Magic
League 3

de Dyson

MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


14.11.18
Disney Rpg


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 [FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

Dyson L. Walters


« If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


avatar


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger // Leader de la Magic League


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 13952
✯ Les étoiles : 27557




Actuellement dans : « If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


________________________________________ Sam 14 Avr 2018 - 17:31


























Crédits Vidéo : Didi

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
proper dosehighs and lows
are how I flow

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79506-good-lord-ca-en-fait-du-monde-carnet-de-contact-de-dyson#965709

Dyson L. Walters


« If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


avatar


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger // Leader de la Magic League


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 13952
✯ Les étoiles : 27557




Actuellement dans : « If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


________________________________________ Dim 15 Avr 2018 - 17:11

We won't stop 'till we're legends
Here we go, here we go, it's about time that we set it off. Here we go, here we go, red lights, I could never stop. A dreamer with the fever to be great was all I ever want, was all I ever wanted. A finder with the fever for the fame was all I ever want, was all I ever wanted. Got me singin' like : Bang Bang, Bang Bang, Bang Bang, let's fire the weapon, won't stop till we're legends.


31 mars 2018

Gravité artificielle rétablie. Air respirable. Vous pouvez retirer vos combinaisons, indiqua une voix féminine mais robotique dans nos oreillettes.
Merci, OMEGA.

Nous retombions ainsi habilement debout, alors que les combinaisons spatiales disparurent lorsque nous avions appuyé sur le logo ML au centre.
Nous regardions autour de nous, époustouflés par la grandeur de la base spatiale. C'était un vrai building de l'espace qui avait été construit là. Le toit, qui était un dôme de verre, laissait paraître, pour tout ciel, un banc d'étoiles et l'images de la Terre, proche et lointaine à la fois.

La NASA vous envoie dans leur base secrète pour la reprendre des mains de la résistance nazie qui a pris son contrôle. Attention à leur arme secrète : un robot du nom de MEGA qui mesure dix mètres de hauteur.

Et bien sur, la base était si immense que MEGA pouvait parfaitement rentrer ici et nous faire face. Nous n'avions pas eu à attendre pour trouver nos ennemis : une dizaine de scientifiques, armés de fusils, habillés de noir et de rouge avec le logo tristement célèbre cousu sur leurs blouses, venaient nous faire face en courant.

Ha ah ! C’est l’heure du pile et splash ! Qui veux des crêpes ?

Celle qui venait de se réjouir de l'arrivée de nos ennemis, et donc du début imminent du combat, c'était Midnight A. Storm, aka Harley Quinn, l'agent 005 de la Magic League. Je ne pouvais pas nier son efficacité, mais il fallait reconnaitre que c'était une agent... spéciale.

MAIS ALLEZ QUOI !!!! Vous pouvez pas faire un effort non ? J’m’ennuies moi !!! S'écria-t-elle après avoir massacré son premier scientifique nazi d'un coup de batte de baseball dans la tête.

C'est cette folie comparable à celle du Joker et son attrait pour le combat, le sang, la violence et les gaz hallucinogènes qui ont été très efficace dans la Mission Russie, la toute première de la Magic League, en septembre 2017. Peut-être parce qu'elle était celle qui était la plus en contact avec le Joker, peut-être pas, elle a toujours eu ce brin de folie. Mais le Joker n'était pas notre ennemi à l'époque, enfin, pas le chef de nos ennemis... C'était Captain Cold, une ancienne connaissance à moi qui voulait révéler la magie au gouvernement russe afin de déclencher la troisième guerre mondiale.

Pendant que Harley Quinn avait déjà commencé à s'amuser avec des nazis, Mega se matérialisa enfin, nous dominant de ses dix mètres de hauteur. OMEGA, peut-on hacker son système de contrôle ?
Négatif, tout est sécurisé au sein même de son cortex, trop blindé pour y accéder par le réseau. Une opération manuelle est nécessaire.
Il fallait s'en approcher pour l'atteindre, mais la bête ne se laissait pas faire : des missiles sortirent de ses bras et de son dos pour nous foncer dessus. Mais à quelques mètres de nous, un halo noir recouvrit tous les projectiles, qui s'arrêtèrent en plein vol, pour se retourner et foncer contre le blindage de Mega, qui perdit équilibre pendant un instant.

C'est sympa ici, on nous fournit même le matériel pour détruire les ennemis !

Elle, c'est Maara Blackhunter, aka Raven, l'agent 004. Une ténébreuse redoutable qui a su utiliser ses talents de peur, et ceux donnés par son costume (bâton de combat en onyx et énergie noire) pour déjouer une grande partie du jeu étrange de Captain Cold, qui avait en tête de lancer des fusées armées sur Moscou dans lesquelles se trouvaient des civils. A réfléchir, c'est un jeu qui aurait pu être digne du Joker ça... On se souviendra de son ennemie principale : Scarlet Witch et sa magie tout aussi redoutable. Même si Raven a réussi à la surpasser, Scarlet Witch n'est pas à sous-estimer. Ses ressources étaient grandes, et son tempérament est sauvage. C'est accessoirement la fille de Magnéto, et ils se détestent.

Wonder Woman, tu as vu ça ? Ce robot est trop grand, son équilibre est fragile.
Et si on lui apprenait à faire ses lacets ? Répondit-elle en lisant dans mes pensées. Elle m'attrapa pour courir dans sa super-vitesse, alors que de mes mains s'échappaient des toiles qui s'enroulaient rapidement autour des jambes de métal autour desquelles nous tournoyions.

Voici l'agent 002, Jezabel Chapman, Wonder Woman. Super-rapide, elle peut courir jusqu'à 14,4 millions de km/h et a fait l'exploit d'empêcher Reverse-Flash d'arrêter la Terre de tourner en courant plus rapidement que lui autour du globe afin de le contrer. Elle l'a aussi tué, et a enchaîné les exploits remarquables avec ses autres talents, à savoir le feu, son don de camouflage afin d'en apprendre plus sur Captain Cold, le bouclier, ou le lasso de vérité. Cependant, il faut savoir que Reverse-Flash, avant que Wonder Woman ne le tue, s'est retourné contre son patron Captain Cold et l'a assassiné en Egypte. La Légion du Destin, c'est comme ça que l'organisation de super-méchants contre qui on se battait se faisait appeler. Et la Légion du Destin était bien instable, ce qui nous a grandement aidé pour la combattre. Notamment la rivalité entre Magneto et Scarlet Witch. Magneto c'était mon rival. Je suis Dyson Walters, l'agent 001, Spiderman et leader-fondateur de la Magic League. Malgré tout ça, je dois avouer que Magneto a réussi à me faire mal en Russie, mais ma détermination et mon éternel espoir ont réussi à vaincre avec mon équipe.

Comme attendu, Mega perdit totalement l'équilibre, et vint à tomber en arrière, faisant trembler toute la station dans un fracas immense. Mais il n'avait pas dit son dernier mot, alors que sa poitrine commençait déjà à s'illuminer, chargeant son arme ultime contre nous.

Vous savez qu'elle est la faiblesse d'un robot ? La même que celle d'un homme, son coeur.

Gambit s'approcha d'un des débris laissés par les missiles projetés par Raven, pour le charger d'une énergie grise et la lancer en plein coeur de Mega. Le débris explosa sur sa poitrine qui perdit aussitôt de sa lumière.

Ali Nacer, aka Gambit, est l'agent 006. Il se bat avec un baton de combat mais a l'incroyable capacité de charger les objets de leurs propres énergies cinétique afin de les rendre explosifs, ou de déstabiliser son adversaire avec des illusions d'optiques. On passera sur son côté séducteur et sa quête de courtiser Harley Quinn pour se rappeler de la rivalité entre lui et Livewire, electricienne de la Légion du Destin. Ce n'est pas la méchante qui a causé le plus de désordre chez nos ennemis, mais pourtant elle a su laisser sa marque. Et c'était douloureux, même si nous avions réussi à la vaincre.

MEGA n'est pas vaincu. Sa connexion au réseau lui permettra de se relever dans quelques instants.
Wonder Woman, tu peux emmener Overwatch dans le cortex ?

Elle ne se fit pas prier, emmenant sa collègue dans sa super-vitesse à l'intérieur du crâne de Mega. A l'intérieur, elle se retrouva au milieux de dizaines de fils et autres élements, boitiers, brouilleurs, connecteurs.
Pourquoi j'ai accepté de faire ça moi... soupira-t-elle avant que ses lunettes ne lui montrent quoi faire pour désactiver la sécurité du robot pour pirater son système avec l'écran qu'elle avait au bras.

Anastasia Romanov, ou Overwatch, l'agent 003. Son équipement permet de passer à travers toute sorte de technologie en pénétrant leur propre réseau. Overwatch pouvait ainsi tout faire faire à la technologie, ce qui s'est révélé fort utile contre une armée de drone, et surtout contre le robot Ultron, doté d'intelligence artificielle, solide et redoutable. Elle a réussi à le ralentir et le déstabiliser, pour le détruire avec l'aide de Wonder Woman et d'Alfred. Si la carcasse d'Ultron, entreposée dans les locaux de la Magic League, sont massacrés, il ne faut pourtant pas oublier à quel point il était violent, et assoiffé de domination comme dans un film.

MEGA est désactivé. Indiqua OMEGA dans nos oreillettes alors que Wonder Woman ramenait Overwatch qui la remerciait.

Et ils sont où les vrais gens hein ? C’est même pas drôle d’abord, de dévivanter des trucs qui sont même pas là Se plaignait Harley Quinn alors qu'elle tuait encore, au milieu de son gaz qui les étourdissait et aveuglait, des nazis qui se dématérialisaient au fur et à mesure. Meuh oui, qu’t’es pas là d’abord ! T’existes même pas ! Pas réel. Pouuule ! Attention la tête !!

Oui, tout ça n'était pas réel, bien évidemment. Nous n'étions pas dans une base spatiale, et la NASA ne nous connaissait pas. Non, nous étions dans la Salle des Dangers, qui pouvait générer des décors grâce à l'intelligence artificielle OMEGA qui supervisaient le tout. Elle nous avait été d'une grande utilité dans la Mission Russie, puisqu'elle nous avait plongé dans une reproduction de Moscou afin d'éviter que la Légion du Destin ne dévoile tout aux vrais russes. Aujourd'hui, je me servais d'OMEGA et de sa Salle des Dangers pour entraîner la Magic League. Enfin... aujourd'hui ce n'était que l'inauguration du module d'entrainement, et notre amie artificielle était remarquable. Accessoirement, c'est grâce à OMEGA et aux souvenirs de Honey Lemon et Violette Parr, que j'avais réussi, avec Géo, à trouver comment se rendre sur Terre-2 ? Pourquoi ? On y vient.

Dans ma tête c’était beaucoup plus drôle. LAISSEZ MOI SORTIIIIIR DE LAAAAA !!!

Elle lança son maillet dans la tête d’un scientifique avant de s’emparer de sa batte pour frapper tous les autres. Elle finit par prendre une de ses boites surprise, pour l'activer en chantant en dansant, s’immobilisant le dos tourné aux derniers survivants

BOOM BOOM PIDOU POOOOOW !!! C’est le puzzle time YOUPIIIIIII ! Qui veux des morceaux dans sa salade de con ? Bein quoi ? J’aime bien la salade de fruit, j’vais pas m’en dégoûter pour eux hein ?

D'autres arrivent, le commandant a appelé des renforts. Mega risque d'être réactivé.

Mais c'était sans compter sur nos derniers agents qui réussirent à détourner un vaisseau de la base spatiale. En levant la tête, un sourire satisfait se dessinait sous mon masque : ils fonçaient droit sur le dôme. C'est le moment de rentrer dans notre base à nous, fis-je avant que la ligue se retira dans notre vaisseau qui se détacha pour s'éloigner, tandis que la base ennemie se faisait percuter violemment, détruisant Mega.

La NASA devra reconstruire mais... on a pu récupérer tout le reste, non ?

Voici Alfred, l'agent 007, l'homme mystérieux dont on ne connaissait pas le prénom ni l'histoire qui savait tout faire, et Géo Trouvetou, l'agent 008 qui avait confectionné tous les costumes et les machines dont nous avions besoin en mission. C'était d'ailleurs Géo qui a crée OMEGA et la Salle des Dangers, que nous utilisions pour l'entrainement. Et l'entrainement était nécessaire, car à la fin de la Mission Russie, il se trouve que le Joker s'est échappé et a réussi à trouver, dans le monde des contes, un monde identique au notre, quoique deux fois plus grand, qu'il nomme Terre-2. Il libérera, avec Killer Frost, sa dernière mutante, nos derniers ennemis captifs avant se créer là-bas sa propre armée pour dominer le monde, sans que je sache comme m'y rendre et le sauver. Dernièrement, nous avons fait connaissance de Honey Lemon et Violette Parr, membres des Big Hero 6 et des Indestructibles sur Terre-2, envoyés ici pour protéger cette dernière du kidnapping de sa famille. C'est grâce à leurs souvenirs que nous avons pu recréer Terre-2 avec OMEGA afin de trouver comment créer un portail et sauver le monde. La Mission Apocalypse pouvait désormais commencer, après un peu d'entrainement.

Yes ! S'écria Géo dans son vaisseau. Je ne suis pas sur de vouloir revenir sur le terrain, mais c'était vraiment cool !
Reste dans ton laboratoire moucherons, tu nous seras plus efficace, lui répondit Alfred gentiment, ce que Géo approuva.


SESSION D'ENTRAINEMENT NUMERO 35 VALIDEE, MISSION ROBOT TUEUR REUSSIE

Session 35 puisque nous l'avions utilisée et testée déjà avant, mais première officielle des entrainements de la ligue.
Et dès demain, c'est une toute nouvelle équipe que je vais entrainer pour préparer la Mission Apocalypse.

Bienvenue dans
Magic League 2


CODAGE PAR AMATIS



http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79506-good-lord-ca-en-fait-du-monde-carnet-de-contact-de-dyson#965709

Kara L. Walters


« If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


avatar


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist & Odette Annable (Lucy)

Ѽ Conte(s) : Les toons et la folie de son intrigue.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara, l'une des deux filles d'Hortensia + Lucy, la deuxième fille d'Hortensia, sorcière noire qui vit dans la tête de Kara...C'est très long à expliquer.

