoi … finalement … il n’était pas aussi fort qu’il le prétendait et Jefferson ne dit rien, préférant se mordre la langue que de faire un commentaire. Puis, toujours le même discours, vous êtes faibles, vous allez mourir et blabalba. Jeff avait levé les yeux avant de hausser les sourcils quand Géo’ avait parlé et que Dyson ouvrit un portail, laissant apparaître une multitude de nouveaux supers héros, dont il en reconnaissait certain. Et là, bien sur, c’était trop, il s’était retenu de parler depuis trop longtemps. Croisant ses bras autour de la poitrine, faisant une petite gesticulation de la bouche, il s’écria vers Brainiac. "Ouais Boite de conserve ! On est les Avengers et on va t'envoyer au recyclage !" Hochant la tête, il continua, un peu plus bas en directement de l’ancien nouveau leader, c’était compliqué. "Pff ça aurait été plus classe avec mes lunettes de soleil ! Franchement Dyson le spectacle là ! Le Show commence ! La prochaine fois dit moi le, j'fais la réalisation de la mise en scène" Or ce n’est pas la voix du toon qui résonna à ses oreilles, mais celle d’une jeune femme brune qui s’était juste placée à coté de lui dans la même position, les bras croisées. "Le recyclage c'est comme l'essorage! On dégage toutes les tâches!” Écarquillant des yeux, son sourire s’agrandit alors qu’il scannait cette jeune femme qui en plus d’être assez canon avait l’air d’avoir de l’humour. "Ouuuh mais j'aime ça ! Bonjour Jefferson, enchanté !" Il lui tendit sa main métallique, comme s’il pressentait que quelque chose allait arriver et bien entendu cela ne loupa pas. La jeune femme l’empoigna fermement, et le secoua assez vivement, très fortement même. "Waaaaouuhh en béton armée ! Jezabel, marrante de service pour vous servir ou vous desservir!" Reprenant possession de sa main, qu’il passa dans ses cheveux, il éclata de rire, alors que la connexion entre eux se créait à une extrême rapidité. "La desservation, c'est ce qu'il y a de meilleur ! Surtout quand c'est Wonder Woman qui s'en occupe." Son cerveau était en même temps entrain de chauffer pour essayer de reconnaître le costume, la voix de Dereck & Duncan résonnant dans son esprit quand ils avaient voulu lui apprendre qui était qui en super héros. Alors qu’il lui faisait un petit clin d’oeil charmeur, elle lui répondit par un sourire malicieux."Il paraît que tu es le soldat de l'hiver, ça tombe bien moi je suis chaude comme la braise." Se rapprochant, humidifiant un peu ses lèvres, il lui répliqua avec sa voix de tombeur. "Ça tombe plus que bien effectivement car j’adore la chaleur ! Il se trouve que j'aurais du m'appeler le Soldat de l'été tellement que je suis bouillant mais visiblement le nom a déjà été déposé ! Mais c'est pas grave, le nom claque, comme moi ! Et il faut bien faire grimper la température en hiver" Jezabel se rapprocha encore un peu plus du chapelier, se mettant face à lui, assez proche pour pouvoir lui caresser le menton et remonter le long de sa mâchoire."Déglinguons les méchants mon mignon et ensuite nous irons brûlé un hôtel " La voix très séductrice de la brune ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd, il avait un peu l’impression de se voir dans un miroir s’il avait été une femme et à vrai dire, ça lui plaisait plus que de raison, tandis que son sourire s’étirait grandement, dévoilant ses dents blanches comme si le producteur du dentifrice colgate allait le filmer."Quelle proposition alléchante ! Mettre le feu c'est ma spécialité !"

Pendant ce temps, alors que le soldat de l’hiver faisait connaissance avec Wonder Woman, Brainiac avait continué de parler avec Evelyn et le reste du groupe. Il ricana, ce qui produit un son assez étrange, très désagréable pour les oreilles. "Avengers. Un beau nom avant de mourir. Comment comptez vous "venger" votre monde ? Je sais ce que vous voulez, vous assurer que mon équipe soit concentrée dans mon vaisseau pour pouvoir tirer. Et bien soit, je vais les envoyer à l'opposé. Vous voulez vous battre. Voici un cadeau." Immédiatement, les alertes rouges de l’héliporteur se mirent à sonner fortement alors que Brainiac coupait la communication sans que les Avengers ne puissent répliquer. Géo’ regarda les radars qui s’affolaient. “Thanos, Ultron, Apocalypse et Darkseid … ils viennent d’arriver à Manhattan” Jeff fit une petite moue tout en faisait un signe de croix. “Allez, envoyez nous Darkseid, j’dois lui parler de Dormamachin !” Shuri le regarda avec assez de jugement avant de s’avancer vers les autres, alors que Spiderman s’écria au groupe. "J'ai peut être toujours rêvé de dire ça mais je serai sérieux quand je vais le dire.” Il fit une petite pause, c’est bien, il avait comprit qu’il fallait faire le show, le spectacle, avant de reprendre en pointant le groupe du doigt. “ Avengers : à l'attaque." Jeff hurla. Il fallait bien motiver les troupes et sa voix portait plutôt bien. Puis les autres firent pareil, il fallait s’en donner du courage, ils allaient en voir besoin. Reportant son attention sur les nouveaux, il salua Anastasia en lui souriant avant de passer devant Maara et de lever son pouce en lui souriant grandement. Il aimait bien la jeune femme, et au final, il n’était pas si étonné que ça, qu’elle soit une super héroïne. Puis, il alla vers celui qui se faisait appeler Gambit visiblement. “Et bien, nous voilà encore réuni mon cher Ali !” Il lui fit un petit check avant de le faire une accolade. “Cette fois j’ai bien attaché ma tête à mon cou ! Promis elle partira pas dans des flots de sang, enfin j’espère, après tout on est pas à l’abri !” "Oui on est souvent reuni voisin, ne t'inquiete pas pour ta tete, dans ce genre de mission notre tête tient a un fil..Moi aussi a l'époque d'une de ses missions j ai failli perdre la tête a cause d une certaine Harlina Il éclata de rire avant de passer nerveusement sa main sur sa cicatrice, que Géo’ avait englobé dans sa prothèse pour justement, éviter ce genre de petit accrochage. “Oh ça ne m’étonne pas d’elle ! Harlina est géniale ! Enfin moi je l’ai déja perdu alors ce n’est plus un problème.”"Oui Harlina est une femme geniale, je te le confirme. C est la genre héroine que tu veux pour pimenter tes soirées cosplays" Jefferson secoua la tête en rigolant, pensant à la réaction de la jeune femme s'il lui répétait ce qu'Ali venait de dire. C'était très drôle. Lui donnant une tape dans le dos, il le regarda partir avec ce petit sourire mesquin.

