LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Evènement #112 : Practically Imperfect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage

Jude Happer


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Jude Happer


╰☆╮ Avatar : Ash Stymest

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Happy

✓ Métier : Employé au cinéma
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 1553192884-bann

☞ Surnom : Jude ~ Happy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 373

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Lun 9 Sep 2019 - 22:39

Practically Imperfect

Machine. Enfin la méchante. Celle qu'on était venu vaincre ou je sais pas quoi se tenait devant nous. Elle avait une couronne sur la tête et une aura obscure l'entourait et elle avait les yeux noirs. Un grand silence nous entoura. Sympa l'ambiance. Avant que Meredith ne prenne la parole.

"C'est la bataille finale. Elle utilise le pouvoir de la couronne."

Je fixais le tout un peu blasé avant de tourner les yeux vers Angelika qui posait la question à vingt mille.

"Comment faire pour la lui retirer ?"

Comme s'ils avaient vraiment la réponse et la solution. Je gonflais mes joues complètement désintéressé par le sujet. On allait se faire défoncer ou les autres allaient trouver la solutions de toute façon. Je me mangeais la peau du pouce tout en regardant autour de moi lorsqu'une voix attira mon attention.

"Et moi, vous m'oubliez ?"

Ah ! Oui ! Le pépin qui parle. J'avais failli l'oublier lui. Enfin... je l'avais oublié. Et visiblement, vu la tête ébahi de Violette, j'étais pas le seul.

"Oh ! Le parapluie qui parle !!"

Ouai voilà... Un sourire naquit sur le visage de Mérédith. Pourquoi ? Je ne savais pas mais il y avait un truc drôle qui nous échappait visiblement.

"On est tous reliés par les pouvoirs ancestraux. Il faut qu'on l'attaque tous ensembles. Mais je crois que Ben aura besoin d'une arme spéciale."

Je poussais un gros soupir alors qu'elle prenais son parapluie et son sac qu'elle ouvrit et en sortit plusieurs trucs que je calculais même pas. Elle finit enfin par en sortir le poignard de Ben, elle le fixa avec un sourire.

"C'est à toi ça non ?"

Bon... C'était cool... Il était armé. Et je comprenais toujours que dalle. Et c'était bizarre mais l'autre greluche avait encore rien fait et semblait attendre qu'on se rassemble ou un truc du genre. Ben souriait comme un idiot parce qu'il avait récupéré son petit jouet.

"J'ai compris ce que tu veux faire Mary Poppins. Vous allez puiser dans l'énergie positive du cœur de Castlerock. La magie de la couronne sera brisée lorsque Ben aura atteint son but. Il faut l'atteindre au cœur pour rompre la malédiction."

Ok... v'là que l'oncle chelou ramenait sa fraise aussi.

"Et comment on peut aider Ben a atteindre son but ?"

Et Violette l'altruisme y allait de son commentaire aussi. Comme si on pouvait aider qui que ce soit là maintenant.

"Rien je pense."

"Fais un effort Jude. Si on s’entraide on s’en sortira plus vite"

Fallait bien la faire revenir à la réalité. Elle me jeta un regard noir et je lui tirais la langue.

"C'est là que mon parapluie entre en jeu."


Youhou le parapluie allait tous nous sauver. Sauf su'il semblait pas hyper emballé par l'idée lui.

"Oh non pas la libération. Je suis bien là. Tu sais que je supporte pas quand tu me sors de là."

"Donc je dois faire comme pour Valak mais avec son coeur ? On est d'accord ?"

Ça c'était Ben qui essayait de comprendre ce qu'il devait faire. Et ce fut Topsy qui répondit. Étrange famille.

"En fait Ben, il faut que tu frappes le cœur même de la couronne. C'est ça qui rend Rowena mauvaise, qui a attisé sa malédiction et sa jalousie. si tu brises la pierre noire au centre de la couronne, normalement tout devrait être stoppé et on pourra arrêter Rowena. elle va perdre ses pouvoirs."

"Mais il faut qu'on utilise les artefacts qu'on a trouvé dans les lieux où nous étions. Jude, il va falloir que tu utilises le miroir quand il faudra l'éblouir pour qu'elle ne puisse pas se défendre."

"Ok"

Je sortis mon miroir de ma poche alors que la terre craque sous les pieds de Rowena et qu'elle s'envole dans les airs, entourée d'obscurité. Pendant ce temps là, le parapluie péta une durite.

"Mais j'aime paaaaaas"

Une espèce d’âme sortit du parapluie alors que Meredith avait toujours les yeux fermés et les deux mains sur le parapluie. Un homme apparut à nos côtés. Meredith ne semblait pas pouvoir rouvrir les yeux parce qu'elle utilisait son énergie pour garder libre l'esprit du parapluie. Ce que je pigeais pas vraiment et captais plus non plus parce que j'étais en train de soulever Ben en l'enserrant pas la taille pour le mettre au niveau de Rowena.

"Wesh ! T'es lourd, gros ! Va falloir songer à faire un régime !"

Je grommelais alors que Ben semblait essayer de viser avec son poignard en gueulant comme un putois.

"Hé PETIT approche toi !"

"Ouai ben je fais ce que je peux gros lard."

"Dépéchez vous, je ne tiendrais pas indéfiniment."

Elle était rigolote la Meredith, je pouvais pas aller plus vite avec l'autre lourdeau et les autres semblaient pas avoir bougé non plus. Calissa et Merlia utilisaient toutes les deux la Merilia, faisant apparaître des créatures marines devant nous pour se battre pendant qu'on préparait le coup final. Ça commençait à s'ordonner.

"C'est plaisant de pouvoir se déhancher un peu."

Le parapluie commença à faire une petite danse avant que Meredith n'hurle presque.

"BOUGE TES FESSES OU JE TE JURE QUE JE TE RANGE AVEC LES CANNES !"

Il sembla nous regarder.

"Voyez, je suis simplement utile pour faire ça."

Il lévita et lia ses deux index avant que des parapluies ne sortent du sol pour frapper Rowena.

"Et y'a ça aussi !"

Il fit un grand sourire et il matérialisa un parapluie immense devant le groupe pour les protéger d'une attaque de la mocheté. Rowena s'énerva un peu plus et l'homme parapluie réussit à la maintenir avant qu'il ne se tourne vers les autres.

"Maintenant, utilisez votre pouvoir commun et frappez là pour que l'homme là haut puisse la toucher."

Ah ça c'était nous... Et ils me prenaient clairement pour ce que je n'étais pas, ils attendaient trop de talents de ma part là.

"Faites chier. Je suis pas multitâches woh !"

Je bougonnait mais activais ma bague quand même tout en portant Ben.

"Faut VRAIMENT que tu fasses un régime."