✓ Métier : Journaliste


☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1317
✯ Les étoiles : 8809




Actuellement dans : « If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


________________________________________ Lun 16 Avr 2018 - 8:54

Bats toi comme si ta vie en dépendait
Je m'appelle Kara Zor-El. Je viens de Krypton. Je suis une réfugiée sur cette planète. J'ai été envoyée sur Terre pour protéger mon cousin mais mon vaisseau a été dévié et quand je suis enfin arrivée mon cousin avait déjà grandi et était devenu Superman. J'ai caché qui j'étais vraiment jusqu'au jour où un accident m'a forcée à me révéler au monde


Dimanche 1 er avril 2018

« Ch’me chui pas réveillée, ch’ui en r’tard au journal. A che choir ! »

Ça c’est moi qui parle à Cait’. Un pain au lait dans la bouche, à peine sortie de la douche, les cheveux encore humides et vêtue d’un chemisier blanc, d’un pantalon noir et d’une paire de ballerines noires. Mes lunettes sur le nez, je prends mon sac et quitte le studio de la fratrie avant de me retrouver rapidement à l’extérieur. J’ai à peine le temps de finir mon pain au lait qu’une voiture noire s’arrête près de moi. Je manque de m’étouffer en l’avalant quand j’entends une voix robotique prononcée mon nom.

« Kara Lucy Walters. Evaluation d'un haut potentiel de fiabilité pour le profil 012. » What ? Qu’est-ce-que c’est que ça encore ? Comment la voiture connaît mon deuxième prénom ? Enfin c’est celui de ma « soeur », j’ai décidé de le porter vu qu’elle fait plus ou moins partie de moi. Je regarde autour de moi avant de voir mon père et Géo sortir de la dite voiture. ‘Pa semble étonné de me voir. « OMEGA, c’est ma fille. » « Affirmatif. L'évaluation des profils de Storybrooke indique Kara Lucy Walters comme parfaite candidate pour la Magic League. » ajouta la voix de la voiture. Attendez quoi ?! Moi ? Dans la Magic League ? Géo se tourne vers Dyson « Quelqu'un va devoir prendre sur lui et accepter sa famille en mission. OMEGA ne se trompe jamais. » Papa s’approche de moi, hésitant. Je le regarde, sans rien dire. « Salut Kara ! Tu as des trucs à faire aujourd'hui ? Parce qu'un programme informatique semble bien déterminé à t'en donner. »

D’accord. Je commençais à comprendre et à faire le lien avec tout ça. La Magic League dont papa était le leader avait apparemment besoin de mon aide, enfin c’est ce que j’en comprenais parce que sinon ils ne seraient pas là. « Salut 'Pa. Je me rendais au journal mais d'après ce que j'ai compris...ça risque d'être compromis ? » Ça le risquait pas, ça l’étais tout bonnement. Je pose mon regard sur Géo avant de le saluer avec un sourire « Salut Géo ! » Géo me fait un salut avec deux doigts sur sa tête avant que je n’entende encore la voix féminine sortir de la voiture. Ce machin aurait pu doubler la voiture de K2000 que ça m’aurait pas étonnée. Ah nan, c’est une voix d’homme dans la série. « Bonjour Kara Lucy Walters », je regarde la voiture, légèrement surprise. « Ouais bonjour… » dis-je finalement en faisant un signe de la main à la voiture. « A partir du moment où une voiture te dit bonjour, on peut dire que les projets sont corrompus. Tu peux t'absenter pendant... quelques temps ? » Je pose mon regard sur mon père et me saisis de mon portable « Je vais envoyer un sms à mon rédacteur en chef, devrais pas y avoir de problèmes. »

Je tape rapidement sur mon iPhone le message, énonçant le fait que je suis grippée et que je dois restée au chaud. Mon rédacteur était assez conciliant pour pas m’obliger à venir au bureau toute façon, puis il craignait trop les microbes. Quelques minutes plus tard, mon portable vibre et c’est mon rédacteur qui m’annonce que je dois rester au chaud à la maison et que je pourrais travailler de chez moi. Il me dit également de bien me remettre, je souris légèrement. « Et voilà ! Chose réglée, je suis libre pendant plusieurs jours, je suis grippée et au chaud dans mon lit…Enfin, c’est ce qu’il pense. » je souris à mon père avant que Géo ne reprenne la parole « Oui, parfait, j'espère que tu as officiellement une grippe hyper sérieuse et longue, parce que l'intelligence artificielle de la Magic League, dans son évaluation des candidats pour de nouvelles recrues, t'a choisis. » Je dois avouer que c’était assez plaisant de me dire que j’avais les capacités pour intégrer la Magic League. Un léger frisson me parcouru l’échine. Sans doute à cause de mes cheveux encore humide.

M’emparant de l’élastique que j’avais autour du poignet, j’attache mes cheveux en queue de cheval et ramène mon regard sur mon père. « Nous avons enfin trouvé comment nous rendre à Terre-2, je t'en avais parlé. Ca prendre un petit moment, Géo doit aller en Russie prendre du matériel, mais pendant ce temps, ça me laisse le temps d'entrainer une équipe. Les membres de la première Magic League ne peuvent pas être des notres. Et OMEGA semble être certaine que tu es parfaite pour l'équipe. Je sais comment tu te bas, alors je peux la comprendre. Mais sache qu'on va affronter l'apocalypse mutant là-bas. Partante ? » Un sourire fin né sur mes lèvres «  Whoah, je… » Que pouvais-je dire mise à part que j’étais impatiente de commencer ? C’était énorme ! « Ça, c’est une mission pour moi ! Je signe où ? » dis-je avec un immense sourire sur les lèvres. Un fil de lumière bleue sort de l’antenne de la voiture « Enregistrement de l'Agent 012. Kara Lucy Walters. » Non mais si, OMEGA devrait postuler pour jouer dans K2000 hein. Elle f’rait fureur !

« Ah, on dirait que OMEGA a signé pour toi. C'est sa voiture ça, l'OMEGA-Car. Elle a conduit toute seule, c'était une peu perturbant. » « Dois-je ralentir ? » « Non, tout allait bien. Allez, en route, miss Walters. » Je souris à papa en lui faisant comprendre que je voulais quand même avertir la fratrie pour qu’ils ne s’inquiètent pas et surtout qu’ils ne pourrissent par ma couverture parce que je pense que je risquerais d’être virée sur ce coup là. Laissant papa, je me rendis au studio de la fratrie avant de manquer de peu de renverser le latté de Sarah sur mon chemisier blanc. Il fallut que j’explique à mes frères et soeurs pendant une bonne heure que j’allais aider papa et que je devais m’absenter plusieurs jours. Que j’avais menti à mon rédacteur en lui disant que j’étais grippée et que je devais rester à la maison. Cait’ me dit que c’était une connerie mais elle compris que je ne pouvais faire autrement et après qu’ils m’aient tous dit de faire très attention, je leur fis comprendre que je n’étais plus ou moins pas seule et j’attendis avec impatience que les premiers entraînements débutent. La chose sûre, c’est que j’allais veiller sur papa, avec tout ce qu’il retenait, j’avais peur qu’il finisse par craquer. Et ce ne serait pas une bonne chose, surtout pas dans ses circonstances là.

Quelques jours plus tard…

Barry avait appris par Violette qu’elle avait été demandée également pour entrer dans la Magic League et me fit promettre de veiller sur elle. Même si elle semblait ne pas en avoir besoin, je promis à mon petit frère de la protéger si c’était nécessaire et je ne tarda pas à me retrouver dans les locaux secrets de la Magic League. Tous habillés en civil, je salue à Violette avant de lui faire comprendre la demande de Barry et vu son regard, je savais qu’elle trouvait ça un peu niais -si je suis sûre- mais elle comprenais sans doute que mon petit frère tenait à elle. Enfin, ça avait l’air en tout cas. Croisant les bras sous ma poitrine, je pose mon regard sur mon père.

Nous sommes autour de la machine centrale d’OMEGA, Géo pianote sur l’écran tandis que papa nous parle à tous. « Merci à tous d'être venus pour le premier entrainement de notre équipe. Vous avez tous les trois été choisis par OMEGA pour remplir la mission dont je vous ai parlé : sauver Terre-2 de la Légion du Destin qui a conquis le monde avec tous ses mutants. Nous avons l'aide de Honey Lemon et Violette Parr, des Big Hero 6 et des Indestructibles, qui connaissent Terre-2 pour venir de là-bas, et c'est ensemble, avec l'aide que nous aurons sur place, que nous rendrons à ce monde sa liberté. Cette première session d'entrainement nous permettra d'évaluer comment nous combattons afin de rectifier nos erreurs quand le portail de Géo sera opérationnel. » « Transportation ? » demande OMEGA « Oui. Sauf pour l'agent 008, Géo reste ici pour superviser la matérialisation des costumes pour étudier les résultats quand il les créera en vrai. » « Matérialisation des agents 001, Spiderman, 009, The Chemist, 010, Incredible Girl, 011 Captain America, 012, Supergirl, 013 Firestorm. Session d'entrainement numéro 36. »

Eh une seconde…Elle vient bien de dire Supergirl pour l’agent 012 ? Mais c’est moi ça… Tout autour de nous, le décor devient noir, Géo disparaît. Au revoir Géo. Il n’y a absolument rien. Le vide. Rien que ça. Le vide, c’est très vide quand même. OMEGA continue. « Génération du nouveau fichier Fight Club. Fichier terminé et opérationnel. Superficie du fichier Fight Club estimée à... infinie. » Le décor se matérialise enfin autour de nous. Le ciel est…indigo…mais encore ? Le sol bleu, entièrement alvéolé. Ouais, niveau déco, on r’passera…Enfin bref. Je suis…sur une forme géométrique. Mais genre c’est super grand. Un genre de truc à la Ready Player One -nan c’est juste moi qui voulais faire une référence haha- Tout le monde est en costume, quand je pose mon regard sur moi, je comprends très rapidement quelle héroïne je suis. « Supergirl ? Trop cool ! Je suis sûre qu'OMEGA a lu dans ma tête pour savoir que Supergirl était mon héroïne DC de référence ! » « Il semblerait que votre vivacité soit autant compatible que votre affection pour le personnage est grande. Vous saviez que vous ressembliez beaucoup à Melissa Benoist ? » Je souris « Oui, on me l’a déjà dit. En tout cas, je porte aussi bien le costume qu’elle ! Bien joué OMEGA ! »

Le sol s’agite légèrement et des six côtés de nos formes apparaissent des murs transparents mais bleutés apparaissent, nous enfermant seul les uns les autres. La voix d’OMEGA se fait rapidement entendre « Commencement de la mission Magic League VS Justice League. » « VS quoi ? » Nous sommes finalement enfermés chacun de notre côté dans des arènes différentes et lorsque je pose mon regard face à l'homme qui se trouve en face de moi, je me rends rapidement compte que Superman me fait face. Fallait que je m’y attende aussi… « Okay...je...c'était prévu que je doive me battre contre Superman ? Une minute...Si je porte la tenue de Supergirl ? J'ai ses aptitudes aussi ? » « Affirmatif ! » Superman s’envole à quelques centimètres du sol, croisant les bras en attendant le combat « Viens te battre, kryptonienne, si tu tient à prétendre ton appartenance à la maison El par le symbole que tu portes. » M’élevant dans les airs à la même hauteur que Superman, je prends la parole « Parée au combat Cal El », je m’élance contre Superman, prête à lui mettre un coup de poing en plein torse mais il évite mon attaque et me frappe d’un coup de pied dans le ventre, me coupant le souffle quelques secondes avant de me faire joliment valdinguer contre le mur de derrière. Je me relève et me surprends à utiliser la vision laser sur Superman avant de voler à vitesse grand v vers lui afin de lui mettre une droite en pleine tête, plus précisément sous le menton avant qu’il n’atterrisse dans un bruit sourd contre le mur derrière lui et qu’il ne disparaisse tout bonnement. Le combat était plus long mais comme j’avais la flemme de tout dire, je vous laisserais regarder la vidéo que je mets en spoiler à la fin de mon post « Agent 012, Supergirl, mission réussie. » Une fois les deux pieds à nouveau sur le sol, je me rends rapidement compte que les autres viennent à peine de commencer leur combat et je comprends rapidement que la super vitesse de Supergirl était un atout dont j’étais dotée apparemment, Superman et moi, nous nous étions battus plus vite que je ne l’aurais cru, même si mes côtes me rappelaient à l’ordre. Je l’avais sentie passer son coup de pied dans le ventre…
CODAGE PAR AMATIS



Superman VS Supergirl:
 

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

- Kara Lucy Walters - Evil Light -

Honey Lemon


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2726
✯ Les étoiles : 7019




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Lun 16 Avr 2018 - 23:28

Les recherches entreprises à l'arrivée de Honey et Violette sur cette Terre avaient finalement abouti... trois semaines après la réception des deux femmes. Il avait tout de même fallu une sacrée organisation particulièrement chronophage (ce qui n'avait évidemment pas empêché Honey d'explorer la ville et de rencontrer ses habitants) et tout cela les avait menés en avril, mine de rien.
Le 1er, ce qui n'avait rien d'une blague, elle était en compagnie de Violette, Géo et Dyson dans une voiture dernier cri baptisée récemment (en mars, s'il est besoin de préciser) OMEGA qui était - et ça va faire plaisir à Michel-Ange de le savoir s'il nous lit - fa-sci-nante.
- Voici donc la voiture de OMEGA ! L'OMEGA-Car ! Elle a été programmée pour nous guider vers les profils qu'elle a évalués parfaits pour recruter dans la Magic League, expliqua Géo qui partageait l'enthousiasme scientifique de Honey.
La jeune femme était assise sur la confortable banquette arrière et se retenait de trépigner. Elle avait hâte de voir qui la voiture allait sélectionner - même si elle trouvait cela un peu étrange.
Et elle ne tarda pas à connaitre la réponse à cette question : Kara Walters fut la première élue. Quand elle monta dans la voiture, Honey ne peut s'empêcher de s'écrier :
- Oh j'en connais une qui a l'air ravi et l'autre qui a l'air mortifié ! Salut Kara, alors cet article ça avait donné quoi ?
- Oh c'est papa...mon rédacteur était ravi du résultat ! s'écria Kara, enjouée.
Violette, elle, observait les deux jeunes femmes d'un air perplexe et intervint bien avant que Honey n'ait pu renchérir :
- De quel article tu parles ?! demanda-t-elle tout simplement avant d'enchainer plus rapidement sur le reste, qu'elle n'avait pas non plus suivi. Qui est mortifié ? Qui est ravi ? Tu peux donner des détails please ?
Honey sourit. Ca, c'était tout le charme juvénile de Violette.
- Kara est passée à la maison début mars, elle voulait en savoir plus sur notre arrivée alors j'ai répondu à quelques questions - majoritairement scientifiques, t'en fais pas. Et c'est cette même Kara qui est ravi pendant que Dyson son papa doit être mortifié de la savoir dans sa ligue. J'ai pas raison ? demanda la blondinette en se penchant vers l'avant de la voiture.
- Le pire, c'est qu'il n'a pas de raison d'être mortifié parce qu'il sait que je ne risque rien, intervint Kara avant que son père n'ait eu voix au chapitre.
Honey lui adressa un sourire crispé. De ça, elle en doutait. La jeune femme était peut-être inconsciente dans son labo, mais hors de lui, elle avait bien conscience des risques qu'ils prenaient - que Dyson voulait faire prendre à des inconnus, aussi. Contrairement à beaucoup, Honey n'avait jamais souhaité être une héroïne. Dès que tout cela serait fini, elle espérait bien reprendre sa raison de vivre : ses recherches.
- Dyson a réussi à prendre sur lui avec ce que notre famille traverse. Mais... il sera pas totalement serein, non, commenta Géo.
- Je vous entends ! Je vais parfaitement bien, protesta Dyson.
Honey ne renchérit pas, même si les signaux envoyés par le corps de Dyson laissaient entendre une autre histoire. Violette profita de ce battement pour reprendre :
- Oh !! C'est tout de suite plus logique. Je pense que tu as raison. Mais quand on est une famille, on doit se serrer les coudes. Mener les combats ensemble. Comme nous.
Sa voix se serra légèrement à ces mots alors Honey lui pressa gentiment la main. Ils allaient retrouve sa famille car Dyson et sa machine allaient constituer la meilleure équipe possible.
D'ailleurs, plus tard, deux hommes qu'elle ne connaissait pas (encore) furent sélectionnés. Au vu de leur carrure, elle trouva le choix judicieux car, même si elle vénérait plus que n'importe quoi l'intellect humaine, la chimiste avait conscience que des muscles seraient bienvenus dans leur entreprise.