En même temps, Jezabel avait sauté sur Dyson, lui hurlant un contente de te revoir toi, en essayant de lui ébouriffer les cheveux, ce qui était un peu compliqué vu qu’il avait revêtu dans l’entièreté son costume de spiderman. "Bah alors on laisse la pizza trop longtemps au four ?" "Héhé, plus ça cuit, mieux c'est !" Dyson lui rendit son highfive avant de partir de son coté car tous les Avengers étaient entrain de se déployer pour descendre sur l’île. Tous ? Non, quelques irréductibles étaient restés sur l’héliporteur, et pour cause, un immense tremblement ainsi que l’alerte d’intrusion se fit entendre. "ON VA CABOSSER DES MÉCHANTS ! Je commence par qui ?" Jefferson regarda avec amusement la jeune femme qui venait de taper dans ses mains, totalement surexcitée. “Par le gros tas qui fait bouger notre vaisseau comme s’il avait mangé trop de choucroute.” Le vaisseau tremblait au fur et à mesure que le monstre s’approchait, puis, dans une démarche qui se voulait stylé, Thanos arriva dans leur champ de vision. "Oh un navet " "J'aurais plutôt dit une aubergine… tu vois il a la forme et la couleur ! " Il entendit les gloussements de Jez et fit de même, comme deux gamins alors que Thanos, essayait d’être stylé dans sa dégaine de grand méchant. "Il semblerait qu'il faille faire du ménage avec la grande destruction..." Croisant les bras sur sa poitrine, Jeff eut un petit sourire, il se souvenait parfaitement de comment c’était passé leur dernière rencontre. "Oh mais c'est mon ami qui a raté son masque de gommage là !"Bougeant sa tête, sa nuque craqua fortement, signe pour un humain normal qu’il devrait vivement aller voir un ostéopathe avant de lever la main pour lui faire un petit coucou. Provocation ? Jeff ? Non jamais ! ”On dirait la gomme du collège "Ah .. c’est pas faux ! Même si avec les trucs qu’il a sur son crâne on dirait qu’il est le coté bleu, genre le coté qui servait à rien !” Forcément, Thanos hurla de frustration face à ces deux zigotos, qui n’en avait pas fini de lui faire tourner la tête alors que Jezabel se mit devant lui, les mains sur les hanches. "Je suis la Mort, et toi l'aubergine tu es qui ?" Un hurlement résonna dans l’héliporteur, mais ce n’était ni un cri de terreur, ni un son de torture. Non, c’était tout le contraire, un gémissement d’excitation porté à son comble alors que Jefferson fit un bond à coté de la brune, encore plus surexcité qu’avant. Mieux que Fan 2 ! "OH PUTAIN LA MORT WHESH DEPUIS LE TEMPS QUE JE VEUX COUCHER AVEC TOI ! T'AS TELLEMENT ESSAYÉ DE ME BUTER QUE J'EN SUIS VENU A LA CONCLUSION QUE TU VOULAIS MON CORPS !" Voila, il le savait pourquoi il y avait eu ce truc entre eux dès que leurs regards s’étaient croisés. Elle était la putain de Mort ! Celle avec qui, il parlait régulièrement, vu qu’il lui échappait assez régulièrement. Forcément, avec sa voix de fangirl, Jezabel s’était détournée de Thanos, souriant elle aussi de toutes ses dents en voyant l'enthousiasme du chapelier à son égard."Attend ton heure ..." “Oh tu sais … le temps et moi on est pas franchement copains ! Un coup c’est Jeff tu vas trop vite calme toi, un autre c’est Jeff tu vas trop lentement accélère s’il te plait ! Et maintenant que tu es en face, crois moi que le temps il va aller se faire voir chez les grecs !” " Dafuck c'est de la bonne..." Jeff hocha la tête parfois il faisait cet effet là, il parlait trop, et trop vite, perdant son interlocuteur qui en général n’était pas aussi drogué que lui, et là, il avait fait mouche à la vue de la tête impressionnée qu’elle faisait. Son regard était perçant, soutenant celui de la jeune femme qui reprit le plus naturellement du monde. "Moi souvent c'est Jez tu vas trop vite on suit pas ! Mais je peux pas me mettre à votre niveau les mortels, vous êtes de véritable limaces !" Thanos qui était sur le point de craquer (non il a craqué) face à peu de considération de sa part, attrapa un avion de chasse qui se trouvait sur la piste pour vous le lancer tout en disant des borborygmes sur les deux bruns qui discutaient comme si tout était normal. Heureusement que l’agent Wilson était là, déployant ses ailes pour se propulser et lancer des engins explosifs sur l’avion qui fonçait droit sur eux. L’explosion réduit en milles morceaux le projectile mais ne reconcentra pas forcément ce duo de choc. Jezabel secoua la tête, tout en s’approchant de Thanos, lui mettant le doigt devant la bouche avant de lui hurler dessus, suivit par Jefferson. "EH TU TE CALMES ON PARLE !” "OUAIS D'ABORD J'PARLE AVEC MADAME LA MORT STEUPLAIT ALORS TU FERME TA GUEULE" De là, malgré leurs beuglements, on pouvait entendre le soupir des autres membres du groupe alors que Wilson vola vers eux, essayant de les remettre dans le droit chemin."On se concentre, je pourrai pas toujours vous assurer ce coup de chance." Pauvre fou qu’était le faucon. Comment pourrait il se concentrer alors que son esprit avait décidé de faire le rebel en ayant trouvé une compatriote ? (enfin dites surtout merci au MJ). Se pinçant l’arrête du nez pour essayer de se recentrer un peu, il ne put retenir en gloussant. "On se concentre, tu nous as pris pour des tomates ou quoi ?” Il leva sa main en se mordant les lèvres, comme les enfants, pour dire que c’était fini, qu’il redevenait sérieux. “Bon et si on attaquait le monsieur ?” “Bon Madame La Muerte, si vous voulez bien !" Ils avaient parlé en même temps, et fait les mêmes gestes de références. Se relevant, il tendit son bras devant pour que Jez passe. La jeune femme lui fit un petit clin d’oeil suggestif alors qu’elle se trémoussait et forcément, il regarda ses fesses.

Le combat allait enfin commencer et Thanos fonça immédiatement sur la brune, poing fermé. Or contre tout hasard, il passa à travers elle, alors qu’elle rigolait, lui envoyait un coup de bouclier tout en lui disant “raté mon pote!”. Ultra rapidement, en une fraction de milliseconde, elle avait sorti son lasso, courant à toute vitesse autour de lui pour le saucissonné comme un rôti. Plus elle tournait, plus sa vitesse augmentait, plus Thanos prenait grave cher et plus Jeff applaudissait. Pourquoi elle n’était pas avec eux dès le départ ? Parce que franchement, là, l’affaire aurait été plié en deux minutes. En parlant de deux minutes, c’est le temps que mit au final Thanos pour se libérer, beuglant de colère, devenant fou de rage. Il attrapa un morceau de l’avion précédemment désossé pour l’envoyer sur Jezabel qui l’esquiva sans trop de problème, ce qui ne fut pas le cas de l’un des turbo réacteurs de l’héliporteur … Bien entendu, ce dernier explosa, faisant arrêter de tourner les hélices .. Mauvaise cuisine. "J'y vais !" cria le Faucon pour essayer de réparer les dégats. Profitant de cette distraction, Thanos allait attraper Jez pour l’envoyer sur Jeff (ce que tout le monde avait voulu envie de faire ici quand même) mais il n’eut pas le temps que Black Panther arriva derrière lui, l’attrapant par le cou pour le déstabiliser, l’envoyant sur Okoye qui le frappa avec son grand bâton magique. Le géant violet tomba au sol, mais dans un petit mouvement arriva quand même à attraper la guerrière pour la lancer avec violence sur T’Challa avant de se relever. Shuri, équipée de ses gants de tigre se plaça entre le Soldat de l’Hiver et Wonder Woman qui regardaient la scène en commentant, un peu comme au cinéma, souriant au premier. "Tu t'es trouvée une amie comme toi ? Je ne sais pas si c'est rassurant." Elle rigola doucement avant de taper dans ses gants alors que Jeff fit une petite moue tout en jouant avec ses sourcils. "Non mais c'est la Muerte ! Y a rien de rassurant là dedans ! Mais bien sur que c'est mon amie ! Elle déchire grave !" Shuri haussa les épaules et leva ses gants vers Thanos qui avait repris sa trajectoire, vers eux. "Essayez de l'immobiliser. Je vous couvre." Elle commença à tirer des rayons laser mais très vite, Thanos l’a balaya du revers de sa grosse main, hors il n’y avait plus personne. “Ici Tadmorv’!” Jefferson s’était décalé, refaisait les mêmes mouvements qu’il avait fait avec Kara, et ça marchait toujours autant. Il l’arrosa de tir fourni de mitraillettes tout en courant, en arrière. Il l’énerva encore plus, le faisait crier de douleur, et Jeff aimait bien le son. Hors au bout d’un moment, Thanos accéléra, et le chapelier rangea son arme avant de se mettre aussi à courir tout en l’attirant dans le plan qu’ils avaient pensé quelques instants auparavant avec la Muerte, parce qu’en réalité, ils n’avaient pas que discuter en sous entendu. Enfin si, mais ils avaient aussi eu une idée, qui ressemblait étrangement à un suicide. Mais que pouvez t’on attendre de Madame la Mort et Monsieur le Chapelier fou ? "Un premier jet monsieur le soldat ? Ou dirais-je un trajet ?" Alors qu’il sautait d’avion en avion, lançant ses dagues sur Thanos qui avait un peu de mal à l’éviter, il répondit à Jez tout en sautant au sol, levant les bras au ciel. "J'oserais même ajouter que c'est NOTRE PROJET"CAR C’EST NOTRE PROJET” Wonder Woman qui était rentrée dans un avion fit les mêmes gestes qu’un certain président de la république française avant de faire un petit signe à Jefferson qui se trouvait sur le pare brise d’un autre avion, de l’autre côté, faisant courir Thanos d’un côté et de l’autre. “Et c’est parti mon kiki !” Jeff disparu comme un ninja dans le premier avion, éclatant la coque du bas avec la force de ses jambes pour passer en dessous. Puis, il roula sur le côté, tandis que le trio du Wakanda s’occupait de Thanos. Il crapahuta plutôt discrètement, son corps se rappelant de ses anciennes missions dans les autres mondes. "Il était un petit hommeuuuh" Jez chantait, et Jeff eut du mal à ne pas vouloir chanter lui aussi. Il arriva rapidement à l’avion dans lequel se trouvait WonderWoman. “Prête pour t’envoyer au septième ciel ?” Elle leva son pouce en l’air avant d’hurler. "Ça va chauffer dans les turbiiiines !" Jeff se concentra et attrapa l’avion par son aile."Pirouette cacahuète" Contractant tous ses muscles, faisant aussi appel au pouvoir de Bast, il arriva après quelques secondes à le soulever, se mettant à tourner pour prendre un peu de la vitesse alors que Thanos, surpris par le bruit se tourna face à eux. Bingo ! "UN AVIOOOON À REACTIOOOON" Jefferson lâcha l’avion en hurlant, sa voix se répercutant dans tout l’héliporteur alors qu’il se mit à chanter du Jean Jacques Goldman tout en esquivant une petite chorégraphie pour fêter son superbe lancée. “Minuit se lève en haut des tours, les voix se taisent et tout devient aveugle et sourd. La nuit camoufle pour quelques heures la zone sale et les épaves et la laideur” L’avion était parti tout droit sur l’alien, et il n’avait pas trop de choix que d’essayer de l’esquiver sur la gauche, or c’est à ce moment là que Jezabel choisit pour sortir de l’avion, sautant sur Thanos qui ne s’y était pas du tout attendu. Et forcément, WonderWoman defonça la tête de gomme qui fit obligé de reculer alors qu’elle sauta de l’autre coté sur le sol dans une position de fierté. “Shut up and dance with me!” Etirant ses muscles avant de se remettre en position de combat, il lança à T’Challa et Shuri. "Ça c'est la classe ! J'lai toujours dit que la Mort elle est bonasse !" Shuri sourit avant de repartir en courant, continuant de l’embêter avec ses lasers. Immobilisé ? Oui, ils y étaient arrivés, Thanos commençait à céder. Il ne bougea plus pendant quelques secondes, et c’est ce moment que Scarlet Witch choisit pour utiliser sa magie, comme elle l’avait fait quand ils lui avaient volé le tesseract. “Jeff !” Il comprit ce qu’elle voulait, et il commença à courir, prenant de la vitesse, beaucoup de vitesse. Puis, dans un bond de félin, il lui sauta dessus, lui assénant un coup de poing avec son bras métallique d’une rare violence sur sa tempe droite. "Allez après avoir mangé, maintenant il faut faire dodo mon gros !" Thanos, totalement sonné, titubant comme à sa première cuite, ne fit pas attention qu’au final, le groupe l’avait amené au bord de l’héliporteur, et ce qui devait arrivé, arriva, il chuta. Scarlet fonça le suivre avec sa magie pour continuer à le maintenir dans cette transe alors que Jefferson s’approcha du bord, main sur la bouche, cachant son sourire ironique et fier. "Oups, je crois que j'y suis allé trop fort ! C'est l'habitude ça ! "Ah force de me dire Jeff va y plus fort, ça reste"