Tout le monde activa en même temps et une puissante onde de choc de toutes les couleurs frappa Rowena de plein fouet et au même moment Ben tira. Quand le poignard de Ben se planta au centre même de la couronne toutes les couleurs repeignirent soudainement tout ce qui nous entourait. Elmer apparut aux côtés de Violette et Rowena hurla.

"Noooooooooooooon !"


"Et si Bitch."

On relança tous une onde de choc de masse et la couronne se brisa. Elmer retrouva ses couleurs et un immense silence s'installa. Jusqu'à ce qu'il soit brisé par Violette.

"Ouiiiiii !!!! Elmer !!!"

Elle lui sauta au coup alors que je levais les yeux au ciel qui redevint bleu, les flammes disparurent. Rowena était en pleure au sol alors qu'elle semblait être redevenue normale, ses pouvoirs disparus.

"Vous avez tous réussi, la malédiction est brisée. Elle est redevenue elle-même."

Et ben... ça avait été plutôt facile en fait... Je reposais Ben au sol et m'étirais avant de ranger mes ailes. Je poussais un gros soupir avant de regarder la grande méchante qui avait pu l'air si méchante.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I'm addicted to your punishment,
and you're the master

Callista Poppins


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Callista Poppins


╰☆╮ Avatar : Kate Winslet

Ѽ Conte(s) : Mary Poppins Legends
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Callista, la Reine des Fées de Castlerock, la mère de Mary Poppins.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 31

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 11 Sep 2019 - 23:44

♛ Practically Imperfect
Fallait bien conclure en beauté !

▼▲▼

Tout était terminé.
Ma soeur n’était plus que l’ombre de ce qu’elle était désormais mais je connaissais la légende par coeur...
Je fais signe aux autres de ne pas avancer tandis que je m’approche de ma soeur.
Elle est en larmes, je pose ma main sur son épaule.

Rowena se lève soudainement et me regarde. Elle s’entoure d’une aura blanche avant de se retrouver vêtue d’une tenue sobre, ses longs cheveux bruns regroupés en un chignon haut, ses jolis yeux ont repris leur bleu d’origine. Albert approche alors que Rowena nous regarde tous.

« je… J’avoue ne pas comprendre. Que s’est-il passé ? Je croyais que…la malédiction…je…j’aurais dû mourir. » « Ta soeur a fait ce qu’il fallait. Il fallait détruire les Obscuros. »

Je ramasse la couronne désormais sombre et brisée.

« Et détruire le pouvoir sombre de l’intérieur. Quoi de mieux que les Gardiens de la lumière pour ça ? »

Je les regarde un à un et souri. Nous avions réussi, tous ensembles. Castlerock était sauvé mais le plus grand danger n'était pas écarté. Rowena s’approche des gardiens.

« Je suis vraiment désolée de ce que j’ai pu vous faire, je voulais seulement me venger, je suis tellement désolée de tout ça. Je ne savais plus qui j’étais. Je me battais intérieurement pour prendre l’ascendance sur ma part sorcière mais la malédiction était là et je n’avais pas assez de pouvoirs pour lutter contre. »


Je souris à ma soeur avant de prendre sa main dans la mienne.

« Désormais, tu n’as plus de pouvoirs Rowena, tu n’es plus dangereuse et je crois que les habitants de Castlerock finiront par te pardonner, on fait tous des erreurs et puis, je resterais à tes côtés pour veiller sur Castlerock, comme avant. Toutes les deux. »

Je la prends dans mes bras et utilise la télékinésie pour faire venir jusqu’à moi le poignard de Ben avant de le planter dans le dos de ma soeur. Elle hurle et crache du sang noir avant de retrouver son apparence monstrueuse et me repousse avec force, me faisant tomber sur le sol. Je me relève alors que les destinées quittent les Gardiens, leur redonnant leur apparence ordinaire tandis que les Destinées disparaissaient dans un nuage de fumée de couleur différente, enfermant les pouvoirs ancestraux une nouvelle fois.

« La légende Rowena. Ta part de lumière est morte quand tu as embrassée les Ténèbres, tu ne me tromperas pas. »

Sa lumière était morte quand elle avait accepté le monstre qu'elle était. Elle hurlait de douleur, se débattant pour se libérer du poignard. Tout le monde vint à se reculer alors que les ténèbres semblaient presque à aspirer Rowena dans les profondeurs de cet univers. Meredith fut soudainement prise comme dans une transe, elle était entourée d’une aura d’une couleur étrange. Ses pouvoirs d’enchanteresse lui étaient retirés. Elle ne gérait plus. Ses yeux était entièrement blancs alors que sa tenue reprenait son apparence ordinaire, ses cheveux redevenaient châtains. Rowena réussit à se libérer du poignard et le lança sur Meredith mais au même moment, Nina se mit devant sa mère et se prit le poignard en plein coeur, poussant son dernier soupir.

Un cri déchirant s’échappa des lèvres de Meredith avant que Rowena ne disparaisse dans les profondeurs du royaume et que Meredith n’ouvre les yeux, vêtue de son pyjama, assise dans son lit, un tatouage en forme d’étoile sur le poignet.


CODAGE PAR AMATIS


Meredith P. Newton


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Meredith P. Newton


╰☆╮ Avatar : Emily Blunt

Ѽ Conte(s) : Mary Poppins
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mary Poppins

✓ Métier : Conservatrice adjointe du Musée
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 ZiyIy4g

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1902

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Jeu 12 Sep 2019 - 17:53

♛ Practically Imperfect
Fallait bien conclure en beauté !

▼▲▼

« Nina ! »

Je me relève dans mon lit, en sursaut. En sueur. Je regarde autour de moi. Posant mon regard sur mon poignet, je remarque rapidement le tatouage en forme d’étoile qui scintille au rayon de la lune qui passe à travers les rideaux. Je me découvre, enfilant une robe de chambre par dessus mon pyjama. Comment je m’étais retrouvée là ? Non, ça ne pouvait pas être un rêve, le tatouage en était la preuve. Ma fille était morte en voulant me sauver la vie. M’emparant de mon portable, je cherche le numéro d’Angelika et l’appelle.

« Angelika, c’est Meredith. Retrouve moi au Musée, dans la salle des peintures. Tout de suite. »

Je me moquais de l’heure qu’il pouvait être. Je pu trouver le numéro de tous ceux qui se trouvaient avec moi dans ce « rêve ». Je leur avait tous demandé la même chose et j’étais déjà certaine de retrouver Daemon sur place. Mais tout semblait si réel et pourtant si trouble à la fois. Je ne comprenais pas vraiment ce qu’il avait pu se passer. Je me souvenais de chaque détails, j’avais vécu tout ça. L’étoile sur mon poignet en était la preuve. J’étais complètement perdue mais le pire c’est quand moi naissait une nouvelle culpabilité, celle d’avoir laissé mourir ma fille. Il fallait que j’en ai le coeur net. Enfilant une paire de baskets, j’enlève ma robe de chambre et enfile une veste par dessus mon pyjama et quitte mon appartement, ne me rendant pas compte de l’absence de mon sac et de mon parapluie.