***

Bien des jours plus tard, l'entrainement battait son plein. Contrairement à ce que l'intelligence artificielle avait fait jusqu'alors, elle ne transporta pas le petit groupe dans un décor réaliste mais dans un décor alvéolé et azuré dans lequel chacun en aurait pour son compte. Il fallait reconnaître que cette technologie était brillante, surtout si on considérait le retard technique dont souffrait la pseudo "Terre 1".
L'alvéole de Honey Lemon se trouvait sur la droite de celle de Kara dont le combat s'était joué en un éclair. Littéralement. Et dont, surtout, la scientifique n'avait pas perdu une miette, si tant est qu'on puisse considérer que la super-vitesse soit observable à l'œil nu, car les cloisons bleutées n'étaient pas suffisamment opaques pour totalement isolé les héros les uns des autres.
- The Chemist VS The Batman, annonça l'intelligence artificielle.
Honey ancra fermement ses pieds dans le sol. Elle aurait préféré qu'on continue à l'appeler Honey car c'était son prénom et il lui plaisait énormément, mais Dyson avait insisté pour lui trouver un surnom de superhéroïne malgré que 1) elle avait fait valoir être avant tout une scientifique et 2) personne ne la croyait jamais quand elle donnait son identité qu'on prenait toujours pour un surnom. Mais soit. S'il n'y avait que ça pour lui faire plaisir, Honey voulait bien se montrer conciliante (sa joueuse... moins).
Pour en revenir à notre combat, Batman venait de se matérialiser devant Honey.
Le moins que l'on puisse dire, c'était qu'il n'avait pas prévu de lui laisser le moindre répit. Dans un mouvement si furtif qu'on aurait cru assister de la magie, il sortit trois boomerangs de dessous sa cape et les lança en direction de la scientifique. Outre le fait qu'un boomerang bien place était sans doute très douloureux (Honey n'avait pas testé mais je suis à peu près certaine, au moment où j'écris ces lignes, qu'Aster serait de cet avis), ceux qu'il venait de lancer clignotaient. Au vu du contexte, il y avait fort à parier que ces petites LEDs n'étaient pas là pour faire joli mais signalaient un danger.
Honey, pourtant, ne se laissa pas impressionner le moins du monde. En bonne scientifique qu'elle était, elle pris même soin d'expliquer ce qui allait se passer :
- De l'acide perchlorique, du cobalt, du peroxyde d'hydrogène, chauffer le tout à 500 degrés Kelvin, ajouta-t-elle en sortant un chalumeau de sa botte (Cyril a dit OK donc jugez pas)... Eeeeeet...
La jeune femme lança sa mixture sur les boomerangs qui se figèrent en plein vol. Elle approcha délicatement son index de la substance rose fuchsia qui s'était formée.
- Boum ! compléta la jeune femme dans un rire excité tandis que les boomerangs explosaient les uns après les autres, soufflant un air chaud en direction de la jeune femme.
Batman n'allait cependant pas en rester là. Sans se départir de son flegme meurtrier, il recula pour appuyer sur sa ceinture de laquelle sortit un grappin qu'il lança au plafond pour l'y suspendre puis lui ensuite. Le Chevalier Noir s'élança dans les airs et pris de l'élan dans l'espoir que ses pieds heurtent violemment la jeune femme.
Réactive, Honey se contenta de dégainer une bille de gaz lacrymogène et de l'expédier en direction de son visage. Cette technique de self défense bien connue eut l'effet escompté, à savoir celui de le déstabiliser de sa trajectoire avant de le faire finalement chuter. Malgré son masque, on devinait que ses yeux picotaient un peu, mais l'effet ne serait que temporaire. D'ailleurs, au bout de quelques minutes seulement, il fit apparaitre un masque à gaz, ce qui était, malheureusement pour Honey, fichtrement dommage.
Alors Batman s'élança à nouveau, armé cette fois-ci de deux matraques, pendant que Honey déversait une substance poisseuse sur le sol afin de le déséquilibrer une fois de plus. La scientifique était pour la préservation de la vie : elle se défendait mais n'attaquait jamais la première. Batman chuta lourdement et glissa sur quelques mètres, projetant l'une de ses armes à l'aveuglette. Celle-ci atterrit aux pieds de Honey qui la ramassa et la renvoya dan une désinvolture efficace puisqu'elle frappa Batman en plein fouet, ce qui mit fin à la simulation.
- Ca va, j'ai pas trop perdu la main, constata la jeune femme, le souffle tout de même un peu court.

***

Le ligue s'en irait le lendemain. Alors quand l'entrainement se termina, en fin de journée, les pas de Honey la menèrent dans la pizzeria de la ville. Il était encore tôt mais l'endroit était déjà très animé. Après un rapide balayage oculaire de la salle, la jeune femme constata que Michel-Ange n'y était pas. Alors elle s'approcha du comptoir où elle reconnut l'un de ses frères, Raphaël, qu'elle avait rencontré le mois précédent.
- Salut, tu te rappelles de moi ? demanda-t-elle, un peu nerveuse mais souriante. Je cherche Michel-Ange.
Honey s'en était tenu à une requête succincte, peu désireuse de s'attarder, en dépit des massages divins dont Raphaël était capable. Et ce fut ce soir-là qu'elle découvrit que ce même Raphaël pouvait aussi se montrer aussi bruyant qu'embarrassant en public puisqu'il ne prit même pas la peine d'aller en cuisine pour l'appeler à plein poumons en signalant bien qu'une fille l'attendait.
Un peu rude mais efficace car Michel-Ange ne tarda pas à apparaitre en rouspétant (ce qui était très mignon). Puis il aperçut Honey et son visage s'éclaira. Il sourit.
- Heyyy ! Comment tu vas ? T'en fais une tête, nota-t-il rapidement.
La jeune femme aurait préféré qu'il en soit autrement.
- Euh... Ouais, salut, répondit Honey en replaçant une mèche blonde derrière son oreille. Alors, ça va ? Elle est plutôt cool votre pizzeria !
Etait-ce vraiment mal un peu de small talk avant d'en venir aux choses sérieuses ?
Le jeune homme observa le restaurant, sembla se souvenir qu'il travaillait là.
- Oh !... Oui c'est vrai, elle est pas mal ! On fait tout pour qu'elle aille ! Tu viens commander ?
Si seulement...
Honey se mordit la lèvre et songea, l'espace d'un instant, à effectivement en commander une. Mais ça aurait compliqué les choses inutilement...
- Euh... Pas exactement, non. En fait je suis venue te dire au revoir. On part demain mais... peut-être que si tu m'écris un mail ça passera ? ajouta la jeune femme en sortant un Michel-Ange prit le papier sans trop comprendre. Puis il leva la tête et commenta d'un ton étrange :
- Ah... Donc tu... Tu repars ?
Evidemment, cela brisa le cœur de la jeune femme. Pas littéralement, mais presque.
- Ouais, répondit platement la jeune femme. On a un début de plan. J'suis sûre que ça va marcher. Ensuite j'inventerai un téléporteur pour lier nos deux mondes à volonté et on pourra aller faire du tourisme. Comme on s'est dit. En attendant... prend soin de toi. Ca me ferait vraiment plaisir.
Michel-Ange releva les yeux et mit le bout de papier dans sa poche d'une manière excessivement lente. Puis, il serra Honey dans ses bras, très longtemps, sans rien ajouter hormis un discret :
- Je suis content pour toi, c'était vraiment cool de t'avoir rencontré. Ta place est là bas, je peux pas te retenir.
Ce fut lui qui rompit l'étreinte, les yeux brillants. Puis Michel-Ange partit sans se retourner et Honey fit de même. Apparemment, aucun d'eux n'aimait les adieux.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The chemicals react
But the planets all aligned when you looked into my eyes.
En ligne

Violette Parr


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : N'a toujours pas terminé sa scolarité obligatoire...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2603
✯ Les étoiles : 24064




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Mar 17 Avr 2018 - 19:37






Magic League 2, Mission Apocalypse

Feat beaucoup de monde

Un mois et quelques semaines. Finalement, cela avait été plus rapide que Violette ne le pensait. Il fallait avouer que la jeune femme n’avait pas placé tous ses espoirs en Dyson et son équipe. Néanmoins elle fut agréablement surprise lorsque Dyson annonça à elle et Honey qu’ils avaient trouvé un moyen d’aller sur Terre-2. C’était Noël avant l’heure pour la fille invisible. Cela s’était vu sur le visage de Violette. Il s’était illuminé à l’instant même où il avait prononcé le mot portail. Dire que Storybrooke était fini aurait pu lui faire un pincement au cœur. Mais ce n’était pas le cas. Elle ne pensait pas encore à toutes ces personnes qu’elle allait laisser ici, à qui elle allait dire adieu. Non. Pour le moment elle ne pensait qu’au positif ! Violette fut l’une des premières à monter dans la voiture. Elle était impatiente d’en savoir plus. Là, d’après ce qu’elle avait compris, ils en étaient à l’étape de trouver des membres pour gonfler l’équipe et apporter de l’aide dans le monde d’Honey & Violette. C’était parfait ! La première fut une certaine Kara Walters. Ce n’est qu’après une discussion entre les trois jeunes femmes que le cerveau de la brunette se mit en marche. « Ah ! Mais attends, tu es la sœur de Barry ? » Elle répondit positivement en rigolant légèrement. Oh punaise. Pourquoi n’avait-elle pas remarqué ce détail plus tôt ? Est-ce que c’était une bonne chose d’avoir le père et la soeur de Barry. Manquerait plus que le jeune homme soit aussi de la partie. Et bizarrement, Violette ne le souhaitait pas. D’abord parce qu’elle n’avait pas envie qui lui arrive quelque chose là-bas. Et surtout parce qu’elle ne voulait pas avoir quelqu’un qui l’empêche de rester sur Terre 2. Violette savait qu’elle était très attachée à Barry. Elle n’avait pas encore compris la nature de ses sentiments mais elle savait que les adieux seraient déchirants. Pour ces 2 raisons, Violette ne souhaitait pas que Barry participe à la mission secours. « Je suppose que Barry t’a parlé de moi ? Je suis contente de faire ta connaissance, même si ça risque de ne pas être pour très longtemps. » Oui. La brunette ne perdait pas le nord. Son objectif principal n’était pas de se lier d’amitié avec les futurs membres de l’équipe de sauvetage mais de sauver sa famille et se retourner auprès d’elle. Les deux derniers membres à compléter l’équipe se nommaient Chris et Gaston. Deux hommes musclés et forts. Tant mieux. Ils en auraient besoin là-bas.

~~~

C’était le jour du début des entraînements. Violette était tout autant excitée que stressée. Cela commençait à remonter à longtemps son dernier combat. Vi’ avait passé 5 mois dans un mail et 1 mois et quelques semaines à Storybrooke. Mis à part quelques fois où la brunette avait dû utiliser ses dons, jamais elle ne s’était retrouvée dans une position de combat. Miss Indestructible avait donc peur d’avoir perdu la main. Malheureusement, elle n’eut pas vraiment le temps de s’échauffer ou de se remémorer des coups faits dans le passé que la simulation se lança. Chaque personne du groupe venait d’être séparée par des hauts murs. A peine commencé, le combat de Kara – qui était devenu Supergirl – contre un homme qui lui ressemblait se termina. Kara en sorti vainqueur. Elle était douée. C’était cool. Au même moment, le combat de Honey commençait. Cependant Violette ne put le suivre en écoute puisque son adversaire était apparu. La voix robotique annonça le combat. "The Incredible Girl VS The Flash". Un jeune homme, à peine plus âgé qu’elle. A première vue, il ne faisait absolument pas peur. Mais ça, c’était avant de voir les dons qu’il possédait. Elle qui pensait qu’il allait rester face à elle et lui lancer une attaque. Et bien non, c’était râpé ! Il se mit à courir, à une vitesse exceptionnelle. Il n’en fallait pas plus pour que Violette voit en cet adversaire son frère Dash. Il était la seule personne qu’elle connaissait possédant ces dons. Est-ce que la machine avait une fois de plus puisés dans ses souvenirs pour créer cet adversaire ? La jeune Parr était paralysée. Elle tournait la tête, suivant du mieux qu’elle pouvait le jeune homme. Il allait si vite, il lui rappelait Dash. Jusqu’au moment où il s’arrêta. Ses bras se chargèrent d’électricité, celle produite en courant autour de Violette. Il tendit les bras, laissant l’électricité s’échapper de lui et frapper de plein fouet Violette qui valsa quelques mètres plus loin. « Non…S’il te plait. Arrête ! Dash, c’est moi ! » Impuissante face à ses souvenirs, Violette était incapable de se dire qu’elle n’avait pas Dash face à elle, elle était également incapable de l’attaquer. Elle restait impassible dans ce combat. Au sol, elle mit longtemps à se remettre sur pied. Choquée de ce qui venait de se passer. Mais aussitôt sur pied, Flash décida de repasser à l’offensive. Une fois de plus, il se mit à courir à pleine vitesse autour de Violette. Mais cette fois-ci il se décala pour courir à même les murs. What the fuck ? Et une fois de plus, Violette regardait la scène, impassible. Elle ne bougea qu’au moment où son adversaire fonça sur elle, de plein fouet. Reculant, par réflexe. Mais il ouvrit une sorte de portail et s’engouffra dedans. En une fraction de seconde, il réapparut derrière Violette pour lui infliger un sévère coup de pied dans le dos. Couplé à la vitesse, Violette fut une nouvelle fois entraîner. Elle valsa à quelque mètre, retombant lourdement sur le ventre et les genoux. Sans doute devait-il y avoir du sang car Violette percevait l’immense douleur qui parcourait tout son corps. Elle était en train de se faire malmener. Si elle continuait à ne rien faire, elle allait mourir dans cette simulation. Il fallait qu’elle se résigne à se dire que ce n’était pas son frère face à elle. Effaçant l’image de Dash de sa tête, Violette rassembla ses forces et sa volonté. Elle se releva lourdement sur ses jambes, remis ses cheveux derrière sa tête. Elle planta ses pieds au sol puis attendit d’avoir un angle d’attaque. Malheureusement Flash était bien trop rapide. Tant pis. Elle allait opter pour le champ de force autour d’elle. Cela lui demanderait sans doute beaucoup d’énergie, mais cela lui permettrait de le mettre K.O. Notamment grâce à sa vitesse ! Dans un cri de douleur physique et mental – bah oui, jouer avec ses souvenirs c’est pas gentil ! – Violette lança une attaque à 360°. Son champ de force bleu violacé prit forme autour d’elle. Flash s’élança vers elle. Elle envoya sa bulle se persécuter sur tout ce qui se trouvait autour d’elle, réduisant Flash sur le champ. Au touché du champ, il se dématérialisa. Le combat était fini. Ce n’était qu’un entraînement mais elle avait autant donné que si c’était le jour j. Ce combat lui avait fait prendre conscience qu’il fallait qu’elle s’entraîne davantage car elle avait énormément perdu sur le plan mental et résistance. Heureusement qu’elle avait gardé la capacité de ses dons !