(c) chaotic evil

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Your Heart
IN MY HEAD
Au creux de tes rêves c'est notre avenir que j'aperçois

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79170-termine-pourquoi-un-c http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79263-amis-ennemis-tapis-qui-suis-je-pour-juger-le-chapelier-bien-sur#955250 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey

Chris L. Brooke


« Toon pour un
et un pour toons ! »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3409

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 _


Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Mar 16 Oct 2018 - 0:32

« ιғ ωε cαη'т ρяσтεcт тнε εαятн, вε sυяε ωε'ℓℓ αvεηgε ιт »


Tout le monde était là, tout les Avengers mais tout les méchant étaient là eux aussi. Cette bataille finale allait être épique et Chris n'espérait que deux choses: la gagner et ramener tout le monde vivant à bon port. Il fallait juste qu'il reste concentré et qu'il fasse confiance à toute son équipe. Il devait faire ses preuves aux Gardiens et peut être que grâce à cela il donnera espoir aux Gardiens des Green Lantern. Après tout, il était devenu un Blue Lantern, il représentait donc l'espoir. Un sentiment si fort et si fragile à la fois. Un sentiment que beaucoup aimé et que beaucoup détesté.

Les yeux océans du Captain suivait Thanos qui était en train de tomber rapidement dans sa direction, son combat avec lui n'était pas fini. Ce n'était plus question de vengeance mais de justice maintenant. Evelyn avait raison. Magic League n'existait plus, elle avait laissé place aux Avengers et à eux de leurs montrer de quoi les Avengers était capable. Chris ne savait plus si il était encore Leader mais il allait honoré son poste. Il se mit en position de combat, prêt à recevoir l'alien pour un combat épique mais une fois ce dernier au sol, un portail bleu se forma derrière son ennemi. Ce n'était pas lui avec sa bague, il en était sûr mais alors ? Blue Lantern ne mit pas longtemps à reconnaître les portails de Vibe (Cisco plus exactement mais il tenait à avoir un nom de super-héros lui aussi). Pourquoi Vibe faisait-il ça ? Il vit rapidement Caitlyn Snow sortir de ce portail et le coeur de Chris manqua un battement et peut être même deux à vrai dire. Elle était brillante mais elle n'avait pas de pouvoirs alors pourquoi risquer sa vie sur le terrain ? La jeune femme couru vers Thanos avec un outil en main. Elle fit rapidement un incision dans le crâne de Thanos derrière son oreille pour être plus précis pour mettre une puce dans l'incision. Caitlyn profitait du fait que Scarlet Witch avait encore un peu d'emprise sur lui mais pour combien de temps ?

Chris eut rapidement la question quand il vit que Thanos reprenait rapidement le contrôle, il attrapa violemment le bras de Caitlyn. Mais le portail de Vibe n'avait pas disparût, cette fois ci Harrisson sortit de ce dernier avec un fusil blaser tirant sur le torse de l'alien. Thanos lâcha alors le bras de Caitlyn mais sortit aussi complètement du contrôle de Wanda. Voilà le Thanos que Chris connaissait bien. Debout, bien droit et puissant, très puissant. Il allait s'attaquer à Caitlyn et Harrisson qui n'auront pas le temps d'aller jusqu'au portail sans se faire tuer. Le Lantern décida alors de voler à leur secours, littéralement. Une aura bleu recouvrit son corps et il vola à toute vitesse vers la scène qui venait de voir. Rapidement une fit apparaître un mur de brique bleu juste devant ses alliés avant de faire apparaître un énorme marteau de la même couleur dans l'autre main. Sans attendre, il l'écrasa sur le crâne de son pire ennemi avant d'afficher un petit sourire.

« Crâne chauve, attaque toi à quelqu'un de ta taille. »


Il n'était pas doué pour les jeux de mots quand il en sortait, ces jeux de mots n'étaient pas marrant. Plutôt facile même, comme celui qu'il venait de faire mais cela lui faisait du bien de se détendre un peu après la mission effroyable qu'il avait passé depuis le début. Et son sourire s'agrandit un peu plus quand Firestorm fit son entrée. Géo plus Gaston, il ne pouvait pas rêver mieux comme soutient. Firestorm fonça à toute vitesse les poings levés vers Thanos avant de le frapper violemment dans le torse. Ce dernier se fit éjecter un peu plus loin et Firestorm en profita pour se poser à côté de Chris.

« Sympa la nouvelle couleur ! » lâcha t'il.

« Sympa de te revoir ici, Firestorm. Prêt à mettre le feu? »


« Avec plaisir ça fait du bien de se dérouiller un peu! »

Malheureusement les retrouvailles ne dura pas longtemps vu que Thanos ne perdit pas son temps et se releva. Il semblait en colère, hors de lui. En même temps, il venait de se faire souiller, deux fois de suite en plus de cela. C'était une histoire de justice ce combat mais il allait quand même prendre un malin plaisir à ridiculiser le Titan pour tout ce qu'il avait fait subir à Dyson.

« Vous pensez qu'un Lantern et une allumette en fusion suffiront à abattre un être aussi fort que moi ? Je suis Thanos de Titan, et je vais vous écraser comme votre Terre le sera. »


Thanos fit un bond qui laissa presque Chris sans voix. Il était allé si haut et si vite qu'il ne l'avait pas vu venir ce coup. Il avait attraper Firestorm en chemin et sans attendre une seconde de plu, il lâcha Gaston qui s'écrasa violemment sur le sol. Le Lantern afficha une petite grimace, se reculant un peu pour ne pas rester dans la poussière que Firestorm avait créé en s'écrasant violemment sur le sol.

« Outch, ce coup à du faire mal.. »


Il avait l'impression d'entendre Jefferson qui commentait tout ce qu'il voyait. Non, il ne voulait pas devenir lui. Mais Chris pouvait être bavard quand il le voulait, souvent dans les mauvais moments d'ailleurs. Il posa alors un regard noir sur Thanos sentant la colère grandir en lui. Il en avait plus qu'assez de voir sa tête violette partout et de l'entendre se jeter des fleurs et apparemment, il ne fût pas le seul vu que Firestorm se leva brusquement pour s'embraser.

« C'est moi que tu traites d'allumette ? »

« Les méchant narcissique ça commence à me les briser. »

Chris n'attendit pas une seconde de plus. Il leva alors sa main qui était munit de sa bague. Cette dernière se mit à briller en bleu alors qu'une cage apparût autour du Titan, une cage avec des barreaux épais et le Lantern resta bien concentré pour ne pas que cette dernière ne se brise facilement. Une fois fait, il tourna la tête vers son partenaire.

« A toi l'honneur. »

Firestorm n'attendit pas une seconde de plus et il envoya un jaser de flamme sur le visage de Thanos qui tomba encore une fois. Cette fois-ci la colère se lit parfaitement sur le visage de son pire ennemi et encore plus quand ce dernier poussa un hurlement de rage. Ce n'était qu'une question de temps avant que Thanos ne détruise sa cage et à vrai dire, il ne lui fallut que quelques secondes. Après ça, le Titan fonça sur Chris pour l'attraper par le cou alors qu'il s'apprêtait à le frapper. Chris poussa un petit cris de douleur avant de grimacer. Il avait l'impression d'entendre ses os se broyaient de l'intérieur. Il souffrait mais cela ne voulait pas dire qu'il abandonnait. Il fit apparaître une grande main bleu qui s'enroula immédiatement autour de la gorge de Thanos tandis qu'il leva sa jambe pour l'écraser violemment contre le ventre de ce dernier. Cela ne servit à rien vu que Thanos ne lâcha pas le cou du Lantern, seul le coup de pied le fit légèrement basculer en arrière. Heureusement pour Chris, Firestorm réagit rapidement. Il se rapprocha de Thanos et posa sa main sur le bras du Titan pour le brûler et cela fonctionna vu que Thanos hurla de douleur. Il lâcha le cou de Blue Captain avant de se reculer. Le regard de Chris se posa sur la blessure plus que visible de Thanos tandis qu'il se tourna vers Gaston. Sa peau aurait du fondre à une chaleur pareille et pourtant, il n'avait qu'une brûle du troisième degrés. C'était pas mal mais pas ce qui devait se passer.