Il se mit soudainement à pleuvoir, mais je m’en moquais. Dans ma tête revenait sans cesse cet instant où elle s’est mise devant moi pour me protéger. J’avais vu son regard s’éteindre. Tout ça n’avait pas pu être un rêve. C’est le cheveux complètement trempés que j’arrive au musée. Je pousse la porte des employés et me rend dans la salle des peintures avant de me retrouver face aux autres qui étaient arrivés peu de temps avant moi. Le tableau était là, au même endroit que dans mon possible rêve.

« C’était réel. C’était réel. Je le sais. La légende parlait des gardiens de la lumière et d’un tatouage qui ornerait leur bras si ils gagnaient la bataille finale. »

Je m’approche de chaque personnes présentes et soulève leur manche.

« Angelika a le croissant de lune, j’ai l’étoile, Leo a le soleil, Violette à l’étoile filante, Jude a la plume, Ben a l’éclair, Daemon, si je ne me trompe pas, tu trouveras sur ton bras droit une flamme et Balthazar, tu as le symbole de l’infini. Ce n’était pas qu’un rêve. C’était réel. »

Mon regard se pose sur mon parapluie et mon sac qui venaient d’apparaître au pied du tableau. Je tombe à genoux devant la peinture.

« Nina est morte pour me sauver la vie. Encore une fois, je n’ai pas pu la sauver. »

J’avais échoué à la protéger. Comme je l’avais laissé partir par le passé. On avait sauvé Castlerock mais à quel prix ? Mon regard rempli de larmes se tourna vers Daemon.

« Enferme cette peinture là où personne ne pourra jamais la trouver. Enferme là dans l’obscurité la plus profonde. »

Là où Rowena ne pourra plus m’atteindre… L’instant d’après, je poussais un hurlement qui aurait pu être entendu à l’autre bout des Etats-Unis, mon coeur s’était brisé, une nouvelle fois, par ma faute. Personne ne devait mettre les pieds dans ce royaume, plus jamais. Je fouille dans la poche de ma veste et en sort le collier que m’avait donné Layla.

« Elle était ma plus grande faiblesse. »


Le collier se brisa dans ma main, me laissant avec un souvenir lointain de celle qui m’appelait maman.


CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


I know it now
i'm not perfect, i'm just human.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80965-i-suspect-and-i-m-nev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80975-theralmarypoppins_

Angelika B. Beresford


« Je ne suis pas la baby-sitter
de la princesse crachouille ! »


Angelika B. Beresford


╰☆╮ Avatar : Katheryn Winnick

Ѽ Conte(s) : Bernard & Bianca
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Miss Bianca

✓ Métier : Pédiatre, pédo-psychiatre, écrivain
☞ Surnom : Angel / Angie / Lady B.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5606

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 _


Actuellement dans : « Je ne suis pas la baby-sitterde la princesse crachouille ! »


________________________________________ Jeu 12 Sep 2019 - 22:58


Don't cry, my sweet nanny !
Il n'est pas de plus belle preuve d'amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime !

Lentement, j’ouvrais mes yeux sur le décor de ma chambre. Etonnant, non ? Ne me trouvais-je pas à Castelrock quelques minutes plus tôt ? Ou bien n’était-ce qu’un mirage que mon imagination si fertile ces temps avait fini par créer ? Un seul coup d’œil à mon poignet me permit de comprendre que rien de ce qui s’était passé n’était un mirage. Après tout, ce tatouage en forme de croissant de lune n’était pas apparu par magie, non ? Il n’était pas à mon goût et Katelyn avait beau se montrer parfois malicieuse, ce genre de blagues n’était pas du tout son genre. Très étonnée par ce qui venait de se produire, je finis par me retrouver au moment où Meredith finit par m’appeler. La voix étranglée que je percevais au bout du téléphone était si surprenante venant de notre célèbre nounou que je sentis mon cœur se serrer dans ma poitrine. Je me rappelais alors Nina, cette douce et charmante enfant, qui avec un courage exceptionnel avait sacrifié sa vie pour sauver celle de sa mère qu’elle venait tout juste de retrouver. Ce que le monde peut être cruel !

Bien sûr, je n’hésitais pas une seconde à lui obéir. Ma fille Katelyn dormant chez des amis, je n’avais pas à craindre à m’absenter une fois de plus. Je partis donc en direction du musée pour y retrouver tous mes anciens compagnons d’aventure. Si j’avais encore des doutes sur la véracité de cette aventure, je ne pouvais plus le nier ! Quelque chose était arrivé et ce quelque chose avait mené à la mort de l’être le plus cher au cœur de mon amie Meredith. Au fur et à mesure de son discours, je ne pus empêcher de sentir une larme couler sur ma joue. La voir parler ainsi avec une telle détresse était plus que ce que pouvais en supporter. Malgré tout, je restais à ses côtés, impassible et attendant le bon moment pour entrer en scène et lui apporter mon soutien. Je finis par m’approche d’elle au moment où elle s’effondrait.

"Meredith je... je crois que tu as raison les indices que nous avons semblent être trop nombreux pour n'être que de simples coïncidences !", dis-je en posant une main sur son épaule. « Mais tu ne devrais pas te torturer à ce point !"

La nurse releva alors son regard attristé dans ma direction.

"Je devais la sauver Angel, elle s'est sacrifiée pour me sauver. Elle est morte à cause de moi."


"Je le sais... Et crois-moi je sais ce que tu dois ressentir après tous les efforts que tu as fait pour la sauver !", ajoutais-je en un sourire attristé " Mais elle savait ce qu'elle faisait ! C'est elle qui a pris sa décision... tu n'as pas à en porter la culpabilité !"

"Je...Je me sens tellement mal. Je déteste cette sensation, j'ai l'impression d'être rongée de l'intérieur."


Comment pourrais-je ne pas comprendre ce qu’elle vivait alors qu’il m’était arrivé une chose tellement similaire. Lorsque l’on m’avait retiré mon Anthony après plus de 6 mois de grossesse, je croyais que je deviendrais complètement cinglée.

"Je ne veux pas te dire ce que tu dois faire... mais la meilleure des choses que tu puisses faire à présent c'est honoré sa mémoire du mieux que tu pourras ! Mais tu ne devrais pas rester ici... viens avec moi !"


Je ne supportais pas de parler ainsi, ce n’était pas possible que Nina ne soit plus des nôtres, par après tout ce que nous avions traversés ensemble ! Je sentais au fond de moi que cela ne pouvait pas être fini. Je regardais donc le château figurant sur ce fichu tableau qui nous avait aspiré au début de notre aventure. Je ne pouvais voir que des ombres se baladant dans le château, dont une qui semblait appartenir à ce diable de Rowena.