~~~

Ces entrainements étaient épuisants. Mais ils touchaient à leur fin. En effet, le grand départ, c’était demain. Violette était dans sa chambre en train de préparer ses affaires. Elle mettait dans son sac les quelques souvenirs qu’elle avait de cette ville, des photos par exemple. Elle mettait aussi les quelques magazines qu’elle avait acheté et les souvenirs de ses voyages à New-York et Portland. Elle voulait partager ça avec sa famille, une fois qu’ils seraient tous réunis. Cette préparation fut interrompue par la sonnette de la porte. Bizarre. Violette n’attendait personne. Quatre à quatre, Violette descendit les marches. Elle ouvrit rapidement la porte et fut agréablement surprise de voir Michel-Ange, une pizza sous le bras ! « Salut je suis venu te dire au revoir. Honey s'en va aussi. Vous allez me manquer mais c'est comme ça! » Violette ne put s’empêcher de lui sourire. Fini la timidité avec lui. Maintenant, elle le connaissait…bon un petit peu mais c’était déjà ça ! « Oh ! Une pizza pepperoni ? Génial ! C'est super sympa de ta part. Oui. Honey s'en va avec moi. D'ailleurs, c'est dommage, elle n'est pas là. Elle est partie dire au revoir à d'autres personnes qu'elle a rencontré en ville. Entre ! » Violette se poussa de devant la porte, laissant Michel-Ange investir les lieux. Cependant il posa la pizza sur la table sans se poser lui-même dans le canapé. Il s’était rapidement trouvé devant Violette…très proche…trop proche. Il semblait triste. D’ailleurs, le ton qu’il prit par la suite fut triste. « Je suis pas habitué aux adieux. J'aime pas trop ça. Je ne reste pas longtemps... Je voulais juste... » Michel-Ange passa la main derrière sa nuque et s’approcha, écrasant les derniers centimètres qui les séparaient. « Te dire au revoir. » Il posa ses lèvres sur celle de Violette, lui donnant alors un tendre baiser. Ne s’y attendant pas trop, ou/et ne trouvant pas cela désagréable, Violette ne le repoussa pas. Néanmoins, elle ne le retint pas non plus lorsqu’il se retourna pour sortir. Il reste paralysé sur la poignée de la porte. De longues secondes qui paraissait être une éternité puisque ni l’un ni l’autre ne voulait briser le silence. Sans se retourner, sans adresser un dernier regard à l’égard de Violette, il sortit et disparut du champ de vision de la jeune femme. Ce n’est qu’une fois seule, et en train de se remettre de ses émotions – entre temps elle avait rougi, puis elle avait littéralement disparu – que Violette se décida à répondre à Michel-Ange….même si ce dernier était parti depuis quelques minutes. « Au revoir Michel-Ange. Toi aussi tu me manqueras. » C’était tellement bizarre cette situation. Deux garçons dans sa tête. Deux garçons qu’elle ne reverrait plus jamais en plus….Triste.

~~~

C’était désormais le jour J ! Le jour des grands adieux avec Storybrooke. Violette avait passé une partie de la matinée à dire au revoir à toutes les petites choses qu’il y avait à Storybrooke. Le Granny’s, la Grande Place et tous les autres petits lieux. Violette se rendit comme tout le monde dans le QG de la Magic League. Tout le monde était là. Tout semblait prêt. Il y avait même Barry. En le voyant, sa gorge se serra. C’était dans ce genre de moment que Violette réalisait qu’elle quittait Storybrooke. Elle laissait les personnes qu’elle connaissait et appréciait dans leur monde. Le sien l’attendait. Néanmoins, elle ne pouvait pas partir sans lui dire au revoir. Elle était contente de le voir, une dernière fois. Sans même adresser un regard à Dyson ni même à Honey ou les autres compagnons d’aventure, Violette s’approcha de Barry, le gratifiant d’un petit sourire. « Je suis content pour toi » Le petit sourire triste de Barry le trahissait. Certes, elle ne le connaissait pas depuis longtemps mais elle arrivait à le comprendre et à décrypter quelques comportements, dont ce petit sourire. Il était tellement mignon. « J’aurais tellement voulu qu’on se connaisse plus. Sache que je ne t’oublierais jamais. Puis peut-être que Dyson saura trouver un tunnel entre nos deux mondes ? » Violette se tourna enfin vers Dyson, essayant de capter une quelconque réaction, peut-être même une réponse ! Elle reposa son regard sur Barry lorsqu’il commença à lui répondre. « Je l’espère. Je…j’aime bien être avec toi. » Comment ne pas être touché face à ces paroles si mignonne ? Violette sentit ses joues rougir. « Je me sens bien quand tu es là. Et j’ai besoin de toi…de savoir où je peux te joindre parce que tu sais me remonter le moral et…Mais la famille c’est important et la tienne a besoin de toi aussi. » Ces paroles lui fissuraient le cœur. C’était dur de partir en laissant Barry dans cet état. Même s’il comprenait, il était triste et cela se voyait. Violette l’était aussi. Mais c’était pour son bien. Elle savait que de l’autre côté de ce portail, il y avait sa famille à sauver et à réunir. Violette lui prit machinalement la main. Elle ne s’en rendit même pas compte. « Merci de comprendre ça…Prends soin de toi Barry et de toute ta famille. Tu vas me manquer… ».

☾ anesidora

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Family's back
New start together on this world.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48026-je-me-sens-differente http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie

Gaston Hawk


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Matt Bomer

Ѽ Conte(s) : La belle et la bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gaston

✓ Métier : Gérant de la salle de sport


☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1039
✯ Les étoiles : 11663




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 17 Avr 2018 - 22:03

Moi...un héros ?

Ce matin Gaston se leva tranquillement, et plutôt ravi. Il avait fait un poisson d’avril à Belle en lui faisant croire qu’il n’était plus dispo pour leur rencard du soir, mais il comptait bien la surprendre.
Il n’allait pas aller travailler à la salle aujourd’hui, mais prendre soin de lui, et préparer la soirée. Il commença par prendre un café, face à la fenêtre, et remarqua qu’une voiture noire se garait juste en bas de chez lui. Il termina sa tasse, enfila un short et des baskets, et sortit pour un footing matinal.

La voiture noire était encore garée devant chez lui, il ne la remarqua pas forcément jusqu’à ce qu’il passe devant et qu’il entende une voix robotique féminine.
"Gaston Hawk, potentiel requis pour le profil 013 detecté."
Il avait crut entendre son non, il s’arrêta, intrigué.

La portière s’ouvrit, et cinq personnes sortirent de la voiture. Ils ne les connaissaient pas, excepté un d’eux dont le visage lui disait quelque chose. Celui-ci lui adressa d’ailleurs la parole.
"Bonjour, excusez nous de vous déranger. Êtes vous Gaston Hawk ?"
Gaston répondit, un peu sur la défensive. "Euh ça dépend, c'est pourquoi ?"
"Je suis Dyson Walters, leader de l'équipe de super-justiciers Magic League. Notre équipe a pour projet de sauver un monde nommé Terre-2, un monde qui est très similaire au notre mais qui ressemble davantage à un comics que le notre et... cette Terre se fait ravager par le Joker, à la tête d'une légion de mutants. Nous sommes enfin sur le point de construire la porte qui nous y mènera, et notre programme informatique..."
"Bonjour, je suis OMEGA"
"…Vous a évalué comme parfait pour rejoindre notre équipe. J'ai conscience que c'est particulier... alors, partant ?"

Gaston sursauta "C'est la voiture qui vient de parler ??"
"Je ne suis pas une voiture, mais une intelligence artificielle connectée au réseau de cette voiture spécialement conçue pour moi."
Il resta sceptique face à l’annonce qu’on venait de lui faire.
"C'est quoi ce charabia ? Vous avez abusé en soirée hier ou quoi ?"
Une chose lui avait toutefois plus dans cette explication saugrenue.
"Évalué comme parfait....Moui pas étonnant. Mais enfin je comprend pas grand chose, je devrais vous aider à sauver une autre planète c'est ça ?" Il hésita un instant, puis éclata de rire "N'importe quoi, bonne chance avec ça !"
Il allait se mettre en route pour reprendre son footing.

"Attendez ! En août dernier, toute la ville était recouverte d'annonce pour la création de la Magic League, on n'en a plus parlé ensuite, mais elle a belle et bien été créée. On a évité une guerre mondiale en Russie. Venez dans les locaux de la Magic League, vous verrez que tout est vrai. Les costumes des héros, l'unité centrale de OMEGA, les vestiges glacés de Killer Frost, le message filmé d'une agent de Terre-2 qui m'a transmis le message au secours à travers un portail, toutes les preuves y sont. Nous avons vraiment besoin de vous, s'il vous plait."

Gaston, qui s'apprêtait à partir se retourna, et après un instant de réflexion.
"Bon ok je veux bien vous suivre, par curiosité, voir ces soit disant locaux..."
Il était intrigué, de un par la technologie, de deux par cette histoire de héros, de trois par les jolies filles qui les accompagnaient.

En chemin ils s’arrêtèrent récupérer une dernière personne, puis ils prirent le chemin du Comics Burger.
Ils entrèrent par la porte de derrière, Gaston resta sur ses gardes. Ils étaient maintenant dans la cuisine. Derrière une armoire métallique, Dyson actionna un passage secret : le mur coulissa.
"Wooooo" Gaston fit un pas en arrière, étonné, et regarda les autres. Les cuisiniers n’étaient pas choqués, manifestement au courant.
Ils entrèrent tous dans le passage.
"Bienvenue dans le repère top secret de la Magic League. Là, c'est l'unité centrale de OMEGA, le générateur de la Salle des Dangers qui nous servira d'entrainement. Dans ce caisson, la carcasse de Ultron, robot meurtrier massacré par Overwatch et Wonder Woman."
Dyson appuya sur le caisson, la surface devint transparente et ils purent voir le robot détruit debout, comme un cadavre de fer entreposé. Puis le caisson redevient opaque.
"…..Mais c'est dément !" Gaston était fou, de plus en plus excité.
Dyson continua la visite "Ce truc, c'est un morceau de glace formé par Killer Frost, qui ne fond pas depuis sa création en septembre dernier. Et enfin..." Il prit une télécommande pour ouvrir les stores du mur derrière eux. "Les costumes de la première Magic League. Wonder Woman, Raven, Overwatch, Gambit, Harley Quinn, et celui de Spiderman, c'est le mien. Et bientôt, les votres seront ici aussi. Quand OMEGA aura determiné quel profil de héros est fait pour vous."
Gaston était littéralement bouche bée, l’air ahuri, ne cessant de s’exclamer à tout va. Il était tout excité de découvrir ce repaire secret, et commençait à vraiment s’immerger dans cet univers de héros.
"Ok...effectivement ça à l’air d’être du sérieux. Alors toi tu es Spiderman ? Trop fort !" Héros qu’il connaissait surtout via les films. "Moi aussi alors je vais devenir un de ces héros si j'ai tout saisi ?"
"Exact."

*********

Quelques jours plus tard, Gaston rentra dans la simulation d’entraînement, dans son espèce d’alvéole. Il découvrit ainsi quel héros il serait : agent 013, Firestorm. Ça claquait tellement, et ce qui était encore plus classe, c’était les flammes qui recouvraient sa tête et ses mains. Il se sentait surpuissant. La tenue aussi était très classe, très bon goût ces créateurs de costumes.
Il regarda ses mains. « Fouuuuuuuu ». Oui, il n’arrêtait pas ses derniers jours, il réalisait tout juste. Et réalisait-il réellement ce qui l’attendait ? Pas vraiment.
Il tenta de lancer une flamme, voir s’il pouvait projeter des flammes.

Une alarme se mit à sonner, l’image du décor se mit à bugger.
"Alerte, erreur dans la simulation de la matrice de Firestorm. Il y a une donnée non-compatible que je ne peux pas modifier."
La voix de Géo se fit entendre à travers un micro.
"Oh mince ! Gaston, il semblerait que tu ne puisses pas supporter la matrice qu'OMEGA et moi t'avons préparé. La bonne nouvelle c'est qu'on le sait dès le début et que je pourrai trouver ce qui ne va pas avant que je ne m'attèle à la fabrication de vos costumes. La mauvaise... OMEGA, d'où vient le problème ?"
"Le corps de Gaston Hawk est assez fort pour résister physiquement, mais son esprit doit être renforcer."
"Géo, c'est comme dans le comics ! Firestorm, c'est la fusion nucléaire de deux personnes ! Le corps le plus fort et l'esprit le plus vif. Peut-être que tu devrais venir et... fusionner avec lui ! L'esprit le plus vif soutiendra la matrice pour que Gaston puisse être Firestorm !"

Géo paraissait peu serein. "Quoi ? Mais je ne suis pas fait pour aller sur le terrain !" "Tu ne seras pas sur le terrain... pas directement. Et puis, on aura toujours OMEGA dans nos oreillettes pour nous épauler."
Gaston était interloqué "fusionner.... Euh comment ça ?
"Et bien... disons qu'il y a aura la voix de Géo qui pourra t'aider, dans ta tête. Tu soutiens physiquement la matrice nucléaire, et lui soutiendra... de l'intérieur, de l'esprit."
"euh....pas sûr de tout saisir. Toute manière j'ai pas le choix si je veux rester et suivre l'entraînement apparemment ?"
"L'expérience est estimée à un taux de 100% de réussite."


"Matérialisation de l'agent 008. Enregistrement sous le nom de Firestorm 2."

Géo apparu devant Gaston, alors que la matrice nucléaire quittait son corps. Les flammes disparurent, mais il avait toujours l'étrange boitier métallique sur la poitrine. Géo avait maintenant le même. Il s'approcha de Gaston, leva la main vers lui, et l'effet fut immédiat.
Les flammes réapparurent sur la tête de Gaston, et il entendis la voix de Géo.
"Gaston, vous m'entendez ? C'est très troublant de n'être que la moitié d'une personne."
"Impec Geo ! Vous voyez et vous ressentez tout aussi ?"
"Je crois bien, oui. La sensation reste étrange, mais on dirait que tout fonctionne... pouvez-vous demander à OMEGA si tout est opérationnel ? Il n'y a que vous qui puissiez m'entendre."
"ah...ok. OMEGA c'est tout ok ?"