« Aww, on a bobo Thanos? »


Après sa question, il tourna son visage vers Firestorm pour lui faire un petit clin d’œil. Il savait que ce dernier allait comprendre pourquoi il lui faisait ce genre de signe. Après tout, ce n'était pas la première fois qu'il faisait équipe avec lui. Alors sans hésitation et avec beaucoup de confiance en son partenaire, il fonça rapidement vers leur ennemi commun. Étrangement, il pensa à Althéa, sa fille et à son fils James à ce moment là. Sûrement parce qu'il volait vers le danger et cela se ressentit vu qu'il fit apparaître un bus scolaire bleu juste au dessus de la tête du titan. Et avec un geste du bras, le véhicule s'écrasa violemment contre le visage de Thanos qui fonça rapidement vers le sol avant de fusionner avec ce dernier vu que Firestorm avait rendu le sol mou grâce à une réaction chimique. Comme Chris l'avait prédis, son partenaire avait parfaitement compris son clin d’œil. Pas loin de son combat, Chris vit une lumière jaillir. A la position du combat contre Darkseid plus précisément. Le Bleu Lantern fronça les sourcils, perdu alors qu'il fixait la lumière inquiet. Black Spiderman tenait la pierre de l'espace qui brillait de mille feux. Deux portails s'ouvrirent et Chris vit deux Spiderman sortir de ces derniers. Deux tenues différentes (Homecoming et Iron Spider). Il y avait donc trois Spiderman en action. Après ça Dyson regarda la pierre un peu perdu avant de se tourner vers Chris.

« Chris.. la pierre t'appelle. »

Il lança la pierre et le blond l'attrapa sans trop de difficulté. Un portail s'ouvrit non loin de lui et un le Gardien de Oa qu'il connaissait si bien était là dans le portail.

« Les Gardiens ont prit leurs décision. Tu es digne de porter la couleur qui est la tienne. »

Le portail se referma sans que Chris n'ait pu dire merci à ce Gardien qu'il considérait comme son maître depuis quelques temps maintenant. Déçu, il rangea la pierre dans la poche de son costume alors qu'il changea de couleur. Le bleu disparut entièrement et il retrouva ses couleurs vertes, rouges et blanches. Il était enfin un Green Lantern ? Un grand sourire se dessina sur son visage tandis que le sol se mit à trembler sous ses pieds. Il fronça les sourcils et se tourna vers Thanos qui était en train de se retirer du sol en le fracassant d'un coup sec tandis qu'il cria de rage, encore une fois. Captain et Firestorm se jetèrent un regard et ensemble ils s'envolèrent pour frapper plusieurs fois le mutant qui frappa malheureusement Firestorm, encore une fois. Chris s'apprêtait à l'aider mais le moteur d'un avion se fit entendre. L'engin se posa non loin du combat et le soldat de l'hiver sortit de l'avion. Chris vit Jefferson sortir de l'avion et il fronça les sourcils légèrement perdu.

« Qu'est ce que tu fous là ? »


« Bah tu sais ...j'aime bien finir ce que je commence en général ! » Jeff s'épousseta un peu sa veste avant de regarder Chris dans les yeux ! « C'est moi qui l'ai fait tomber et j'ai oublié de m'excuser auprès de lui ! »

Chris fixa longuement le soldat regrettant parfois de l'avoir prit dans l'équipe juste à cause de ses phrases agaçante. Le blond lui fit signe de se taire un peu alors qu'il reposa son regard sur le titan.

« J'ai plus gros à gérer que tes phrases débiles, Hatters. »


« Oh ça va Brooke redescend de tes grands chevaux ! Pardon d'avoir voulu vérifier qu'il était mort ... d'ailleurs je retourne avec La Mort elle est beaucoup plus sympa »

Surprenant mais vrai, le Soldat afficha une moue alors qu'il se dirigea en traînant des pieds vers l'avion. Il ne rêvait pas. Jeff était en train de bouder comme un gamin alors qu'un titan menaçait de détruire la Terre depuis tout à l'heure. Qui lui avait refourgué un gamin pareil.. Lui malheureusement. Un long soupir sortit de sa bouche.

« Non mais sérieusement tu as quel âge, putain ! »

Il fit alors apparaître un mur juste devant Jefferson alors qu"il se rapprocha rapidement de ce dernier. Il posa fermement sa main sur l'épaule du brun alors qu'il encra son regard dans celui du chapelier.

« Tu me bouderas après mais pour le moment, j'ai besoin de toi. On doit se mettre d'accord avant qu'il nous tombe dessus. »

« Ne me dit plus jamais que je suis totalement incohérent dans mes propos et mes actions ! » Il croisa ses bras autour de sa poitrine, les lèvres pincés, fixant lui aussi ce regard azur. « Il faut savoir ce que tu veux sérieusement ! » Tout les deux avaient envie de continuer se débat mais ils ne le firent pas. Ils pouvaient passer des heures à se disputer mais ce n'était pas le moment alors Jefferson se stoppa, et soupira en se pinçant l'arrête du nez. « D'accord sur quoi ? Un combat ça ne s'écrit pas à l'avance ... »

Chris s'apprêtait à répondre au chapelier mais il entendit le cris de Firestorm qui le ramena à la réalité. Pendant qu'il se prenait la tête avec Jefferson, son allié était en train de passer un sale quart d'heure. Le blond poussa une injure se maudissant pour le coup. Jeff était vraiment une distraction insupportable avec ses phrases débiles et sa voix rauque et ses yeux océans et.. Wow Chris. Il se secoua mentalement la tête avant de faire apparaître un arc dans ses mains. Il visa le titan et la flèche se logea alors dans le dos de ce dernier avant qu'elle n'explose.

« Oh, Thanos. C'est ici que ça se passe. Deux Super Soldats pour le prix d'un. Que demander de plus ? »

« Hey c'est à nouveau moi ! Oui je suis comme la peste, très difficile à faire partir et un ravage mortel ! » lâcha Jeff tout en faisant un petit signe de la main.

Thanos ne semblait pas heureux de la nouvelle vu qu'il prit un morceau de goudron qui se trouvait sur le sol depuis qu'il l'avait brisé avec sa force. Il lança ce morceau sur Jefferson tandis qu'il profita de cette distraction pour foncer sur Chris. Chris serra violemment sa mâchoire quand il vit le morceau de goudron partir dans la direction de Jefferson. Il ne pouvait pas l'aider vu que le titan fonçait en même temps vers Chris. Green Captain prit alors rapidement une décision. Il décrocha rapidement son bouclier qui était sur son dos depuis un moment maintenant il le lança vers Jefferson pour que ce dernier s'en serve avant de faire apparaître une boule verte autour de lui pour le protéger de Thanos. Le titan frappa plusieurs fois sur sa bulle de protection tandis que Jefferson se servit de son bouclier pour se protéger du goudron avant de sortir sa mitraillette. Le bulle de Chris se brisa mais heureusement pour lui, le soldat tira sur Thanos avant de s'apprêtait à lancer le bouclier.

« Oh la gomme molle ! On joue au frisbee ? »

Il attira donc le titan et sans attendre, il lança le bouclier sur la tête de Thanos qui eut cependant le temps d'attraper le bouclier et sans attendre il frappa Jefferson. Grosse erreur de sa part, Thanos venait de faire une ouverture à Chris vu qu'il était dos à lui. Il faut avoué les punch line de Jeff étaient bonne. Chris avait presque eut envie de rire en voyant cette scène mais il s'était retenu. Il allait se faire passer pourquoi après ? Le blond décida d'agir quand Thanos leva la main sur son ami. Le Lantern se redressa rapidement avant de sauter sur le dos du Titan passant ses bras autour du cou de ce dernier tandis qu'il fit apparaître des chaînes aux pieds du titan cherchant à le déséquilibrer.

« Soldier à toi ! Frappe le ! »


Malheureusement le soldat n'eut pas le temps de faire quoique ce soit que Thanos attrapa Chris pour le dégager violemment de son dos. Le blond tomba alors sur Jefferson tout en poussant un petit cris de douleur. Il se frotta le bas du dos avant de se relever difficilement s'excusant auprès du chapelier qui ne semblait pas si agacé que ça, au contraire. Tss Pervers. Captain fronça les sourcils tout en fixant Thanos avant de prendre son bouclier. Le blond s'accroupit devant le super soldat avant de soulever légèrement son bouclier. Jefferson comprit directement ou Chris voulait en venir. Il posa un pied sur le bouclier et sans attendre Chris l'éjecta vers le titan avec un puissant égale à celle de Captain America bien sûr.

« Avec plaisir Captain ! »

Jefferson était si haut que Chris était obligé de lever son visage pour pouvoir voir ce dernier. Thanos semblait surpris à cause de ce qu'il venait de se passer, tant mieux. Le brun tomba rapidement vers le titan et sans attendre, il sortit son poignard de sa tenue pour s'attaquer à Thanos. Il était puissant mais pas assez contre le duo des supers soldats. Jeff réussit alors à lui faire une entaille au niveau de l'oeil avant de frapper violemment le thorax du titan à l'aide de son bras métallique. Jefferson Hatters venait de faire un combo parfait et cela fit sourire Chris qui ne put s'empêcher de se mettre au niveau du Winter Soldier pour lui tapoter gentiment le bas du dos montrant qu'il était fier de lui. Un grésillement se fit entendre dans l'oreillette de Chris et il entendit la voix de Caitlyn.

« La puce que j'ai inséré dans son crâne fonctionne ! L'hypnose de Scarlet Witch peut être encore plus forte désormais. »

Alors c'était pour ça que la scientifique c'était amusé à jouer au chirurgien. Peu de temps après, Thanos fût étourdis et Chris comprit rapidement que Scarlet n'avait pas traîné pour utiliser son pouvoir. Green Captain s'avança alors rapidement vers le titan et il fit apparaître la réplique parfaite de l'épée avec laquelle il avait planté Dyson mais en vert bien sur. Et sans plus attendre, il fit violemment tomber le manche de cette épée sur le crane de son ennemi tandis qu'il s'enfonça une nouvelle fois dans le sol grâce à Firestorm. Après ça, il sortit la pierre de l'espace de sa poche et la tendit doucement vers le visage du titan.