Détournant mon attention du tableau, je le portais vers Meredith et aidait mon amie à se relever. Il fallait que je l’éloigne un peu de cet endroit morbide et de tous ces regards qui la scrutaient. Elle devait au plus vite prendre un bon bol d’air pour évacuer la pression et c’est ce que je tentais de faire. Cependant, à quelques mètres de la sortie, j’entendis une voix s’élever aux alentours dans un murmure.

"les apparences..."

"Pardon tu as... tu as dit quelque chose ?", demandais-je à mon amie pour me rassurer.

"Hein ? Je...Non. Je n'ai rien dit, pourquoi ?"

" Non c'est rien, allons trouver un remède pour te requinquer ! Des frites par exemple !"


Je m’arrêtais un instant, secouant la tête ! Pourquoi avais-je dit ça ? Un vieux réflexe ancré dans mon esprit qu’il fallait que je finisse par chasser. Secouant la tête, je me décidais à lui faire une offre qui nous ressemblait à toute deux beaucoup plus.

"Ou une bonne tasse de thé plutôt ! Ça te fera du bien !"


Nous finissions alors par nous éloigner. J’étais curieuse de connaître la suite des évènements étant donné que mon instinct semblait vouloir me faire comprendre que quelque chose n’était pas encore tout à fait fini.
acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
L'amour sera le seul moteur de mes combats

Si vous êtes responsable de leur emprisonnement
et que vous n'avez pas peur alors c'est que vous ne comprenez rien !
           

Ben Ranger


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Ben Ranger


╰☆╮ Avatar : Alex O'loughlin

Ѽ Conte(s) : Planes 2
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Blade Ranger

✓ Métier : Homme à tout faire et garagiste au black
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 Badge10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1373

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Sam 14 Sep 2019 - 0:43


Pratically Imperfect Mission




Ben se réveilla comme souvent dans un sursaut qui en disait long sur son état de santé récemment … ll faisait souvent des cauchemars sur Nicky, sur Abraham, ou sur Illyana … il pouvait maintenant ajouter à la liste le nom qu’il hurla en se réveillant.

- NINA !

Il regardait sa chambre dans une noirceur qu’il n’appréciait pas. Enchainant des jurons qui ferais rougir un poissonnier … il était déjà levé et prêt à partir quand il reçu un appel. Un appel qu’il écourta le plus rapidement possible. De toute façon personne n’était très loquace dans ce genre de situation, n’est ce pas ? Si certains auraient pu douter de ce qu’il s’était passé, lui n’avait pas besoin de voir le tatouage sur son poignée, ni même les blessures qu’il avait encore à la jambe et à l’épaule … Il n’avait pas besoin de tout ça, parce que son rêve était assez net, pour décider de prendre le risque de paraître pour un fou….

De plus, l’absence de Sally dans son lit attesté qu’il s’était réellement passé quelque chose … et que cette chose, avait duré bien plus qu’une nuit … tous les éléments avaient été mis bout à bout d’une tel manière qu’il était encore en train de descendre les escaliers en mettant son short… il dormait en caleçon, et il n’avait pas envie de traumatisé Violette, ou Angelika, ou bien même Mary Poppins avec la cicatrice disgracieuse qu’il avait dans le dos.

Bah qu’il pense qu’elles puissent en avoir quelque chose à faire vue la situation … mais il préférait faire plus attention à l’humeur des jeunes femmes qu’à son envie de courir plonger dans un tableau pour donner encore plus de tarte à Rowena. Nina n’était pas morte. C’était pas possible, et c’était tout. Il ne pouvait pas avoir échouer aussi incroyablement à la mission qu’il s’était, certes lui-même, confié … et pourtant, quand il vu la mine déconfite des autres il comprit qu’il avait raison.

Il laissa Mary Poppins le toucher pour observer son tatouage… en ce moment même, elle pourrait lui demander n’importe quoi … vraiment n’importe quoi … il accepterait de le faire pour elle sans le moindre soucis… après tout, il avait échouer… Avait il un sentiment de culpabilité face à cette situation. Oui. 1. Nina était morte, et si une partie de son cerveau acceptait l’information, une autre la refusait catégoriquement ! 2. Nina était morte par le poignard qui aurait dû tuer le coeur noir de Rowena…. Et donc si l’autre n’est pas morte, c’était qu’ils avaient échoués non ? 3. Ce poignard, c’était lui qui en avait la garde, c’était à lui qu’on lui avait confié… et certes la magie de Callista ne lui avait pas laissé le choix de lui donner … mais … Mais c’était tout de même comme s’il avait tirer une balle et qu’elle avait percer le coeur de Nina … 4. Il avait tué Nina… et s’il n’était pas en larmes en ce moment même, c’était parce que les hommes ne pleurent pas (// mais la créa je promet rien).

Il savait que s’il se sentait coupable, il ne pouvait imaginer le sentiment de la mère de Nina …Il ne pouvait pas imaginer ce qu’il ressentirait de perdre Sally ou Dusty. Il s’en laisserait mourir. Il regardait la jeune femme et son acolyte. Il voudrait lui demander pardon, mais les morts mouraient sur ses lèvres après être passer dans le mixeur de son esprit en bordel. Pour dire la vérité, il avait passé le reste du temps dans l’état second que l’on a après avoir vu la fin de la saison 3 de Strangers Things (ou casa de papel). On se demande si c’est bien fini, et si les producteurs ne se sont pas foutu de nous … on se demande où est l’épisode suivant qui arrange tout et puis basta …

Mais Ben savait qu’il n’était pas dans une série … et encore moins le spectateur d’une série … Il regarda Angelika et Mary partirent sans avoir le cran de dire quoi que ce soit. « Chiffe molle ». La voix de Nicky résonna dans sa tête comme un coup de poignard dans le ventre … et s’il ne ressentait pas la douleur physique, celle psychologique était décuplé par les voix des défunts qu’il entendait dans sa tête (-à cause d’une tumeur mais il l’ignore)… et il espérait ne jamais entendre la voix de Nina. Il mit les mains dans les poches de son pull… trouvant une carte de visite, celle que lui avait fait Sally un jour où elle l’avait décidé. Dessus était écrit le numéro de Ben … ainsi que son nom et son prénom. Et l’intitulé « Homme à tout faire ». Ben avait encore plus envie de pleurer. Tout faire, mais pas sauver une vie …

Il prit la carte et la tendit à Daemon, après tout, il venait de le rencontrer et il méritait bien un peu du peu d’esprit qui lui restait.

- Tenez, si un jour vous avez un problème avec une voiture, appelez-moi.