"Affirmatif. Matrice de Firestorm opérationnelle. Reprise de la mission Magic League VS Justice League. Firestorm VS Aquaman"


Aquaman apparut devant Gaston. Un gars mastoc tout de même. Il n’eut pas eut le temps de dire ouf qu’Aquaman se lança sur lui. Il fit un saut remarquable, et enfonça son trident dans le torse de Firestorm, qui fut propulsé à l’autre bout de la pièce.
Géo : "C'est remarquablement douloureux... l'avantage du nucléaire c'est que nous avons survécu, au moins."
"Pratique ce truc !"

Gaston se releva, puis projeta des flammes sur le trident d’Aquaman, pour le faire fondre. « Ahah ! »
Mais celui-ci répliqua, et fit apparaître de l’eau dans la pièce. Et pas seulement, un requin aussi apparu, jailli de l’eau et fonça droit sur Firestorm. Celui-ci l’évita une première fois. Quand le requin surgit une deuxième fois, il se prépara, et lui asséna un coup de poing dans la tronche, et l’animal tomba dans un grand plouf dans l’eau.

Géo s’exprima : "Essaye de changer la matière de l'eau, vos pouvoirs le permettent, concentration, et changement moléculaire !"
« Je peux faire ça moi ? allons-y, essayons ! »

Il se concentra et imagina l’eau en béton. Et c’est ce qu’il passa, plutôt rapidement, l’eau se solidifia, et bloqua le requin dans un socle de béton.
Firestorm eut un rire de fierté, puis se tourna vers Aquaman.Il prit un air fier, sentit la puissance en lui, et s’élança en vitesse flash vers lui poing en avant.
Aquaman se dématérialisa alors.

Géo s’exclama "Bien joué !"
"Yesss au top on déchire !!!!"





Codage par Libella sur Graphiorum


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Party like you don't care.


Dyson L. Walters


« If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


avatar


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger // Leader de la Magic League


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 13952
✯ Les étoiles : 27557




Actuellement dans : « If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


________________________________________ Mer 18 Avr 2018 - 16:45

We won't stop 'till we're legends
Here we go, here we go, it's about time that we set it off. Here we go, here we go, red lights, I could never stop. A dreamer with the fever to be great was all I ever want, was all I ever wanted. A finder with the fever for the fame was all I ever want, was all I ever wanted. Got me singin' like : Bang Bang, Bang Bang, Bang Bang, let's fire the weapon, won't stop till we're legends.




Le bruit strident des travaux de Géo dans l'atelier d'à côté ne me gênait en rien dans la lecture du manuel que j'avais entre les mains. Un hamburger fait par Clark, les pieds, nus, posés sur le bureau et le dos enfoncé dans ma chaise, je parcourais les pages de l'épais manuel imprimé par OMEGA. J'avais toujours été fan d'histoire, et avoir été plongé dans la Révolution Française pour faire en sorte que le peuple n'oublie pas de se révolter a surement encouragé cette affection. Mais je découvrais maintenant à quel point il était VRAIMENT super passionnant de découvrir l'histoire d'une autre Terre. Les changements chronologiques et l'effet papillon qu'on y observait dans les différences avec notre histoire faisait vraiment comics, ceux qui traitent d'une autre dimension.

Pendant la seconde guerre mondiale,le Japon et les Etats-Unis ont été alliés. C'est pour ça qu'ils ont gagné la guerre sur Terre-2. Dingue, ils ont pourtant attaqué Pearl Harbor. Et c'est pour ça que Honey vient d'une ville qui ressemble au Japon et aux States en même temps : leur version de San-Francisco, San-Fransokyo a beaucoup pris de la culture japonaise, puisque le Japon lui-même est un état américain d'outre-mer.

Géo ne répondit pas, bricolant toujours. OMEGA, étrangement fascinée, m'avait écouté. D'après les données du fichier Terre-2, toute la cote ouest des Etats-Unis tient une culture nippo-américaine.

Lorsque Honey Lemon et Violette Parr sont arrivées dans notre monde à la fin du mois de février, c'était une chance inespérée : leurs souvenirs ont permis à OMEGA de reconstituer entièrement Terre-2 dans la Salle des Dangers, nous permettant de l'explorer virtuellement pour trouver comment le Joker a réussit à s'y rendre. Nous avions peut-être mis trois semaines avant de trouver comment, mais ça avait porté ses fruits. On a appris des choses très interessantes sur ce monde : que Terre-2 a une superficie qui fait deux fois celle de notre monde, qu'en Afrique il y a une ville peuplée de gorilles télépathes, ou que...

Les Etats-Unis ont UNE présidente chez-eux. La première présidente femme du pays, elle s'appelle Susan Brayden. Mais apparemment elle craint totalement. Les écoles et hôpitaux publics ont un budget insuffisant afin de renflouer celui de l'armée.

Oui, j'étais en train de lire un livre qu'OMEGA avait reconstitué et imprimé, pendant que Géo était en train de bricoler l'élément le plus important de notre prochaine mission. Mais fallait pas m'en vouloir ! J'étais totalement incapable de bricoler, et cette histoire était vraiment fascinante. Sur Terre-2, la Guerre Froide s'est terminée en 1975, soit 16 ans avant la notre.

C'est... bien... non ? Fit Géo en plein travail.

Bah non, parce que c'était pour commencer la troisième guerre mondiale. Mais elle se serait terminée en 1991 grâce aux premiers super-héros. Les Green Lantern ont eu un rôle important, c'est trop génial ! Enfin, à part le fait que y ait eu une troisième guerre, bien sur.

Géo fit rouler la planche sur laquelle il était allongé pour se redresser et me regarder, un air grave sur le visage. Terre-2 est donc en pleine quatrième guerre mondiale.

Wow, je n'y avais même pas fait attention.

*****

L'équipe que nous formions avait de quoi encourager l'espoir que j'avais déjà. Je savais que ça n'allait pas être simple... et je savais surtout que nous avions aucune idée de la durée de ce voyage. 1 semaine ? 1 mois ? 1 an ? Plus ? Nous ne savions même pas à quel point la situation était préoccupante, mais une chose était sûr : le monde entier était en danger alors ça pouvait prendre du temps. Beaucoup de temps. Mais face à cette nouvelle Magic League, même avec l'absence de la précédente, j'avais de quoi être optimiste.

Géo ! Ce costume est magnifique !
Merci, ce n'est qu'un prototype virtuel sur lequel j'ai travaillé avec OMEGA, mais c'est ce que je projette de faire pour améliorer ton costume précédent.

Je ne portais pas du tissu comme la dernière fois, j'avais plutôt l'impression de porter une fibre métallique étrangement très confortable, même plus que mon premier costume. Surtout, j'entendais tous les bruits avec une précision incroyable, et ma vue semblait améliorée. Il y aurait certainement eu l'odorat aussi, mais ce fichier virtuel n'avait pas d'odeur. Iron Spider ! Nous étions écriés Géo et moi en même temps.

Bien sur, la perspective que Géo nous rejoigne, même à moitié dans la tête de Gaston, me plaisait beaucoup. Je savais que j'étais entouré d'une équipe avec un potentiel aussi fort que la première que j'ai dirigée.

Spiderman VS Green Lantern

Un sourire de défi se dessina sous mon masque. Un Hal Jordan dans l'uniforme de la Corps, se matérialisa devant moi, entouré d'une aura verte alors qu'il était déjà à quelques centimètres du sol. Frimeur, moi aussi je sais voler.

Je levais les bras vers le haut et me tirer rapidement vers le plafond, pour retomber furtivement en sa direction, les pieds ancrés vers lui. Mais si j'étais deux fois plus vifs qu'à la normal, il fallait dire que Jordan l'était tout autant. L'anneau qu'il portait à sa main brilla, alors qu'une masse géante en sortit pour me frapper en plein vol, m'écrasant vulgairement contre le mur. ... aie ?

Je me relevais immédiatement, tenant debout sur le mur, parallèle au sol, courant jusqu'au centre du plafond, sans aucune difficulté pour me tenir normalement debout à l'envers. Je jetais un regard vers mes bras, contractant soudainement mes muscles en les écartant, pour avoir la satisfaction de voir un tissu en sortir pour former des ailes. Relevant les pieds pour quitter le plafond, j'évitais Jordan qui, ayant lui la capacité de voler grâce à l'anneau, s'apprêtait à me foncer dessus. Je planais ainsi donc dans les airs, me retournant vers lui pour lui tirer une toile résistante au visage, qu'il évita en formant une bouclier énorme devant lui.

Les Green Lantern font tous apparaître des objets démesurés comme ça ? Vous avez le sens de l'exagération vous !

En effet, puisqu'il venait de me frapper de plein fouet avec un poing vert de trois mètres de largeur. Je chutais, réussissant à retomber sur mes pieds une fois arrivé sur le sol. Ok, 2-0 pour la Mouche de Galápagos. Mais je ne comptais pas rester là-dessus. J'entendis la variation de l'air, et bénéficiai d'un temps de réaction assez rapide pour sauter en arrière afin d'éviter la lourde main géante qui s'écrasa alors. Mais t'es dans l'excès ! C'était une baffe ça ?
J'avais agrippé avec une toile la prochaine projection pour sauter dessus avant d'enchainer sur un deuxième bond afin de lui asséner un poing dans la figure. En retombant, j'avais agrippé son visage en lui collant mes mains dessus pour l'abattre au sol, et une dernière toile s'accrocha à sa main, me permettant de le faire tourner dans les airs avant de l'envoyer plus loin en lui arrachant l'anneau de la Corps, tandis que Hal Jordan se dématérialisa.

Géo, ce costume est d'enfer !
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
proper dosehighs and lows
are how I flow

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79506-good-lord-ca-en-fait-du-monde-carnet-de-contact-de-dyson#965709

Chris L. Brooke


« If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


avatar


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒


☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 645
✯ Les étoiles : 7801




Actuellement dans : « If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


________________________________________ Jeu 19 Avr 2018 - 3:04

Magic League 2 ; Mission Apocalypse.
We can beat them for ever and ever and we can be Heroes just for one day.


Ce matin là il n'avait pas entendu son réveil, il était persuadé de l'avoir mit hier soir pourtant. En temps que bon policier de la ville mais surtout en temps qu'adulte indépendant et bon père, il se devait de se réveiller avant son propre fils pour vérifier qu'il ne traînait pas au lit et qu'il allait bien en cours. Aujourd'hui ce fût différent. James était venu dans sa chambre ce matin pour le réveiller. Il avait entendu la voix délicate de son fils lui ordonner de bouger son cul. Oui, Chris n'avait rien changé des mots de son fils, il lui avait vraiment parlé de cette façon. Ce n'était pas surprenant, James avait du mal avec Chris et les deux se prenaient souvent la tête. La dernière fois qu'ils s'étaient engueulés remonté à hier soir d'ailleurs. L'ancien militaire ne se souvenait plus à propos de quoi et d'ailleurs il ne prenait même pas la peine de s'en rappeler. Ce n'était pas important, il préférait retenir les bons moments qu'il passait avec son fils et non les mauvais. Le soucis c'était qu'il y en avait plus des mauvais que des bons. C'étaient sur ses dernières pensées qu'il décida de se lever difficilement. Il poussa un grognement de frustration avant de fixer l'heure sur son réveil, il était vraiment en retard. Son regard se posa finalement sur la photo qui était juste à côté du radio réveil. Cette image datait, Chris était un adolescent dessus et il était accompagné du jeune fille qui était devenue sa femme. Malheureusement Eleonore n'était plus de ce monde maintenant et chaque matin Chris parlait à cette foutue image. Sa femme ne pouvait plus lui répondre mais il aimait lui parler quelques fois. Chris se passa les mains sur son visage avant de sourire à la photo.

▬ « Chérie, ça fait presque trois semaines que je n'ai pas bu d'alcool. James me déteste toujours mais je fais tout pour que tu sois fière de notre fils. »

Un petit sourire en coin se dessina sur son visage alors qu'il sortit de son lit pour finalement se changer et se mettre dans sa tenue de police. Il descendit dans la cuisine là ou se trouvait son fils qui était en train de prendre son petit déjeuner tout en lisant un comics, comme souvent d'ailleurs. Chris soupira avant de se faire couler un café pour finalement s'adosser contre le frigidaire tout en observant son fils amusé. James n'était peut être pas le fils parfait mais Chris en était fier. Il ressemblait tellement à sa mère , il était rêveur et il préférait passer du temps dans les mondes imaginaires que dans la réalité. Il ne pouvait pas en vouloir à son fils, le monde réel n'avait rien de très passionnant et de très joyeux. Chris finit alors par s'asseoir à côté de son fils pour voir ce qu'il était en train de lire : Batman. Il n'était pas vraiment surpris, c'était son héros favoris après tout. L'ancienne tortue posa délicatement sa main sur l'épaule de son fils.

▬ « En route, Jamy. Faut aller en cours maintenant. »
▬ « Je t'ai déjà dit que je détestais ce surnom.. » lâcha finalement James tout en fermant son livre pour le mettre dans sac de cours.

Chris poussa un long soupir à cause du ton que son fils venait d'employer. Il n'avait rien dit de méchant pourtant. Il haussa simplement les épaules.

▬ « C'était pourtant celui que ta mère te donnait. »
▬ « Oui, raison de plus pour ne plus l'utiliser. »

Le ton sec de son fils rendit Chris plutôt silencieux. Dix ans que sa femme n'était plus de ce monde. Dix ans qu'il vivait seul avec son fils et dix ans qu'il supportait ses petites crises. Il ne lui en voulait pas, c'était normal mais parfois c'était juste dur de faire semblant. Dur de faire croire que tous ces mots ne l'atteignait pas alors que.. c'était le contraire. L'ancien militaire fronça les sourcils quand il vit une voiture noire s'arrêter devant chez lui. Pourquoi avait-il l'impression que cette voiture n’annonçait pas de bonnes nouvelles. Chris s'était toujours fourré dans des histoires qu'il ne fallait pas comme le coup du laboratoire remplit de zombies. Il savait que quelques hommes important étaient en colère contre lui.