« Souviens toi de notre nom, crains le Thanos. Nous sommes les Avengers et nous reviendrons nous venger encore une fois si il le faut. »

Le visage de Chris était fermé et froid mais il finit sur ça. Il utilisa la pierre pour envoyer Thanos dans le vaisseau de Brainiac comme il était convenue. Mission accomplie pour lui et ses alliés.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
La rose et l'armure - Suivant la longue métamorphose qui m'éloigne de mon passé j'ai croisé une rose qui ne pouvait pas avancer pas qu'elle n'ose pas la chose mais n'y avait jamais pensé. Alors j'ai mis la route en pause à ses cotés me suis posé puisque cette rose semblait morose d'être seule au jour achevé.

Maximilien A. Bayne


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Maximilien A. Bayne


╰☆╮ Avatar : Antoni Porowski.

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Bαymαx.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 261

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 16 Oct 2018 - 21:30


Magic League ☾ La Chute des Héros
Where will you be, when it all ends ?


Baymax n’avait jamais été destiné à la destruction. La seule et unique fois où il avait pu s’approcher de ce point, c’était lorsqu’il avait été contrôlé… Puis libéré par la Magic League. Fondamentalement, il n’était pas programmé pour cela ; il ne pouvait faire le mal et souhaitait plutôt le bien et la santé des personnes se trouvant en face de lui. Pourtant, les possibilités existaient. Il suffisait d’une décision induite, d’un programme téléchargé ou d’une commande externe pour que tout bascule. Cette perspective n’enchantait pas Maximilien mais il ne pouvait lutter contre l’hypothèse que cela se produise de nouveau… Bien qu’être devenu en parti humain le rendait moins facilement manipulable qu’auparavant. Restait à savoir si cette soudaine mutation insufflée par l’accélérateur de particules allait l’aider à maintenir l’éthique mathématique de son esprit, en bien comme en mal.

Il y avait présentement tout autant de forces positives que négatives en action. Thanos, Apocalypse et Darkseid venaient d’arriver dans toute leur puissance et avaient été immédiatement pris d’assaut par une partie de leur équipe et des troupes militaires. Des avions du S.H.I.E.L.D. passaient en trombe au-dessus de leurs têtes et un point attira l’attention de Max : une silhouette qui volait dans leur direction. Accompagnant les Indestructibles, Frozone, Citizen Cold, Killer frost, Miss Nichols ainsi que les Nouveaux Héros, Max ne tarda pas à contourner un immeuble encore debout dans Manhattan pour faire face à leur ennemi : Ultron. Ce dernier s’abattit violemment en pleine rue et observa les alentours comme s’il semblait retrouver un endroit familier. Et plaisant, selon toute vraisemblance.

Il y avait certains êtres qui se complaisaient dans la mort et la destruction.

Profil de l’individu, OMEGA.

Ses yeux se tintèrent alors que l’intelligence artificielle lui répondait immédiatement :

Ultron. Entité robotique construite par Lisa Queen, alias Killer Frost. Détruite par Anastasia Romanov et Jezabel Chapman lors de la première mission de la Magic League. Sa carcasse a été récupérée par Peter Quill. Brainiac a reconnecté ses circuits et l’a rendu plus puissant. Possède une conscience qui lui est propre.

C’était au moins clair et précis.

Au-delà de sa résistance et sa force physique et du fait qu'il puisse s'envoler, le point principal d'Ultron semble être sa connexion à tous les réseaux qui lui permet de contrôler de nombreux objets technologiques.

Est-il parvenu à te contrôler, OMEGA ?

Ultron n'a jamais tenté de me pirater. Mais ça lui est possible.

Voilà une donnée étrange. OMEGA était pourtant au cœur même de l’armée Magic League, il était étonnant qu’une entité comme Ultron n’ai pas souhaité mettre la main dessus. Cependant, lui-même n’avait pas volontairement développé cette capacité ; il pouvait donc comprendre à hauteur de 65% pourquoi son adversaire n’avait pas encore prit possession de cet atout.

Est-il possible de le vaincre par ce moyen ?

Max posait la question mais son esprit calculait exactement en même temps que ses pensées s’inscrivaient dans ce néant informatique qui leur permettait de communiquer. A arme égales, des êtres doués de logique mathématique ne pouvaient se supplanter l’un ou l’autre. Les coups étant étudiés et prévus à l’avance, les possibilités évoquées de la même manière, il s’en suivrait un combat sans fin. En revanche, la donnée de libre arbitre qui semblait s’extraire dans la situation présente pesait lourd dans la balance des improbabilités.

En clair…

C’est en effet une possibilité.

Il hocha machinalement la tête, d’accord avec les conclusions d’OMEGA. Au même instant, leur adversaire poussa un rire métallique à en faire crisser des dents et leva les bras de part et d’autre de son corps.

Ultron se connecte au réseau qui l’entoure.

Le ton monocorde était assez appréciable. En tout cas, Maximilien le trouvait tout à fait justifié. Il sentit son rythme cardiaque s’accélérer pourtant et capta les regards intrigués des autres membres du groupe. Des voitures parkées sur les côtés allumèrent soudain leurs phares et les moteurs grondèrent, comme si quelqu’un appuyait sur l’accélérateur sans débrayer. Au-dessus d’eux, des avions furent soudain immobilisés en plein vol et se mirent à stagner sur leurs positions… Il s’emparait de ce qui l’entourait à hauteur des capacités que Baymax avait manifesté quelques temps plus tôt.

L’esprit ayant déjà réfléchis à plusieurs hypothèses, le robot ne perdit pas d’autres secondes à observer le paysage et se tourna vers les Indestructibles.

« Pourriez-vous parvenir à l’immobiliser dans cette direction ? »

Demanda-t-il, pointant du doigt le Nord.

Ralentis le au possible.

Mais laisse-lui un passage, que ses bases de données soient en parties occupées à maintenir effective le fonctionnement de la technologie maîtrisée. Toute entité sur-technologique qu’il était, Ultron possédait une limite. Max l’avait estimée à une certaine valeur, à peu de choses près, et escomptait bien utiliser cette frontière.

« C’est parti ! » S’écria Flèche, se précipitant en avant malgré le « Attention ! » de sa mère.

Le blondinet se précipita en direction d’Ultron grâce à sa super-vitesse et le frappa de plein fouet pour le repousser dans la direction souhaitée. Le robot s’agaça et voulu s’en prendre à l’adolescent mais son poing ne rencontra que l’élasticité résistante d’Helen Parr pour le contrer. Bougeant, sautant, se mouvant, la femme profitait de la distraction pour laisser à Violette la liberté de création d’un champ de force violacé. Petit à petit, elle poussa ce dernier vers le Robot afin de l’immobiliser dans un effort à en faire trembler tout son corps.

« Gelez Ultron dans cette position. » Ordonna-t-il à l’attention du trio glacé.

Max se dirigea vers les véhicules garés, entendant un énorme BOUM à sa gauche lorsque Mr Indestructible frappa de toutes ses forces dans un véhicule qui venait de foncer vers eux. Au contact de sa paume sur la tôle, le robot sentit toute la capacité de la voiture se révéler et il alluma le moteur, faisant se lever le capot. Un instant de latence.

« Ca ne sera pas suffisant. » Ses yeux mauves se posèrent sur Mr Indestructible qui venait d’abattre un deuxième véhicule, l’envoyant voler un peu plus loin. « … En fait, si. »

Parcouru d’un frisson électrique qui lui confirmait la connexion, Maximilien alluma progressivement les autres voitures autour d’eux et les détourna de leurs places pour les lancer à toute allure en direction d’Ultron. D’abord surpris, le patriarche des Indestructibles ne tarda pas à l’imiter en smashant de toute ses forces dans tout ce qui lui passait à portée afin d’y propulser sur leur ennemi commun.

Les règles du jeu étaient simples : l’acier dont était composé Ultron à 99,5% possédait une capacité magnétique au niveau atomique. L’organisation en quelque chose de solide avait rendu leur organisation aléatoire et annulé leur effet d’un point de vue macroscopique. En l’orientant sur le champ magnétique de la planète et en le frappant de manière à entrechoquer les atomes, ils poussaient les atomes d’acier à s’aligner dans une direction commune… Et s’il arrivait que le mélange se fasse de manière inadéquate – annulant la magnétisation pour 4,2% des chances – le taux le plus élevé primait. Plus les voitures frappaient et plus les perturbations s’intensifiaient, plus les chaines se brisaient et se réorientaient…

… Et plus Ultron se transformait en aimant géant.

Les voitures ne tardèrent pas à foncer d’elles-mêmes en direction de l’ennemi, qui essayait vainement de les écarter. Mais plus elles arrivaient et s’écartaient, plus l’effet magnétique s’intensifiait. Et plus Ultron semblait lutter pour se libérer des forces en présence pour le maintenir : Frozone et Alfred virent la glace se fendre malgré leurs assauts, Violette et Helen Parr tremblèrent de plus en plus sous la force de l’adversaire…

Soudain, des LED s’activèrent dans son dos et un vrombissement de moteur résonna dans la rue.