Pas qu’il pense que l’homme pouvant devenir un cerf-volant puissant avoir besoin d’aide, mais au moins l’avait il fait. ll fit un sourire de loin à Léo puis un signe de la main à Violette. Il rajouta une « à plus petit » quand il s’approcha de Jude, puis il partit en courant. Il ne pouvait pas attendre plus longtemps. Les larmes ne coulaient toujours pas, et elles ne couleraient plus jamais, mais il avait BESOIN d’une seule personne en ce moment même.

Il arriva dans le petit chemin pour aller chez les MacKenzie au même moment où il vit sa fille sortir de la maison en courant. Se jetant dans ses bras. Ben referma ses bras sur ce petit corps tout doux, plein d’amour et de tendresse. De ce petit être qui pourrait faire repartir les coeurs. Et il pensa à Nina, au câlin qu’elle devait garder secret, et dont elle a emporté le secret dans la tombe. Ben cacha sa tête dans les cheveux en pagaille de sa fille. Il vengerait la mort de Nina. Il ne savait pas quand, ni comment, ni dans quel contexte, mais il la vengerait…

Mais avant ça, il devait se reposer. Laissant ses jambes lâchaient pour toucher le sol alors que sa fille lui faisait un doux calin en fredonnant l’air que sa mère lui chanter… Oui… Comme Nina. Et le coeur de Ben lâcha aussi… Il ne pouvait pas tenir debout pour le moment. Son visage avait tout des larmes, sans en avoir l’humidité. Sa fille se recula doucement du câlin et fit un sourire.

- Toi tu as besoin de sommeil !

Ben se releva, bien décidé à rendre la pareille aux soeurs qui avaient surveillés son ange pendant si longtemps … et il se para d’un masque qui dupera tout le monde, toujours. Sauf sa fille qui avait déjà vu ce qu’il se cache en dessous.


Codage par Libella

i am not crying you are

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
______Oh dear we are in trouble


Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 Chrisb10
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82670-life-doesn-t-always-g http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82685-i-will-protect-you-liens-de-blades#1112569 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82684-je-m-appelle-ranger-blade-ranger-rps-de-ben#1112563

Violette Parr


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5694

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Sam 14 Sep 2019 - 23:37

MISSION : Practically Imperfect
ft. beaucoup de monde


Tout s’était passé extrêmement vite. Ils avaient gagné, ou du moins, c’est ce qu’ils avaient tous pensé. Mais Rowena avait réussi à les duper et à se libérer du poignard de Ben. Elle était parvenu à le lancer en direction de Meredith…Mais Nina servit de bouclier. Tout avait été si vite que Violette n’eut même pas le temps de lancer un champ de force autour de Nina. Elle s’était pris le poignard en pleine poitrine et au même moment Violette s’était réveillé dans son lit. Retour à la case départ. Mais cette fois Violette s’était réveillée en sueur et aux bords des larmes. Elle s’était également réveillée avec un tatouage au poignet. Elle eut à peine le temps de l’effleurer qu’elle reçut un message sur son téléphone. Numéro inconnu. Néanmoins, Violette décida de s’y intéresser, surtout après ce qu’elle venait de vivre.

C’était un message demandant de tous se rejoindre au musée. Une fois de plus, c’est en pyjama que Violette décida d’y retourner. Mais cette fois-ci, elle prit des baskets pour être plus à l’aise. Qu’est-ce que ça faisait du bien de ne plus être dans cette robe d’époque. Mais d’un côté, Violette n’arrivait pas à être soulagée. Avaient-ils vraiment gagné ? La brune n’en n’était pas sûre. Déjà puisqu’ils avaient perdu Nina dans le combat. Mais également parce que Violette ne savait ce qui était advenu de Rowena, du royaume et de tous les autres. Peut-être y avait-il d’autres morts ?

Petit soulagement lorsque tout le groupe (ou presque, sans Nina) s’était retrouvé dans le musée. La peinture était présente. Et à ses côtés, il y avait une Meredith meurtrie. La voir ainsi faisait tellement de peine. Violette était triste pour elle. Mais elle ne se sentait pas légitime d’aller la voir pour essayer de lui remonter le moral. Elle se laissa néanmoins faire lorsqu’elle lui attrapa le poigne pour observer son tatouage.

« C’est un vrai ? Permanent ? »

Ce n’était peut-être pas le bon moment de poser ce genre de question, car elle n’eut aucune réponse. Mais en grattant la peau, le seul résultat qu’elle obtenu c’est d’être rougi. Cela ne faisait plus de doute, il s’agissait bien d’un tatouage permanent et à ce moment-là, elle ne put s’empêcher de se mordre la lèvre, quelque peu stressée.

Mais son stress fut rapidement remplacé par une peine et une tristesse profonde. Entendre le cri de douleur et de déchirement de Meredith était un supplice. La brunette sentait ses yeux se remplir d’eau. Fermant les yeux, elle laissa perler quelques larmes le long de ses joues. Et l’instant d’après, en ré-ouvrant les yeux, Meredith et Angelika étaient parties. Il ne restait plus que les garçons et Violette. La brunette ne porta aucune attention envers les deux derniers élus, Daemon et Balthazar. Elle ne les aimait pas vraiment, parce qu’elle ne les connaissait pas. Mais ils ne donnaient pas envie d’être connu, pour Vio’. Mais son attention se porta sur Leo, qui se trouvait à ses côtés.

« Une fois de plus, cette aventure me laisse un goût amer. Mais j'aurais limite préféré que cela se finisse comme la croisière. » expliqua Violette dans un ton désolé et triste.
« Malheureusement pour nous, cette aventure ne se terminera pas en festivité. Par contre, si tu as besoin de vacances, pour te changer les idées, j'ai une connaissance qui est agente touriste, qui peut t’organiser un voyage à rabais »
« Non. En effet. Et je pense qu'il faudra aider Meredith. Tu la connais mieux que moi. Je pense qu'elle aura besoin de soutien de la part de ses amis. » commença Violette en affichant une petite moue toujours triste avant d’avoir enfin avoir un sourire amusé. « Cela aurait été avec plaisir. Mais avec le boulot, pas le temps de prendre les vacances. Surtout que ces derniers temps, j'arrête pas d'être kidnappée pour aider différents mondes. Qui sait si ça ne va se reproduire prochainement ! »
« Connaitre est un bien grand mot. Nous sommes croisées à quelques reprises. Mais sans plus. Pour oui elle aurait besoin de soutien, j'approuve totalement. Elle pourra compter sur moi, si elle le veut. Mais face à la mort, je ne suis pas la personne idéal, je me sens toujours impuissant. »
répondit-il avant de sourire à la suite du sourire de Violette. « C'est la preuve que tu es une héroïne. Des que tu as un temps libre, appel moi Vio, ta mon numéro. »

Violette hocha simplement la tête, après toutes les belles paroles de Leo.