▬ « Reste là, je vais chercher le courrier. »

Chris mentait pour garder son fils en sécurité. Il prit le temps de mettre sa ceinture autour de sa taille là ou se trouvait son arme de défense. Il posa directement sa main sur l'arme à feu avant d'ouvrir la porte d'entrée pour marcher doucement vers la voiture noire qui était garé ici depuis plusieurs minutes maintenant. Il respira un bon coup, prêt à sortir son arme au moindre mouvement mais.. quelque chose le surpris. Quelque chose qui dépassa ses attentes. Une voix féminine prit la parole.

▬ « Nous sommes arrivés chez Christopher Leon Brooke, parfait pour le profil 011. »

Euh.. Quoi ? Le profil 011 mais c'était quoi ça encore ? Il tenait toujours fermement son arme dans sa main avant de voir un visage familier sortir de la voiture. Dyson Walters, il le connaissait comme tout le monde dans cette ville d'ailleurs. Il avait été maire pendant un court temps après tout et puis il possédait un restaurant qui marchait bien. Chris relâcha immédiatement son arme malgré toutes ces questions qui trottaient dans sa tête et malgré le nombre de personnes qui venait de sortir de cette voiture. Trois femmes et deux autres hommes dont il ne connaissait pas le visage. Mais son attention fût poser sur Dyson qui prit la parole un peu hésitant.

▬ « Excusez nous pour le dérangement, êtes vous Monsieur Brooke ? »

Comment cette voix féminine connaissait son nom entier et comment Dyson avait réussi à retrouver Chris dans la ville. Elle n'était pas énorme c'est vrai mais quand même. Il décida finalement de se détendre une bonne fois pour toute avant de hocher doucement la tête.

▬ « Monsieur Walters ? » lâcha finalement Chris un peu perdu avant de se reprendre. « Oui c'est moi. Que se passe t-il ? »

Il essayait toujours de comprendre d'où il avait entendu cette voix féminine et plus il y réfléchissait, plus il avait l'impression que c'était la voiture qui avait parlé. Mais tout le monde savait qu'une voiture n'avait pas ce genre de capacité. Il regarda néanmoins le bolide perplexe avant de reposer son regard sur Dyson qui répondit finalement à sa question.

▬ « Je viens au nom de la Magic League. En septembre dernier, c'était ce nom que j'avais utilisé pour recruter une équipe, quand j'étais encore à la mairie, pour agir en Russie. L'équipe de super-héros qu'est la Magic League est restée secrète ensuite mais elle a bel et bien été formée. Et aujourd'hui, j'ai besoin de la recréer pour aider un monde dominé par nos ennemis. D'après notre intelligence artificielle OMEGA, votre profil est parfait pour nous rejoindre, alors oui, je sais que cette demande sort totalement de la routine, et vient assez brusquement, mais cette mission est très importante. Est-ce que... ça vous dit ? »

Et comme un bon soldat il prit le temps d'écouter ce qu'on avait à lui dire. Ce genre de mission piquait même sa curiosité. Ce serait mentir si Chris disait qu'il n'aimait pas le combat et l'adrénaline. Il avait été élevé par son père pour devenir un soldat après tout. Sauver des innocents et un monde qui n'était pas le siens lui donnait envie d'accepter mais ce n'était pas judicieux de se jeter dans la gueule du loup alors il croisa ses bras contre son torse avant de respirer un bon coup.

▬ « Je vois. Si j'ai bien suivis on va sauver un monde qui n'est pas le notre. Et la mission va durer longtemps ? »

▬ « Exact, un monde qui ressemble au notre, Terre-2, bien que deux fois plus grand. Malheureusement, on ne peut pas dire combien ça durera. Mais nous avons récolté une tonne d'informations qui nous permettront d'agir avec un plan efficace. »

Chris hocha simplement la tête alors que son inquiétude grossissait en lui. Et son fils dans toute cette histoire ? Devait-il encore l'abandonner. Il n'aimait pas trop cette idée mais.. Ce que Dyson lui proposait était une mission pour lui. Il se mordit violemment la lèvre inférieur.

▬ « J'aurai le temps de saluer mon fils si jamais j'accepte ? »

Un sourire se dessina sur le visage de l'ancien maire et cela surpris Chris. Dyson avait l'air compréhensif tout à coup. Chris ne connaissait rien de sa vie mais peut être que ce dernier avait des enfants. Le sourire de Dyson resta sur son visage tandis qu'il répondit à sa question.

▬ « Bien sur, on compte s’entraîner pendant quelques jours avant de partir, vous aurez tout votre temps. »

L'ancien militaire jeta un bref regard à sa demeure avant de se retourner vers Dyson qui se tenait juste devant lui et cette voiture plutôt étrange. Il avait déjà prit sa décision à vrai dire mais le dire était sûrement plus difficile. Son fils allait lui en vouloir.. à coup sûr.

▬ «  Je suis toujours partant pour sauver les autres. » Ses iris bleus se posèrent sur la voiture. « Dernière question. Qui est au volant de cette voiture.. Je ne vois personne. »

Dyson avait l'air heureux d'apprendre la nouvelle. Il venait de recruter un ex capitaine militaire et un ex alcoolique. Il ne savait pas en quoi c'était une bonne nouvelle mais il laissa l'ancien maire dans sa bulle de joie.

▬ « Merci infiniment. Dans ce cas l'équipe est au complet. » Il se retourna vers la voiture. « C'est... OMEGA, cette voiture est le véhicule de notre intelligence artificielle. Elle conduit mieux que Géo, notre ingénieur »

Ledit Géo protesta en affirmant le contraire mais Chris ne fit pas vraiment attention à lui bien trop occupé à observer la voiture. Il se permit de poser délicatement sa main sur cette dernière avant d'afficher un petit sourire. Il reprit rapidement son sérieux.

▬ « L’entraînement commence quand ? »
▬ « Dans la semaine qui arrive, on vous préviendra, quand tout sera opérationnel. Mais vous pouvez venir avec nous, on va vous présenter les locaux. Et avant on peut déposer votre fils en route ? »

Chris lâcha un petit rire amusé quand Dyson lui proposa de faire le taxi pour son fils. Au début il croyait à une blague mais ce n'en était pas vraiment une vu que Dyson se tenait toujours devant lui et la voiture aussi d'ailleurs. L'ancien militaire se racla alors la gorge et il partit chercher son fils dans la cuisine. James poussa un petit cris de stupeur quand il vit OMEGA garait sur le trottoir de leur maison. Il s'empressa de se rapprocher du bolide avec des étoiles dans les yeux.

▬ « La vache ! Cette voiture ! Oh euh bonjour tout le monde .. » lâcha finalement James en se grattant la nuque.

Dyson ébouriffa gentiment les cheveux de James avant de le faire rentrer dans la voiture en compagnie de Chris. Voilà qu'il allait encore vivre une aventure palpitante avec des partenaires différents cette fois-ci.


Tout le monde avait subis une simulation de combat sûrement parce que OMEGA analysait les capacités de chacun et aussi parce que Dyson voulait voir si il avait fait le bon choix. Logique dans un sens, il ne pouvait pas leur en vouloir. Le seul problème c'était que tout le monde était passé avant lui. Il connaissait un peu les super-héros de la Ligue des Justiciers et il était plutôt soulagé de ne pas se battre contre Superman à vrai dire. Mais quand ce fût à son tour, son cœur se serra et il ressentit un peu de stresse. Il ne savait pas contre qui il allait se battre et il n'aimait pas ça. La simulation se lança et sa tenue de civil s'envola pour laissé place à.. Un costume ? Il le connaissait en plus de cela. Captain America ? Sérieusement.. Il n'y avait pas plus ironique comme choix. Lui qui avait défendu l'Amérique toute sa vie.

▬ « Captain America VS Martian Manhunter. »


Il ne le connaissait pas celui-ci. Pas étonnant il ne lisait pas vraiment les comics mais vu le nom, ce membre de la ligue ne devait pas être très humain. Un soupir sortit de sa bouche alors qu'un martien apparût juste devant lui. Chris haussa les sourcils observant attentivement son adversaire tandis que Manhunter profita de la surprise de Chris pour se rapprocher de lui et lui infliger un premier coup. Son adversaire posa délicatement deux doigts sur le front de Captain America et au début rien ne se passa. Chris était un peu perdu avant de ressentir une horrible douleur à la tête. Il grimaça rapidement avant de poser ses mains sur le casques bleu qui allait avec sa tenue. Il aurait aimé le retirer mais cela ne changerait rien, il continuerait d'avoir mal. Alors Chris se contenta de riposte et il lança violemment son bouclier sur le martien qui devint rouge-transparent. Le bouclier passa au travers et tapa violemment contre le mur avant de revenir s'accrocher à son bras. L'ancien militaire n'eut pas le temps de réagir à ce qu'il venait de se passer que Manhunter quitte le sol pour s'envoler rapidement vers lui. Mon dieu, il allait plutôt vite et Chris n'avait pas d'idée là tout de suite. Martian Manhunter le frappa violemment sur la poitrine et envoya Chris contre le décors. Un petit gémissement de douleur sortit de ses lèvres tandis qu'il fixait le bonhomme vert avec colère et rage.

▬ « Réfléchis Chris.. Sers toi de ton cerveau.. »

Il devait trouver une solution pour le vaincre mais surtout pour le surprendre sinon son adversaire allait éviter tout ses coups. Chris afficha soudainement un petit sourire en coin alors qu'une idée lui passa par la tête. Il décrocha une nouvelle fois son bouclier avant de le lancer violemment contre son ennemi qui évita le coup encore une fois sans surprise. Mais Chris attendit cette fois ci que le martien se matérialise devant lui pour lui donner un violent coup de poing dans le visage tandis que son boulier lui rebondit sur le mur de derrière avant de venir frapper violemment l'arrière du crâne de son adversaire. Un moment de silence régna avant que Manhunter ne disparaisse devant ses yeux et que la voix d'OMEGA coupa enfin le silence.

▬ « Session d’entraînement numéro 36 validée, mission Magic League VS Justice League réussie »

Le décor disparût en un clin d’œil tout comme sa tenue d'ailleurs. Il regarda autour de lui un peu perdu tandis que Dyson lui semblait plus enthousiaste que jamais.

▬ « C'était génial, bravo tout le monde ! On continue comme ça pendant quelques jours, et on sera prêt dans nos vrais costumes pour le départ ! »

Un petit sourire en coin né sur son visage tandis qu'il se rapprocha doucement de Dyson qui lui était d'excellente humeur apparemment.

▬ « Captain America ? Vraiment ? C'est à cause de mon passif je suppose ? Vous avez bien fait vos recherches agent 001. »

▬ « Allez savoir, OMEGA ne se trompe jamais. C'est elle qu'il faut remercier. »

▬ « A votre service, monsieur Brooke. »



Demain était le jour J et à vrai dire il était inquiet. Si la mission se passait mal qui serait là pour prendre soin de son fils. Adèle était là mais la pauvre soufrer d'une maladie qui l'empêchait d'avoir une charge aussi importante sur les bras. Il avait pensé à une personne en particulier à ce moment là et il s'était hâté de lui envoyer un message pour qu'il puisse venir chez lui. Chris pourrait alors avoir une discussion en face à face avec Benjamin qui n'était jamais à l'aise avec lui. Benji n'arrêtait pas de le vouvoyer et Chris n'arrêtait pas de le reprendre pour lui faire comprendre qu'il ne voulait pas de ça entre eux. Benjamin semblait hésitant mais il le comprit au bout d'un certains et heureusement. Chris n'était pas à l'aise quand on le vouvoyait, il avait juste l'impression de faire peur mais ce n'était pas son but, bien au contraire. La preuve, il avait fait l'effort de servir à boire à Benjamin avant de s'installer sur le canapé juste à côté de son ami, un café dans main. Une discussion sérieuse avec Benjamin.. C'était bien la première fois. Chris lui avait demandé de garder un œil sur James pendant son absence. Il ne savait pas combien de temps il allait partir mais il savait que Benjamin serait capable de le garder pendant plusieurs mois parce que Benji était tout simplement très proche de James. Ce n'était pas ça qui inquiétait l'ancien militaire à vrai dire mais plutôt la culpabilité. Et il avait besoin de l'avis de Benjamin. Pourquoi ? Parce qu'il était le seul à avoir comprit le soucis de James et de Chris.

▬ « Je vais encore le faire souffrir pas vrai ? Il aimait jamais quand j'allais à la guerre.. »

Le père de famille tourna finalement son visage vers la cuisine tandis que James était à l'intérieur en train de cuisiner un sandwich à je ne sais quoi. C'était impressionnant de voir son fils manger autant à chaque fois et de ce dire qu'il ne prenait jamais un kilos de trop. Benjamin lui semblait amusé du comportement de James comme souvent d'ailleurs avant de reprendre son sérieux.

▬ « Il va s'inquiéter... c'est normal. Je crois que tout le monde va s'inquiéter et ne sera rassuré que quand vo... tu... seras rentré. »

Benjamin avait failli le vouvoyer encore une fois mais Chris ne dit rien cette fois ci parce que son ami s'était repris au dernier moment. Les deux observaient James qui enfonça un morceau de son sandwich dans la bouche.

▬ « Il ne comprend pas mais tu sais.. C'est mon devoir de sauver les innocents. Mon père m'a élevé comme ça. C'est débile mais j'aimerai bien être son héro, juste pour un jour. »


Benjamin bût une gorgé de sa tasse de café et Chris fit alors de même perdu dans ses pensées. Demain il allait vraiment partir et abandonner son fils encore une fois. Heureusement pour lui Benjamin le rassurait comme il le pouvait.

▬ « Je pense... que tu l'es déjà plus ou moins... même s'il n'en a pas conscience. C'est difficile d'être un adolescent. » Il esquissa un petit sourire amusé. « Mais Chris... ? Tu feras attention hein ? Il n'a pas besoin d'un père mort en héros... Il a besoin d'un père bien vivant pour prendre soin de lui... »