Lancement des missiles activé. Temps avant impact : 13 secondes. 12 secondes…

La force de volonté d’Ultron n’avait d’égal que sa puissance. Qu’en serait-il si on lui retirait toute volonté par-dessus cela ? Car la magnétisation demandait encore un temps supplémentaire qui leur manquerait s’il parvenait à réaliser son attaque. Restait à immobiliser le robot et la meilleure des manières risquait de ne pas plaire à OMEGA…

Les risques encourus par une telle décision sont à hauteur de 50% de perte. Idéalement, je conseillerai une autre approche plus étudiée. Comme…

C’est ce que ferait une intelligence artificielle. Coupa Maximilien, s’approchant alors des autres membres de l’équipe. Mais les humains sont un peu plus bêtes que ça. Et ils sont surtout imprévisibles.

L’idée était folle et contraire à toute règle d’évidence et de priorité. Mais il y avait cette part en lui qui lui soufflait intimement que c’était la meilleure chose à faire… Une petite voix qui n’avait rien à voir avec OMEGA et que Max n’avait pas souvenir d’avoir déjà entendu. Un penchant inopiné, impromptu, une soif de l’imprévisibilité qui pouvait leur coûter très cher… ou leur faire gagner un temps précieux.

S’avançant d’un pas décidé, Max franchit la distance de sécurité minimale pour être hors de portée d’Ultron et imposa alors ses paumes de chaque côté du visage du robot géant. Aussitôt, l’intégralité des lumières de l’adversaire prirent une couleur semblable au regard de Baymax jusqu’aux yeux d’Ultron qui se tintèrent à leur tour. Le temps sembla se figer et leurs consciences se percutèrent dans une collision aussi spectaculaire qu’invisible. Douloureuse aussi. Comme un poison envahissant une toile, les barrières d’Ultron implosèrent alors que l’influx électrique se propageait dans tous ses circuits à l’en faire hurler de rage.

Comme un retour de bâton, une vague tentant d’envahir sa raison à la hauteur d’un tsunami dévastateur, il sentit toute la puissance d’Ultron se retourner contre lui et frapper à sa juste valeur. C’était indescriptible. Une douleur traversa Maximilien de part et d’autre, résonna dans son échine et percuta ses muscles. Il sentit OMEGA lui apporter son aide et redressa la barre, fronçant malgré lui les sourcils tandis qu’il reprenait le dessus sur l’océan malsain dans lequel on avait voulu le noyer. Il sentit de la colère. De la fureur. De l’orgueil aussi en provenance de l’entité artificielle dont il s’emparait petit à petit. Il osait le contrôler. Il osait le soumettre, lui. Il osait… Et c’était là toute la différence entre eux.

La noirceur devint lumière. Le chemin s’éclaira dans la pénombre et les connexions semblèrent soudain se libérer d’un poids alors qu’il maintenait son attaque. Sa maîtrise.

« J’arrive à contenir les missiles ! » S’écria Violette, blanche mais souriante. « Ce que tu fais fonctionne ! »

Le self-control. Ultron, comme Max, possédait une part d’humanité qui pouvait entrer en conflit avec leur entité artificielle originelle. Dans le cas du premier, elle venait de lui être fatale car au lieu de penser de manière logique et de parer aux éventualités, il s’était laissé envahir par la soif de pouvoir et la satisfaction de sa supériorité. Une erreur. Une seule erreur. Mais qui avait permis à Baymax de s’infiltrer dans le système et de l’envahir entièrement, tremblant mais tenant bon. Tenant fermement.

Les vibrations. Les connexions. Maximilien pouvait sentir chaque commande du corps robotique d’Ultron. Chaque parcelle et possibilité. Chaque efficacité… Il ne tarda pas à trouver l’accès aux missiles et, sans même avoir besoin d’une seconde, il referma l’armure de leur adversaire en entendant le compte à rebours d’OMEGA parvenir à zéro. Le bruit fit vrombir les environs et une onde de choc invisible se dissémina tout autour d’eux, l’explosion mourant malheureusement sous les plaques épaisses de son propre lanceur.

Un nouveau cri de rage d’Ultron résonna tandis que sa conscience tentait une dernière fois de se débarrasser de Max. Mais c’était trop tard. Le jeu était perdu. La clef avait trouvé le verrou et maintenant, il n’était plus question de le laisser se refermer. Reculant d’un pas, le robot relâcha l’armature en acier de son adversaire qui chancela alors sous son propre poids. Elastic Girl se délia de lui, Violette libéra le champ magnétique et avant qu’ils ne puissent faire quoi que ce soit… Ultron se retrouva écrasé sous le poids des carcasses de voitures et autres objets irrémédiablement attirés par son magnétisme latent. Il tenta vainement un geste mais cela ne fit que resserrer l’étau de sa prison de tôle.

Jusqu’à l’immobilisation complète.

« Il ne bouge plus ! »

Une énorme tape sur son épaule tira Max de sa contemplation, remarquant alors que le temps semblait avoir repris son cours dans la rue. Les avions au-dessus de leurs têtes avaient repris leur contrôle et s’éloignaient en direction des autres lieux de combat… Alfred – enfin, Citizen Cold – se frotta les mains tandis que Frozone s’exclamait :

« Bien joué mon pote ! Assurons-nous qu'il reste là dedans. »

Et d’un même geste, les trois manipulateurs ensevelirent la cage de métal sous une couche épaisse et solide de glace.
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

ici tout l'monde déraille
thérapie taxi ☾ Y'a les phrases que tu dis, les phrases de mec facile. Les phrases que j'oublie bourré dans la nuit et ton corps qui se tord seulement pour me plaire, mais tu sais moi je mords tes rêves imaginaires.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78074-i-heard-a-soun En ligne

Evelyn Nichols


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Evelyn Nichols


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 ZHNKp2

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 599

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 16 Oct 2018 - 23:11


« Magic League 3 : La chute des Héros »


Ultron était stoppé mais loin d'être vaincu, Evelyn le savait, jusqu'ici ils n'avaient jamais réussi à le battre et l'ancien robot commençait à se demander si cela serait possible un jour. Sous la coupe de glace qui emprisonnait le monstre métallique, la blonde avait pu apercevoir une lumière rouge qui brillait dans sa paume et le bruit qui lui parvenait de plus loin ne lui disait rien qui vaille. Levant la tête brusquement, elle vit une masse énorme leur foncer dessus : Ultron avait appelé un autre corps disponible pour lui venir en aide mais celui qui fonçait droit sur Manhattan et sur eux par conséquence, semblait faire plus de 20 mètres de haut.

- Non mais c'est pas vrai...

Elle avait porté rapidement sa main à sa ceinture, activant une fois de plus son module afin de se grandir suffisamment pour pouvoir contrer la chose à venir. Le poing en l'air, elle se sentit fuser dans les airs jusqu'à atteindre une taille démesurée. Les jointures de ses doigts rencontrèrent alors la carcasse métallique au niveau de la tête, l'envoyant valser bien plus loin, droit vers l'Hudson. Tout en prenant garde de ne blesser - écraser serait plus juste - personne, l'ancien robot rejoignit son ennemi en deux foulées. Malheureusement, le géant s'était déjà relevé et Evelyn constata que l'eau lui arrivait à la taille. Si elle ne réagissait pas rapidement, il retournerait vers la civilisation. Fonçant droit sur lui comme un bélier, le bras en avant, elle entreprit de le propulser de nouveau sous l'eau mais le monstre fut plus rapide et de son bras agrippant la nuque de la blonde pour l'engloutir à son tour dans l'Hudson. Attrapant de justesse son modulateur, elle parvint à échapper à son emprise en diminuant considérablement sa taille, virevoltant à taille normale autour de la zone à risque.

Alors que la jeune femme cherchait déjà une solution pour l'arrêter définitivement, elle observa alors que l'eau se refroidit brusquement, devenant plus solide et opaque. Killer Frost, Alfred et Frozone se chargea de l'enfermer dans la glace pour tenter de lui faire gagner du temps. Evelyn ouvrit la bouche pour engager la conversation mais le bruit de l’héliporter se rapprochant la coupa dans son élan. Son oreillette se mit alors à grésiller avant que la voix décidée de Shuri ne lui parvienne clairement :

- J'ai trouvé ! Evelyn, il est actuellement vulnérable parce qu'il ne bouge pas ! Tant qu'il est en mouvement, ses récepteurs emmagasinent de l'énergie. Mais la glace ne suffira pas, il finit toujours par la casser.

Un regard vers le premier lieu de bataille donna raison à la jeune femme : Ultron original venait de parvenir à se libérer de son cocon de glace et volait à présent droit sur Evelyn.

- Il ne faut pas juste se contenter de l'immobiliser. Evelyn, vous devez être à l'intérieur de son système principal lorsqu'il ne pourra plus bouger, pour avoir une chance de le détruire !


La blonde parvint à s'écarter de justesse pour éviter Ultron qui ne tarda pas à revenir à la charge. Evelyn déploya alors ses ailes et se mit à tournoyer, montant en flèche et descendant en piquet plusieurs reprises dans le but de le semer. La voix guillerette de son amie se fit alors entendre dans son oreillette :

- Les résines thermoplastiques, ça parle à quelqu'un ?
- Je t'écoute Honey !

Bien sûr que ça lui parlait, elle était scientifique après tout mais dans une trop mauvaise posture pour se permettre de les synthétiser, les extraire de la matière ou faire quoi que ce soit d'autre qu'Honey pouvait avoir en tête.

- Je nous ai préparé une petite résine thermoplastique, ça va faire un MALHEUR. Pour information, Les résines thermoplastiques deviennent molles lorsqu'elles sont chauffées. Elles sont utilisées pour coller le bois, le verre, le caoutchouc, le métal et les matériaux en papier. Leurs caractéristiques princ...
- Je sais ! Vas-y, envoie-les moi...