« Je n’y manquerais pas ! » promit-elle avant de regarder son téléphone. « Bon. Il est super tard. Si mon frère ou ma meilleure amie voient que j’ai encore disparu, ils vont péter un câble » expliqua-t-elle tout en effleurant son premier tatouage. « En plus, on a ce tatouage maintenant. Mes parents vont me tuer ! »
« Tes parents vont te tuer ? »
demanda-t-il surpris. « Heureusement je n'ai pas de parents, je serais mort huit fois. Dis à tes parents que chaque tatouage est symbole de quelque chose, quelqu'un que tu veux garder avec toi pour la vie. »
« Oh ! Très bonne excuse ! Au pire je leur dirais que c’est pas de ma faute. Merci en tout cas. À bientôt Leo ! Bye ! »
« A bientôt Violette. »


Prête à partir, son regard croisa celui de Ben. Il était également sur le départ. Il avait l’air dépité. Mais cela se comprenait. Elle arrivait à lire sur son visage de la culpabilité. Il semblait se sentir coupable de ce qui venait de se passer. Il était impossible de le laisser partir comme cela. Alors, lorsqu’il lui fit un signe de la main et qu’il tourna les talons pour partir dans une direction bien précise – certainement celle de sa maison – Violette accourra vers lui.

« Attends Ben ! »

A l’entente de son prénom, il s’arrêta. Ouf.

« Ce n’est pas de ta faute tu sais. » commença Violette qui s’était arrêté à sa hauteur et qui avait pris un ton désolé. « Malheureusement dans ce genre d’aventure, il y a toujours des pertes que l’on aurait souhaité au camp adverse. »

Violette savait parfaitement de quoi elle parlait. A chaque mission, elle perdait un coéquipier, un camarade ou bien tout simplement des inconnus, des victimes qui s’étaient trouvé là au mauvais endroit, au mauvais moment. Malgré la réaction quelques secondes plus tôt de Ben, il semblait être ailleurs. Il regardait Violette sans vraiment la regarder.

« Je le sais que trop bien. Ça va toi ? »
« Hum...oui. Chamboulée comme tout le monde. Personne ne s’y attendait pas. Puis elle était bien trop jeune pour mourir. Elle avait quoi, mon âge non ?! »
expliqua Violette tout en essayant de capter le regard absent de Ben. « En tout cas sache que malgré tout, tu as bien géré dans cette quête ! Et désolée d’avoir eu des aprioris sur toi. Ça m’arrive avec tout le monde. Enfin...tous les garçons. »

Les lèvres de Ben semblaient s’étirer tendrement, comme s’il souriait bien que l’envie ne soit pas réellement présente vu les circonstances.

« Ma fille, elle t’aimerait. Ne t’en fais pas. C’est normal. Je ne pense pas avoir géré quoi que ce soit mais merci. Toi aussi. Tu es…. »

Ben marqua une pause, comme s’il semblait chercher le mot.

« Badass ? »
« Oh ! Tu as une fille ? Elle a de la chance de t’avoir comme père ! » commença Violette avant d’avoir un sourire amusé après le compliment de Ben. « Non. Je suis une Indestructible. C’est de famille. Mais merci pour ce compliment. Je ne t’embête pas plus longtemps. Moi aussi j’ai de la famille qui m’attend…à leur réveil ! Au revoir, et peut-être à bientôt Ben ! »

Lui adressant un dernier signe de la main, Violette tourna les talons pour prendre une direction légèrement opposé, repassant devant le musée. Elle adressa un signe de la main à Jude, même s’il avait été particulièrement chieur comme coéquipier. Puis elle regagna progressivement la demeure des Parr. Tout le monde dormait paisiblement. Même Dash, alors qu’elle pensait réellement le trouver debout, attendant de pied ferme le retour de la brunette. Mais ouf, il n’avait rien remarqué. Pas sûr par contre qu’il ne remarque pas le tatouage de Violette !


☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Supercallifragilisticexpialidocious ?

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Leo Lionstar


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Leo Lionstar


╰☆╮ Avatar : Rob Raco

Ѽ Conte(s) : Fairy Taill
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Loke

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 190909024920325047

☞ Surnom : Minou
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1538

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Lun 16 Sep 2019 - 1:22

O

n ne naît pas mauvais, on le devient. C'était le cas de la sorcière Rowena. j en etais encore convaincu. Meme si tous mes camarades de quete pensait qu'elle était la ''méchante''de l'histoire. J'étais incapable de classer des personnes. Parce que nous avons tous un coté lumineux et une facette éclipse.  Moi j'étais convaincu qu on pouvait toujours la sauver, malgré tous ses mauvais choix.  Mais cette histoire a laquelle j'avais été mêlé,pour moi tout semblait calculé, comme si on avait dessiné notre chemin.  Donc la mort de Nina était-elle prévue ou pas ? Peu importe !  Personne ne l'avait vu venir, moi le premier. Et comment j'avais réagir face a cette mort ? Avec impuissance !  Paralysé et gardant mes sentiments a l'intérieur. Donc je n'étais pas le meilleur pour consoler les autres, et Meredith.  Mais au moment du dèces, j'aurais voulue que Karen ai raison et être un astre sans émotions. De ma nature lionesque, je n'aimais pas ressentir de la tristesse trop longtemps.  Donc je refoulais.. je chassais celle-ci.  


Parce que dès que Nina s'était fait poignardée pour proteger sa mère, nous étions apparus dans notre lit.. J'étais donc dans ma chambre chez moi, sous ma couette vetu d'un bas de pantalon de pyjama, mes nouvelles tenues me manquaient déjà.  Je ne dormais pas. Ce n'était pas mon heure de roupiller.  Mais j' essayais de me convaincre que toute cette histoire était qu'un rêve pour oublier ses sentiments poisons. J'essayais de me convaincre que je  n'avais jamais quitté mon habitation pour suivre cette boule lumineuse.. 


Mais je ne pouvais pas rester indifférent a mon neuvième tatouage, placé sur mon poignet. J'avais hérité de l'astre parfait qui était gravé dans ma peau. Une étoile.. Un Soleil.. Parce que c'est la même chose! C'était mon deuxième, car  sur mon petit doigt gauche j'en avais deja un d'imprimer sur ma peau.  Mais ca faisait juste prouvé que le soleil était le symbole qui me représentait le mieux après le lion.  Donc cette histoire était bien reele. Parce que je me rappelais pas d'avoir été au salon de ma tatoueuse dernièrement. Et quand je frottais ce tatouage , il était bien reel ce n'était pas du ''boby patting''  une activité fréquente que j'appréciais faire avec des copines.   


C'était pour cette raison , que je me levais de mon lit. Incapable de dormir parce que j'avais été temoin et participant de cette histoire. Et je n arrivais pas a dormir a cause de celle-ci. Donc comme a chaque fois , que j'étais  incapable de dormir. Je me cherchais  une activité a accomplir.. Et cette nuit s'était me trouver un lait aromatisé.  Parce que lait était un remede miracle pour trouver le sommeil. Et je n'avais pas envie de prendre quelques capsules de mes somnifères.  Parce que je n'étais plus réveillable après..