Chris fût surpris de la fin de phrase de Benji. L'ami de son fils semblait être inquiet à l'idée de voir partir Chris. Parfois il se demandait si Benjamin parlait de James ou tout simplement de lui. Dans tout les cas, il essaya de le rassurer.

▬ « J'ai toujours fait attention. Ne t'en fais pas pour moi. Juste inquiète toi de James. Et ne lui dit rien sinon il va m'évitait avant que je partes. Je préfère le voir de bonne humeur comme ça.. »

Son regard s'était porté une nouvelle fois sur son fils qui était encore dans la cuisine. James venait de finir d'engloutir le sandwich qu'il s'était fait et Chris ne pût s'empêcher de lâcher un petit rire amusé en voyant son visage avec les joues pleines sauf que son sérieux revint rapidement.

▬ « Tu pourras dormir ici. Je vais te donner un double de la maison. En attendant si on passait une bonne soirée ? Et Benji.. Merci infiniment. » Lâcha t-il finalement avant de prendre ta main dans la sienne pour la serrer doucement. « Tu fais bien plus que les personnes que je connais depuis des années. »

Les joues de Benjamin prirent une couleur rouge quand Chris lui prit la main et à vrai dire il trouvait ça plutôt mignon de sa part. Benji n'était qu'un enfant dans le corps d'un adulte. Et il souriait toujours d'une façon très agréable comme maintenant.

▬ « Ce n'est rien du tout... c'est normal... c'est ce que font les amis non ? »


Le silence s'installa entre les deux tandis qu'ils continuaient à boire leurs cafés tout en se tenant fermement la main.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
'Cause I'm only human
I can take so much 'Til I've had enough.

Honey Lemon


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2726
✯ Les étoiles : 7019




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Jeu 19 Avr 2018 - 8:30

15 avril au matin, jour du départ

Tout était prêt, y compris, et surtout la machine qui allait permettre de les transporter sur Terre-2. Honey éprouvait un mélange d'excitation, d'angoisse et de mélancolie. Mais Dyson prit la parole et coupa court à ce bouillonnement d'émotions :
- Nous ne sommes pas en costumes, se montrer comme des justiciers ennemis dès notre arrivée est une mauvaise chose. Mais, grâce à Géo, les costumes seront à portée de clic, ajouta-t-il, l'air espiègle, en révélant un collier rouge jusqu'à présent dissimulé par son tee-shirt.
Il distribua le même type de collier à tout le monde, exception faite de Violette et moi.
- Il suffit de cliquer là-dessus et vos tenues seront immédiatement sur vous. Violette, elle, a son costume sous ses vêtements. Et Honey, en attendant de retrouver le tien, Géo t'a confectionné une protection pare-balle assez fine et discrète pour ne pas te déranger dans tes mouvements.
La jeune femme opina et leva le pouce, souriante. Quant à Dyson, il s'avança vers la machine et y posa une main affirmée :
- Nous partons donc pour Terre-2. Merci à chacun d'entre vous de faire partie de cette aventure. Grâce à vous, nous avons la chance d'arrêter le Joker et son armée. Et de rendre à Honey et Violette le monde paisible qu'elles avaient. Je ne sais pas combien de temps ça va prendre, comme je l'ai dit au début, alors je sais que vous y mettez beaucoup de courage, et c'est honorable.
A ces mots, Honey balaya du regard chacun des super héros d'un - ou plusieurs - jours, saluant leur courage, certes, mais se demandant s'ils savaient dans quoi ils s'embarquaient. La plupart des gens n'envisageaient que les côtés positifs de l'héroïsme : l'adrénaline, l'impression de servir à quelque chose, la reconnaissance et, pour certains, le plaisir de casser des nez voire autre chose et surtout la satisfaction de rendre la justice. Honey, en revanche, connaissait la question sur le bout de ses ongles exceptionnellement pas manucurés. Elle savait que c'était aussi dangereux que douloureux et qu'on en sortait rarement indemnes. Elle connaissait les sacrifices et la solitude que ce style de vie imposait et ne comprenait pas pourquoi il faisait tant rêver grands et petits.
Mais tous avait l'air serein et déterminé.
Géo prit la parole à son tour :
- Après trois semaines de recherches dans les simulations de Central City qu'OMEGA nous a créées, et aidés par les études du dernier repaire de la Légion du Destin enregistré sur notre Terre, à savoir en Russie, j'ai découvert que nos deux mondes étaient reliés par une source d'énergie si puissante qu'elle les a connectés : la machine à mutation de Captain Cold et l'accélérateur de particules de Central City, qui a servi au Joker pour créer d'autres mutants. Il me fallait donc récupérer les bonnes pièces et recréer non pas une machine pour muter, mais juste un appareil qui dégagera la même quantité d'énergie. Les tests effectués par OMEGA confirment la fiabilité de la porte.
Honey opina. Pour elle c'était clair car elle baignait dans ce type de problématique depuis des années. Mais à en juger par les regards des uns et des autres, les propos de Géo étaient plus ou moins complexes pour les uns et les autres. Si les circonstances n'avaient pas été aussi pressantes, la jeune femme aurait volontiers commencé un cours de vulgarisation scientifique, juste là, immédiatement.
Mais ce n'était pas le cas et Dyson reprenait déjà :
- Et en effet, ça marche. La machine est terminée hier, et au moment où elle a été branchée, même sans avoir activé de portail, nous avons capté des signaux wifi, des réseaux téléphoniques, mais aussi de satellites, tout ça venant de Terre-2. Par le piratage d'un satellite de Terre-2, nous avons donc eu des images de Central City. C'était... pas beau à voir. Le centre de la ville est détruit, tout comme STAR Labs, dans lequel l'accélérateur se trouve encore, fonctionnel mais plus utilisé. Ce qui veut dire que nous devrions arriver au cœur d'une zone déserte. Est-ce que tout le monde est prêt ?
Honey hocha la tête, encore une fois. Il lui semblait que les images dont Dyson parlait étaient imprimées sur ses rétines. Ces images, elle aurait préféré ne jamais les voir, ni dans son monde, ni ailleurs. Fut un temps, elle avait profondément aimé sa planète, ses ressources, ses habitants, leur potentiel. Mais ces derniers mois, il semblait que tout ce qu'elle avait toujours le plus aimer en dehors de sa science s'était évaporé, plus vite que la condensation sur une fenêtre. A quoi aurait-il servi de plomber cette ambiance déjà lourde de sérieux en épiloguant ?
Géo baissa une poignée et les lumière de la machine s'allumèrent. Elles ne tardèrent pas à virer au jaune tandis que l'appareil tremblait. Finalement, elles passèrent au bleu tandis qu'un portail s'ouvrait devant eux. Honey ne put réprimer un sourire : ça, c'était de la science comme elle l'aimait. Comme quoi, il n'y avait pas besoin de magie pour accomplir de grandes choses.
- Ca marche ! La porte vers Terre-2 ! s'écria Géo.
- On sera bientôt à la maison. Enfin... dans ce qu'il en reste, commenta Honey à l'attention de Violette. Et on va en refaire quelque chose d'encore mieux qu'avant, tu verras, les terriens 1 seront jaloux et voudront plus repartir, ajouta-t-elle gaiment en sentant que la jeune fille pouvait craquer à la perspective du monde glauque qui les attendait et qu'elles avaient laissé en plan durant des mois.
Et il semblait que ce commentaire ait grisé Dyson. Ou alors il était encore plus inconscient que Honey (ce qui était plausible) :
- Exactement comme celle de la messagère qui m'a envoyé ce mail, c'est génial, on y est enfin !
Honey attrapa la main de Violette et l'entraîna vers le portail puis dans le tunnel qu'il dissimulait.
- Passage vers Terre-2 opérationnel et confirmé, commenta OMEGA sans que Honey ne trouve ce commentaire pertinent.
Ils le voyaient bien que ça fonctionnait, non ?
Honey avait peut-être pensé trop vite car le tunnel se para de rouge l'espace d'un instant avant de revenir à sa couleur initiale. Instinctivement, Honey pressa la main de Violette, plus sujette aux angoisses qu'elle ne l'était, elle. A moins que ce ne soit la chimiste qui se fasse des idées là-dessus ?
- Alerte, des ondes extérieures ont changé de la direction vers une autre source.
Personne n'eut le temps d'agir : le groupe fut soudainement propulsé avec force et se releva au contact de l'herbe fraîche et humide. Pourtant, ils étaient dans un bâtiment en bois... construit à même la terre, d'où l'herbe, nota rapidement Honey en analysant leur nouvel environnement. L'endroit était grand et sombre. Il faisait nuit. En se tournant, la jeune scientifique vit le portail se refermer sur une machine encore en construction.
- OMEGA, ça ne ressemble pas du tout à ce qu'on a vu de STAR Labs. Que s'est-il passé ? demanda Dyson, devançant la question silencieuse de Honey.
- Une source d'énergie étrangère émanant de cette machine a détourné la direction du portail. Vous vous trouvez en Afrique selon les données GPS, dans la ville de Gorilla City, expliqua l'intelligence artificielle.
- Inutile de m'en demander plus, j'ai jamais voyagé dans le coin, précisa immédiatement Honey. Désolée, ajouta-t-elle avec un sourire contrit mais sincère et un haussement d'épaules.
Un sourire ne suffit pas à ne pas inquiéter Géo, malheureusement :
- Afrique ? Mais nous sommes à l'autre bout du monde ! Gorilla City c'est...
Honey opina vivement. Oui, la géographie de sa Terre valait celle de la leur.
- Et comme la circonférence de ma planète est deux fois plus importante que celle de la vôtre, je te laisse faire le calcul, ajouta la jeune femme sans voir qu'elle plombait encore davantage l'ambiance.
Après avoir observé les uns et les autres et remarqué que son commentaire n'avait pas aidé, la jeunee femme reprit :
- Ou sinon... on est pas obligé de calculer.
La jeune femme avait à peine fini que la porte, cachée par la machine, ce qui expliquait que personne n'y ait fait attention jusqu'alors, s'ouvrit. Instinctivement, parce qu'elle avait décidément une fibre sociale très forte, Honey s'y avança d'un pas vif et déterminé en disant :
- Bonjour ! Je suis Honey Lemon, docteur en chimie et astrophysique et eux ce sont mes amis. Et vous êtes ?
La jeune femme était face à un homme inquiet à la tenue aussi sale qu'usée et sa main sentait la terre. Honey le savait car il avait fini par la plaquer sans ménagement sur la sienne.
- Inconscients ! Que faites vous là ?! chuchota-t-il, alerte.
Honey voulait bien répondre mais il l'en empêchait. La jeune femme indiqua ce fait par quelques gestes équivoques et l'homme retira sa main, restant cependant méfiant.
- On était pas censé arrivé là, chuchota Honey à son tour. Version courte ou version longue ?
Toujours aussi inquiet, leur hôte scannait frénétiquement les alentours comme si un monstre risquait de surgir. Sur Terre 1 c'était hautement improbable. Mais pas ici. Honey et ses amis avaient fait l'erreur de croire que le Joker se contenterait des USA mais c'était sans doute faux. Cette crainte, ce regard... elle les avait déjà vus dans les yeux de ses concitoyens.
- Si votre histoire peut nous sauver, faites vite, version courte, décréta-t-il finalement avant de se remettre à couvert.
En bullet points, donc, songea la jeune femme. C'était comme un PowerPoint mais sans PowerPoint.
- Elle et moi on vient de cette Terre. Eux viennent d'une autre planète. Nous sommes allés les chercher pour lutter contre le Joker. On vient de revenir mais on devait atterrir à San Fransokyo. Nous avons été déviés. Peut-être pas votre machine ?
C'était une véritable hypothèse et la seule que Honey pouvait fournir pour le moment. Ell espérait que son interlocuteur pourrait l'infirmer ou la confirmer.
- Un autre monde qui nous envoie de l'aide ! s'écria l'homme en reprenant espoir (ce qui fit extrêmement plaisir à Honey).
L'homme observa la machine puis reporta son regard sur Honey avant de reprendre :
- Je ne sais pas ce que le Joker veut faire avec ça... Magneto a le contrôle des gorilles de cette ville et s'en sert comme main d'œuvre pour construire un nouvel accélérateur. J'ai été enlevé pour superviser le fonctionnement de l'appareil, mais je n'en sais pas plus.
- D'accord. Et vous êtes qui ? Pas n'importe qui, sinon il ne vous aurait pas enlevé mais qui plus précisément ?
Maintenant qu'il semblait en confiance, l'homme allait peut-être se livrer encore un peu plus personnellement. Honey l'espérait. Elle n'avait pas envie de mentalement le référer seulement comme étant "l'homme terreux".
- Je suis le Docteur Harrison Wells. Et tout ça... c'est de ma faute.
Honey accusa le coup puis sourit et lui tapota l'épaule.
- Je suis sûre que c'est pas vrai.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The chemicals react
But the planets all aligned when you looked into my eyes.
En ligne

Kara L. Walters


« If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


avatar


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist & Odette Annable (Lucy)

Ѽ Conte(s) : Les toons et la folie de son intrigue.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara, l'une des deux filles d'Hortensia + Lucy, la deuxième fille d'Hortensia, sorcière noire qui vit dans la tête de Kara...C'est très long à expliquer.

✓ Métier : Journaliste


☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1317
✯ Les étoiles : 8809




Actuellement dans : « If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


________________________________________ Ven 20 Avr 2018 - 0:29

Bats toi comme si ta vie en dépendait
Je m'appelle Kara Zor-El. Je viens de Krypton. Je suis une réfugiée sur cette planète. J'ai été envoyée sur Terre pour protéger mon cousin mais mon vaisseau a été dévié et quand je suis enfin arrivée mon cousin avait déjà grandi et était devenu Superman. J'ai caché qui j'étais vraiment jusqu'au jour où un accident m'a forcée à me révéler au monde


La matin du départ.