Elle ne pouvait qu'approuver la fougue avec laquelle la jeune femme défendait leur métier mais ce n'était clairement pas le moment de faire un cours de chimie alors qu'un robot tueur menaçait de s'approcher dangereusement d'elle à chaque instant. Pour toute réponse, elle entendit la jeune femme s'activer de son côté, échappant des petits souffles surexcité qui trahissaient son sentiment du moment : elle était plus qu'enthousiaste par sa création et aussi - Evelyn le constata avec une pointe d'agacement - un calme à toute épreuve qui était plutôt malvenu dans leur situation. Elle s'amusait réellement et Evelyn était contente pour elle, mais elle avait plus qu'envie de s'en sortir vivante.

- Honeyyyyy ? Je te fais confiance mais... tu en as encore pour longtemps ? Je le retiendrai pas plus...
- Oups, désolée.

Elle émit un ricanement avant de reprendre :

- Il faudrait attirer le méchant robot hors de la glace. Sur le goudron, par exemple. Je vais t'envoyer mes petites billes de résine et tu n'auras qu'à les lancer sur les points stratégiques à bloquer. Si mes estimations sont exactes, il essayera de les détruire par la chaleur et là TADAAAAAAM ! Ca va coller entre lui et moi. Par là j'entends que comme il est composé de métal, plus il chauffera, plus il s'engluera dans ma résine. Il finira peut-être par s'en rendre compte mais t'inquiète pas, j'ai prévu le coup. J'ai ma botte secrète : mon chalumeau. Je peux aussi t'envoyer ça par... euh... la poste ?

Pour toute réponse, Evelyn entendit Shuri demander de l'aide au porteur de la pierre de l'espace. Chris ne se fit pas prier et tandis qu'Evelyn était désormais proche du lieu que lui avait indiqué Honey, un portail apparaît et la jeune femme attrapa au vol les billes de résines ainsi qu'un morceau de papier qui portait un joli nœud. Evelyn retourna la carte et put reconnaître l'écriture d'Honey qui avait écrit, en violet :

" T'es trop badass, tu vas tout déchirer ! xoxo Hon' "

Evelyn ne put s'empêcher de sourire face au petit mot, attendrie par l'attention. Accrochant les billes à sa ceinture, elle précisa :

- C’est très gentil ce que tu as marqué sur la carte, elle est destinée à qui ?

Elle n'était pas la meilleure juge pour déterminer qui était badass ou non. Wilson avait tenté de lui expliqué le concept à plusieurs reprise mais cette expression de "geek" était trop opaque pour elle qui pensait que le monde n'était rempli que de deux personnes : les pacifistes comme son Wilson et ceux qui faisaient tout sauter dès que l'occasion se présenter comme... elle en l’occurrence... et elle avait appris que ce n'était pas spécialement une bonne chose.

- Bah... elle est pour toi, pour qui d'autre ?

Elle avait eu envie de lui préciser que cela aurait pu être pour un des trois gèleurs professionels mais en entendant le ton de déception enfantin de son amie, elle comprit que cela risquait d'aggraver la situation provoquée par son manque de discernement.

- Ooooh à moi ? Merci beaucoup !! Je ferai de mon mieux pour être badass et je la garde précieusement !!

Avec la grâce et la douceur qui était sienne - en somme, ne comptez pas trop dessus - elle tenta de fourer tant bien que mal la carte à l'intérieur de sa combinaison avant de reprendre sa mission. La jeune femme leva le bras pour lui lancer le premier projectile mais son ennemi fut plus agile qu'elle. D'un geste vif, il bloqua son geste et l'envoya valser à l'autre bout de la rue. Tandis qu'elle tentait de reprendre ses esprits, la blonde entendit un craquement sourd au loin : le géant se libérait à son tour de son cocon de glace.

- Les gars, faudrait faire vite là !

Frozone, qui venait d'intervenir, se dirigea alors droit vers le géant, accompagné de Citizen Cold, Killer Frost, Wasabi et Go Go. Alors que l'ancien robot se relevait péniblement, elle put apercevoir que l’héliporter s'était approché et Honey balança un projectile hors de l'appareil, ce qui eut le don, à défaut de toucher l'ennemi, de le déconcentrer. Sentant que c'était là sa chance, Evelyn lança les billes stratégiquement comme le lui avait précisé son amie et le robot perdit alors rapidement l'usage de ses mouvements. Profitant de son immobilisme, la jeune femme se réduisit donc à la taille de la Guêpe qui lui devait son nom de code et se dirigea droit vers la carte mère du robot. Elle l’arracha de son entité au même moment que Wasabi lui arracher la tête et le monstre s'effondra enfin au sol, sans le moindre signe de vitalité. EVE reprit alors forme normale tandis que Wasabi observait la dépouille avec un air satisfait, non sans l'une de ses phrases dont il avait le secret, avec un ton des plus bourrus :

- On t'a jamais appris qu'il faut pas frapper les filles mêmes avec une fleur ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je t'attendrai, là où l'aube naît
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Kara L. Walters


« Love it Light ! »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist

Ѽ Conte(s) : Les Toons.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara la gentille & Lucy la méchante

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1546

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Mer 17 Oct 2018 - 18:58

Be a heroine !
Powergirl et les bras cassés
La baston générale commençait. Papa avait envoyé Géo chercher de l’aide parmi les anciens de la magic league et j’étais heureuse de retrouver une partie de mes anciens coéquipiers. J’étais allée saluer Honey et j’avais pris Firestorm dans mes bras parce qu’on avait tout de même vécu un sacré moment tous les deux dans l’espace (âme vagabondes merci mais aucun commentaire). Un sourire naquit sur mes lèvres. On était enfin tous là, on pouvait encore une fois crier fièrement que nous sommes les Avengers et j’avoue que ça sonne vachement bien. On se sépare en plusieurs groupe et je me retrouve avec EDF, je lève les yeux au ciel alors qu’elle me fais ce sourire que je hais au plus profond de moi. Je me contente de lui faire un doigt d’honneur amical avant de lui sourire et de tourner les talons pour me diriger vers Gambit vu que nous allions faire équipe.

Ah je vous ai pas dit, mon groupe ne sufisant pas d’EDF se vit rameter le deuxième EDF nouvelle génération. « Oh salut gamin, je t’ai manqué ? » dis Livewire avec un sourire « Oh EDF, commence pas à embêter Gambit, on a d’autres chats à fouetter. » « Bien sur que tu m’as manquée mon chaton, nos petits jeux sauvages me manquait. Tu étais plus divertissante la dernière fois » Je respire longuement avant de me lever au dessus du sol « Qui est prêt à entrer dans le game ? » Livewire tourne la tête en faisant apparaître des petits éclairs au bout de ses doigts « moi je suis parée et toi Gambit ? » Un sourire amusé se dessine sur les lèvres de Gambit « Je suis toujours paré pour un rencard pour toi mon chaton, j’ai même des nouveaux jouets pour toi. » Je pose mon regard sur Gambit alors que je montre Apocactus de la tête « Gambit, tu peux me suivre là-haut ? »

Livewire quand à elle prend la parole à ma suite « Eh vous jouerez pas sans moi ! » elle prends sa forme électrique et se faufile jusqu’en haut. Gambit approuve ma question d’un mouvement de la tête. Pour confirmer mes dires, il utilise ses pouvoirs de génies et manipule la terre pour détruire un morceau de rue. Il s’en fait un joli tapis avant de sauter dessus et de le faire voler grâce à sa télékinésie. Le point levé, je prends mon envol avant de voir Gambit bombarder Livewire de rayon de magie blanche. Mais quel boulet. « Tout doux le génie ! Je suis pas chez les méchants ! » et elle lui envoie un éclair énorme en pleine tête « oh calmez vous les enfants ! » Une vraie bande de gamins à tenir en laisse. Je lève les yeux au ciel avant de me lever dans les airs à la hauteur d’Apoquipue « Eh l’astronaute, viens faire joujou ! » Apocactus utilise son pouvoir magnétique pour arracher des poutres de métal de dizaines de bâtiments de la ville pour me les lancer dessus.

Instinctivement, j’utilise ma vision thermique pour réduire les poutres en liquide tandis que Gambit crée un champ protecteur télékinésique autour de lui pour bloquer l’éclair de livewire. Quand je vous dit que c’est des enfants. Y’a que les grands qui se battent. Revenons en à nos poutres, je réussis à en détruire mais Gambit se prend une poutre que je n’ai pas le temps de détruire. Livewire dans un élan de gentillesse je pense rattrape Gambit qui tombe dans le vide. Mon regard se pose sur Gambit alors que le haut de son sourcil est légèrement ouvert par l’impact de la poutre. Livewire le rattrape par le collet de son costume en remarquant qu’il semble heureux. ouais… Elle soupire et le repose sur son tapis improvisé. Je vole jusqu’à Gambit « tout va bien ? » il me fait un signe approbatif de la tête. Je respire longuement et reprends mon envol pour attaquer Apothéose.

Je suis rapidement suivie par Gambit. Ce dernier frappe Apoculte avec des rayons de magie blanche avant que je n’utilise ma super-vitesse pour frapper Apocalypse en pleine tête. Mais je m’attendais pas au retournement de situation comme ça. Apocrue utilise la super-vitesse pour arrêter mon poing avant même que je ne touche son visage et cet enflure se sert de moi pour faire bouclier contre les rayons de magie blanche de Gambit. Et utilisant sa super-force, il me lance de plein fouet sur Gambit, nous faisant chuter tous les deux avant de retomber lourdement sur le sol. Je me relève difficilement et aide Gambit à se relever alors que c’est EDF qui prend la main (et mon chien vient de péter, ça pue la mort putain.) « Alors apocatruc, viens jouer avec les plus forts ! » elle crée un énorme monstre d’électricité qui n’obéit qu’à elle avant de faire apparaître son lasso électrique pour frapper Apocalypse.