D'un petit tour de magie,  je sortais de ma chambre vetu d'un de mes habits de mage. Un look toujours aussi stylé, mais plus rebel et décontracté. Et ma chevelure était plus courte et en bataille.  Alors que je m'apprétais a sortir de la guilde pour aller dans une station service pour mon breuvage. Par cette nuit pluvieuse, on pouvait entendre un hurlement qui résonnait. Cette voix était familière.. c'était Meredith.  Donc mon projet de mon lait tombait a l'eau et j'avais été interpellée par la provenance, le musée. 


Donc une fois au musée, il avait cette réunion des gardiens de la lumière ..Et l'ambiance était celle de funérailles.  Mais nous étions tous là pour soutien. Mais pour moi nous avions échoué, parce que Nina était morte.. Rowena n avait pas été sauvée de sa malédiction. Au lieu de cette ambiance sombre , que chacun prenne son chemin, j 'aurais préféré qu on se lance dans une nouvelle aventure ou cette fois ci, on serait glorieux, parce que l'impuissance ce n'était pas pour moi..  Mais après échangé quelques mots avec Violette et Ben avant son départ , parce que lui et moi ce n'était qu'un debut d'amitié ..  Parce que j'étais de corvés au garage tel était ma promesse.  Et lui il était de corvé pour m'apprendre a me salir les mains et m obligé a porter une salopette , au lieu d'un costard.  Je partais a mon tour, pour trouver trouver mon lait de consolation, gardant comme souvenir un tatouage.. des images de sublimes sirènes. Mais surtout avec une lecon,  la lumière est un élément fragile, vulnérable parce que du jour au lendemain elle peut devenir éclipse. 


code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'amour a tellement de visages, a toi d'ouvrir tes yeux.  

Jude Happer


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Jude Happer


╰☆╮ Avatar : Ash Stymest

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Happy

✓ Métier : Employé au cinéma
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 1553192884-bann

☞ Surnom : Jude ~ Happy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 373

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Mar 17 Sep 2019 - 22:23

Practically Imperfect

Méchant un jour, méchant toujours. C'était un peu la morale de tout ce qui venait de se passer. J'avouerais que j'ai pas bien compris ce qui se passait. Comme tout ce qui s'était passé jusqu'à présent. J'avais des problèmes de concentration c'était pas ma faute ok ? Et bon, je regardais pas vraiment ce qui se passait devant moi quand bah... tout s'enchaîna. J'entendis un cri et puis Nina était par terre. Morte. Je... J'étais incapable de bouger. De faire quoique ce soit. Et tout devint flou. Comme si... Tout disparu et je me réveillais en sursaut dans mon lit. J'étais fébrile et couvert de sueur.

Putain. J'avais raison. J'étais totalement stone et c'était juste un rêve, un fucking trip. Je poussais un soupir blasé avant de poser le regard sur mon poignet. Je fronçais les sourcils en avisant le nouveau tatouage dessus. C'était quoi ça ?! C'était nouveau ou quoi ? Je me souvenais pas d'en avoir fait un nouveau ou même d'être sorti hier soir. Mon portable vibra et je fronçais les sourcils en y voyant un message d'une personne inconnue. Au musée ? Mais qu'est-ce que je pouvais bien aller foutre au musée ?

Je poussais un soupir avant d'enfiler mon sweat et de sortir de mon lit. C'était chelou mais bon... les trucs chelous, ça pouvait être intéressant. Des fois. De toute façon... je devais être encore totalement shooté. Donc... si ça se trouvait j'étais encore en pleine hallu. Je rejoignis donc le musée et j'y retrouvais tous ceux de mon rêve. Encore plus chelou. Je m'approchais avant de capter certaines explications. Comme quoi tout ça s'était vraiment passé. Et que Nina, elle était morte. Et là, Meredith, je crois que c'est comme ça qu'elle s'appelait se mit à crier de chagrin. Et moi... je pouvais rien faire d'autre que la regarder. J'étais censé faire quoi ? Je la connaissais pas moi. Enfin sauf si le rêve était vrai et encore même là. C'était pas une grosse connaissance.

Alors gêné, je regardais autour de moi et je vis Violette et l'autre gars, celui que je connaissais pas son nom et qui m'avait appelé "petit" pendant tout mon rêve. Et voilà qu'il recommençait. J'ouvris la bouche excédé avant de le voir partir. J'en conclus que je pouvais faire pareil et en me grattant la tête, je quittais le musée. De toute façon, Meredith était pas seule. Elle avait des gens qu'elle connaissait autour d'elle. De toute façon, je pouvais pas l'aider plus. Je savais pas ce que c'était d'avoir une famille moi. Alors le cœur étrangement lourd, je regagnais la Guilde et ma chambre. Ce monde était totalement à côté de ses pompes. Et moi ben... je valais pas mieux. Et c'était triste. Je me roulais un joint en route et je trouvais le petit sachet de poudre de licorne. J'écarquillais les yeux. Ok... Il était temps que je retourne me coucher moi... Oublier toute cette histoire et juste... Reprendre ma vie.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I'm addicted to your punishment,
and you're the master

B. Daemon Crypto


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


B. Daemon Crypto


Meilleur personnage dark - Award Survivor 2019

╰☆╮ Avatar : Bill Skarsgard

Ѽ Conte(s) : Gravity Falls
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Bill Crypto, Bill Cipher, le meilleur ami de Stanford pour l'éternité....

✓ Métier : Conservateur du musée
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 LmshZJx

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 562

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 18 Sep 2019 - 23:56

Certainly perfect


Daemon s'était affairé à refaire le tableau de Van Gogh. Voyez, les gens de ce monde, de cette réalité, ont une étonnante capacité à être inutile. Ce n'est pas tant une critique négative qu'un commentaire constructif. Ici, on rêve. On rêve ce qu'on ne peut pas vivre et on vit ce qu'on croit rêver. Et voilà comment une poignée de milliards d'êtres humains en est venue à étendre leur réalité par le biais des pensées abstraites qui s'agitaient inutilement dans leurs esprits, à fantasmer sur ce que cette imagination a bien pu engendrer. Une image, un livre, un tableau. Un tableau, qu'ils savent écouter et extraire les mots, les sentiments.