« Every night I lie in bed, the brightest colors fill my head, a million dreams are keeping me awake. I think of what the world could be, a vision of the one I see, a million dreams is all it's gonna take. A million dreams for the world we're gonna make » chantonnais-je devant mon miroir alors que je tentais en vain de coiffer mes cheveux blonds. Au final, j’opta pour une queue de cheval haute alors que The Greatest Show se lançait dans ma playlist. Depuis que j’avais visionné The Greatest Showman, je ne pouvais m’empêcher de chanter toutes les chansons, je les trouvais vraiment cool. Après m’être maquillée très simplement et avoir vérifié ma tenue, une robe rose poudré, des mocassins clairs et mes lunettes sur le nez, je quitte ma chambre avant de descendre à la cuisine.

Caitlin était déjà partie, Oli dormait encore, Sarah était dieu seul sait où et je venais d’entendre Barry descendre les escaliers. L’avantage d’être télékinésiste, c’est que même après le passage dans le lac des souvenirs, je contrôlais encore mieux ma télékinésie. Devrais-je dire nous du coup ? C’était assez compliquée à tout assimiler. En fait, j’étais ma soeur et moi, comme deux siamoises qui ne partagent pas le même corps mais le même esprit, allez comprendre… Bref, du coup, le petit déjeuner était près plus rapidement que je le pensais et voilà que mon frère apparaissait dans la cuisine. « Salut Ba’, j’ai fait des pancakes, t’en veux ? » Je lui souris tout en posant le restant du petit déj’ sur la table avant d’ajouter « Ah et j’ai fait la sauce chocolat que t’aimes bien pour aller avec. » Ouais, je prends soin de mon petit frère, je mérite le titre de grande soeur de l’année. « Extra ! J’en veux ! » Il se sert un cappuccino et plusieurs pancakes avant de s’installer à mes côtés.

« Comment tu te sens ce matin ? Je peux t’accompagner ? » « On fait aller, tu sais que je m'en suis bien sortie aux entrainements. J'espère que je m'en sortirais bien une fois sur le terrain. mais bon, tu me connais, je m'avoue pas facilement vaincue. » Je lui fais un clin d’oeil et une tape fraternelle sur l’épaule avant de reprendre la parole « Tu peux m'accompagner jusqu'au Comics Burger si tu veux. Mais après, tu pourras pas aller plus loin je pense mais tu vas pouvoir m'être utile ici ! » Je me saisis d’un autre pancake avant d’y mettre un peu de sucre en poudre et commença à le découper avant d’en prendre une bouchée « Kara. Tu sais que je te fais confiance. Mais que forcément je m'inquiete aussi...pour toi et papa et… » Il fais une pause avant d’ajouter « Utile? T'as quoi derrière la tête ? » dit-il d’un regard assez triste. Je m’approche de lui pour le rassurer « Eh fréro, on va revenir en pleine forme papa et moi, je te le promets. On est pas des toons plein d'espoir pour rien. On a la tête dure, digne du nom qu'on porte. » Je lui fais une tape fraternelle sur l’épaule avant d’ajouter « Je suis censée être très très grippée mais il s'avère que j'ai découvert qu'un des mecs qui bosse avec moi au journal est une balance et il faudrait que tu enquêtes pour moi. Il trempe dans quelque chose de louche. Tu crois que tu pourrais le surveiller en toute discrétion ? Je comptais le faire mais j'ai été prise de cours par la Magic League. »

Je ne disais rien. Je me contentais de faire comme si tout allait bien. J’avais un peu peur pour tout dire mais j’étais une Walters et je devais faire comme si tout allait bien. « Compte sur moi. Tu as un nom? » Je souris à mon frère avant qu’il ajoute, en souriant « Ouai. Vous allez gérer. Je peux te demander un service en échange? » « T'es le meilleur ! Il s'appelle Pete Groening. Mais fais attention d'accord ? » je lui souris « Oui vas-y. » « Hey je fais toujours attention ! » Il sourit. « Violette. C'est une amie. Elle est forte...mais...je voudrait que tu...veilles sur elle. C'est un impératif en fait. Sinon je te séquestre ici et je me fait passer pour toi. » Il rit avant d’ajouter « Ça ne marchera surement pas… » « Je suis sûre que t'arriverais à passer pour moi avec une perruque et une de mes robes. » je ris avant d’ajouter « d'accord, je veillerais sur elle, c'est promis. Et quand je reviens, on ira à cette soirée karaoké dont je t'ai parlé l'autre fois. » dis-je à mon frère tout en terminant mon café « On y va ? » « Yep, tout le monde sait que je suis meilleur que toi en chant » « Si tu le dis ! » dis-je en riant avant de mettre mon manteau par dessus ma robe « Allons-y, je vais être en retard sinon. »

Il finit son cappuccino et me suit avant qu’on ne se retrouve à l’extérieur. « On y va. T'as pas posé de question sur violette...t'es plus curieuse d'habitude...T'as parler a Oliver? » « Il m'a juste dit que tu l'aimais bien...je n'en ai pas demandé plus. Après tout, toi tu ne me demandes rien sur le glacier...donc tu as le droit d'avoir tes secrets. » Comme je m’en doutais, il paru surpris et ça me fit légèrement sourire « Quoi le glacier? Il y a un glacier? Qui ? Il vient d’où et depuis quand vous vous voyez ? » Tout en marchant, je tourne mon regard vers Barry « Eh bah, si tu veux savoir, il s'appelle Christopher, il est très gentil. Il a sa glacerie pas loin, il viens d'Arendelle et on se voit depuis quelques semaines… » « D'accord...mais Vi c'est une amie...c'est différent » Il regarde devant lui avant d’ajouter « Mais c’est différent de Roxane » « Juste une amie alors ? Pourquoi t'es tout timide quand tu m'en parles alors ? » « bha...j'ai du mal à me comprendre...et elle ne s'intéresse pas a moi je crois. Elle a d'autres trucs en tête. Comme sa famille...je crois que c'est un peut égoiste si je dis ça...mais une part de moi n'as pas envie qu'elle s'en aille. Ça veux dire quoi? » Un sourire né sur mon visage « tu es mordu p’tit frère. » Il reste songeur un moment alors qu’on continue de marcher en direction du Comic’s burger « On arrive bientot. Je vais surveiller ton bonhomme. Peter. Il a quoi de louche? » « il se comporte très étrangement...je crois qu'il trempe dans quelque chose de vraiment pas net. De dangereux même. Fais attention à toi. » Je ne tarde pas à voir les autres qui m’attendent, je me tourne vers mon frère et le prends dans mes bras « fais attention à toi. je reviens vite, c'est promis. » Je l’espérais en tout cas… « Promis » dit-il avec un sourire alors que je m’éloigne de lui…

Sur Terre-2

Bon…Nous n’étions apparemment pas au bon endroit…Merde alors. « On va vous aider à arranger les choses. » énonçais-je à Harrisson qui semblait déprimé. « Tout est déjà ruiné. L'accélérateur de particule que j'ai créée n'était pas censé servir à un tel massacre. » « Je m’appelle Kara, et nous savons tous qui fait ça. On va vous aider à tout arranger, croyez moi. Faites nous confiance. » « Le Joker planifie un autre accélérateur de particule ? cette machine, c'en est bien une non ? C'était notre porte d'entrée jusqu'ici, mais on a trouvé cette machine là à la place, au lieu d'atterrir à Central City comme prévu. » « Oui, mais je n'ai aucune idée de la raison pour laquelle il fait ça, celle de Central City fonctionne encore très bien. Mais... vous êtes la Magic League ! Les héros dont le Joker se vante d'avoir vaincu ! Ca fait des mois qu'on a cessé d'espérer votre venue. » Eh mais bon ça va, c’est pas tant de notre faute que ça hein ? « D'avoir quoi ? Il est gonflé, c'est pas vrai du tout. Bon, pourquoi ici ? Y a quoi d'interessant ici ? » réponds papa d’un air outré « Les gorilles de cette ville sont doués d'intelligence et ont un don télépathique, mais Magneto a réussit à faire d'eux des esclaves. Le Joker a un interet avec eux, que je ne comprends pas encore. Mais je pense que son principal objectif, en plus de Gorilla City, c'est de trouver le Wakanda. »

« C’est quoi le Wakanda ? » demandais-je finalement. « Un état très pauvre d'Afrique, non loin d'ici. En apparence du moins. La Légion du Destin aurait des informations à propos du secret de ce pays. D'après eux, le Wakanda cacherait le coeur du pays, avec technologies révolutionnaires et richesses infinies. » « Oui, parce que sur Terre-1, tout ça c'est raconté dans les comics de Black Panther qu'ils ont eu le loisir d'étudier en long et en large. Vous pensez qu'il est sur le point de réussir ? » « Je ne sais pas, ils communiquent dans leur bâtiment principal. Si vous êtes vraiment la Magic League, peut être pouvons nous l'infiltrer ? Il y a moins d'activité à cette heure-ci, mais il serait préférable qu'un seul d'entre vous ne m'accompagne, pour plus de discrétion. » « Je viens avec vous ! » Je pose mon regard sur mon père « Papa, c’est mieux de rester en civil » demandais-je en passant rapidement ma main sur le médaillon qui devait me permettre d’enfiler ma tenue de Supergirl. Comme je m’en doutais, l’idée ne plaisait pas énormément à mon père mais qu’il fallait qu’il s’y fasse parce que j’allais accompagner Harrisson de toute façon. -mon T9 a écrit Hérisson mais je dis ça, je dis rien…- « D'accord. Soyez très prudent. Oui, c'est mieux pour l’instant. » Je m’approche de Dyson « Papa, fais moi confiance. Je serais prudente et puis...je ne suis pas toute seule. » Je me tourne vers Harrisson « On y va ? »

« Et ne faites pas de bruit. » énonça Harrisson avant que l’on sorte en ville. « Faites moi confiance, je sais être discrète ! » Nous nous mettons alors à marcher avant que je ne pose mon regard sur Harrisson pour reprendre la parole « Vous venez de Central City alors ? C’est comment ? » « Détruit. Avant le Joker, tout allait bien, c'était la ville parfaite, et l'avancée scientifique allait aussi bien que l'humeur générale. » « Vous avez des amis ici? » « Aucun. Ceux qui travaillaient avec moi à STAR Labs ont réussi à se cacher. Enfin, j’espère. » « Vous avez vraiment perdu espoir sur le fait. Que nous allions venir vous aider ? » « Le monde entier a perdu espoir, vous savez depuis combien de temps on vous attend ? » « Je...depuis plusieurs mois je suppose ? Il a fallut du temps à mon père pour trouver le moyen de venir sur votre terre » « Depuis septembre. Quand on vous a appelé, Gotham City était menacée. Aujourd'hui, elle est détruite. Beaucoup de monde sur notre Terre vous détestent, hélas. Mais ça sera une bonne nouvelle pour l'Armée Rebelle. » « L'Armée Rebelle ? » « Une part de l'armée américaine qui sert encore la présidente des Etats-Unis en se cachant de la Légion du Destin. Ils rament un peu, on n'a pas entendu parler d'une opération de l'Armée Rebelle depuis de longs mois. » « Alors, on arrive au bon moment ! On va rendre à votre Terre son bonheur d’antan, croyez moi ! vous ne serez pas déçu ! »

« Espérons ! » dit-il d’un air désespéré. « Nous sommes encore loin ? » « Nous voilà arrivés. » Nous nous arrêtons face à une falaise, un bâtiment creusé magnifiquement dans la roche, dans un style ancien et mythique. « Whaouh, ah ouais, c'est pas mal quand même. Y'a que des méchants dedans ? » « Difficile de définir les vrais méchants. Les gorilles étaient craints partout, mais les voilà esclaves... Restons prudent. » « Je vous suis. » Un bruit de pas assez conséquent se fait entendre derrière nous. « C'est...Rassurez-moi, c'est votre ventre qui fait du bruit ? » « Sur ma planète, les ventres ne font pas de bruits comme ça. » Je tourne le regard avant de me rendre compte que c’était pas un ventre, mais un gorille tout pas beau. « Oh...Il est méchant lui ? » demandais-je à Harrisson. « Gorilla Grodd compte le plus grand nombre de génocide. » dit-il en chuchotant « Qui est-elle ? » dit Grodd, lentement, d’une grosse voix. « Gorilla Grodd. Sympa comme nom. » je lève les yeux vers lui « Je m'appelle Kara. » Il répète « Qui es-tu ? » « Je m'appelle Kara, je suis...une amie de ce monsieur. » « Pourquoi tu es là ? » « Je… » je me tourne vers Harrisson avant d’ajouter doucement « Aidez-moi… » « C'est la Magic League. C'est ce que tu veux non ? Que Magneto disparaisse ? » Grodd me regarde d’un air mauvais. « Ouais voilà, on est la Magic League. » répétais-je. Je me tourne vers Harrisson « On dirait qu’il a envie de me manger. » « Quel intérêt de venir après l’apocalypse ? » « Mon père a mis du temps afin de pouvoir créer un portail pour venir. Nous sommes là pour détruire Magneto ainsi que le Joker afin de pouvoir vous rendre votre vie d’antan. » « C’est lui qui va vous détruire, vermine. » « Il ne me fais pas peur vous savez. » « Facile de dire ça après avoir évité la guerre. »

Mes yeux virent au rouge « Nous sommes là pour vous aider et nous resterons jusqu'à ce que nous ayons détruit Magneto que vous soyez d'accord ou pas ! Alors au lieu de perdre du temps à parler, dites moi ce qu'on peut faire ! » Mes yeux redevinrent normals avant que je ne lève le regard vers le gorille. « Plus personne ne croit en vous. Faites ce que vous voulez. » Il se retourne sans attendre de réponse. Je me retourne vers Harrisson « bah c'était direct au moins. Tout le monde nous détestes, sérieusement ? » « Les super-héros n'ont jamais été appréciés sur Terre-2. Puis, il a commencé à retrouver l'espoir pour les super-héros. Et vous attendre trop longtemps a ruiné tout cet espoir. » « Alors, il nous reste plus qu’à redorer le blason ! Mais pour ça, il va falloir qu’on se bouge. » « Je me demande comment compter vous vous bouger » énonça une voix masculine derrière nous à l’entrée du bâtiment. Je vins à me tourner avant de reconnaître le personnage qui se trouvait là, accompagné de deux gorilles « Magneto, c’est ça ? Vous êtes plus petit que je le pensais. » « C’est ce que je vais dire de ton cerveau. » énonça Magnéto. Mes yeux virèrent au rouge et un sourire naquit sur mes lèvres « Oh…si seulement vous saviez. »

Lucy n’est jamais loin…
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

- Kara Lucy Walters - Evil Light -

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 9
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes :: Terre-2