Apocon crée un bouclier d’énergie pour parer les attaques de Livewire mais se fait frapper dans le dos par EDF nouvelle génération wouhwouh ! Apocalypse en perd son bouclier et un sourire né sur le visage de Livewire alors qu’elle jette littéralement son monstre d’électricité sur Apocalypse avant d’utiliser son lasso pour le frapper. Posant mon regard sur Ali, je me mords la lèvre inférieure avant de le prendre par les poignets et d’utiliser la super vitesse pour m’envoler. Tournoyant à grande vitesse, Gambit frappe remarquablement gros moche qui pue et le déstabilise. Un sourire né sur mon visage alors que je regarde Gambit « Go ! » Je balance Gambit sur Apoconnard avant qu’il ne le frappe avec ses pieds en pleine tête et en plein torse. Apocon recule sous les coups assez puissants et Thor l’accueille derrière avec un coup de marteau bien placé sous le menton.

Volant à grande vitesse, j’arrive derrière Apovtype et tente de l’étrangler en ajoutant ma super force et ma télékinésie mais Apovcon se retourne et m’intercepte. Très rapidement, je sens la douleur lancinante dans l’entièreté de ma nuque. Il me menace d’ouvrir ma gorge. Je dois avouer que je commence soudainement à paniquer, perdant mes moyens. Ali et Livewire s’allient et utilise une multiplications de leurs pouvoirs pour affaiblir Apocalypse. Thor recouvre son marteau de foudre et cogne très fort contre le dos d’Apocalypse. Il me lâche. Furieuse, j’y mets toute ma force et lui balance un coup de pied aussi puissant que le coup de marteau de Thor en plein ventre. Sous les coups, le mutant fonce droit vers le sol, s’écrasant lourdement dans Manhattan.

Je me masse la nuque avant de regarder Livewire et de lui sourire avant de regarder Gambit puis Thor « sacrée équipe. » dis-je alors toujours en vol.


COM


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je n'ai jamais été humaine
je n'étais pas une enfant...j'étais un lapin.

Robin Locksley


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Robin Locksley


╰☆╮ Avatar : Henry Cavill

Ѽ Conte(s) : Robin des Bois/OUAT
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Robin des Bois

✓ Métier : Videur à la Maison Rose
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 Oq10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 71

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 17 Oct 2018 - 22:32





« La Chute des Héros »
« Magic League 3 »


    La grande bataille avait commencé. Ils avaient été rejoints par les anciens de la League et ils étaient à présent dotés de pouvoirs plus que conséquent. À eux tous, ils avaient une force de frappe qui pourraient faire la différence. Il n'y avait qu'à voir Apocalypse chuter. C'était à réchauffer un coeur que d'assister à ce spectacle ! Ou bien Ultron en passe d'être vaincu. Franchement, ils déchiraient tous ! Ouais mais voilà. Si les autres s'en sortaient bien, eux avaient encore du mal avec Apocalypse. Tous les immeubles alentour se désintégrèrent en sable. Et le sable se mit à tournoyer tout autour du méchant, formant une espèce de champ protecteur, alimenté par la destruction de plus en plus étendue de la ville.

    Robin décida alors d'entrer en scène Supergirl, Livewire, Gambit et Thor avaient déjà fait un gros boulot, à lui de continuer ce qu'ils avaient débuté. À l'aide de ses rayons laser, il transforma le sable autour d'Apocalypse en verre. Celui-ci ferma ses poings et brisa le verre avant de l'envoyer valser vers le brun. Superman ne bougea pas, tel un rock. Ou un Homme d'Acier par intimidé pour deux sous par cette petite pluie de verre. En représailles, l'ancien voleur se mit en route à sa super vitesse pour venir cogner Apocalypse avec sa super force. La combinaison des deux envoya Apocalypse dans le décor.

    "Il vient de se prendre une quantité de coups impressionnante dans les airs, il résiste bien. J'ai un plan, retenez le Superman. Quelqu'un peut m'aider sur l'héliporteur ?" Intervint Iron Man que Robin pouvait voir un peu plus loin.

    - Ça marche. Accepta Superman, tout en se demandant ce que l'autre allait faire avec un héliporteur...

    "Y a du monde ici !" Fit la voix de Shiru, manifestement prête pour les aider.

    "Je vais essayer de trouver le cœur de l'accélérateur de particules qui a été détruit sur ma tour en avril. En le reliant aux autres qui ont été allumé, je vais peut être pouvoir m'en servir de mini canon pour aider Superman. Mais le cœur uniquement ne fait pas la machine, j'aurais besoin de mouvement, je peux l'attacher à un de vos avions ?" Expliqua Stark.

    C'était trop compliqué pour Robin qui n'avait aucun atome crochu avec la science, mais il comprenait l'idée générale qui consistait à vaincre leur adversaire. Du coup, il n'avait rien à redire à ce plan et continuait d'embêter Apocalypse tout en suivant la conversation grâce à ses oreillettes. Le seul truc, c'était qu'il ne lui semblait pas avoir vu d'avion disponible.

    "Je sais comment. Si j'arrive à me connecter à la centrale du Wakanda, on peut piloter l'un de nos avions à distance. Mais Brainiac a bloqué l'accès à nos connexions. Vous êtes Overwatch ? J'ai eu l'occasion de faire connaissance avec les profils des précédents agents de la Magic League il y a quelques mois. Votre dossier dit que vous avez le matériel pour pénétrer les réseaux les plus robustes." Leur détailla Shuri qui s'était manifestement rapprochée de quelqu'un dans le vaisseau.

    "C'est le cas, j'ai pensé à le prendre." Répondit Overwatch.

    Stark attaqua Apocalypse par derrière, profitant que l'autre avait son attention focalisée sur Robin. Mais Superman n'avait pas l'impression qu'ils pourraient tenir très longtemps à ce rythme...

    - Quoi que vous fassiez, essayez de le faire aussi rapidement qu'il vous sera possible, il est coriace le bougre... Dit-il aux filles.

    Non il ne mettait pas la pression. Il informait juste les filles d'un simple fait extrêmement important. S'il revenait avec une face écrabouillée, Regina allait certainement détruire Storybrooke, donc bon, c'était aussi un peu pour les autres qu'il disait ça quoi...

    "On fait c'qu'on peut avec c'qu'on a mais je peux vous dire qu'on se tourne pas les pouces." Fit la voix d'Anastasia. "Comment je m'y prends ?" Demanda-t-elle à Shuri.

    Bah, il avait pas dit ça non plus, mais mieux valait prévenir qu'on risquait d'avoir du mal à continuer comme ça très longtemps non ? Elle ne semblait pas très commode la petite Overwatch.

    "Superman, on va faire vite. Je l'espère. Ça va de votre côté ?" Demanda Shuri avant de continuer à s'adresser à Anya. "Votre appareil peut faire quelque chose ?"

    Mais puisque Stark était soudain transformé en boulet de canon, droit vers lui, Superman ne put répondre. Il grogna lors du choc puis se releva aussi rapidement que possible pour se propulser avec sa super vitesse droit vers Apocalypse, le poing fermé. Et au dernier moment, il se baissa et visa plutôt le genou du mutant. Ça faisait mal ça aussi.

    "Pas de bol, ça rame de mon côté. Ah, ça y est... Voyons voir... 2, 18, 62, 138, 122, 258..." Fit la voix d'Anastasia.

    Stark se releva dans le même temps et Apocalypse se décida à utiliser sa télékinésie pour étouffer Robin. Bordel de merde...

    "Il y a 60 unités entre 2 et 62 et autant entre 62 et 122 donc le prochain nombre est 182. Ensuite..." Il y eut un temps de réflexion de la part d'Overwatch alors que la poigne télépathique d'Apocalypse se faisait plus forte sur la gorge de Robin. "Ah c'est bon. En fait c'est tout con : 18 + 120 = 138 + 120 = 258 donc le dernier chiffre du code est ... 378 !" Dit-elle d'un ton fier. "La suite complète est 2, 18, 62, 138, 122, 258, 182, 378, 242, 498, 302." Conclut-elle en le rentrant.

    Robin en profita pour utiliser sa force pour se défaire de l'emprise d'Apocalypse, mais celui-ci ne loupa pas l'occasion et il lui en colla une. Ce fut si fort que Robin en fut sonné.

    "Elle y est arrivée !" Cria Shuri.

    La Wakandaise se précipita pour entrer dans le système des commandes des vaisseaux et pour en manœuvrer un. Deux minutes suffirent pour que l'engin à super vitesse arrive au dessus de Manhattan. Iron Man prit son envol, pour aller récupérer le cœur de la machine et alla le souder sur le bas du vaisseau du Wakanda. Le vaisseau se mit alors à tourner en rond autour de l'île, à toutes vitesse. Des rayons de lumière venus des accélérateurs du monde entier vinrent vers l'avion... Avant de sortir, en canon, vers Apocalypse ! Celui-ci hurla en recevant la décharge. Lui qui encaissait tout jusqu'à présent, semblait être entrain d'assumer une trop forte quantité d'énergie ! Robin en profita donc pour rejoindre Chris pour lui prendre la Pierre de l'Espace. Il ouvrit un portail et expédia Apocalypse dedans. Voilà. Un de moins !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 Magic_League_3_BANN5

Contenu sponsorisé







[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 7 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 7 sur 8
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes :: Terre-2