Voilà tout le talent de l'inutile humain. Et du côté de la magie, où vivent des actes plus concrets, où on ne se contente pas de rêver, mais de les rencontrer, il y avait une certaine tendance à l'ennui. Les rêves étaient limités puisqu'ils existaient, et ceux qui parvenaient tout de même à se frayer un chemin dans les pensées des plus grands visionnaires, on les réduisait à l'état de fou, car la bienséance, qu'ils avaient tenu d'imposer dans un monde où le chaos était sans cesse en train d'agiter leur existence, était de mise. L'inutile humain se contentait de rêver sans barrière. Le concret magique, lui, se contenter de vivre un rêve en lui imposant des limites que la raison voulait. Voilà pourquoi Bill Cipher n'a jamais pu imposer sa vision du monde puisqu'elle était bien plus abstraite que se voulait la réalité. C'était ridicule, que de vouloir garder un ordre là où il y en avait pas. Daemon s'était donc rangé dans une certaine préférence pour la réalité fictive des humains, et il s'était affairé à refaire le tableau de Van Gogh pour que son pinceau magique fasse vivre la nuit étoilée dans un dessin animé.

Étonnante occupation, au réveil d'une guerre comme celle dans laquelle il venait d'être plongé. Seulement voilà. Aussi tragique fut-elle, le démon y voyait un espoir. Un espoir vain, sans doute, mais il pensait tout de même avoir une chance de démontrer que la réalité telle que le monde magique se l'impose était idiote. Ils venaient de faire une guerre contre une sorcière au sein d'un tableau, voilà tout ce qu'il y avait d'abstrait. Alors peut-être verraient-ils enfin que la vraie libération de cette existence, était d'en briser les limites, et d'accepter que l'abstrait, n'était pas si artificiel. Daemon n'était pas un méchant, il voulait simplement, depuis toujours, exploiter le potentiel de la vie. Oh, il a bien voulu tout contrôler par la même occasion, une fois, certes. Voilà une erreur. Il n'en avait plus l'ambition, de toutes façons.

Ses espoirs étaient retombés lorsque les quelques gardiens picturaux s'étaient retrouvés dans son musée pour parler de la véracité de ces quelques événements. Oubliant la bienséance du respect du deuil, Crypto avait levé les yeux aux ciels en poussant un soupir.

Bien sûr que c'était réel, avait-il alors répondu. Pensez-vous vraiment être dotés de cerveaux assez fous pour concevoir un rêve aussi complexe, alors même que vous ne savez imaginer que des concepts qui vous sont connus, et rien de plus ? C'était simple. L'être humain, dans ses œuvres de science-fiction, ne cessait d'imaginer les aliens comme étant doté d'yeux, de membres, et de sang - s'accordant toutefois la maigre fantaisie de le colorer, en vert ou en bleu- uniquement parce qu'il est de leur ordre connu des êtres qui sont constitués de la sorte. Tout ce qui se crée d'imaginaire ne sont qu'en fait un rapport à la réalité. Jamais l'Homme ne pourra réellement inventer complètement, et ce qu'il y avait de triste là-dedans, c'est qu'avec la grande diversité magique qu'il y avait, les habitants du monde des contes n'en étaient pas capables non plus. Ils savaient, tout au plus, imaginer simplement un plus grand nombres de choses.

C'est bien pourquoi tout cela avait été réel. Jamais aucun d'entre eux n'auraient pu rêver de ce qu'il venait de se passer, dans ce tableau. Même le mien ne serait pas allé aussi loin. Ou peut-être encore plus loin... rajouta-t-il d'un air songeur et légèrement amusé, ce qu'il cacha comme il le put.

A la demande de la nourrice endeuillée, il s'était approché du tableau, pour l'enflammer d'une étincelle bleutée. Au lieu de bruler et de passer à l'état de cendres, il s'était simplement téléporté dans une salle que le démon avait conçu pour les choses dangereuses : elle n'avait aucune porte. J'y comptais bien. Ce tableau y trouvera bien sa place. Je m'y connais bien, je suis un démon... les choses possédées ne tiennent pas de surprises pour moi, précisa-t-il dans un sourire. Elles ont tôt faits de se retrouver là-bas sans avoir de satisfaction d'une vie ou d'une sentence bien établie... Ce serait amusant de s'y rendre, un jour. Un jour, lointain, certainement.

Quels sont vos projets, Mademoiselle Newton, après cette tragédie ? Demanda-t-il par curiosité sincère après tout ça, en se tournant enfin vers elle.

Je ne sais pas...je...je crois que je vais avoir besoin de temps. Merci de vous être occupés du tableau Daemon et je suis tellement désolée de vous avoir emporté là dedans.

Daemon n'avait pas bougé, si ce n'est qu'un air sage se mêlait à ses expressions assurées. Oh ne vous excusez pas. Des êtres bien pires se sont affairés à m'embarquer dans quelques récits désagréables, et j'en suis sorti puissant et plus clairvoyant, confiait-il en se référant à sa rencontre du monde divin et de son avenir, qui avait fait de lui le représentant de la magie auprès de Chronos mais qui lui avait surtout indiqué le destin funeste de Sebastian et d'Archeron, ce qui lui avait bien tracé quelques objectifs auprès du titan et du Ragnarok.

Chaque expérience fait grandir, rajouta-t-il. Toute ma vie, j'ai mené une guerre contre la réalité pour la briser, et l'étendre à tout ce qu'il y a de bizarre. D'abstrait. On m'a traité de fou et combattu comme un méchant. Pourtant, ce que ce monde a bien besoin d'accepter, c'est de cesser de se contenter de ce qu'est la réalité et de s'accorder à vivre dans un monde abstrait avec moins de limites. Les lois de la physique de cette Terre posent quelques exigences, certes, mais si la mort de votre fille n'est pas une réalité qui vous satisfait, vous n'avez qu'à combattre la réalité. Elle est bien morte dans une peinture, non ? Vous n'avez qu'à faire votre propre peinture, au lieu de vivre une vie amère comme savent le faire tous les gens de ce monde.

Un sourire naquit sur ses lèvres. Je crois que je vais suivre votre conseil mais que je vais passer par son père...il a...un don particulier dirons nous. Voilà l'influence de Daemon à qui on commençait enfin à accorder la raison dans ses objectifs. Meredith fit cependant ce qu'il ne se faisait pas, avec Daemon. Elle s'était levée pour oser le prendre dans ses bras. Il ne la repoussa pas, sans bouger pour autant, si cela lui apportait du réconfort pour se relever efficacement de ses blessures... Merci de votre aide Daemon. Vous ne m’en voudrez pas si je prends quelque jours pour...me reposer ?

Le démon balaya la question d'un geste de la main. Faites donc.

Et lorsque Meredith s'en alla sur un sourire, avec Angelika, Daemon quitta la pièce, après avoir vu l'ombre de Rowena se faufiler sur un des murs du musée. Le démon souriait. Folle réalité.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
imagine toi une arme -Lewis Caroll a inventé un Pays des Merveilles dans lequel la meilleur arme contre la réalité est l'imagination. La réalité a de nombreuse fois saigné, avec nous.

Contenu sponsorisé







Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 7 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 7 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Evènement #112 : Practically Imperfect





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs :: ➹ Le Musée